• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CHASSEURS DE PRIMES
Paris, le 18 novembre 2020

Covid-19 : les assureurs auto et moto encore épinglés par UFC-Que Choisir

Covid-19 : les assureurs auto et moto encore épinglés

L'association de l'Union fédérale des consommateurs UFC-Que Choisir dénonce "l'enfumage" des assureurs auto et moto, qui prévoiraient comme chaque année d'augmenter leurs tarifs malgré le trop-perçu estimé à 2,2 milliards d'euros lors du premier confinement imposé par le coronavirus ! Explications.

Imprimer

Le bras de fer se poursuit entre UFC-Que Choisir et les compagnies d'assurances, accusées de tirer profit de l'immobilisation forcée des motos, scooters et voitures pendant le confinement. L'association de consommateurs remonte au créneau alors que la France est reconfinée en appelant à un remboursement des cotisations trop-perçues.

Rappelons qu'en avril dernier, UFC-Que Choisir avait appelé le gouvernement à imposer aux assureurs le remboursement des excédents de cotisation imputables au confinement. Son argumentation - facile à matérialiser - tenait au fait que les compagnies réalisaient des économies grâce à la baisse mécanique de la sinistralité.

Moins d'accidents, moins de vols, moins de dépannages : les sinistres évités par l'absence de déplacements devraient générer une baisse de primes de "50 euros par auto" et "29 euros par moto", avait alors calculé l'association, en chiffrant ce trop-perçu à quelque "2,2 milliards d'euros".

"L’assuré a droit en cas de diminution du risque au cours du contrat à une diminution du montant de sa prime", martèle UFC-Que Choisir, qui affirme que cette vision somme toute logique serait "partagée par Bercy (le ministère des finances, NDLR).

Zéro tracas... zéro remboursement !

Demande rejetée, sans surprise, par la Fédération française de l'assurance (FFA) qui estimait pour sa part qu'une "moindre circulation ne caractérise une diminution du risque"... avant de reconnaître qu'une baisse d'environ "75% du nombre d'accidents" avait été constatée au plus fort du premier confinement !

La présidente de la FFA, consciente des réactions hostiles, s'était à l'époque retranchée derrière l'hypothétique possibilité de peut-être revoir à la baisse les tarifs 2021 si - et seulement si - ce trop-perçu se vérifiait sur la durée : "Ce n’est qu’à la fin de l’année que nous pourrons juger de la réalité des accidents automobile pour 2020", annonçait fin mai Florence Lustman...

Six mois plus tard, ô surprise, UFC-Que Choisir apprend que les compagnies d'assurance se prépareraient à augmenter leurs cotisations "jusqu'à 2% en moyenne", alors même que la France est de nouveau confinée - certes beaucoup plus partiellement - et que peu d'assureurs ont jusqu'ici procédé à des gestes commerciaux.

"La sempiternelle hausse des tarifs, annoncée jusqu’à 2 % en moyenne en 2021, est donc aussi incompréhensible qu’inacceptable", s'insurge l'association, qui dénonce "l'enfumage" des assureurs et de sa présidente. Cette annonce "bafoue l’engagement de baisses des primes en cas de chute du nombre d’accidents pris officiellement et publiquement par la présidente de la FFA".

C'est la "baffe" que je préfère...

"Pour s’exonérer de restituer les trop-perçus, les professionnels ont soutenu que "l’équilibre" du secteur était menacé par la baisse des marchés financiers", explique UFC-Que Choisir en balayant cette explication. "Leur fort rebond au cours de l’année a éloigné ce risque, d’autant plus que ces opérations boursières pèsent plus de deux fois moins que les lourdes dépenses engagées pour acquérir de nouveaux clients (notamment promotions, publicité, etc.)".

"Les assureurs sont financièrement tout à fait capables de proposer des ristournes : ils n’en font juste pas bénéficier leurs clients fidèles, car elles sont réservées aux prospects", accuse l'association, qui jette un nouveau pavé dans la mare en publiant le tableau ci-dessus avec les promotions qu'auraient accordées - ou non - douze compagnies d'assurances !

"Sept compagnies, qui n’ont officiellement pas rétrocédé un centime à leurs clients, sortent le grand jeu pour séduire les prospects, principalement ceux qui transfèrent plusieurs contrats en même temps", dénonce UFC-Que choisir, qui rappelle que les rabais accordés aux nouveaux clients sont "financés par les assurés fidèles".

L'association exhorte par conséquent "les pouvoirs publics à imposer une stricte modération tarifaire des cotisations 2021", tout en invitant les consommateurs à télécharger son courrier-type pour réclamer de leur côté une "diminution du montant de leur contrat" et à faire jouer la concurrence au profit "d'assureurs plus vertueux". 

Assureurs = vautours ? Pas si vite...

Certains assureurs - qui ne sont pas tous d'affreux grippe-sous ! - ont en effet annoncé un gel des tarifs 2021. Toutes les compagnies - sollicitées par l'État - ont par ailleurs mis la main au pot à hauteur de "4,5 millards d'euros", dont près de la moitié ("2,3 milliards") pour les "populations et des entreprises les plus exposées à la crise sanitaire", détaille le site de la Fédération française de l'assurance.

Les 2,2 milliards restants alimentent le nouveau programme d'investissements "Assureurs - Caisse des Dépôts Relance Durable France", qui se destinerait principalement "aux ETI et PME, au secteur du tourisme et à celui de la santé", explique la FFA.

Enfin, les membres de la FFA ont décidé fin octobre de prendre plusieurs actions concrètes, notamment de "renoncer à au moins un mois de loyer pour les entreprises fermées administrativement de moins de 250 salariés et pour les hôtels, cafés et restaurants, durant les mois d’octobre, novembre et décembre 2020". Autant d'aspects passés sous silence - volontairement ou non - par UFC-Que choisir...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo Yamaha MT-09 2021

Retrouvez notre vidéo de l'essai du nouveau roadster Yamaha MT-09 2021 à Marseille (13), en complément de notre test complet écrit. 
La fièvre retombe en février 2021 sur le marché moto et scooter

En février 2020, les français étaient pris d’une fièvre acheteuse qui faisait grimper le marché moto au plus haut. Un mois plus tard hélas, un vilain virus venu de Chine grippait tout... Cette année, les ventes sont en baisse en février (-14%) mais remonteront nécessairement en mars. Bilan.
Quartararo en tête des essais MotoGP 2021 au Qatar, Zarco 6ème

Le jeune pilote français se montre déjà très à l'aise à la place de Rossi dans le team officiel Yamaha et s'empare du meilleur chrono de la deuxième journée d'essais MotoGP au Qatar, en attendant le premier Grand Prix de la saison 2021 le 28 mars.
Tests d'intersaison 8 commentaires
Valentino Rossi dévoile ses nouvelles couleurs pour 2021... et ses dernières ?

Le team Yamaha Petronas SRT vient de présenter ses effectifs 2021, avec parmi eux un certain... Valentino Rossi, qui disputera sa 26ème saison en Grand Prix moto ! Le Doctor y rejoint son poulain Franco Morbidelli, vice-champion MotoGP 2020 : le n°46 peut et doit viser les podiums et la victoire... Explications.
Pilotes et équipes 10 commentaires
Quelles modalités pour la nouvelle expérimentation de la circulation interfiles ?

Faut-il légaliser ou interdire la circulation interfiles des deux-roues motorisés en France ? Avant de se prononcer, la délégation à la Sécurité routière souhaite expérimenter une seconde fois cette pratique, à partir de juin prochain. Elle a reçu hier les fédérations de motards afin d’en discuter. Explications.
Sécurité routière 6 commentaires
La Pan America débarque en juin 2021 chez Harley, à partir de 16 000 euros

Héritage, genèse, puissance, poids, consommation, équipements des modèles standard et Special, date de sortie et tarifs : la Pan America n’aura plus de secret pour vous après avoir visionné sa présentation en vidéo par Harley-Davidson... et lu cet article de Moto-Net.Com, "of course" !
Trail 18 commentaires
La Kawasaki SRC n°11 garde ses pilotes pour 2021 mais change de pneus

Champion du monde d’Endurance moto en 2018-2019 avec Pirelli, le team officiel Kawasaki SRC est tombé à la sixième place du championnat EWC 2020 avec Michelin. En 2021, les Verts choisissent Dunlop pour tenter de remporter le titre. Comme il y a 25 ans ! Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...