• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 21 octobre 2012

Course Moto GP à Sepang : Pedrosa, même sous la pluie !

Course Moto GP à Sepang : Pedrosa, même sous la pluie !

Dani Pedrosa a une nouvelle fois triomphé de Lorenzo lors d'un Grand Prix MotoGP de Malaisie amputé de ses derniers tours à cause d'une météo apocalyptique. De retour sur le podium à Sepang, Casey Stoner devance Hayden et Rossi. 

Imprimer

Dani Pedrosa a une nouvelle fois triomphé de Lorenzo lors d'un Grand Prix MotoGP de Malaisie amputé de ses derniers tours à cause d'une météo apocalyptique. De retour sur le podium à Sepang, Casey Stoner devance Hayden et Rossi. 

Départ : Jorge Lorenzo est le plus prompt à décoller de la grille et s'engage en leader dans le premier virage détrempé par les multiples ondées. Le Majorquin précède Dani Pedrosa, Casey Stoner, Stefan Bradl, Valentino Rossi, Alvaro Bautista et Andrea Dovizioso qui s'est raté à l'extinction des feux.

Conditions météo

  • Temps : pluvieux
  • Température de l'air : 26°
  • Température de la piste : 31°
  • Vent : 8 km/h
  • Le n°4 parvient à revenir au quatrième rang en attaquant comme un damné sur sa Yamaha : il dépasse Bautista et Rossi en l'espace de deux tours, malgré les faibles conditions d'adhérence et de visibilité. Solidement installé en tête, Lorenzo imprime son rythme sur Pedrosa tandis que Stoner, Dovizioso, Rossi, Bradl et Hayden accusent déjà entre cinq et sept secondes de retard.

    Du côté des CRT, Randy de Puniet a pris le meilleur sur son coéquipier Aleix Espargaro et pointe en 11ème place, à une grosse quinzaine de secondes de la Yamaha officielle de Ben Spies. Véritable "chat noir" du MotoGP, Spies chute lourdement et abandonne, blessé à l'épaule. Roberto Rolfo, transfuge du Moto2 à la place de Mattia Pasini dans le team Speed Master, apparaît à la dernière place sur l'ART n°84.

    Prudent, Dani Pedrosa a pris son temps pour refaire - assez facilement - son retard sur la M1 n°99. Les deux compatriotes restent roue dans roue jusqu'au 9ème tour, où Pedrosa porte une attaque mûrement préparée au freinage de la ligne droite des stands. Le leader du championnat ne réplique pas et l'écart se creuse rapidement entre les deux actuels hommes forts du MotoGP.

    Andrea Dovizioso chute mais peut repartir, ce qui n'est hélas pas le cas de son coéquipier Cal Crutchlow, de Randy de Puniet, de Stefan Bradl et d'Ivan Silva qui tombent presque coup sur coup dans le même tour.

    Arrivée : La pluie se met à redoubler sur la piste et Lorenzo lève la main gauche, index pointé vers le ciel, pour demander l'interruption de la course. Le n°99 manque d'ailleurs de s'en coller une au freinage, alors que Stoner revenait fort dans son sillage ! Le drapeau rouge est alors sorti pour des raisons de sécurité.

    Les pilotes rentrent un à un dans leur box dans la plus grande confusion... En théorie, la course devrait être relancée puisque 75% de la distance réglementaire d'un GP n'ont pas été parcourus. Sauf que les conditions apocalyptiques enjoignent la direction de course à la prudence : il ne paraît pas raisonnable de laisser les pilotes repartir sous un tel déluge.

    Du coup, chacun s'affaire dans les stands en vue d'un éventuel second départ pour une durée limitée à sept tours, sans savoir s'il sera bel et bien donné... Un joyeux bazar !

    "Si les conditions ne se calment pas dans un délai raisonnable, il n'y a aura pas de second départ pour des raisons de sécurité. Le classement s'établira en fonction des positions avant l'interruption", explique à ce moment Hervé Poncharal, boss de l'équipe Tech3 et président de l'IRTA (l'association des teams en Grand Prix).

    Quelques minutes plus tard, la direction de course se positionne et annonce que la course ne sera pas relancée à cause des conditions météo. Dani Pedrosa est donc déclaré vainqueur et voit son score augmenter de 25 points, ce qui lui permet de revenir à 23 points de Lorenzo à deux Grands Prix de la fin de la saison...

    Deuxième, Jorge Lorenzo paraît satisfait de ce dénouement : le Majorquin avoue avoir eu très peur de chuter et pense que l'interruption était indispensable. Casey Stoner monte sur son premier podium depuis son retour à la compétition, suivi par Nicky Hayden qui a réussi dans les derniers tours à prendre le meilleur sur son futur ex coéquipier Valentino Rossi.

    Huitième et premier pilote CRT, Aleix Espargaro réalise une excellente opération au provisoire, puisque son coéquipier et rival pour le "titre CRT", Randy de Puniet, a de nouveau chuté.

    Résultats du Grand Prix MotoGP de Malaisie 2012

    1. Dani PEDROSA Honda 29'29.049
    2. Jorge LORENZO Yamaha +3.774
    3. Casey STONER Honda +7.144
    4. Nicky HAYDEN Ducati +10.518
    5. Valentino ROSSI Ducati +16.759
    6. Alvaro BAUTISTA Honda +17.276
    7. Hector BARBERA Ducati +50.282
    8. Aleix ESPARGARO ART +51.585
    9. James ELLISON ART +56.676
    10. Karel ABRAHAM Ducati +57.622
    11. Danilo PETRUCCI Ioda-Suter +1'02.805
    12. Michele PIRRO FTR +1'02.891
    13. Andrea DOVIZIOSO Yamaha +1'28.989
    14. Roberto ROLFO ART 0 Tour

    Non classés

    • Stefan BRADL Honda 2 Tours
    • Cal CRUTCHLOW Yamaha 3 Tours
    • Randy DE PUNIET ART 3 Tours
    • Ivan SILVA BQR 3 Tours
    • Colin EDWARDS Suter 3 Tours
    • Ben SPIES Yamaha 5 Tours

    Classement provisoire du championnat MotoGP 2012

    1. Jorge LORENZO Yamaha 330
    2. Dani PEDROSA Honda 307
    3. Casey STONER Honda 213
    4. Andrea DOVIZIOSO Yamaha 195
    5. Alvaro BAUTISTA Honda 154
    6. Valentino ROSSI Ducati 148
    7. Cal CRUTCHLOW Yamaha 135
    8. Stefan BRADL Honda 125
    9. Nicky HAYDEN Ducati 114
    10. Ben SPIES Yamaha 88
    11. Hector BARBERA Ducati 79
    12. Aleix ESPARGARO ART 63
    13. Randy DE PUNIET ART 53
    14. Karel ABRAHAM Ducati 43
    15. Michele PIRRO FTR 30
    16. James ELLISON ART 28
    17. Yonny HERNANDEZ BQR 28
    18. Colin EDWARDS Suter 25
    19. Jonathan REA Honda 17
    20. Danilo PETRUCCI Ioda-Suter 16
    21. Mattia PASINI ART 13
    22. Ivan SILVA BQR 11
    23. Toni ELIAS Ducati 10
    24. Katsuyuki NAKASUGA Yamaha 7
    25. Steve RAPP APR 2
    26. David SALOM BQR 1

    .

    .

    Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Identifiez-vous pour publier un commentaire.

    .

    Les derniers essais MNC

    Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
    Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
    Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
    Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

    A lire aussi sur le Journal moto du Net

    Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
    Trail 4 commentaires
    Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
    Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
    MotoGP 2023 1 commentaire
    Les nouvelles Moto Guzzi V100 Mandello à partir de 15 499 euros 

La V100 Mandello - nouveau roadster refroidi par eau de Moto Guzzi - est enfin disponible au prix de 15 499 euros en standard et de 17 999 euros en version "S", plus perfectionnée. Présentation.
    Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
    La Mash X-Ride Trail en 21 pouces à 5599 euros 

Le trail X-Ride 650 "21" débarque dans les concessions Mash avec ses roues en 21 et 18 pouces, un an après avoir été testé - et apprécié ! - par Moto-Net.Com sous forme de prototype de présérie. Présentation.
    Monster SP : le roadster de Ducati monte en gamme en 2023

Après l’exclusive Streetfighter V4 Lamborghini - à 63 000 euros, mamma mia  ! -, Ducati présente un nouveau modèle 2023 quatre fois plus abordable... et quatre fois moins performant et sensationnel ? Sans doute pas, car la Monster SP dispose de solides atouts ! Présentation et vidéo.

    Soutenez le Journal moto du Net

    Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

    ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

    Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

    Calendrier MotoGP 2022

    Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

    GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

    Courses 2022

    GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
    GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
    GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
    GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
    GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
    GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
    GP de France moto 15 mai : GP de France
    GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
    GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
    GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
    GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
    GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
    GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
    GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
    GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
    GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
    GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
    GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
    GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
    GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
    GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


    SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

    • En savoir plus...