• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DUEL
Paris, le 9 mars 2017

Duel Kawasaki Z650 Vs Yamaha MT-07 : combat de best-sellers !

Duel Kawasaki Z650 Vs Yamaha MT-07 : combat de best-sellers

Dépassée par la MT-07 tant dynamiquement que commercialement, l'appréciée ER-6n se transforme en Z650 pour répliquer à Yamaha. L'attendue nouveauté 2017 de Kawasaki, allégée et vitaminée, est-elle à la hauteur de ses ambitions ? Duel MNC !

Imprimer

Duel Z650 Vs MT-07 page 1 - Statique : les Verts voient rouge à cause des Bleus...

La Kawasaki ER-6n menait jusqu'en 2014 une carrière idyllique, surfant sur un succès parfois contesté mais jamais égalé qu'elle doit à sa polyvalence : suffisamment docile pour briller entre les mains des débutants dans les motos-écoles, le petit roadster Kawasaki possède aussi le répondant nécessaire pour séduire des motards plus expérimentés. Et comme sa sympathique "bouille" plaît autant aux hommes qu'aux femmes, sa suprématie s'est vite établie.

Mais depuis trois ans, la donne a changé au profit de Yamaha : les Bleus d'Iwata remuent les Verts d'Akashi grâce à l'aguichante MT-07 ! Plus moderne et mieux équipée malgré son tarif plancher (6199 € avec ABS à sa sortie en 2014), la MT-07 impose sa loi en s'appuyant sur un tempérament ultra-joueur. Son secret ? Son poids plume - inférieur de 24 kg à l'ER-6 ! - et son bicylindre parallèle bourré de caractère. Il ne lui en fallait pas plus pour éclipser l'ER-6n et s'emparer par la même occasion des rênes du marché moto français (meilleure vente de +125cc en 2016 avec 4691 unités contre 2926 ER6). Sacré tour de force !

Kawasaki revoit donc sa copie pour 2017 en tenant compte des qualités de sa rivale, à commencer par sa maniabilité déconcertante. Oubliez l'ancienne ER-6 un peu pataude face à la Yamaha : place à une nouvelle moto amincie de 19 kg (187 kg tous pleins faits contre 182 pour la MT-07). La partie cycle suit la tendance avec un cadre retaillé au plus près du twin parallèle et un train avant refermé (de 25° à 24° d'angle de chasse et de 110 à 100 mm de chasse). Le tout au profit de la facilité de prise en mains, critère universellement apprécié. Et pour souligner l'étendue de ces changements, l'ER-6n est renommée "Z650"....

Ce choix marketing traduit une volonté de séduire les d'jeunz en créant un lien avec les Z900 et Z1000, sur lesquelles Kawasaki espère les voir loucher tôt ou tard. Certains - plus âgés - s'étonneront de cette liberté prise avec un préfixe historique de la firme Akashi, chez qui le "Z" renvoie traditionnellement aux 4-cylindres (six, à la rigueur avec la Z1300). D'ailleurs, les Verts avaient déjà lancé une Z650 en 1977... avec un 4-pattes ! Fin de la parenthèse nostalgique réservée aux plus de 30 ans.

Kawasaki mise sur le tonus à mi-régime pour contrer le CP2 

Le moteur, justement, de la Z650, conserve la même cylindrée que l'ER6 : 649 cc, soit 40 cc de moins que la MT-07 (689 cc). Hormis l'adoption d'un embrayage anti-dribble, ce twin ne connaît pas d'évolutions majeures... si ce n'est qu'il perd 4 chevaux en passant de 72 ch à 68 ch ! Même si Kawasaki explique avoir voulu muscler les relances (le couple passe de 64 à 65,7 Nm et déboule 500 tr/mn plus tôt), la comparaison avec les 74,8 ch et 68 Nm du "CP2" de la MT-07 laisse songeur. MNC ne serait pas étonné si le passage à Euro4 ne tenait pas un rôle dans cette petite perte de peps…

Au-delà de ces considérations mécaniques, la Z650 exhibe une nouvelle silhouette visuellement allégée. L'arrière de la moto, court et désormais privé de poignées, reçoit un feu à LED en forme de "Z". Le roadster d'Akashi s'est considérablement modernisé stylistiquement, malgré des coloris étonnement peu audacieux : blanc et noir, noir ou gris et noir... Pas très joyeux, tout ça. Le jaune "poussin" et le vert "pétant" des premières ER-6 semblent bien loin !

Inchangée depuis 2014, la MT-07 offre un design plus torturé - voire "tourmenté" -, surtout à l'avant. L'arrière effilé évoque de son côté la R6, une comparaison plutôt flatteuse... à ceci près que ce joli derrière induit une contenance limitée : un antivol en U n'entre pas sous la selle de la MT-07, pas plus que sous celle de la Z650. Les deux "zappent" aussi la béquille centrale afin de contenir le poids et les coûts : à croire qu'on soigne aujourd'hui davantage le look que les aspects pratiques ?!

Au niveau du style, force est de constater que le résultat est réussi : moins "rondouillarde" et plus musclée, la Kawasaki fait dorénavant jeu égal avec la MT-07 en termes de dimensions générales, renforçant ainsi son dynamisme esthétique. Considérées côte à côte, les deux rivales affichent le même gabarit compact et contenu, à même de rassurer les motard(e)s débutant(e)s. 

Les mêmes seront sensibles à sa selle abaissée de 15 mm par rapport à l'ER-6n : placée à 790 mm, cette assise sera l'amie des plus court(e)s sur pattes ! MNC l'a fait tester par une collaboratrice d'1,59 m qui pose solidement l'avant de chaque pied au sol. Un "K d'école" en termes d'accessibilité ! La selle de la MT-07, placée à 805 mm, demande quelques centimètres supplémentaires, d'autant que l'habillage autour de son réservoir de 14 l écarte davantage les cuisses que celui de 15 l de la Z650.

La finition se révèle similaire, soit très correcte au regard de leurs prix respectifs de 6999 € pour la Kawasaki et 6899 € pour la Yamaha. Dans le détail, la MT-07 dissimule quelques aspects douteux - radiateur brut et bâti avant peu glamour - derrière des belles pièces comme ses étriers 4-pistons façon ancienne R1, son bras oscillant ajouré et ses élégants carters couleur bronze. La Z650 joue dans le même registre avec ses faux renforts de cadre en plastique - façon platines en alu - et ses disques "pétale" chargés de faire diversion sur ses modestes étriers avant à 2-pistons.

 

Ses traitements de surface soignés et ses plastiques bien ajustés font cependant plaisir à regarder : même si l'intégration du réseau électrique pourrait être plus discrète autour de son twin, la Z650 jouit d'une présentation flatteuse. La Verte s’illustre même avec quelques petites attentions soignées comme ses repose-pieds arrière recouverts de caoutchouc et son levier d'embrayage réglable, deux "détails" absents sur la MT-07. Celle-ci réplique avec son instrumentation plus moderne, en plus d'être riche en informations (tous les aspects pratiques et équipements en page 3).

Suite de notre duel dans la partie Dynamique en page 2 !

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèles d'origines, Euro4
  • Kilométrage au départ
    • MT-07 : 2990 km
    • Z650 : 900 km
  • Pneus :
    • MT-07 : Bridgestone BT-023
    • Z650 : Dunlop Sportmax D214
  • Routes : ville, voie rapide, réseau secondaire
  • Consos moyennes
    • MT-07 : de 4,97 à 5,43 l/100 km 
    • Z650 : de 4,66 à 5,86 l/100 km 
  • Météo : temps couvert, entre 8 et 14°C
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS MT-07

 
  • Moteur sensationnel, plein et punchy
  • Maniabilité record
  • Prix très attractif malgré les augmentations
 
 
 

POINTS FAIBLES MT-07

 
  • Amortisseur dépassé à bon rythme
  • Freinage timide à la prise du levier
  • Radiateur non peint
 
 
 

POINTS FORTS Z650

 
  • Refonte et régime pertinents
  • Train avant précis, stable et sûr
  • Agilité en nette hausse
 
 
 

POINTS FAIBLES Z650

 
  • Vibrations à mi et haut-régimes
  • Selle assez ferme
  • Perte de caractère moteur Vs ER-6n
 
 
 
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.