• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS ROYAL ENFIELD
Paris, le 15 février 2021

Le trail Royal Enfield Himalayan à Euro5 au prix de 4995 euros

Le trail Royal Enfield Himalayan à Euro5 au prix de 4995 €

Royal Enfiel (groupe Eicher Motors) met à jour son trail Himalayan avec de nouvelles fonctionnalités et un confort accru en même temps que son passage aux normes Euro5. Cette moto endurante et rustique de 24 ch bénéficie par ailleurs d'une garantie portée à trois ans. Présentation.

Imprimer

Lancée en 2016 en Inde puis importée en France deux ans plus tard, l'Himalayan connaît sa première évolution pour se conformer à la fois aux normes Euro5 et à la nouvelle réglementation antipollution "BS6" qui entre en vigueur sur son énorme marché domestique.

Son monocylindre refroidi par air-huile perd un demi-cheval dans l'opération avec une puissance maximale de 24 ch à 6500 tr/mn mais un couple identique de 32 Nm à 4250 tr/mn. Cette perte minime ne devrait pas vraiment nuire à "bon vieux" mono, qui s'exprime davantage dans la première partie du compte-tours en raison de son architecture longue course (78 x 86 mm).

Ses performances resteront cependant limitées en duo chargé et sur voies rapides, où le stress des radars ne se fera pas ressentir avec sa vitesse maxi annoncée à "127 km/h" ! L'Himalayan invite à une conduite placide sur le réseau secondaire et les petits chemins, bercé par le "pom-pom" de sa mécanique faiblement comprimée (9,5:1), sobre  ("3,8 l/100 km") et nativement accessible avec le permis moto A2.

Selle plus confortable et nouvelle bulle

Royal Enfield améliore son confort par le truchement d'une nouvelle selle et d'un pare-brise redessiné pour "mieux canaliser les flux d'air". Le constructeur indien d'origine britannique a également réduit la taille des pratiques supports sur l'avant du réservoir de 15 litres, où vient s'accrocher de la bagagerie pour les escapades au long cours.

 

Le porte-bagage est pour sa part abaissé pour faciliter l'accès à bord de cette moto assez haute sur pattes du fait de ses généreux débattements de suspensions : sa fourche télescopique de 41 mm et son mono-amortisseur s'ébattent sur respectivement 200 et 180 mm, ce qui garantit 200 mm d'espace entre le sol et son robuste sabot en métal.

Les liaisons au sol s'opèrent comme en 2020 par des jantes à rayons en 21 et 17 pouces, qui sont freinées par un simple disque de 300 mm à l'avant et de 240 mm à l'arrière. Petite nouveauté : l'ABS est désormais déconnectable sur l'arrière pour autoriser des placements en dérive en tout-terrain.

La Royal Enfield - annoncée pour "199 kg en ordre de marche" - reconduit par ailleurs à l'identique son cadre double berceau en acier conçu par Harris Performance, célèbre fabricant britannique racheté par le groupe Eicher Motors. Aucun changement n'intervient non plus sur son habillage ou son classique phare rond : l'Himalayan conserve son look de baroudeuse rustique.

L'Himalayan toujours sur la bonne piste avec le Royal Enfield Tripper ?

Elle intègre en revanche deux nouvelles fonctionnalités bienvenues : des feux de détresse (warning) d'une part et l'ingénieux système de navigation Royal Enfield Tripper de l'autre. Ce dispositif découvert l'hiver dernier sur la nouvelle Meteor 350 affiche la direction à suivre sous forme de flèches et d'indications de distance, à l'image des outils de navigation de rallye et des montres connectées.

 

Cette technologie développée avec Google Maps permet d'identifier facilement les changements de direction sur le petit cadran rond installé sur la droite du cockpit : potentiellement aussi pratique en ville que sur les petites départementales de l'arrière-pays !

Dernier changement notable : le durée de la garantie et de l'assistance proposées par Royal Enfield passe de deux à trois ans sur l'Himlayan, qui sera disponible au "printemps 2021". Son prix débute à 4995 euros en noir "Granite Black", soit 200 euros de plus qu'en 2018.

Les nouveaux coloris vert "Pine Green", gris "Mirage Silver" et bleu "Lake Blue" demandent par ailleurs une petite rallonge de 95 euros (5090 euros) pour cette moto qui compte parmi les meilleures ventes de la marque "dans plusieurs pays", assure Royal Enfield.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...