• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 4 mars 2011

Essai Cruisers 2011 : Triumph se rachète une conduite

Essai Cruisers 2011 : Triumph se rachète une conduite

Après avoir sorti toute une série de nouvelles motos plutôt énervées, Triumph a calmé le jeu dans ses nouveautés en nous présentant sa gamme Cruisers 2011, avec en tête d'affiche la magnifique 1700 Storm ! Premier essai.

Imprimer

Storm : la T-Bird prend du muscle

Dévoilée en 2009, la Thunderbird 1600 avait déjà connu une évolution dès 2010 avec une Edition Limitée cubant 1700 cc. C'est cette base mécanique que reprend la 1700 Storm 2011, mais avec une esthétique autrement plus canaille (lire notre MNC du 24 novembre 2009 : Une série spéciale 1700 pour la nouvelle Thunderbird) !

Journées essais Cruisers Triumph

Vendredi 18 et samedi 19 mars, les trois nouveaux cruisers seront à l'honneur dans le réseau Triumph. en France. Tous les concessionnaires auront une Thunderbird 1700 Storm ainsi qu'une Speedmaster et/ou une America disponibles. Si l'une de ces machines vous a tapé dans l'oeil, réservez dès maintenant votre essai sur le site officiel Triumph France !

Ceux qui trouvaient la T-Bird 1600 un peu trop sage et débonnaire seront comblés : en gagnant 100 cc, le bicylindre parallèle calé à 270° passe de 85 à 98 ch, et gagne 10 Nm. Mais c'est surtout son look qui a été revu avec une cible bien précise clairement affichée dans le collimateur de Triumph : la Harley-Davidson Fat Bob (lire notre Duel MNC du 14 juin 2010 : Harley-Davidson Fat Bob Vs Triumph Thunderbird : Les deux gros bras... de fer !).

La Triumph Storm en reprend le double optique, le guidon T-bar et l'habillage entièrement noir - mat ou brillant, au choix ! - des fourreaux de fourche aux amortisseurs, en passant par les pontets de guidon.

Dans la cour des power cruisers

Ces évolutions stylistiques et ce gain de puissance permettent également à la Storm de venir titiller les "rois de la testostérone" sur deux roues que sont les Vmax et autres V-Rod : assujettis au bridage à 100 ch, leur puissance n'est plus vraiment un argument en France face aux 98 ch et aux 156 Nm de la Storm disponibles dès 2 950 tr/mn.

Mais surtout, la Triumph brille par son côté neutre face à ces machines très typées. La position de conduite qu'elle propose est relativement raisonnable : les pieds ne sont pas trop repoussés vers l'avant et le guidon en T se montre assez naturel.

Avec sa selle à 700 mm et son centre de gravité pas trop haut, la Storm est une moto presque facile à appréhender - avec un minimum d'expérience - malgré ses 339 kg tous pleins faits. Seul détail agaçant : il faut toujours aller chercher très loin devant et de la pointe du pied la béquille centrale afin de la rentrer.

Neutre à l'arrêt, la Storm réussit l'exploit de l'être aussi en dynamique. Beaucoup de machines de ce gabarit - dont le Vmax 1700 - ont par exemple un train avant qui engage à basse vitesse. Ce n'est pas le cas de l'anglaise, qui reste relativement facile et intuitive avec, de surcroît, un rayon de braquage très correct.

Si elle ne peut renier ses trois quintaux, la Storm reste néanmoins très saine et fait presque regretter sa garde au sol limitée sur les petites routes varoises empruntées lors de notre essai. Il faut dire que la Triumph ne cède pas non plus à la mode des pneus arrière de 240 mm, certes jolis mais fort peu maniables : elle se contente d'un "modeste" pneu de 200 mm !

Le freinage, très sécurisant, est également surprenant d'efficacité pour une machine de ce créneau. Les deux disques avant de 310 mm pincés par des étriers 4 pistons font suffisamment bien leur travail pour que l'ABS de série se fasse oublier, y compris sur le mouillé.

Un gros supplément d'âme

Par rapport à la T-Bird 1600, la 1700 Storm gagne un peu en performances mais surtout beaucoup en caractère. Le twin anglais sait se montrer souple et doux quand on le lui demande gentiment, mais aussi plutôt teigneux lorsqu'on le sollicite.

Il reprend avec force dès 1 500 tr/mn dans le martèlement sauvage des ses deux pots d'échappement. Après, il se rue avec bonheur vers la zone rouge située à 6500 tours en malmenant quelque peu la motricité du pneu arrière sur les premiers rapports.

Evidemment, avec deux gamelles de 850 cc en mouvement, il faudra composer avec une inertie moteur conséquente en entrée de courbe : l'anticipation est de rigueur ! La boîte six vitesses, relativement inédite sur ce style de machine, est bien étagée mais on est un peu surpris de ne pas la voir secondée par un embrayage hydraulique.

Une image à construire

Grâce notamment à son côté accessible, cette 1700 Storm a donc de vrais arguments à faire valoir sur le créneau des power cruisers et autres muscle bikes, mais aussi face à une Harley Fat Bob.

Cependant , elle souffre encore d'un déficit d'image - importante sur ce marché ! - due à sa jeunesse. Gageons toutefois qu'avec ses qualités routières indéniables et son look rebelle, cette nouvelle Triumph saura trouver son public !

Reste son tarif plutôt consistant qui la met au même prix qu'une concurrence prestigieuse et charismatique : 16 390 euros. Pour ce prix là, vous avez l'ABS de série mais pas de bouchon de réservoir qui ferme à clé...

Petit bémol aussi quant aux nombreux accessoires proposés par Triumph : étant donné qu'ils sont communs à l'autre T-Bird, la 1600, ils sont tous chromés. Dommage qu'ils n'aient pas été déclinés en noir pour renforcer encore le look de la Storm.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

  • Modèle d'origine
  • Parcours : 150 km
  • Routes : Petites routes et ville
  • Pneus : Metzeller Marathon
  • Problèmes rencontrés : RAS

POINTS FORTS THUNDERBIRD STORM

  • Look de hooligan
  • Facilité d'utilisation
  • ABS de série (en France)

POINTS FAIBLES THUNDERBIRD STORM

  • Tarif élevé
  • Garde au sol limitée
  • Pas d'accessoires dédiés
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !