• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 28 septembre 2009

Les Ponts-et-Chaussées préparent la route intelligente...

Les Ponts-et-Chaussées préparent la route intelligente...

Le Laboratoire central des Ponts et Chaussées (LCPC), dont la principale entité se trouve à Bouguenais, au sud de Nantes (44), prépare la " route intelligente " qui pourrait un jour dialoguer avec les véhicules pour améliorer la sécurité routière.

Imprimer

Le Laboratoire central des Ponts et Chaussées (LCPC), dont la principale entité se trouve à Bouguenais, au sud de Nantes (44), prépare la "route intelligente" qui pourrait un jour dialoguer avec les véhicules pour améliorer la sécurité routière.

"On n'impose pas quelque chose au conducteur"

Projet Lavia Limiteur s'adaptant à la vitesse autoriséeOn connaissait déjà le projet LAVIA (Limiteur s'adaptant à la vitesse autorisée) développé par le LCPC et l'INRETS (Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité) et testé dans les Yvelines. Grâce à une base de données intégrée dans le véhicule, le conducteur peut choisir de laisser le système régler son limiteur de vitesse, l'empêchant de dépasser la vitesse maximale autorisée.

"On n'impose pas quelque chose au conducteur, le système peut être débrayé", précise Hélène Jacquot-Guimbal, directrice générale du LCPC. Qui a dit "pour l'instant" ?

Mais d'autres dispositifs pourraient s'intégrer dans le projet de "route de 5ème génération" (la 4ème étant celle des autoroutes). Le projet DIVAS (Dialogue infrastructure - véhicules pour améliorer la sécurité routière), par exemple, fait appel à des capteurs et émetteurs placés le long de la chaussée qui envoient des informations au véhicule pour l'informer de sa position exacte et lui recommander une vitesse adaptée à l'état de la route, notamment en cas de pluie ou de brouillard.

La route de 5ème génération dans 20 ans ?

Le projet de "route intelligente" intègre aussi les recherches sur les infrastructures routières avec des routes capables de s'auto-diagnostiquer et équipées de capteurs capables de détecter le gel en formation à la surface du revêtement : grâce à un système de stockage d'énergie, elles pourraient la diffuser afin d'empêcher le gel de se former.

Ce projet de route de 5ème génération devra concilier innovation et environnement en intégrant les recherches en cours sur des revêtements moins nocifs, faciles d'entretien et utilisant des matériaux recyclés. Mais un tel projet, surtout pour la partie intégrant la communication entre la route et le véhicule, "doit être européen dès le début, il faut qu'il puisse s'adapter sur toutes les routes européennes et à tous les véhicules", note la directrice du LCPC.

Convaincre les constructeurs

Le LCPC, qui collabore déjà sur ce projet avec des laboratoires en Angleterre, en Allemagne et aux Pays-Bas, souhaite donc convaincre un maximum de partenaires européens... au premier rang desquels les constructeurs automobiles.

L'étape suivante sera de passer des essais en laboratoire à des essais sur le terrain. Car si la "route intelligente" est imaginée en laboratoire depuis 20 ans, elle n'est pas encore pour demain : "s'il y a des choses que l'on sait faire sur 30 mètres, nous ne savons pas encore le faire sur 30 km", note Mme Jacquot-Guimbal.

L'objectif est de réaliser un démonstrateur grandeur nature où pourront être testées les technologies de la route de demain. Ce démonstrateur pourrait trouver sa place sur le site de Bouguenais, où le LCPC dispose de 150 hectares.

Les premières "routes intelligentes" pourraient voir le jour dans un délai de "10 ou 20 ans" tandis que le revêtement de surface des chaussées, où pourraient être installés les capteurs, serait renouvelé tous les 10 ou 15 ans, note la directrice.

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
A se demander si on vit dans le meme monde. Les collectivités n'ont deja pas les moyens d'entretenir les routes actuelles, on va en plus inventer des usines à gaz (hors de prix) pour un interet plus que limité. Encore une fois, ça me parait plus facile de faire fonctionner le cerveau d'un etre humain qui en est doté "de série",plutot que d'en greffer à nos véhicules et routes

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP de Teruel : après son contrat Honda, Nakagami signe la pole !

Takaaki Nakagami a dignement célébré la signature ce jeudi de son contrat de deux ans avec le HRC en décrochant sa première pole en MotoGP, à Aragon ! Le pilote japonais du team LCR devance Morbidelli et Rins. Vinales, Zarco et Quartararo composent le deuxième rang de ce GP de Teruel 2020...
GP de Teruel 8 commentaires
Présentation vidéo du nouveau scooter Honda Forza 750

Tour du propriétaire, tarif et disponibilité du Honda Forza 750 : MNC vous livre ses premières impressions en direct de son lancement presse à Montpellier !
Honda MSX125 Grom : mini moto, maxi succès et gros taro 

Lancé en 2013 - à 3050 euros - et remodelé en 2016, le MSX125 évolue en 2021 : nouveau monocylindre Euro5 à boite 5 rapports, nouvelle plastique à personnaliser et nouveau surnom... à la Grom ? Présentation du best-seller mondial que Honda affiche à... 3950 euros !
Motos 4 commentaires
Suzuki GSX-R1000R 2021 : 70 exemplaires aux couleurs des MotoGP

Condamnée par la norme Euro5, la GSX-R1000R fait de la résistance ! En novembre prochain, 70 exemplaires millésimés 2021 arriveront dans le réseau Suzuki France... et dans la magnifique livrée MotoGP 2020 qui célèbre les 100 ans de la marque. Rins et Mir en assurent la promo en vidéo.
La KTM 890 Adventure (Euro5) remplace aussi la 790, mais à quel prix ?

Deux semaines après avoir dévoilé ses nouvelles 890 Adventure R et Rally, KTM présente la version standard de son trail de "quasi" moyenne cylindrée. La 890 Adventure bénéficie des mêmes mises à jour par rapport à la 790 qu'elle remplace... et engendre une hausse tarifaire que la filiale française promet légère.
Nouveautés 2021 1 commentaire
[Vidéo] Ducati présente le nouveau V4 Granturismo de la Multistrada 2021

En 2021, la Multistrada dit "ciao" au bicylindre et "benvenuto" au 4-cylindres ! Après la sportive Panigale et le roadster Streetfighter, le maxitrail Ducati reçoit sa propre version - à ressorts ? - du V4 surnommé Granturismo au lieu de Stradale... Présentation MNC et vidéo - du boss de - Ducati !
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...