• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MOTO 2019 (9/12)
Paris, le 4 février 2020

Marché moto 2019 (9/12) : Marché des gros cubes avec 126 286 immats (+11,7%)

Marché moto 2019 (9/12) : Marché des gros cubes avec 126 286 immats (+11,7%)

Dossier spécial marché moto 2019 : le Journal moto du Net propose à ses lecteurs Premium - qui, on les remercie tous, soutiennent activement leur journal moto préféré, son indépendance et son impertinence ! - son analyse du marché de la moto et du scooter de plus de 125 cc en 2019.

Imprimer

Yamaha : +4,9%

Yamaha a bouclé l'année 2019 d'une extraordinaire manière : la firme d'Iwata a réussi à immatriculer davantage de motos et maxiscooters en décembre qu'en novembre (+7% !). Par rapport au - petit - mois de décembre 2018, la hausse atteint +50,3% !

Grâce à ce compléments de 1153 unités, Yamaha termine cette saison avec un total dépassant les 22 500 immatriculations. Les Bleus d'Iwata retrouvent ainsi les volumes de ventes qu'ils atteignaient entre 2004 et 2008 (avant la crise), lorsque Suzuki lui tenait tête chez les "+ de 125 cc" !

Yamaha a passé de joyeuses fêtes de fin d'année grâce à sa MT-07 qui a quasiment maintenue son rythme de novembre et a encore frôlé les 300 unités. Au cumul, le "roadstar" de Yam obtient un nouveau titre de moto préféré des français, net et sans bavure. Il s'agit du sixième consécutif !

Moto-Net.Com observe néanmoins que la MT-07 ne figurait pas en tête des ventes de décembre 2019... Une concurrente serait-elle apparue ? Pensez-vous... C'est son cousin, le nouveau Tmax 560, qui a débarqué en force et en nombre dans les concessions : 331 ! Le roi des maxiscooters reste d'ailleurs indétrônable avec ses 2862 exemplaires de "vieux" 530 écoulés en 2019.

Juste devant le Tmax justement se place une autre "top" modèle Yamaha : la Tracer 900, toujours aussi apprécié des adeptes du "moto-boulot-virolos" ! En décembre, le trail routier sportif était rejoint dans le Top 15 mensuel par sa version 700 cc : la Tracer 700 2019 a libéré de la place pour le nouveau modèle !

Dernière machine en date à être équipée de l'enthousiasmant moteur CP2, la Ténéré 700 était la grande nouveauté de Yam cette année... et la grande absente dans les classements de meilleures ventes, la faute - principalement ? - à sa sortie trop tardive. Rendez-vous en 2020 pour mesurer sa popularité en France !

Honda +16,7%

Honda a planté les freins en décembre 2019 : ses ventes ont chuté de -23% par rapport à novembre... et n'ont progressé "que" de +8,3% par rapport à décembre ! BMW en profite pour lui piquer la deuxième marche du podium sur le mois. Mais au total, Honda confirme bien sa deuxième place acquise l'an passé avec ses 18 008 immats !

Sur le dernier mois de l'année, la CB500F (130 immats) a profité du passage de relais entre les deux générations de Z650 (125) pour prendre la deuxième place des ventes de roadsters "midsize" . Au final, la CB500F compte 2683 immatriculations : on attendait un peu plus du modèle rafraichie en 2019, histoire de lui donner un petit coup de jeune...

À l'inverse, la CB650R qui a été complètement reliftée - pour lui donner un chouette coup de vieux ! - a largement haussé le rythme comparé à la CB650F. Le petit 4-cylindres termine d'ailleurs juste devant son frère "twin" : 2687 immats pour le roadster 650 et 2683 immats pour le 500. MNC observe que la CB650R est tombée de la troisième place des ventes françaises en novembre, à la huitième en décembre derrière les Zed en hibernation. À surveiller.

À étudier de près également en 2020 : les scores de l'Africa Twin 1100, qui s'est maintenue dans le Top 10 en décembre mais ne profite pas de son lancement (ni du cumul de toutes ses versions sous la même référence administrative : DCT et méca, standard et Adventure Sports) pour menacer les GS !

Idem pour la Fireblade battue à plate couture en 2019 (138 immats contre 455 pour la reine R1) mais qui tente un retour au top de la catégorie Superbike avec la version CBR1000RR-Rrrrrr. Revenir au premier plan en WSBK serait bon pour l'image... Mais pour le commerce, ne vaudrait-il pas mieux recomposer la famille VFR ?

Curieusement, le Forza 300 n'a pas profité des grèves (dans les transports notamment) pour doper ses ventes : dixième en novembre avec 99 immats, il n'est que 18ème en décembre (66) derrière ses ennemis Tmax 530 (67) et Xmax 300 (71). Au général toutefois, le Forza termine deuxième des ventes de maxiscooters, devant son cousin X-Adv 750, l'intrigant et visiblement séduisant "scootrail" de Honda.

BMW +14,8%

BMW n'a rien lâché face à Yamaha en fin d'année : le constructeur allemand a lui aussi immatriculé plus de motos en décembre qu'en novembre (+5%) et signe une remarquable hausse de +23,7% par rapport à décembre 2018, soit 1096 motos et maxiscooters immatriculé en ce début d'hiver.

Sur les douze mois, la firme de Munich a vendu 17 485 machines (+14,8%) et reste ainsi dans la roue du second et très performant japonais... Après une année 2018 en baisse (-3% Vs 2017) BMW reprend donc son ascension et signe un nouveau record d'immatriculations en France.

Deuxième des ventes de "plus de 125 cc" en novembre avec 230 immats, la R1250GS termine quatrième en décembre avec 241 immats. Or devant elle, la version Adventure a séduit quatre motards de plus ! Soit un total de 485 nouveaux propriétaires - ou locataires ?! - de "Guéesse" en France, rien qu'en décembre.

Le succès du nouveau "Flotte-twin-shift-cam" est entériné : un an après son lancement, le boxer frappe toujours aussi fort. Pour tenter de riposter, l'Africa Twin a pris du muscle mais le combat s'annonce ardu face à la référence du segment maxitrail...

La R1250RT a baissé de régime en fin d'année mais elle demeure la "gross" routière préférée des motards français avec 108 exemplaires écoulés. Dans le Top 10 au scratch avec 2234 unités, elle domine largement son secteur puisque la FJR1300 a réalisé deux fois moins de ventes, les GoldWing et K1600 trois fois moins.

Autre segment sur lequel "Béhème" a particulièrement bien marché roulé en 2019 : les trails de moyenne cylindrée ! Les "petites" GS (750, 850 et Adventure) sont revenus au premier plan... La marque allemande espère qu'en 2020, les F900R et XR relèveront à leur tour les petits niveaux des F800 R et GT...

Kawasaki +10,1%

Comme Honda, Kawasaki a vu ses ventes chuter en décembre par rapport à novembre (-27%) et stagner comparé à l'an dernier (+0,8%). L'écart est conséquent avec le duo de tête... et se réduit avec un KTM en grande forme en fin d'année !

Les Z650 et Z900 n'ont pas calé mais se sont contenté de tourner au ralenti avec respectivement 125 et 119 immats. L'arrivée des versions plus modernes en ce début d'année va toutefois permettre aux Verts de redémarrer... et de rester sur le podium en 2020, voire d'aller chercher cette satanée MT-07 ?

En 2019, une autre "Zed" a beaucoup plu au français : l'inédite Z400 qui cumule 854 immatriculations. Loin de la référence Honda chez les petits Twins (2683 CB500F pour rappel, +4%), la mini "Kawette" s'installe devant la 390 Duke (599 immats, -18%), la MT-03 (311, -28%), la G310R (272, -18%), la Svartpilen (217, -16%) et la Vitpilen 401 (135, +3%).

L'année 2020 restera de nouveau placée sous le signe du Z, qui veut dire "roadzter". Outre ses nouvelles "six-et-demi" et "neuf-cents", Kawa s'apprête à lancer une "hache-de"... guerre, bien sûr. La mode est aux roadsters à fort caractère ? La Z H2 risque de plaire.

Kawasaki ne fabrique pas uniquement des roadsters ! La Versys 1000 a d'ailleurs assuré à la firme d'Akashi un tiers de sa progression en 2019 (+10,8%). De mieux en mieux équipé, le maxitrail tient visiblement bien son rôle de routière GT(R !) au sein de la gamme Kawasaki.

Autres "nouveautés" proposées par Kawa en 2019, la W800 et la ZX-6R 636 effectuaient leur retour sur le marché français. Si la néo-rétro déçoit avec ses 175 immatriculations (contre 2016 Twin 650 Enfield ou 918 Street Twin Triumph), la Supersport redonne un peu d'espoir dans la catégorie avec 441 immats (contre 199 R6 Yamaha et 93 Panigale 959 Ducati).

Harley-Davidson -1,7%

Fidèle à "sa" cinquième place durant les fêtes et sur l'ensemble de l'année 2019, Harley-Davidson est branché sur courant alternatif depuis 2012, enchainant petites hausses et légers replis. En 2019, la marque américaine a baissé de -1,7%... Elle est d'ailleurs la seule dans le rouge violet dans le Top 20.

Premier grand constructeur à proposer une moto électrique - qui l'eut cru ? -, Harley n'a immatriculé que trois exemplaires de sa Livewire sur notre territoire. Il en aurait fallu trois par concession pour que HD égale son record de ventes en France, instauré en 2018 (8927 unités pour mémoire).

Malheureusement pour Harley-Davidson, la FXDR n'a pas rencontré beaucoup plus de succès auprès des "bikers" français : la nouveauté 2018-2019 n'a généré que 126 immatriculations, contre 356 pour la "FXBR/S" Breakout, cinquième des ventes de Big Custom en France derrière "le" Diavel (443, +279%), et ses frangins Fat Boy (586, -19%), Fat Bob (666, -17%) et Street Bob (700 (+26%).

Premier sur le segment des customs de petites, moyennes, moins fortes cylindrées avec 926 immatriculations (Vs 929 l'an passé !), la Forty-Eight n'est plus la meilleure vente de la firme de Milwaukee en France : la Sport Glide a passé la barre - et le bouclier ?! - des 1000 immatriculations (1056, +76%).

Triumph +6,8%

Triumph a connu un meilleur mois de décembre 2019 que 2018, mais il n'a pas passé de "happy holidays" pour autant : son score a glissé de -28% par rapport à novembre, tombant à 303 unités. Battue par KTM sur ce douzième mois, la marque anglaise s'est retrouvé à la merci de Ducati !

Les anglais gardent toutefois le sourire grâce au lancement remarqué de la nouvelle génération de Street Triple 765 : 13ème en novembre, la "Stripeul" (S, R et RS) profite de l'hibernation de la concurrence pour apparaitre à la 15ème place en décembre avec 71 immatriculations.

Malgré le passage de témoin tardif chez son best-seller, Triumph a signé un nouveau record en France, bien au-delà des 8000 tr/min immatriculations : 8203 pour être exact, soit une progression de +6,8% en valeur absolue et une part de marché qui se maintient autour de 6,5%.

Parallèlement, les ventes du Speed Triple 1050 et des Tiger 800 ont logiquement baissé, un an après leurs mises à jour. En 2019, les petites Street fortifiées avaient pris le relais avec 918 immatriculations (+32%) mais les versions Scrambler (367, -13%) et Street Cup (23, -84%) ont plombé le résultat (1308 en tout, +4%).

La série des "big" Bonneville (807 T120, 323 Thruxton, 192 Bobbeer et 147 Speedmaster) est toujours plus suivie en France que celle des R nineT (461 standard, 294 Scrambler, 218 Pure, 196 Urban et 133 Racer). Et les "spin-off" ont eu beaucoup de succès également : la Speed Twin (854 immats) plus que le Scrambler d'ailleurs (310 XE et 200 XC).

KTM +8,4%

À l'instar de Triumph, KTM a bouclé une nouvelle année record avec 6773 motos vendues en France... dont 415 en décembre, soit une hausse de +6% par rapport à novembre et un bond de +43,1% par rapport à décembre 2018 ! Ou comment doubler son avance sur son poursuivant (Suzuki) au général.

La 790 Duke a confirmé son joli début de carrière en 2018 avec 1186 immatriculations amassées en 2019 (+7%) qui la placent juste devant la Street Triple 765 et ses 1111 immatriculations... auxquelles il convient d'ajouter les 575 Street Triple 660 néanmoins !

La firme de Mattighofen s'attendait à ce que l'accueil des motards français soit aussi bon, si ce n'est meilleur pour la 790 Adventure. Hélas, "seulement" 379 modèles standard et 217 modèles R se sont écoulés cette année. La Ténéré 700 (646) et la V85TT (746) sont mieux parties. La Katoche pourra-t-elle les rattraper ?

Du côté des très grosses cylindrées, la 1290 Super Adventure se classe quatrième meilleure vente de maxitrail (maxisporrtif !) en France avec 729 immatriculations (-8%). Avec ses 638 immats, la Super Duke R a davantage baissé (-18%)... mais un tout nouveau modèle arrive ! MNC revient justement de sa présentation.

Suzuki +10,2%

Si en décembre 2019, Suzuki a rendu les gaz de -14% par rapport à novembre et se retrouve derrière Ducati au classement mensuel (239 immats contre 282), la comparaison avec décembre 2018 est plus réconfortante : +24,5%. Sur l'ensemble de l'année d'ailleurs, les ventes de Suzuki ont redécollé, doucement.

La hausse des ventes de Suz de +10,2% (Vs 2018) met ainsi fin à douze années de baisse consécutives ! En 2007, la firme d'Hamamatsu dépassait les 25 000 immatriculations de gros cubes, son record sur Moto-Net.Com qui étudie le marché des motos neuves depuis 2003...

En 2007 pour mémoire, la Bandit 650, la GSR600 et la V-Strom 650 étaient accompagnées dans le Top 15 des meilleures ventes de "plus de 125" par la GSX-R1000 : à l'époque, 1745 motards français avaient craqué pour la "Gex" ! Une autre Superbike figurait dans les meilleures ventes : la R1 avec 1581 exemplaires écoulés...

En 2019 chez les hypersportives, Suzuki occupe la troisième place du podium avec 327 GSX-R1000/R (-17%). Sur le podium montent Yamaha avec ses 413 R1 et 42 R1M (+12%), devant Ducati et ses 307 Panigale V4/S et 65 R (-16%). Les roadsters maxisportifs ont - un peu - plus de succès...

Suzuki est justement en tête des ventes de "naked" de 1000 cc et plus. Loin derrière les Z900 et MT-09, la GSX-S1000 a vu ses ventes progresser de +9% (665). Pas de quoi se pavaner cependant puisque les immatriculations de la version semi-carénée F et celles de la néo-rétro Katana y sont agglomérées par l'administration française. Or Suzuki refuse de donner plus de détail à MNC. Vous avez dit suspect ?

Seul modèle Suzuki dans le Top 15 des ventes de gros cubes en 2019, la GSX-S750 a profité de l'arrivée de sa version A2 pour accélérer franchement (2133 immats, +65%) et redresser le bilan de la marque. L'an prochain, la V-Strom "DR" 1050 tachera à son tour d'élever Suzuki en France.

Ducati +7,8%

Comme en 2017, 2015 et 2012, Ducati toque là la porte des 4500 unités en 2019 : 4472 exactement (+7,8%), soit un nouveau record pour les Rouges de Bologne au sein du plus grand marché de deux-roues motorisés en Europe. Plus grand que l'Italie, hé oui !

Si les Monster ne font plus trembler leurs concurrents, ni frémir les clients (393 "821" et 341 "797"), l'inédit Hypermotard 950 a connu un succès plutôt inattendu en France cette année avec 455 immatriculations. Dans le même genre, MNC souligne les 239 immats de Dorsoduro 900 : un score faible mais non négligeable, surtout pour Aprilia.

Mise à jour cette année et secondée par une déclinaison S, la Multistrada 950 a davantage déçu : ses ventes ont beau progresser de +43%, elles n'atteignent que 341 unités, soit à peine plus que l'exotique TRK502 de Benelli (316 immats, +8%).

Crédité de 643 ventes, le Scrambler 800 n'a pas mieux performé malgré sa mise à jour 2019... trop timide, ou à la communication trop diffuse ? Toujours est-il que l'entrée de gamme Ducati a baissé de -9% et termine sur le seuil du Top 5 MNC des néo-rétro. Pour info, sa grande rivale, la XSR700, est quatrième avec 747 immats (+4%).

Royal Enfield +98,5%

Onzième du classement des constructeurs de grosses cylindrées en 2018 avec 1786 motos vendues en France, Royal Enfield accède au Top 10 en doublant ses immatriculations (3545 !). Dixième l'an passé (et en décembre 2019), Husqvarna est contraint de s'incliner en dépit de son score amélioré de +15%...

Cette "royale" année, Enfield la doit à l'introduction de son Twin 650... et à la multiplication des radars qui détournent les motards des modèles trop performants ? Un peu aussi ! Gaffe quand même : la seule prune reçue par MNC en 2019 est un excès de vitesse au guidon d'une Interceptor. Véridique.

Douzièmes des ventes de "plus de 125" en France en novembre, l'Interceptor et Continental GT (modèles dont l'administration française ne distingue pas les ventes) sont fidèles au rendez-vous avec une centaine d'immats et une belle 11ème place en décembre !

Au cours de ce dernier tour (dernière tournée en concession...), les bicylindres indiens d'origine et d'inspiration anglaise gagnent une place : ils terminent douzième au cumul avec 2016 exemplaires. À titre de comparaison, Moto Guzzi a vendu presque quatre moins de V7 (550 immats, tous modèles confondus, -14%).

Suite du Top 30

Un an après son arrivée sur le marché "on-road" sous l'impulsion de sa maison mère KTM, Husqvarna poursuit son bonhomme de chemin route : la marque d'origine suédoise a immatriculé 2129 motos en France en 2019.

Cette année cependant, la meilleure vente chez Husky n'est plus le supermotard 701 SM (254 immats) mais l'enduro TE300 immatriculée à 353 exemplaires. MNC observe que la Svartpilen a plus de succès en 401 qu'en 701 (217 Vs 111), alors que c'est l'inverse pour la Vitpilen (135 Vs 206).

Une autre marque récemment acquise par KTM figure toujours dans le Top 30 français des motocycles de "+ de 125" : Gas Gas ! La marque "italotrichienne" a vu ses ventes sombrer d'un tiers en 2019, mais ses 291 unités lui assurent le maintien à la 21ème place...

Derrière Husqvarna pointe désormais Indian : le plus ancien des constructeurs américains affiche une sacro-sainte croissance de +24,3% (Vs 2018) et totalise 1880 immatriculations en 2019. MNC note que la progression provient principalement de l'inédite FTR1200S (343 immats).

Près de la moitié des immatriculations d'Indian en France reviennent toutefois à la Scout 1200 et à sa déclinaison Bobber (887 immats). Si leurs ventes ne sont pas distinguées par l'administration, les responsables de la marque en France annoncent une répartition 290/597.

Le groupe Piaggio roule en 2019 en formation serrée... et originale puisque la marque de maxiscooters mène devant celle des motos néo-rétro et celle des roadsters et sportives. Le monde du motocycle français à l'envers, n'est-ce pas !

Piaggio/Vespa a cumulé 1527 immatriculations (+6,5%), Moto Guzzi et Aprilia ont accéléré franchement avec respectivement 1431 et 1406 immats (+65,6 et +64,3%). La troisième marque compte sur une nouvelle plateforme de 660 cc afin de poursuivre sa remontée : la RS sera bientôt présentée, le Tuono se prépére... et une Caponord/Pegaso ne devrait pas tarder non plus !

Douzième en 2017 et quatorzième en 2018, Kymco descend à la seizième place en 2019. Avec 559 immatriculations (+12%), son AK550 décroche tout de même la huitième place des maxiscooters, devant les C650Sport et C650GT (448 et 428). Mais le Tmax reste hors de portée.

Au rayon des maxiscooters également, Sym demeure 22ème cette année avec 216 immatriculations. Le second taïwanais a beau multiplier son offre (Cruisym 300, Joymax Z 300 et Maxsym TL 500), il est l'un des quatre constructeurs du Top 30 à avoir vendu moins de machines qu'en 2018...

Beta et Sherco qui jouaient des guidons depuis deux ans dans les bilans marché MNC se séparent en 2019, à l'avantage du premier. Dans une meilleure dynamique (+29,9% Vs +7,1%), l'italien s'impose 974 à 796 face au français. Les deux spécialistes du TT ("Tout-Terrain", pas Tourist Trophy...) sont séparés par Benelli (+26,2%).

En baisse en 2018, Mash parvient de justesse à inverser la tendance en immatriculant neuf "mashines" de plus. Il est plus laborieux de s'imposer chez les grosses cylindrées qu'en 125 : contrairement aux motomobilistes (détenteurs de permis B qui cherchent une petite moto sympa et pas chère), le motard - le vrai - est fidèle aux marques historiques.

Un - très - grand nom de la moto justement, a progressé d'un quart en 2019 : MV Agusta ! La marque de Varese gagne une nouvelle place au classement : elle figure désormais à la 23ème place, avec 183 immatriculations enregistrées sur notre territoire.

Une "nouvelle" marque italienne intègre le Top 30 français : Fanti, grâce à son Caballero 500 qui a séduit 165 nostalgiques des années60/70... qui n'auraient pas déjà ou encore trouvé le Scrambler de leur rêve, malgré un impressionnant - écoeurant, insuffisant ? - nombre de "remake".

Contrairement à ce qu'indiquait le Journal moto du Net l'an dernier, Motorbike n'a pas disparu du Top 30. L'entreprise française a baissé le rideau fin 2017 - en raison de l'entrée en vigueur de la norme Euro4 - mais ses motos se vendent toujours (151, +52,5%).

En queue de peloton toujours, SWM et TRS progressent dans la même proportion : la nouvelle marque italienne et le trialiste espagnol ont immatriculé moitié plus de motos en 2019. Ils accèdent respectivement aux 26 et 27ème places du classement général.

Zero Motorcycle apparait dans le Top 30 mais ses ventes demeurent confidentielles (117 motos électriques, +42,7%). À ce jour, seul BMW et son scooter C Evolution ont réussi à se mêler et se faire remarquer au milieu des machines à moteur thermique.

Autre serpent de mer qui fait surface : les motos chinoises, représentées par Zontes au sein (fond) du Top 30 en 2019 avec 98 immatriculations. Les moutons à cinq pattes motos à trois roues Ural au contraire, perdent trois places en 2019 et sortent donc à nouveau du Top 30 avec 80 immats (-8%). Autres disparitions : Moto spa (35 immats en 2019 contre 219 l'an passé) et TM Racing (26 Vs 127).

En 2019, les "autres" constructeurs ne représentaient que 0,41% du marché de "+ de 125 cc" en France, contre 0,73% en 2018. On recensait dans l'ordre et après Ural : CF Moto avec 77 immatriculations, FB Mondial 52, Vertigo Motors 42, Brixton 41, Moto spa 35, Voge 32, TM Racing 26, Scorpa et AJP 13, Chang Jian et KL 11, Brough Superior 10, Moto Morini 9, Paoletti 8, Avinton et Lazareth 7, Zhongshen et Malaguti 6, Daelim 5, MBK, Norton et Aisawing 4, Lambretta et Headbanger 3, etc.

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai Yamaha MT-09 2021 : moi, moche et méchant !

Beauté et raffinement ne sont peut-être pas les qualités premières de la nouvelle MT-09, mais peu de motos rivales lui arrivent aux jantes forgées en matière de sensations. A 9499 euros, le turbulent roadster Yamaha - plus puissant, plus léger et mieux équipé - reste une "méchante" bonne affaire ! Essai.
Roadster 6 commentaires
La fièvre retombe en février 2021 sur le marché moto et scooter

En février 2020, les français étaient pris d’une fièvre acheteuse qui faisait grimper le marché moto au plus haut. Un mois plus tard hélas, un vilain virus venu de Chine grippait tout... Cette année, les ventes sont en baisse en février (-14%) mais remonteront nécessairement en mars. Bilan.
Quartararo en tête des essais MotoGP 2021 au Qatar, Zarco 6ème

Le jeune pilote français se montre déjà très à l'aise à la place de Rossi dans le team officiel Yamaha et s'empare du meilleur chrono de la deuxième journée d'essais MotoGP au Qatar, en attendant le premier Grand Prix de la saison 2021 le 28 mars.
Valentino Rossi dévoile ses nouvelles couleurs pour 2021... et ses dernières ?

Le team Yamaha Petronas SRT vient de présenter ses effectifs 2021, avec parmi eux un certain... Valentino Rossi, qui disputera sa 26ème saison en Grand Prix moto ! Le Doctor y rejoint son poulain Franco Morbidelli, vice-champion MotoGP 2020 : le n°46 peut et doit viser les podiums et la victoire... Explications.
Pilotes et équipes 10 commentaires
Quelles modalités pour la nouvelle expérimentation de la circulation interfiles ?

Faut-il légaliser ou interdire la circulation interfiles des deux-roues motorisés en France ? Avant de se prononcer, la délégation à la Sécurité routière souhaite expérimenter une seconde fois cette pratique, à partir de juin prochain. Elle a reçu hier les fédérations de motards afin d’en discuter. Explications.
Sécurité routière 6 commentaires
La Pan America débarque en juin 2021 chez Harley, à partir de 16 000 euros

Héritage, genèse, puissance, poids, consommation, équipements des modèles standard et Special, date de sortie et tarifs : la Pan America n’aura plus de secret pour vous après avoir visionné sa présentation en vidéo par Harley-Davidson... et lu cet article de Moto-Net.Com, "of course" !
Trail 18 commentaires
La Kawasaki SRC n°11 garde ses pilotes pour 2021 mais change de pneus

Champion du monde d’Endurance moto en 2018-2019 avec Pirelli, le team officiel Kawasaki SRC est tombé à la sixième place du championnat EWC 2020 avec Michelin. En 2021, les Verts choisissent Dunlop pour tenter de remporter le titre. Comme il y a 25 ans ! Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...