• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CHASSEURS DE PRIMES
Paris, le 18 novembre 2020

Covid-19 : les assureurs auto et moto encore épinglés par UFC-Que Choisir

Covid-19 : les assureurs auto et moto encore épinglés

L'association de l'Union fédérale des consommateurs UFC-Que Choisir dénonce "l'enfumage" des assureurs auto et moto, qui prévoiraient comme chaque année d'augmenter leurs tarifs malgré le trop-perçu estimé à 2,2 milliards d'euros lors du premier confinement imposé par le coronavirus ! Explications.

Imprimer

Le bras de fer se poursuit entre UFC-Que Choisir et les compagnies d'assurances, accusées de tirer profit de l'immobilisation forcée des motos, scooters et voitures pendant le confinement. L'association de consommateurs remonte au créneau alors que la France est reconfinée en appelant à un remboursement des cotisations trop-perçues.

Rappelons qu'en avril dernier, UFC-Que Choisir avait appelé le gouvernement à imposer aux assureurs le remboursement des excédents de cotisation imputables au confinement. Son argumentation - facile à matérialiser - tenait au fait que les compagnies réalisaient des économies grâce à la baisse mécanique de la sinistralité.

Moins d'accidents, moins de vols, moins de dépannages : les sinistres évités par l'absence de déplacements devraient générer une baisse de primes de "50 euros par auto" et "29 euros par moto", avait alors calculé l'association, en chiffrant ce trop-perçu à quelque "2,2 milliards d'euros".

"L’assuré a droit en cas de diminution du risque au cours du contrat à une diminution du montant de sa prime", martèle UFC-Que Choisir, qui affirme que cette vision somme toute logique serait "partagée par Bercy (le ministère des finances, NDLR).

Zéro tracas... zéro remboursement !

Demande rejetée, sans surprise, par la Fédération française de l'assurance (FFA) qui estimait pour sa part qu'une "moindre circulation ne caractérise une diminution du risque"... avant de reconnaître qu'une baisse d'environ "75% du nombre d'accidents" avait été constatée au plus fort du premier confinement !

La présidente de la FFA, consciente des réactions hostiles, s'était à l'époque retranchée derrière l'hypothétique possibilité de peut-être revoir à la baisse les tarifs 2021 si - et seulement si - ce trop-perçu se vérifiait sur la durée : "Ce n’est qu’à la fin de l’année que nous pourrons juger de la réalité des accidents automobile pour 2020", annonçait fin mai Florence Lustman...

Six mois plus tard, ô surprise, UFC-Que Choisir apprend que les compagnies d'assurance se prépareraient à augmenter leurs cotisations "jusqu'à 2% en moyenne", alors même que la France est de nouveau confinée - certes beaucoup plus partiellement - et que peu d'assureurs ont jusqu'ici procédé à des gestes commerciaux.

"La sempiternelle hausse des tarifs, annoncée jusqu’à 2 % en moyenne en 2021, est donc aussi incompréhensible qu’inacceptable", s'insurge l'association, qui dénonce "l'enfumage" des assureurs et de sa présidente. Cette annonce "bafoue l’engagement de baisses des primes en cas de chute du nombre d’accidents pris officiellement et publiquement par la présidente de la FFA".

C'est la "baffe" que je préfère...

"Pour s’exonérer de restituer les trop-perçus, les professionnels ont soutenu que "l’équilibre" du secteur était menacé par la baisse des marchés financiers", explique UFC-Que Choisir en balayant cette explication. "Leur fort rebond au cours de l’année a éloigné ce risque, d’autant plus que ces opérations boursières pèsent plus de deux fois moins que les lourdes dépenses engagées pour acquérir de nouveaux clients (notamment promotions, publicité, etc.)".

"Les assureurs sont financièrement tout à fait capables de proposer des ristournes : ils n’en font juste pas bénéficier leurs clients fidèles, car elles sont réservées aux prospects", accuse l'association, qui jette un nouveau pavé dans la mare en publiant le tableau ci-dessus avec les promotions qu'auraient accordées - ou non - douze compagnies d'assurances !

"Sept compagnies, qui n’ont officiellement pas rétrocédé un centime à leurs clients, sortent le grand jeu pour séduire les prospects, principalement ceux qui transfèrent plusieurs contrats en même temps", dénonce UFC-Que choisir, qui rappelle que les rabais accordés aux nouveaux clients sont "financés par les assurés fidèles".

L'association exhorte par conséquent "les pouvoirs publics à imposer une stricte modération tarifaire des cotisations 2021", tout en invitant les consommateurs à télécharger son courrier-type pour réclamer de leur côté une "diminution du montant de leur contrat" et à faire jouer la concurrence au profit "d'assureurs plus vertueux". 

Assureurs = vautours ? Pas si vite...

Certains assureurs - qui ne sont pas tous d'affreux grippe-sous ! - ont en effet annoncé un gel des tarifs 2021. Toutes les compagnies - sollicitées par l'État - ont par ailleurs mis la main au pot à hauteur de "4,5 millards d'euros", dont près de la moitié ("2,3 milliards") pour les "populations et des entreprises les plus exposées à la crise sanitaire", détaille le site de la Fédération française de l'assurance.

Les 2,2 milliards restants alimentent le nouveau programme d'investissements "Assureurs - Caisse des Dépôts Relance Durable France", qui se destinerait principalement "aux ETI et PME, au secteur du tourisme et à celui de la santé", explique la FFA.

Enfin, les membres de la FFA ont décidé fin octobre de prendre plusieurs actions concrètes, notamment de "renoncer à au moins un mois de loyer pour les entreprises fermées administrativement de moins de 250 salariés et pour les hôtels, cafés et restaurants, durant les mois d’octobre, novembre et décembre 2020". Autant d'aspects passés sous silence - volontairement ou non - par UFC-Que choisir...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire
Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 14 commentaires
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP du Portugal : Fabio Quartararo (14ème) en avait plein les bras...

Fabio Quartararo, solide candidat pour le titre de champion du monde dès sa deuxième saison en MotoGP, termine finalement à la 8ème place du championnat du monde 2020 après une nouvelle déception lors de la dernière finale... Le français clôt son parcours chez Petronas-SRT - et son 100ème Grand Prix - avec une 14ème position au GP du Portugal à Portimaõ. Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 1 commentaire
Retour sur le GP du Portugal : les explications des pilotes MotoGP

Les pilotes s'expliquent après le dernier Grand Prix de la saison MotoGP 2020 sur le circuit de Portimao, au Portugal.
GP du Portugal 1 commentaire
GP du Portugal : Oliveira survole la finale à Portimao (compte rendu et classements)

Le pilote portugais Miguel Oliveira offre un superbe cadeau de départ à son équipe Tech3 : une victoire nette et sans bavure sur sa RC16, sa deuxième avec le team varois après son succès au GP de Styrie ! Le futur pilote officiel KTM s'impose devant Jack Miller et Franco Morbidelli. Compte-rendu, analyses des moments forts et classements définitifs.
GP du Portugal 30 commentaires
SuperSport 950 et Panigale V4 SP dans l'épisode III des nouveautés Ducati 2021

Fidèle au rendez-vous, Ducati a diffusé hier soir le troisième épisode de sa série Web sur ses nouveautés 2021. Le pitch ? Les italiens revoient l'esthétique et l'électronique de la SuperSport 950 et lancent une nouvelle Panigale V4 SP (Euro5 comme les autres désormais). Magneto Sergio !
Des Yamaha Tracer 900 "tout 9" et Euro5 pour 2021 

La troisième génération de Tracer 900 récupère le nouveau 3-cylindres de 890 cc aux normes Euro5 du roadster MT-09, un châssis optimisé et une électronique affûtée. Yamaha appuie cette transition en rebaptisant ses excitantes motos sport-routières Tracer 9 et Tracer 9 GT. Présentations.
Roadster 5 commentaires
Le groupe indien Mahindra redémarre sa marque anglaise de motos BSA 

Jaloux du succès de Royal Enfield (propriété du groupe indien Eicher) et nullement refroidi par les récentes difficultés de Norton (racheté par TVS, du coup), Mahindra va relancer "sa" marque anglaise BSA : des motos thermiques et électriques "Made in UK" sont prévues dès l'an prochain. Explications.
R&D

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...