• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST RAIN-X
Paris, le 12 août 2016

Essai du déperlant plastique moto Rain-X

Essai du déperlant plastique moto Rain-X

La marque Rain-X , propriété du groupe ITW basé à Houston (Etats-Unis), conçoit depuis plus de 40 ans différents produits facilitant l'évacuation de la buée et de la pluie sur les pare-brises auto et moto. Parmi eux, un déperlant plastique sous forme de pulvérisateur testé par MNC.

Imprimer

La marque Rain-X, propriété du groupe ITW basé à Houston (Etats-Unis), conçoit depuis plus de 40 ans différents produits facilitant l'évacuation de la buée et de la pluie sur les pare-brises auto et moto. Parmi eux, un déperlant plastique sous forme de pulvérisateur testé par MNC.

Un déperlant, késako ? 

Concrètement, un déperlant rend un support hydrophobe dans le but de faire glisser l'eau (de pluie, en l'occurence) au lieu d'y adhérer. Le produit contient à cet effet une sorte de cire composée de minuscules polymères qui vont faire "perler" les gouttes sur la surface traitée, afin d'améliorer leur évacuation et donc la visibilité. 

Des propriétés évidemment très intéressantes - voire vitales - à moto et en scooter, à la fois pour traiter l'écran des casques mais aussi les sauts de vent et pare-brises. Le déperlant plastique Rain-X se présente sous la forme d'un pulvérisateur de 500 ml, ce qui le rend facile à manipuler et à appliquer.

L'application du produit doit impérativement se faire sur une surface propre et sèche, au risque sinon de former une couche blanchâtre et grasse. A proscrire absolument, surtout sur les écrans de casque !

Après application, le déperlant doit être étalé avec un chiffon propre, via des mouvements circulaires. La rédaction MNC recommande l'utilisation d'un chiffon en microfibres, dont le "grain" plus fin facilite la répartition sur la surface et diminue les risques de laisser des traces. Surtout pas d'essuie-tout, qui va absorber le produit au lieu de l'étaler !

Que ce soit sur l'écran du casque ou un pare-brise, mieux vaut par ailleurs privilégier un dosage raisonnable du produit, à la fois pour minimiser les pertes mais aussi faciliter le "lustrage" final.

L'essuie-glace des motards !

Après application sur différents écrans de casques, MNC a testé le déperlant Rain-X lors d'essais sous des pluies allant de modérées à... diluviennes ! A chaque fois, le résultat obtenu est conforme aux annonces du fabricant : l'eau ruisselle littéralement sur la visière, ce qui évite la gênante formation de grosses gouttes. 

Dans l'incapacité de s'y accrocher (ou presque), les gouttes sont limitées à de très fines gouttelettes qui filent à vitesse grand V vers les bords de l'écran sous l'effet du vent. Leur évacuation apparaît par conséquent grandement facilitée, ce qui améliore d'autant la visibilité. 

Terminée l'obligation de faire "essuie-glace" de fortune avec son gant (ou la raclette parfois présente sur certains modèles d'hiver). Sous la pluie, ce n'est pas du luxe pour un motard et un scootériste.

L'action du produit Rain-X est similaire sur des pare-brises, comme MNC a pu le constater sur les volumineux équipements des Honda Goldwing et Indian Roadmaster. L'application du déperlant favorise là aussi la dispersion rapide et efficace des gouttes.

Seuls petits griefs constatés : l'évacuation des gouttes passe, assez logiquement, par la présence d'une pression d'air suffisamment importante pour les chasser. Autrement dit, l'efficacité du déperlant trouve ses limites à basse et moyenne vitesses, grosso-modo en dessous de 70 km/h.

Ce phénomène est visible ci-dessus sur nos photos d'illustration réalisées à l'arrêt sur un pare-brise arrosé par un jet d'eau : la majeure partie de l'eau envoyée par notre "douchette" glisse sans y adhérer, mais de minuscules gouttelettes restent stockées faute de vent pour les chasser. Cette caractéristique est par conséquent surtout pénalisante en agglomération.

Par ailleurs, l'efficacité du Rain-X n'est pas éternelle : un renouvellement de l'application est nécessaire assez régulièrement, surtout sur les écrans de casque qui sont - théoriquement ! - nettoyés pratiquement après chaque longue sortie. Or, chaque nettoyage ôte couche après couche la pellicule déposée de Rain-X.

Verdict : un "anti-pluie" pratique et efficace

Heureusement, le déperlant plastique Rain-X est proposé à un prix raisonnable (10,90 €) et son format de 500 ml autorise de très nombreuses applications, y compris avec des pare-brises format "king size" !

Verdict Moto-Net.Com : 7/10

Conditions de l'essai :

  • Testé pendant 4 mois
  • Appliqué sur plusieurs types de casques et pare-brises
  • Problèmes rencontrés : RAS

Points forts

  • Manipulation et application aisées
  • Efficacité réelle
  • Tarif raisonnable

Points faibles

  • Evacuation des gouttelettes à faible allure
  • Renouvellement fréquent sur les casques

A l'usage, ce produit possède une réelle utilité en améliorant grandement la visibilité sous la pluie, que ce soit à travers l'écran d'un casque ou d'un pare-brise de moto routière.

A noter que plus le support est ancien, plus l'action du Rain-X est notable et intéressante : il est de ce fait recommandé pour des casques ou des pare-brises affichant plusieurs années au compteur.

Ce résultat tient à la progressive perte d'efficacité des traitements d'origine appliqués lors de la construction des visières et pare-brises... dont un produit déperlant dans la plupart des cas !

Fiche technique et commercial du déperlant Rain-X 
Usages possibles : sur Lexan, Plexiglas, Pespex, Lucite, acrylique et polycarbonate
Contenance : 500 ml
Prix : 10,90 €
Lieu de fabrication : Espagne
Distributeur en France : Wynn's Automotive contact@wynns.fr 05 57 26 29 00 

Fiche technique et commercial du déperlant Rain-X 

  • Usages possibles : sur Lexan, Plexiglas, Pespex, Lucite, acrylique et polycarbonate
  • Contenance : 500 ml
  • Prix : 10,90 €
  • Lieu de fabrication : Espagne
  • Distributeur en France : Wynn's Automotive 05 57 26 29 00 

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 2 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 10 commentaires
Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ? 

Invaincu sur le (Paris) Dakar depuis 18 ans, KTM lance cette année une nouvelle moto typée trail : la 790 Adventure. En face d'elle se dresse une autre grande nouveauté : la Ténéré 700 avec laquelle Yamaha compte s'imposer commercialement. MNC teste ces deux montures et livre son pronostic.
Tous les Duels 4 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai Kawasaki Z900 2020 : première smart-vidéo en direct

En attendant notre bilan complet, smart-vidéo en direct de notre essai de la Kawasaki Z900 2020.
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 2 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
De Puniet et Rossi sur la Panigale ERC en endurance mondiale

Deux français et un tchèque sur une italienne dans une équipe allemande : le team ERC Endurance, qui passe sur Ducati pour les 8H de Sepang et le reste de la saison FIM EWC, vient d'annoncer son trio de pilotes.
8H de Sepang 1 commentaire
[Vidéo] Loris Baz nous embarque à Jerez sur sa R1 de WorldSBK

À Jerez, Loris Baz s'est classé troisième des derniers tests de l'année 2019... Ce sont aussi ses premiers d'une saison WSBK 2020 qu'il disputera dans son intégralité, au sein du team Yamaha Ten Kate. Le n°76 en a profité pour se filmer aux commandes de sa R1. Attention, le géant "pouce" fort !
WSBK 2020 1 commentaire
[Vidéo] Kawasaki explique son projet de moto électrique EV Project

Apprécié pour ses motos parfois déraisonnables, Kawasaki affirme faire rimer passion du deux-roues motorisé avec protection de l'environnement et de notre santé grâce à son "projet de véhicule électrique". La parole est au grand patron de la branche moto et moteurs de Kawasaki Heavy Industries, Yuji Horiuchi...
R&D
Tarifs motos de route KTM : hausses en 2020, avantages fin 2019

KTM nous communique les prix de ses motos de route pour 2020 avec trois nouveautés : 390 Adventure, 890 Duke R et 1290 Super Duke R. Pour leur garantir un peu de place dans ses concessions françaises, le constructeur autrichien accorde des avantages sur ses modèles 2018/2019. Explications.
Nouveautés 2020 2 commentaires
Clément Villet au comité exécutif de Yamaha Motor Europe

Le français Clément Villet, directeur de la division deux-roues au siège européen de Yamaha à Amsterdam depuis cinq ans, intègre le comité exécutif de Yamaha Motor Europe. Explications.
Audience TV MotoGP : Canal+ annonce une hausse de 66% en France !

Canal+ annonce avoir rassemblé en moyenne 412 000 spectateurs en France pour sa première année de diffusion exclusive du championnat du monde Moto GP. Cette audience impressionnante serait en hausse de 66% par rapport à la diffusion 2018 sur Eurosport, assure la chaîne cryptée... Explications.
MotoGP 2019 19 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...