• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TESTS PHILLIP ISLAND 2017 - J3
Paris, le 17 février 2017

MotoGP - Tests Australie J3 : Vinales de nouveau le maître des essais

Et de trois ! Après voir dominé les essais de Valence (Espagne) en novembre et de Sepang (Malaisie) fin janvier, Maverick Vinales poursuit sur sa lancée à Phillip Island (Australie) ! A un mois du premier Grand Prix au Qatar, l'officiel Yamaha démontre clairement un avantage de vitesse pure. Le champion en titre Marc Marquez, qui fête ses 24 ans ce vendredi, n'est cependant pas loin…

Imprimer

Trois circuits radicalement différents, un seul homme dominateur au chrono : Maverick Vinales réalise un sans-faute pour sa première intersaison en tant qu'officiel Yamaha, démontrant une remarquable aisance doublée d'une grande vélocité sur la M1 officielle. Le jeune homme de 22 ans repart d'Australie avec le meilleur chrono, comme il l'avait fait précédemment à Valence et à Sepang. Impressionnant. 

"Mack" Vinales est descendu en 1'28.549 lors de cette dernière journée, qui s'est déroulée sous un soleil radieux et des températures assez élevées. Même si l'officiel Yamaha est parvenu à abaisser son chrono de trois dixièmes par rapport à la veille , il reste à 0,660 sec du record absolu du circuit australien détenu depuis 2013 par Lorenzo - sur la même moto - en 1'27.889. 

Dans la mesure où Vinales en est encore au stade de la découverte de la M1 - sur laquelle deux châssis sont testés - et que les pneus Michelin sont aussi en développement, sa performance a de quoi impressionner : Lorenzo a certes tourné plus vite avec la M1 il y a quatre ans, mais le majorquin connaissait la moto depuis 2008 et a signé sa pendule record avec des pneus tendres Bridgestone en qualifs !

Autre motif de satisfaction pour Maverick Vinales et son équipe : les longues séries de tours rapides du n°25 ont démontré un excellent rythme de course, rapide et régulier. Le seul pilote à s'être montré plus convaincant dans ce domaine est Marc Marquez, qui s'est de nouveau montré le plus assidu en piste (107 tours contre 80 pour Vinales) pour finalement terminer avec le deuxième temps à 0,294 sec du leader.

Le tenant du titre, qui a soufflé sur ses 24 bougies ce vendredi, a longuement testé les deux versions du V4 Honda pendant ces trois journées d'essais, pour comparer les avantages du nouveau moteur à calage asynchrone par rapport à son ancien bloc "Screamer" (allumage par paire de cylindres, tous les 180°). Dani Pedrosa, ralenti jeudi par une angine, signe le troisième temps de cette dernière journée à seulement 0,190 sec de son chef de file. "Pedro" est dans le coup, et c'est une bonne nouvelle !

La surprise des rookies Folger et Rins

Autre bonne surprise : la performance de Jonas Folger et d'Alex Rins, respectivement quatrième et sixième du classement sur leur Yamaha et Suzuki ! Les deux débutants font sensation en Australie, surtout Folger qui a longtemps occupé la troisième place avant de glisser d'un rang suite à une chute sans gravité en fin de journée. Rins est lui aussi parti au tapis sur la GSX-RR à une demi-heure du drapeau à damiers, sans se blesser. Le jeune espagnol colle quatre dixièmes à son expérimenté coéquipier, Andrea Iannone (12ème) : ils en veulent les Rookies !

Cal Crutchlow a de son côté travaillé sur la géométrie de la RCV, avec un certain succès : le pilote LCR termine au cinquième rang sur ce circuit où il s'était brillamment imposé l'automne dernier. Andrea Dovizioso, septième, est le premier pilote Ducati à 0,699 sec de l'homme de tête, battant d'une très courte tête (+0,094 sec !) son nouveau coéquipier, Jorge Lorenzo.

Le majorquin a accompli des progrès considérables pendant ces trois journées, passant des profondeurs du classement à plus d'une seconde à une position et un chrono corrects. Le quintuple champion du monde a même temporairement occupé la première place en début de journée, après être descendu pour la première fois sous les 1'30. Certes, il reste du chemin à parcourir pour prétendre à la victoire, mais le n°99 semble aller dans la bonne direction.

Lorenzo sur la bonne piste, Rossi dans le doute

A l'inverse, son ancien coéquipier Valentino Rossi repart d'Australie avec beaucoup plus de questions que de satisfactions… Bien parti le premier jour, l'italien n'a ensuite fait que reculer au classement les journées suivantes pour finalement échouer à une anonyme 11ème place à quasiment une seconde de son voisin de box (+0,921 sec).

Le Docteur se dit en difficulté avec le comportement de sa moto en pneus usés et affirme avoir été "un peu fatigué" en fin de journée pour aller chasser le chrono. Rappelons que le maestro transalpin a célébré hier son 38ème anniversaire, ce qui le place en position de doyen du MotoGP avec pas moins de seize années d'écart sur son équipier Vinales… D'où son manque de fraîcheur au moment du "time attack" ?!

Johann Zarco réalise quant à lui le 14ème temps à 1,121 sec du leader sur sa Yamaha Tech3, accusant un retard de six dixièmes sur son coéquipier Jonas Folger. Le champion Moto2 en titre n'a gagné que deux dixièmes par rapport à son chrono de la veille, quand son voisin de box a amélioré de six dixièmes sur la dernière journée.

Loin au classement et au chrono pendant ces trois journées, Loris Baz conclut ces essais australiens au 17ème rang à 1,428 sec sur sa Ducati Avintia. Le haut-savoyard est encadré par les KTM officielles de Pol Espargaro et Bradley Smith, qui ont testé un nouveau châssis et des évolutions électroniques. Sans gains palpables au chrono…

Du côté de chez Aprilia, Aleix Espargaro se maintient dans le Top 10 à moins d'une seconde de Vinales, ce qui constitue une performance intéressante pour la RS GP jusqu'ici plutôt abonnée à la dernière partie du classement. Le revenant Karel Abraham clôt la feuille de temps à presque deux secondes sur sa Ducati Aspar. La prochaine séance de tests officiels se déroulera à Losail (Qatar) dans trois semaines, juste avant le coup d'envoi de la saison 2017 sur ce même circuit.

Résultats et classements de la 3ème journée d'essais MotoGP en Australie

  1. VIÑALES, Maverick Movistar Yamaha MotoGP 1:28.549  
  2. MARQUEZ, Marc Repsol Honda Team 1:28.843 0.294 
  3. PEDROSA, Dani Repsol Honda Team 1:29.033 0.484 
  4. FOLGER, Jonas Monster Yamaha Tech 3 1:29.042 0.493 
  5. CRUTCHLOW, Cal LCR Honda 1:29.101 0.552 
  6. RINS, Alex Team SUZUKI ECSTAR 1:29.103 0.554 
  7. DOVIZIOSO, Andrea Ducati Team 1:29.248 0.699 
  8. LORENZO, Jorge Ducati Team 1:29.342 0.793 
  9. MILLER, Jack Team EG 0,0 Marc VDS 1:29.358 0.809   
  10. ESPARGARO, Aleix Aprilia Racing Team Gresini 1:29.361 0.812 
  11. ROSSI, Valentino Movistar Yamaha MotoGP 1:29.470 0.921 
  12. IANNONE, Andrea Team SUZUKI ECSTAR 1:29.547 0.998 
  13. PETRUCCI, Danilo Octo Pramac Racing 1:29.615 1.066 
  14. ZARCO, Johann Monster Yamaha Tech 3 1:29.670 1.121 
  15. BARBERA, Hector Reale Esponsorama Racing 1:29.791 1.242 
  16. ESPARGARO, Pol Red Bull KTM Factory Racing 1:29.857 1.308 
  17. BAZ, Loris Reale Esponsorama Racing 1:29.977 1.428 
  18. SMITH, Bradley Red Bull KTM Factory Racing 1:29.978 1.429 
  19. BAUTISTA, Alvaro Pull&Bear Aspar Team 1:29.984 1.435 
  20. REDDING, Scott Octo Pramac Racing 1:30.005 1.456 
  21. LOWES, Sam Aprilia Racing Team Gresini 1:30.200 1.651 
  22. ABRAHAM, Karel Pull&Bear Aspar Team 1:30.452 1.903 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel BMW nine T Pure Vs Honda CB1100 RS : plaisirs classiques

Belle, chic et très légitime sur le segment des motos néo-rétros, la Honda CB1100 n'a pourtant séduit que 125 motards français en 2016. Le constructeur japonais épice sa recette avec une variante RS aux saveurs plus affirmées, ouvertement inspirée de la très goûtue BMW R Nine T et de ses 1000 ventes annuelles ! Duel MNC entre l'inédite Nine T Pure et la CB1100 RS 2017.
Essai KTM 390 Duke : le permis A2 avec classe et sans bridage

La KTM 390 Duke lancée en 2013 évolue en même temps que sa petite soeur 125, avec laquelle elle partage beaucoup : look, partie cycle, équipements... Côté motorisation, le roadster KTM destiné aux permis A2 se plie à la norme Euro 4 mais ne se dégonfle pas. Essai !
Essai 125 Duke : grosse mise à jour pour la petite KTM

Au début des années 10 (2010...), KTM avait redynamisé le secteur des motos 125 cc en lâchant la très "fraiche" 125 Duke. En 2017, la marque autrichienne revoit son best-seller avec l'intention de redéfinir les standards de la catégorie. Attention les enfants - et concurrents -, ça va secouer !
Essai Aprilia Tuono V4 1100 Factory 2017 : Euro4, et alors ?!

Bon gré mal gré, certaines motos sacrifient un peu de performances ou de caractère mécanique sur l’autel des normes Euro4 en vigueur depuis début 2017. D’autres s’en accommodent au contraire sans dommage, comme cette turbulente et sophistiquée Aprilia Tuono V4 1100 Factory. Test... bien arrosé !
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

WSBK Grande-Bretagne (1) : Sykes triomphe pour la neuvième fois !

Auteur d'une nouvelle pole record ce midi à Donington Park, Tom Sykes a remporté sa neuvième course de rang à domicile. Ses grands rivaux Jonathan Rea et Chaz Davies ont au contraire connu une première manche décevante. Les deux copains Haslam et Lowes montent sur le podium...
Duel Honda CB 650F Vs Yamaha MT-07 : smart-vidéos en direct

En direct de notre nouveau duel MNC : après la Z650, c'est au tour de la nouvelle CB650F 2017 de s'attaquer à la référence du segment des roadsters de moyenne cylindrée, la MT-07. Essai à suivre sur Moto-Net.Com : restez connectés !
Superpole Donington Park : Super Sykes signe sa première pole 2017

Invaincu lors des quatre dernières épreuves du World Superbike à Donington Park (huit courses !), Tom Sykes vient d'obtenir sa troisième pole successive à domicile. En qualif, le Ninja n°66 est un ton au-dessus de son coéquipier Jonathan Rea, deux au-dessus des Ducati officielles... Mais en course ?
Cavert-Motos en marche de Guéret à l’Elysée pour rencontrer Emmanuel Macron

Pour sauver sa concession Cavert-Motos, l'une des plus anciennes de France, Daniel Cavert continue son combat contre la banque qui l’a dépouillé de tout. Il se mettra en marche de Guéret à l’Elysée pour demander audience au nouveau président Emmanuel Macron...
Le monde de la moto (et pas seulement) pleure la mort de Nicky Hayden 

L'issue tant redoutée s'est hélas produite lundi soir : Nicky Hayden est décédé à l’hôpital Maurizio Bufalini de Césène (Italie), cinq jours après avoir été percuté par une voiture lors d'un entraînement à vélo près de Rimini. L'ancien champion du monde MotoGP 2006 avait 35 ans. Ses proches et ses pairs lui rendent hommage, ainsi que des sportifs de tous horizons. Carnet noir...
RIP The Kid : Nicky Hayden s'est éteint...

Le pilote américain Nicholas Patrick Hayden dit Nicky, victime d'un grave accident de vélo en Italie, vient de s'éteindre à l'âge de 35 ans... Retour sur la carrière du Kentucky Kid, un homme apprécié de tous, tant pour ses talents de pilote que pour ses qualités humaines.
Chute sur l'autoroute : le motard, simple victime du vilain automobiliste ?

La vidéo d'un motard américain a dépassé le million de vues sur YouTube en quatre jours seulement... Il a en effet filmé son impressionnante chute sur l'autoroute et sur le coffre d'une voiture (!) qui lui coupe indélicatement la route... Mais est-ce aussi simple ?
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.