• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTO GP 2013 - JEREZ (3 SUR 18)
Paris, le 6 mai 2013

Déclarations et analyse du GP d'Espagne MotoGP

Déclarations et analyse du GP d'Espagne MotoGP

Après chaque course Moto GP, retrouvez les déclarations des principaux pilotes de la catégorie reine et l'analyse de leurs résultats par la rédaction de Moto-Net.Com. Débriefing du Grand Prix moto d'Espagne 2013 à Jerez.

Imprimer

Bousculade dans le virage Lorenzo

Plus encore que la première victoire de saison pour Dani Pedrosa, l'événement le plus marquant du Grand Prix Moto GP d'Espagne 2013 est bien entendu la façon pour le moins cavalière avec laquelle son coéquipier Marc Marquez s'est emparé de la deuxième place aux dépens de Jorge Lorenzo (lire notre compte rendu de la course MotoGP à Jerez).

Des nouvelles rassurantes d'Alan Techer

Victime d'une énorme chute due à une casse moteur sur sa Moto3 (lire notre compte rendu de la course Moto3 à Jerez), Alan Techer se porte aussi bien que possible au vu de la vitesse à laquelle il est tombé. Le Français souffre naturellement de courbatures assez douloureuses, mais d'aucune blessure grave. Son team, managé par Alain Bronec, a confirmé dimanche soir que le n°89 participerait au GP de France dans quinze jours.

Jetant toute sa fougue dans la bataille, le jeune débutant du HRC n'a pas hésité à bousculer la hiérarchie - au sens propre comme au figuré ! - dans un dernier tour haletant et révélateur...

Haletant, car cette action est venue animer une course en forme de procession assez ennuyeuse. Révélateur, car les masques sont tombés dimanche en Andalousie : contrairement à ce qu'il affirme, Marquez - le plus jeune vainqueur en catégorie reine depuis le GP des Amériques et le plus jeune à mener le championnat - vise le titre mondial dès sa première année.

Et pour y parvenir, le n°93 n'hésitera pas à jouer des coudes pour écarter ses adversaires de son chemin vers la gloire. Lorenzo est le premier à en avoir fait les frais, mais les autres prétendants au titre sont prévenus : rien n'empêchera l'officiel Honda de "Marquez" la catégorie reine de son empreinte !

Pour le public espagnol, la fiesta fut à la hauteur puisque chaque catégorie a vu un représentant ibérique s'imposer : Pedrosa en MotoGP, Rabat en Moto2 et Vinales en Moto3.

Après ce Grand Prix mouvementé, place aux déclarations des pilotes et à l'analyse de la rédaction !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, j'accède à toutes les informations réservées et je profite d'avantages exclusifs (invitations, réductions, etc.).

Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.