• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MOTO 2019 (7/12)
Paris, le 21 janvier 2020

Marché moto 2019 (7/12) : Marché des 125 avec 58 478 immats (+12,6%)

Marché moto 2019 (7/12) : Marché des 125 avec 58 478 immats (+12,6%)

Dossier spécial marché moto 2019 : le Journal moto du Net propose à ses lecteurs Premium - qui, on les remercie tous, soutiennent activement leur journal moto préféré, son indépendance et son impertinence ! - son analyse du marché de la moto et du scooter de 125 cc en 2019.

Imprimer

Honda +13,5%

Honda a conclu l'année 2019 en roue libre: après avoir immatriculé pas loin de 1000 motos et scooters 125 en novembre dernier, les Rouges de Tokyo se sont contenté de 546 unités en décembre et sont battus par les Bleus d'Iwata (656 immats). Par rapport à décembre 2018, le repli de Honda se limite toutefois à -4,5%.

Cette petite baisse n'a pas gâché les fêtes du champion du secteur, sacré pour la cinquième année consécutive ! Honda franchit cette année les quinze milles immatriculations, retrouvant ainsi un volume de ventes comparable aux années 2007 et 2008 "d'avant-crise".

Le Forza illustre - dicte - l'évolution de la marque en France : auteur d'un exceptionnel mois de novembre, le scooter GT a effectué un petit douzième mois, se classant derrière Xmax (244 à 276). Si le scooter Honda perd l'ultime bataille face à son rival, il remporte la guerre et retrouve le trône qu'il occupait entre 2015 et 2017 !

Le PCX est lui aussi vaincu en décembre par un modèle Yamaha. Mais ce n'est pas son adversaire direct qui l'éjecte du podium : il s'agit de la nouvelle version de la MT-125 ! Le scooter compact de Honda reste devant le Nmax sur ce douzième mois (131 à 99) et gagne facilement son duel 2019 (3545 à 2111)..

Au rayon des motos, la CB125R obtient pour la première fois le titre de petite bécane préférée des français grâce à ses 1763 immatriculations (+17%). Elle aussi a drôlement ralenti en décembre : de la 5ème place en novembre (80 immats) à la 11ème en décembre (53). Mais la petite CB-R a bien le droit de s'accorder une petite pause hivernale avant de remettre plein gaz en 2020, non ?!

La CB125F clôt le Top 15 de décembre mais décroche la treizième place au général : elle a ravi les apprentis motards ou "motomobilistes" à la recherche d'une machine basique, solide et pas cher. MNC calcule que ses ventes ont baissé de -21% par rapport à 2018 : la CB-F a sans doute été victime du succès d'autres motos simples... et "vintage".

Yamaha +10,3%

À l'inverse de Honda, Yamaha a accéléré entre novembre et décembre, de +13% ! Comparé à décembre 2018, la hausse atteint même +34,5%. Première sur le douzième mois, la firme aux diapasons termine cependant deuxième et voit sa part de marché réduite à 19,5%, contre 25,8% pour Honda.

En termes de volumes, les 11393 immatriculations réalisées par Yamaha en 2019 ne représentent que la moitié environ de ses meilleurs scores enregistrés (par MNC) en 2006 et 2008. Mais le marché, lui aussi, était deux fois plus important...

Outre la petite victoire en décembre du Xmax "IV" (roi des scooters 125 en 2018), MNC souligne le magnifique podium de la MT-125 : le modèle 2020 a pris un peu d'avance ! Les 229 immatriculations de la petite Yam lui permettent aussi de gagner une place au général 2019, et pas n'importe laquelle... Avec son total de 1349 immatriculations (+2%), la mini MT subtilise la 9ème place occupée au scratch par sa concurrente la 125 Duke (1301 immats au final, -9%) !

L'YZF-R125 remodelée pour 2019 a réalisé une superbe première saison : la petite soeur des R3, R6 et R1 (voire M1 !) s'est vendue à 521 exemplaires, contre 229 l'an dernier (+128% !). La petite bleue domine largement sa catégorie : la toute nouvelle Ninja a atteint les 154 km/h immats, la GSX-R125 120 (+11%), la RC125 65 (-50%) et la RS4 42 (+20%).

Enfin, signalons le repli des ventes du Tricity 125 : 393 français ont préféré ce petit trois-roues (suffisamment étroit pour être considéré comme un motocycle) aux gros scooters MP3 ou Metropolis. Ils étaient néanmoins dix fois plus nombreux à acheter un MP3 500... D'où l'intérêt pour Yam de lancer le Tricity 300 !

Piaggio -0,8%

Piaggio a passé d'excellentes fêtes en 2019 : ses ventes ont augmenté de +7% entre novembre et décembre 2019... et bondi de +36,2% par rapport à décembre 2018 ! MNC note le retour du GTS dans le Top 15 mensuel, en bonne place avec ses 71 immats : le scooter Vespa est septième, en décembre comme sur l'ensemble de l'année !

Avec ses 1515 immatriculations (+11%), le GTS demeure la meilleure vente du groupe Piaggio. Le Liberty confirme sa deuxième place dans le clan italien avec 1160 immatriculations (-17%) et prouve que certains "commuters" - et livreurs ?! - français préfèrent les grandes roues aux petites roues des best-sellers nippons.

Ce que le Liberty a perdu en 2019, le Medley l'a quasiment rattrapé en volume (1044 immats, +16%) et certainement épongé dans les caisses (il est un peu plus cher). Juste derrière dans le classement français, le Primavera (975, -2%) confirme le gout de nos concitoyens pour les scooters latins.

Au global, Piaggio boucle cette année sur une infime baisse de ses ventes (4855, -0,8%) mais perd tout de même un gros point en parts de marché (8,3% donc). En ajoutant ses 8855 MP3 (accessibles aux permis B, comme les 125), Piaggio ne décrocherait plus la victoire de justesse comme en 2018, mais la deuxième place pile entre Honda et Yamaha.

Peugeot -6,6%

Peugeot Scooters Motocycles a ralenti un peu moins fort que le marché entre novembre et décembre 2019 (respectivement -10% et -14) et a même bien mieux carburé comparé à l'an dernier : +27,5%, soit 116 scooters immatriculés sur le dernier mois de l'année.

Grâce à ce joyeux Noël, la marque française - d'origine, mais qui appartient à 100% au géant indien Mahindra et produit ses entrées et milieux de gamme en Chine - reprend "sa" quatrième place à Sym dans l'ultime tour tournée des concessionnaires ! La lutte a été extrêmement serré : les deux adversaires se quittent sur un score de 2421 à 2417 !

Peugeot ne peut toutefois se satisfaire de son année écoulée : ses ventes ont baissé de -6,6% alors que la sortie de son nouveau scooter compact-GT-connecté devait les relancer ! Le Pulsion n'a convaincu que 588 clients... De quoi compenser le départ à la retraite du Satelis (249 immats, -65%), mais pas la baisse du récent Belville (304, -32%).

Rappelons que le Metropolis 400 (équivalent aux 125 cc grâce à ses deux dents roues du bonheur) a augmenté son propre score de +5,2% en générant 2119 immatriculations sur son marché national. En combinant les résultats des 125 et du 3-roues, Peugeot resterait donc quatrième, très loin de Honda, Piaggio (avec MP3) et Yamaha.

Sym +7,5%

Sans doute frustré d'avoir perdu la quatrième place du classement général dans le dernier mois par Peugeot pour quatre immatriculations, Sym peut se vanter d'avoir plus largement battu Kymco : 2417 (+7,5%) à 2243 (-4,3%). Mais la fin de saison a été très disputée !

Séparés de cinq petites immats en novembre dernier à l'avantage de Sym, le rapport de force s'est inversé en décembre mais est resté particulièrement équilibré : Kymco n'a signé que deux immats de plus (77 à 75 !). La compétition s'annonce intéressante en 2020 !

Pour tenter de distancer son compatriote et de capter des clients aux deux leaders japonais, Sym avait pourtant lancé cette année deux modèles de motos : un roadster NH X et un trail NH T qui n'ont été immatriculées qu'à 87 et 154 exemplaires... La route reste longue pour Sym sur ce segment.

Kymco -4,3%

Point de motos dans les concessions Kymco... Mais dans les tuyaux, si ! La "moto du futur" sera d'ailleurs électrique, prévoit d'ailleurs la "Kwang Yang Motor COmpany", histoire de se distinguer nettement de la concurrence... et d'anticiper les interdictions de rouler en centre-ville avec une moto thermique ?!

La RevoNEX sera lancée en 2021 dans l'espoir aussi de créer l'étincelle qui fera - enfin ? - exploser les ventes de moto électrique en France : en 2019 pour information, le pionnier Zero Motorcycles n'a branché que 77 clients avec sa S ZF, 58 avec sa ZF et 35 avec sa DS ZF (en version 14,4)...

En attendant que la fée électricité accomplisse une nouvelle révolution industrielle, Kymco continue de proposer ses scooters à moteurs à explosion. Sa meilleure vente chez les 125 en 2019 est le X-Town, comme en 2018 (894 immats, -1%). Le scooter GT de Kymco se classe neuvième du classement des scooters 125 en France.

Mash +5,2%

Mash a baissé de régime au mois de décembre, la célèbre marque de la SIMA (importateur en France des deux-roues Royal Enfield, Moto Morini, Gas Gas, Hyosung, Fantic) immatriculant un quart de "mashines" en moins qu'en novembre : 60 immats, synonyme de dixième place au classement des constructeurs.

La Seventy - ses multiples versions en fait - ne figurait qu'à la treizième place du classement mensuel avec 51 unités... Or la hotte du Père Noël était plus fournie en Astor, avec 73 machines recensés par l'administration française. Sur l'ensemble de l'année toutefois, Mash gagne le match...

Lancée en 2012, le constructeur "bourguigno-chinoise" a atteint son rythme de croisière en deux ans seulement, et l'améliore depuis, lentement mais sûrement : en 2019, Mash a dépassé les 2000 immatriculations. Une sacrée performance étant donné la multiplication des concurrents ces dernières années !

Orcal +53,9%

Nettement moins constant que Mash, Orcal a justement réalisé une deuxième très bonne année consécutive : en 2019, la marque créée par la DIP (importateur Daelim, Keeway, SM, FB Mondial, Voge) a amélioré son score de 2018 de +53,9% et explosé son record inscrit dès sa première année pleine (1627 immats en 2016).

Parmi ses 1965 immatriculations cette année, le constructeur "sino-marseillais" compte une écrasante majorité d'Astor : 1389, soit une progression de +38% par rapport à 2018. La petite "néo-rétro" monte sur le podium français des motos 125 derrière la CB-R et la Seventy, et juste devant les MT et Duke !

La NK01 profite sensiblement de la même hausse (371 immats, +37%) et s'installe à la 19ème place des ventes de motos 125. Enfin, l'inédit scooter électrique "Ecooter" (modèles E1 et E2, équivalents 125 cc) offre à Orcal pas moins de 202 immatriculations supplémentaires. Près d'une vente sur dix, pas négligeable du tout !

KTM-12,1%

L'érosion des ventes de KTM chez les 125 s'est légèrement accentuée en 2019 : la firme de Mattighofen enregistre une chute de -12,1%. Avec ses 1391 immatriculations, Katoche ne peut rien contre Orcal, et résiste de justesse à Suzuki en meilleure moins petite forme...

Les Oranges n'avaient plus beaucoup de jus en fin de saison et leur mini Duke a terminé l'année tranquillement : avec 70 immatriculations en novembre comme en décembre. Au final, on l'a vu, la nouvelle MT lui chipe la neuvièm eplace des "top" modèles 125 (moto et scooter).

L'an prochain, la petite Yamaha profitera sans doute de sa mise à jour pour accélérer... et laisser sur place la 125 Duke qui, il y a deux ans, était à la pointe de la sophistication (tableau couleur notamment) et de la mode ? Que voulez-vous, la roue tourne vite, surtout sur chez les petits roadsters !

Suzuki -6,7%

Boosté par l'arrivée de ses mini GSX-S et GSX-R en 2018, Suzuki baisse à nouveau de régime en 2019 de -6,7%. Les Jaunes d'Hamamtsu ont mis un gros coup de gaz lors du dernier mois : +82,5% par rapport à décembre 2018... mais ils n'ont finalement immatriculé que 73 machines.

Ce joyeux noël 2019 ne suffit pas à faire oublier cette difficile année. Or l'année 2020 ne s'annonce pas plus réjouissante : aucune nouveauté, aucune mise à jour du Burgman n'est programmée chez Suz' pour relancer ses ventes en scooter. Aucune pour le marché européen !

En Inde en revanche, le "petit" constructeur nippon sort notamment un tout nouvel Access 125. Là-bas, Suzuki bat ses records de ventes de deux-roues (707 468 unités)... et l'alliance Maruti Suzuki domine le marché automobile ! Comme quoi.

Suite du Top 30

Classé 27ème constructeur de 125 cc l'an dernier avec son scooter J125 (d'origine Kymco) et une poignée de ses inédites Z et Ninja 125 sorties en toute fin d'année 2018, Kawasaki bondit à la 11ème place cette année en multipliant ses ventes par cinq ou presque !

La firme d'Akashi doit sa phénoménale progression de +367,5% à sa mini "Zed" immatriculée à 663 exemplaires en France. Le petit roadster se classe dixième des ventes de motos 125, et quatrième chez les petites motos qui ont le nom et le look de grandes, derrière la CB-R, la MT et la Duke. À confirmer l'an prochain...

Brixton justement, a réussi à maintenir son niveau de vente en 2019 (+2,9%). Doublé par Kawa, la petite marque autrichienne - qui vend des motos chinoises - décroche la 12ème place finale, et s'illustre aussi grâce à son modèle BX 125, quinzième meilleure vente sur notre marché avec 946 immats (+3%).

Logé dans la roue de Brixton l'an passé, Bullit est expulsé à la 16ème place en 2019, ses ventes ayant plongé de -26,4%. La concurrence est rude sur le segment des petites néo-rétros, mais la plupart des marques qui se sont engouffrées dedans progressent encore en 2019 : Archive Motorcycle +22%, Masai +75%, FB Mondial +7,5%...

Seul ou presque sur le segment des customs, Hyosung a connu une belle année 2019 avec son unique modèle : l'Aquila "GV125" immatriculée à 629 exemplaires (+62%) qui lui offre la 17ème place des constructeurs. Rieju profite de sa gamme plus large pour monter à la 14ème place (730 immats, +52,3%), mais c'est sa Strada 125 qui fait tout le travail (619, +65%).

Moto-Net.Com souligne la belle prestation d'un "nouvel" entrant dans le Top 30 français : SWM s'installe à la 27ème place avec 274 immatriculations contre 34 en 2018. Malheureusement, l'administration ne ventile pas les ventes italo-chinoises par modèles.

Sur le même principe, la marque Magpower apparait à la 28ème place de "son" classement 125 national grâce à ses petites motos développées en France et produites en Chine. Sherco en revanche disparait du Top 30 : 25ème en 2018, elle se retrouve 31ème en 2019 avec 223 immats (-13,2%).

De même, Neco qui était 26ème du classement 2018 tombe à la 32ème cette année : la marque "dolce-vita-made-in-china" a immatriculé 183 scooters (-21,5%). Stoppée en 2018 par Yamaha, la marque MBK disparait logiquement des radars MNC. Mais l'usine de St-Quentin tourne toujours !

Sky Team qui figurait en 29ème position en 2018, passe à la 35ème en 2019 avec 153 copies de Dax (-7,3%). L'occasion pour le Journal moto du Net de souligner le joli succès renouvelé des petites bécanes Honda : le Monkey est neuvième des ventes moto 125 avec 698 immatriculations (+44%), la MSX dont il est dérivé est 24ème avec 201 immats (-30%).

Et l'électrique alors ?

Ce secteur est en plein boum moyen wizzz ! Deux marques ont particulièrement brillé au cours de leur première année : Niu (528 immats) et Super Soco (495) se classent directement 20ème et 21ème au classement des "125cc et équivalents".

Chez Super Soco d'ailleurs, la moto TC est restée un second mois dans le Top 15 des "125" : onzième en novembre 2019 avec 54 immats, elle était quatorzième en décembre avec 49 immats. L'effet grève peut-être, grâce à des "commuters" à la recherche d'un deux-roues plus rapide et sécurisant qu'une trottinette, mais toujours électrique...

Paradoxalement, BMW est tombé de la 17ème à la 26ème place : en 2019, le scooter électrique allemand "équivalent 125" a branché 306 français... Mais attention, la version "Long Range" plus musclée et endurante porte à 687 le nombre de C Evolution vendus - ou loués - en France.

Le scooter BMW est cette année encore la meilleure vente en France de motocycle électrique (hors équivalents 50 cc) avec 687 exemplaires écoulés (-19% Vs 2018). Mais la concurrence se rapproche : sur le podium, devant la TC, se place le scooter N-GT de Niu avec 528 immatriculations.

Le Top 5 est complété par le Pulse d'Efun (233) et le Ecooter d'Orcal (202). Pionnier sur le marché des motos électriques, Zero Motorcycles a immatriculé 77 S ZF (+20%), 58 ZF ("zéro" en 2018) et 35 DS ZF (-17%), toutes en version 14,4. Pour mémoire, 105 modèles EM 5,7 avait trouvé preneurs en 2018.

En 2019, les "autres" constructeurs de 125 cc (au-delà de la 30ème place dans les bilans annuels MNC) ont vendu 2702 motos et scooters (-6,8%). On recensait dans l'ordre : 223 Sherco, 183 Neco, 177 Zongshen, 172 Vent, 153 Sky Team, 120 Zero Motorcycles, 104 Electric Motion, 99 Zontes, 89 CC, 86 Tianying, 84 Lambretta, 83 Yamakasi, 74 James B, 69 Eccity, 66 Malguti, 61 JM Motors, 59 Askoll, 56 KSR, 53 Bexx, 40 Zap, etc.

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Aprilia Tuono 660 : robe courte, grands plaisirs

La désirable sportive Aprilia RS 660 déboutonne le haut et retrousse une partie du bas pour stimuler les sens(sations) en petite tenue : MNC résistera-t-il aux charmes de ce nouveau roadster Tuono 660 ? Allons-nous seulement essayer ?! Rien n'est moins sûr... Essai.
Essai vidéo Ninja ZX-10R 2021 : Tête à tronche avec la nouvelle Kawasaki 

Kawasaki fait évoluer sa championne du monde de Superbike pour 2021, afin de rester au top de la discipline avec Jonathan Rea... et pour attirer plus de clients en concession ! Moto-Net.Com profite d’une journée piste organisée par l’excellent Box23 Organisation sur le circuit Dijon-Prenois pour tester la nouvelle Ninja ZX-10R.
Essai Ninja ZX-10R 2021 : Kawasaki vise le doublé sportif et commercial

Invincible en championnat du monde Superbike depuis six saisons, la Ninja ZX-10R est malmenée sur le marché moto en France depuis sa refonte en 2016. Avec ce modèle 2021, les Verts veulent s’imposer sur les deux terrains. MNC teste la nouvelle Kawasaki à Dijon-Prenois !
Sportive 1 commentaire
Essai vidéo Moto Guzzi V7 et V9 2021

Moto Guzzi fait coup double avec ses V7 et V9 désormais propulsées par le même moteur Euro5 de 65 ch, au risque de créer d'inévitables chevauchements sur ses délicieuses motos classiques. MNC passe au crible leurs aspects communs et leurs qualités individuelles pour les départager dans notre duel vidéo en complément de notre essai complet.
Nouveautés 2021 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai Aprilia Tuono 660 : robe courte, grands plaisirs

La désirable sportive Aprilia RS 660 déboutonne le haut et retrousse une partie du bas pour stimuler les sens(sations) en petite tenue : MNC résistera-t-il aux charmes de ce nouveau roadster Tuono 660 ? Allons-nous seulement essayer ?! Rien n'est moins sûr... Essai.
Premier semestre 2021 : les français piquousés au deux-roues

Avec ses 108 908 immatriculations au premier semestre 2021, le marché français du motocycle bat évidemment son score de l’année passée et coronavirussée. Les gros cubes enregistrent surtout un record de ventes sur MNC (20 ans d’archives) et les 125 cc signent leur meilleur performance en 10 ans. Bilan.
Juin 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews constructeurs (1er semestre 2021)

Tous les six mois, Moto-Net.Com donne la parole aux responsables des principales marques de moto et scooter en France. Ils analysent pour nos lecteurs MNC Premium un premier semestre 2021 tout aussi extra-ordinaire que l’année 2020 dans son ensemble... Bilans marché.
Essai vidéo Ninja ZX-10R 2021 : Tête à tronche avec la nouvelle Kawasaki 

Kawasaki fait évoluer sa championne du monde de Superbike pour 2021, afin de rester au top de la discipline avec Jonathan Rea... et pour attirer plus de clients en concession ! Moto-Net.Com profite d’une journée piste organisée par l’excellent Box23 Organisation sur le circuit Dijon-Prenois pour tester la nouvelle Ninja ZX-10R.
Essai vidéo Moto Guzzi V7 et V9 2021

Moto Guzzi fait coup double avec ses V7 et V9 désormais propulsées par le même moteur Euro5 de 65 ch, au risque de créer d'inévitables chevauchements sur ses délicieuses motos classiques. MNC passe au crible leurs aspects communs et leurs qualités individuelles pour les départager dans notre duel vidéo en complément de notre essai complet.
Nouveautés 2021 1 commentaire
La nouvelle Harley-Davidson Sportster S s'offre une Revolution Max !

La marque de Milwaukee dépoussière radicalement sa mythique Sportster en lui greffant le bicylindre à refroidissement liquide Revolution Max de 1250 cc tout juste étrenné sur son très réussi maxi-trail Pan America. Cette nouveauté de 121 ch sera disponible en septembre à 15 690 euros. Présentation.
Motos 3 commentaires
Pol Espargaro tombe de haut sur la Honda officielle

Après Jorge Lorenzo et Alex Marquez, Pol Espargaro est le troisième pilote consécutif à être tenu en échec par la MotoGP Honda d'usine au HRC... Le nouveau coéquipier de Marc Marquez pointe à une décevante 12ème place au cap de la mi-saison, loin de ses ambitions de succès.
Pilotes et équipes 8 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...