• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 22 octobre 2015

GP Malaisie : Rossi accuse Marquez d'aider Lorenzo !

GP Malaisie : Rossi accuse Marquez d'aider Lorenzo !

Le circuit de Sepang accueille ce week-end le Grand Prix de Malaisie, avant-dernière étape de la programmation MotoGP 2015 . Deuxième en Australie dimanche dernier, Lorenzo est revenu à 11 points du leader du classement provisoire Valentino Rossi, très remonté contre Marc Marquez qu'il soupçonne de vouloir aider son coéquipier...

Imprimer

Le circuit de Sepang accueille ce week-end le Grand Prix de Malaisie, avant-dernière étape de la programmation MotoGP 2015. Deuxième en Australie dimanche dernier, Lorenzo est revenu à 11 points du leader du classement provisoire Valentino Rossi, très remonté contre Marc Marquez qu'il soupçonne de vouloir aider son coéquipier...

Rossi accuse Marquez d'aider Lorenzo !

Comme d'habitude, MNC compile les déclarations d'avant-course des principaux protagonistes de la catégorie reine, notamment celles données durant la traditionnelle conférence de presse du jeudi. Un moment qu'a choisi Valentino Rossi pour accuser Marc Marquez de vouloir favoriser Lorenzo dans la course au titre, et ce de façon flagrante selon lui pendant le GP d'Australie !

GP de Malaisie : Rossi peut décrocher le titre, si...

Avec ses 11 points d’avance sur Jorge Lorenzo, Rossi peut mathématiquement décrocher son 10ème titre en Malaisie à condition de marquer au moins 15 points de plus que son coéquipier. Si la performance semble difficile à obtenir sur le papier, les sports mécaniques ont ceci de particulier que tout peut arriver jusqu'au drapeau à damiers. Dans un sens comme dans l'autre, évidemment ! Ceci posé, voici les trois combinaisons permettant au Docteur de coiffer la couronne à Sepang :
  • Rossi remporte la course et Lorenzo n’est pas dans le Top 5
  • Rossi est deuxième et Lorenzo n’est pas dans le Top 10
  • Rossi est troisième et Lorenzo ne fait pas mieux que quinzième.

Stupeur générale dans l'assemblée, car personne ne s'attendait à une pareille entrée en matière de la part du leader du championnat dont les relations avec Marquez sont habituellement assez détendues. Très remontré contre l'officiel Honda qu'il soupçonne d'avoir sciemment joué avec lui à Phillip Island, le Docteur évoque une hypothétique rancoeur développée contre lui par Marquez. Rien de moins !

L'officiel Yamaha, habituellement plus "sportif" dans ses déclarations, s'est ensuite longuement exprimé sur le sujet auprès de la presse italienne, en proie à une colère manifeste contre le jeune prodige Honda. Tout aussi surpris, Marquez a réfuté ses accusations, arguant du fait qu'il avait réalisé sa propre course en gérant l'usure de son pneu avant, sans se préoccuper de Rossi ni de Lorenzo.

Valentino Rossi, Yamaha-Movistar Factory : "La saison est très longue et ça s’est joué point après point avec Jorge. C’est très difficile parce qu’il y a aussi beaucoup de pression. Nous passons par des moments très différents et nous arrivons ici avec encore deux courses devant nous et avec seulement 11 points d’avance. Ce sera difficile mais ce sera aussi une belle bataille. Nous avons le même niveau, la même vitesse et la différence de points est petite. C’est comme un match de foot aller-retour, avec un premier match ici et le second à Valence".

GP de Malaisie : les chiffres clés

  • Le premier GP de Malaisie eut lieu en 1991 et a depuis été organisé chaque année. Les trois circuits à l’avoir accueilli sont Shah Alam, Johor et Sepang.
  • Yamaha est le constructeur qui a remporté le plus de victoires en MotoGP à Sepang, cinq dont la dernière en 2010 avec Valentino Rossi.
  • Honda a remporté quatre victoires MotoGP à Sepang, dont ces trois dernières années.
  • Ducati a remporté trois victoires MotoGP à Sepang, la dernière en 2009 avec Casey Stoner. Depuis la victoire de l’Australien, le meilleur résultat de Ducati à Sepang est la quatrième place de Nicky Hayden en 2012.
  • Le meilleur résultat de Suzuki à Sepang en MotoGP est la cinquième place d’Álvaro Bautista en 2010.
  • Valentino Rossi est le pilote qui a le palmarès le plus fourni à Sepang, avec six victoires en catégorie reine (1 x 500cc, 5 x MotoGP). Casey Stoner (1 x 125cc, 1 x 250cc, 2 x MotoGP) et Dani Pedrosa (1 x 125cc, 1 x 250cc, 2 x MotoGP) en ont quatre chacun.
  • Le seul pilote à s’être imposé en MotoGP à Sepang en menant chaque tour du départ et jusqu’à l’arrivée est Casey Stoner, qui a réalisé l’exploit deux fois, en 2007 et en 2009.
  • Le GP de Malaisie a été décisif pour le titre mondial à quatre reprises : en 2003, 2005 et 2009 pour Valentino Rossi et en 2010 pour Jorge Lorenzo.

"Sepang est un excellent circuit que j’aime beaucoup. Je crois que c’est le cas pour beaucoup de pilotes parce que le tracé est fantastique. Le grip a diminué ces dernières années parce que l’asphalte s’est usé et ça rend les choses plus compliquées avec ces conditions météo extrêmes. Il fait toujours très chaud et la course est très longue, mais c’est toujours un plaisir de rouler ici".

"Concernant la course précédente en Australie, je ne trouve pas que Marquez ait joué avec Lorenzo et moi. Au final, il n’a joué qu’avec moi ! J'ai revisionné la course à plusieurs reprises et examiné les chronos et c'est très clair : chaque fois que je l'ai passé, il m'a redoublé et ralenti le rythme afin de laisser à Lorenzo du temps pour s'échapper. Tout en sachant qu'au final, il avait le potentiel pour le rejoindre et remporter la course. Jorge a un nouvel allié qui s'appelle Marquez. Il est important qu'il sache que j'en suis conscient !"

"On verra ce qui va se passer maintenant, mais je suis assez préoccupé parce qu’avoir à me battre avec "seulement" Lorenzo est une chose, mais si je dois aussi me battre avec Márquez, tout devient beaucoup plus difficile et honnêtement, ce qu’il fait n’est pas juste. Surtout que Márquez pourrait être très compétitif sur les deux dernières courses".

"Marquez est en colère contre moi et raisonne comme un enfant"

"Pour moi c’est une grosse déception, j’étais énervé à l'arrivée car ça faisait plusieurs courses que je le savais mais je ne m’attendais pas à ce qu’il fasse quelque chose d’aussi évident. Je suis déçu et je suis préoccupé parce qu’il essayera sûrement de le refaire ici et à Valence... Márquez était un cran au-dessus de tout le monde mais au lieu d’essayer de battre Lorenzo, il est resté avec moi pour se battre avec Iannone et les autres. Il savait que je perdais face à la Ducati sur la ligne droite. Et à chaque fois que je le doublais, il me repassait très agressivement, mais c’est comme ça"...

"En réalité, je pense que Marc est fâché contre moi pour une question personnelle : bien qu’il ne l’ait jamais dit, il pense que je l’ai fait tomber en Argentine et il pense encore à la dernière chicane d’Assen. Dans sa tête il estime qu’il aurait dû remporter cette course. Depuis, il est en colère et il raisonne comme un enfant : je ne gagne pas, mais toi non plus ! À ce stade-là, le moindre mal pour lui est que Lorenzo gagne. On dit qu'il m'idolâtrait étant jeune, mais m’idolâtrait-il vraiment ? Avait-il vraiment mon poster chez lui ? Je ne suis pas sûr. J’aimerais remonter dans le temps pour vérifier"...

Jorge Lorenzo, Yamaha-Movistar Factory : "Tout d’abord je tiens à féliciter toute la famille Yamaha pour avoir obtenu le deuxième titre de la saison en Australie (le titre "Constructeur", après le titre "Team" obtenu au Japon, NDLR). Je suis très fier de tous les membres du team et de tous les ingénieurs qui ont rendu cela possible en travaillant très dur au Japon durant toute la saison. Phillip Island a été une course très excitante et les résultats n’étaient pas mauvais étant donné que notre principal adversaire finissait quatrième. Maintenant nous allons courir à Sepang, sur un circuit difficile en raison de très hautes températures et de l’humidité. Je pense que la clé pour remporter la victoire là-bas sera les performances des pneus et je pense que nous serons à nouveau en lice pour la victoire".

"Nous n'avons jamais mené le championnat"

"Notre principal objectif sera de reprendre davantage de points à Valentino et d’essayer d’arriver à Valence avec moins de retard. Je me sens fort et je suis impatient de courir en Malaisie. De mon côté, je n’ai pas de pression parce que j’ai fait une grosse erreur à Misano et que le championnat était alors presque perdu. Nous ne pouvons donc plus que le gagner, nous n’avons rien à perdre parce que la situation est déjà compliquée. Nous avons repris beaucoup de points sur les dernières courses".

"En manquant la victoire en Australie, nous avons perdu la possibilité de ne dépendre que de moi-même mais ce n’est pas grave parce que nous avons repris quatre points. Nous avons toujours été derrière au championnat (Lorenzo est parvenu à rejoindre Rossi aux points, mais jamais à le dépasser, NDLR) et maintenant nous avons l’opportunité de gagner, alors nous allons faire de notre mieux sans craindre de perdre quoi que se soit".

"Est-ce que Marquez m'a aidé à Phillip Island ? Oui, énormément... surtout dans le dernier tour quand il m'a doublé pour gagner la course !", ironise Lorenzo pour finir...

Marc Marquez, Honda-Repsol Factory : "Après une magnifique victoire en Australie, nous sommes en route pour la Malaisie et nous espérons continuer comme ça pour Honda et finir la saison sur une bonne note. Nous avons fait beaucoup de tests à Sepang, c’est un circuit qui me plaît et où notre moto fonctionne généralement assez bien".

"Si j'avais voulu aider Lorenzo, je ne l'aurais pas doublé dans le dernier tour !"

"Comme toujours, trouver le set-up optimal est essentiel, surtout au freinage, et nous devrons travailler dur vendredi et samedi pour bien préparer la course. A propos de ce qu'a dit Vale, c'est faux : j'ai fait ma course et, en fait, si j'avais voulu aider Lorenzo, je ne l'aurais pas doublé dans le dernier tour. Je n'aurais pas attaqué à la limite et pris des risques. Je ne sais pas pourquoi ils disent cela. Je n'apporterai mon aide que s'il s'agit de mon coéquipier. Sinon, j'attaquerai pour la victoire".

Andrea Iannone, Ducati Factory/Open : "En Australie ce fut une très belle course, avec beaucoup de dépassements, et je crois que c’était l’une de mes meilleures courses en MotoGP. Concernant Sepang, la GP15 avait eu des débuts positifs sur cette piste en février et ce sera intéressant de voir à quel point nous avons progressé au long de l’année. Je pense que la Ducati a un moteur vraiment performant en ce moment et ça nous aidera sur cette piste, qui a deux lignes droites. J’ai aussi un très bon feeling avec ma moto et mon team et j’espère passer un bon week-end, en ayant une chance de me battre pour le podium".

"Je pense aussi que Marquez a joué avec nous. Pourquoi ? Je ne le sais pas..."

"Nous sommes encore plus confiants après la course de Phillip Island et nous allons à Sepang convaincus que nous pourrons réussir là-bas, même si ce ne sera pas facile parce que Sepang est une piste difficile, que les températures sont très élevées et que nous savons que les autres pilotes sont rapides là-bas. Nous progressons cependant sans cesse, je connais de mieux en mieux ma GP15 et je comprends mieux son comportement, si bien que je suis maintenant plus efficace en course".

"A propos de ce qu'avance Vale au sujet de l'Australie, je  pense également que Marc a joué avec nous, car après 15 tours il roulait vraiment doucement et je l'ai passé facilement. Mais je ne sais pas pourquoi. Nous avions tous un très bon rythme et je ne sais pas s'il s'agissait d'une stratégie."

Maverick Vinales,Suzuki-Ecstar Factory/Open : "Ça a été incroyable en Australie parce que j’ai pu rester dans le groupe de Vale, Marc et Iannone en début de course et c’était génial d’apprendre d’eux. Ça m’a aidé pour les trajectoires et j’ai ensuite tenu le rythme de Dani et de Crutchlow, ce qui était génial parce que c’était la première fois que je me sentais vraiment compétitif. Nous savons que ce sera difficile ici en raison des deux longues lignes droites mais nous ferons de notre mieux".

Horaires du Grand Prix MotoGP de Malaisie 2015 (heure de Paris)

Vendredi 23 octobre

  • Essais libres 1 MotoGP : de 3h55 à 4h40
  • Essais libres 2 MotoGP : de 8h05 à 8h50
Samedi 24 octobre
  • Essais libres 3 MotoGP : de 3h55 à 4h40
  • Essais libres 4 MotoGP : de 7h30 à 8h00
  • Qualifications MotoGP Q1 : de 8h10 à 8h25
  • Qualifications MotoGP Q2 : de 8h35 à 8h50
Dimanche 25 octobre
  • Warm-up MotoGP : de 3h40 à 4h00
  • Départ course Moto3 : 5h00
  • Départ Course Moto2 : 6h20
  • Départ course MotoGP : 8h00

    .

    .

    Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Identifiez-vous pour publier un commentaire.

    .

    Les derniers essais MNC

    Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
    Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
    Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
    Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

    A lire aussi sur le Journal moto du Net

    Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
    CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
    Trail 1 commentaire
    Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
    Grande-Bretagne 1 commentaire
    Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
    Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
    Pratique 1 commentaire
    Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
    Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

    Soutenez le Journal moto du Net

    Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

    ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

    Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

    Calendrier MotoGP 2022

    Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

    GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

    Courses 2022

    GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
    GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
    GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
    GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
    GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
    GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
    GP de France moto 15 mai : GP de France
    GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
    GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
    GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
    GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
    GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
    GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
    GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
    GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
    GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
    GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
    GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
    GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
    GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
    GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


    SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

    • En savoir plus...