• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE - VALENCE
Paris, le 18 novembre 2018

Compte rendu et résultats du GP de Valence 2018 MotoGP (Dovizioso vainqueur)

Compte rendu et résultats du GP de Valence 2018 MotoGP (Dovizioso vainqueur)

Andrea Dovizioso s'offre un dernier succès lors de la finale MotoGP sur le circuit Ricardo Tormo, portant à quatre son solde de victoires en 2018. L'officiel Ducati s'impose devant Alex Rins et Pol Espargaro au terme d'un Grand Prix de Valence disputé en deux épisodes à cause la pluie, qui a notamment piégé Marc Marquez et Valentino Rossi !

Imprimer

Trois drapeaux rouges en un week-end : le Grand Prix de Valence 2018 aura été largement perturbé par la météo, très chagrine et humide depuis le début des essais libres... La course, débutée sur piste détrempée, a dans un premier temps vu Alex Rins se mettre en évidence sur sa Suzuki.

Parti en trombe, le n°42 maintenait un rythme élevé jusqu'au moment où la pluie a redoublé d'intensité... Pas moins de huit pilotes sont alors partis à la faute dont Danilo Petrucci, Maverick Viñales et Marc Marquez, auteur de sa 23ème gamelle (!) cette saison. L'organisation prend alors la prudente décision d'interrompre la course et de donner un second départ pour 14 tours.

Pendant que tout le monde se prépare pour ce deuxième sprint, certains font leurs calculs au championnat : débarrassé de la menace Petrux, Johann Zarco est assuré de terminer premier pilote indépendant, tandis que Valentino Rossi a la certitude de terminer troisième au général suite à la chute de Viñales.

Le Docteur, dans le coup pour la victoire en "première manche", a donc le champ libre pour tenter de gagner enfin une course et rompre cette malédiction qui le suit depuis le GP des Pays-Bas 2017... Parti prudemment en "deuxième manche", il s'est ensuite efforcé de revenir sur Dovizioso qui s'échappait à toute vitesse après s'être défait de Rins. 

Hélas, quelques tours plus tard, ses espoirs s'envolent en même temps que sa moto dans le virage n°12 : l'officiel Yamaha est au tapis pour la deuxième fois consécutive après sa faute en Malaisie... L'italien ne remportera donc aucune victoire cette année : du jamais vu depuis ses débuts en Grand Prix en 1996, à l'exception de ses deux années chez Ducati (2011 et 2012) !

Premier podium pour Pol Espargaro et KTM

Andrea Dovizioso, jamais inquiété en tête de course, remporte sa quatrième victoire de la saison, soit une de plus que son coéquipier Jorge Lorenzo. Cette statistique va à coup sûr satisfaire Dovi, qui fera l'an prochain équipe avec Danilo Petrucci !

Le n°4 s'impose devant Alex Rins et Pol Espargaro, qui signe son premier podium en MotoGP et le premier podium d'une KTM en catégorie reine. Très belle performance du n°44, pourtant parti à la faute en première manche ! De quoi encourager Johann Zarco, qui troque sa Yamaha privée contre une RC16 l'an prochain.

Pour sa dernière course aux couleurs Honda Repsol, Dani Pedrosa finit à la cinquième place à 13,351 sec du vainqueur. Une page se tourne pour le sympathique n°26, seulement 11ème au général et dont l'ultime saison aura été en demi-teinte : aucune victoire ni podium pour "Pedro" en 2018, lui qui avait remporté au moins une course les douze saisons précédentes en MotoGP...

Le coéquipier de Marc Marquez, qui devient pilote de développement chez KTM, termine cette course devant Takaaki Nakagami et Johann Zarco, septième à 32,806 sec. Le pilote français ne s'est pas montré très incisif sur le mouillé, que ce soit en première comme en deuxième manche. 

Il a en quelque sort "terminé le boulot" sans prendre de risques inutiles : "Petrucci était tombé, donc l'objectif principal de terminer premier pilote privé était atteint", reconnaît Zarco qui a rapidement compris qu'il ne serait pas en mesure d'accéder à la 5ème place du classement détenue par Alex Rins. 

Autre pilote qui disputait sa dernière course avec son employeur, Jorge Lorenzo termine à la 12ème place devant Valentino Rossi reparti après sa chute. Jamais dans le coup ce week-end sur le mouillé, "Jorgeuil" ambitionnait sans doute beaucoup mieux pour sa dernière sortie sur Ducati, après avoir raté toute la tournée d'outre-mer à cause de ses blessures...

Bilan au championnat MotoGP : Marquez et Honda au top !

La chute de Marc Marquez à Valence ne remet pas en cause sa couronne MotoGP 2018 coiffée dès le Grand Prix du Japon. L'officiel Honda termine avec 321 points au compteur après avoir largement mené les débats et remporté la moitié des courses : neuf succès en 18 Grands Prix, en tenant compte de l'annulation du GP de Grande-Bretagne.

Le blason ailé signe une nouvelle campagne excellente, puisque Honda est aussi sacré au championnat des constructeurs devant Ducati, Yamaha, Suzuki, KTM et Aprilia, seule marque à ne pas être montée sur le podium en 2018. Gros boulot en perspective pour la marque de Noale, dont la RS-GP ne cesse de décevoir...

Le HRC remporte également le championnat des teams (essentiellement grâce à Marc Marquez) devant les équipes officielles Ducati, Yamaha, Suzuki et les structures privées Ducati-Pramac, Yamaha-Tech3, Honda-LCR, Angel Nieto Team, KTM, Aprilia-Gresini, Marc VDS et Ducati-Avintia.

Au classement pilotes, Andrea Dovizioso termine à la seconde place pour la deuxième fois consécutive : l'officiel Ducati s'est de nouveau montré le pilote le plus menaçant contre Marquez, mais ses trois chutes en début de saison (Espagne, France et Catalogne) l'ont trop lourdement handicapé face à la régularité du n°93.

Valentino Rossi, troisième du classement général, termine avec la déception de n'être jamais parvenu à résoudre tous les soucis sur sa M1 et d'avoir échoué à remporter la moindre course, ce qui ne lui était jamais arrivé avec Yamaha. Seule consolation : l'italien de 39 ans finit devant son coéquipier Maverick Viñales, pourtant 16 ans plus jeune !

"Mack", plusieurs fois très critique envers Yamaha, peut toutefois se féliciter d'être le seul pilote Yamaha à avoir décroché un succès cette saison : il s'est imposé au GP d'Australie grâce à une attaque de tous les instants sur ce circuit qu'il adore ! Le bilan reste cependant bien maigre pour Yamaha et ses 25 courses sans victoire.

Alex Rins, cinquième du classement général, clôt avec panache une très belle saison : l'espagnol est monté sur le podium en Argentine (3ème), aux Pays-Bas (2ème), au Japon (3ème) et deux fois de suite sur les dernières courses (2ème en Malaisie et à Valence). De très bon augure pour Rins, plus fiable et performant que Iannone, et qui fera équipe l'an prochain avec Joan Mir. 

Une saison pas au niveau des espérances de Johann Zarco

Le n°42 devance au championnat notre compatriote Johann Zarco, sixième et premier pilote privé sur sa Yamaha M1. Le bilan est globalement positif pour le pilote Tech3, qui reconnaît cependant avec beaucoup d'honnêteté que "certains sont peut-être un peu déçus de ma saison"...

Johann Zarco n'a effectivement pas atteint tous les objectifs qui lui étaient attribués, que ce soit en termes de résultats bruts comme de régularité aux avant-postes. Très bien parti en début de saison avec deux deuxièmes places en Argentine puis en Espagne, le n°5 a ensuite traversé un long passage à vide suite à sa chute devant ses fans au GP de France, où il avait signé la pole...

Le pilote Tech3 n'est ensuite remonté sur le podium qu'à une seule reprise, en toute fin de saison, lors du Grand Prix de Malaisie qu'il a terminé à la troisième place. Le protégé de Laurent Fellon - dont il s'est détaché cette année - a souffert de ne pas pouvoir exprimer tout son potentiel avec une moto délicate à régler et dépassée par les officielles.

Gageons que la perspective de devenir le pilote n°1 pour un constructeur aussi puissant que KTM devrait l'aider à renouer avec la confiance qui lui a parfois fait défaut cette saison ! Reste une inconnue de taille : le potentiel de sa future MotoGP Orange, qu'il testera lundi et mardi lors des traditionnels essais d'après-course à Valence. A suivre naturellement de près sur MNC : restez connectés !

Les faits marquants du GP de Valence MotoGP 2018 en Live

Résultats du GP de Valence MotoGP 2018

  1. 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team (Ducati) 24'03.408
  2. 42 Alex RINS SPA Team SUZUKI ECSTAR (Suzuki) +2.750
  3. 44 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing (KTM) +7.406
  4. 51 Michele PIRRO ITA Ducati Team (Ducati) +8.647
  5. 26 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team (Honda) +13.351
  6. 30 Takaaki NAKAGAMI JPN LCR Honda IDEMITSU (Honda) +32.288
  7. 5 Johann ZARCO FRA Monster Yamaha Tech 3 (Yamaha) +32.806
  8. 38 Bradley SMITH GBR Red Bull KTM Factory Racing (KTM) +33.111
  9. 6 Stefan BRADL GER LCR Honda CASTROL (Honda) +36.376
  10. 55 Hafizh SYAHRIN MAL Monster Yamaha Tech 3 (Yamaha) +37.198
  11. 45 Scott REDDING GBR Aprilia Racing Team Gresini (Aprilia) +44.326
  12. 99 Jorge LORENZO SPA Ducati Team (Ducati) +46.146
  13. 46 Valentino ROSSI ITA Movistar Yamaha MotoGP (Yamaha) +52.809
  14. 17 Karel ABRAHAM CZE Angel Nieto Team (Ducati) +1'10.628
  15. 81 Jordi TORRES SPA Reale Avintia Racing (Ducati) +1'16.739

Non classés

  • 19 Alvaro BAUTISTA SPA Angel Nieto Team (Ducati) 7 tours

Non partants pour la deuxième course

  • 25 Maverick VIÑALES SPA Movistar Yamaha MotoGP (Yamaha)
  • 9 Danilo PETRUCCI ITA Alma Pramac Racing (Ducati
  • 93 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team (Honda
  • 29 Andrea IANNONE ITA Team SUZUKI ECSTAR (Suzuki)
  • 41 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini (Aprilia)
  • 43 Jack MILLER AUS Alma Pramac Racing (Ducati)
  • 21 Franco MORBIDELLI ITA EG 0,0 Marc VDS (Honda)
  • 12 Thomas LUTHI SWI EG 0,0 Marc VDS (Honda)

Classement général MotoGP 2018

  1. Marc MARQUEZ Honda (SPA) : 321 points
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati (ITA) : 245 points
  3. Valentino ROSSI Yamaha (ITA) : 198 points
  4. Maverick VIÑALES Yamaha (SPA) : 193 points
  5. Alex RINS Suzuki (SPA) : 169 points
  6. Johann ZARCO Yamaha (FRA) : 158 points
  7. Cal CRUTCHLOW Honda (GBR) : 148 points
  8. Danilo PETRUCCI Ducati (ITA) : 144 points
  9. Jorge LORENZO Ducati (SPA) : 134 points
  10. Andrea IANNONE Suzuki (ITA) : 133 points
  11. Dani PEDROSA Honda (SPA) : 117 points
  12. Alvaro BAUTISTA Ducati (SPA) : 105 points
  13. Jack MILLER Ducati (AUS) : 91 points
  14. Pol ESPARGARO KTM (SPA) : 51 points
  15. Franco MORBIDELLI Honda (ITA) : 50 points
  16. Hafizh SYAHRIN Yamaha (MAL) : 46 points
  17. Aleix ESPARGARO Aprilia (SPA) : 44 points
  18. Bradley SMITH KTM (GBR) : 38 points
  19. Tito RABAT Ducati (SPA) : 35 points
  20. Takaaki NAKAGAMI Honda (JPN) : 33 points
  21. Scott REDDING Aprilia (GBR) : 20 points
  22. Michele PIRRO Ducati (ITA) : 14 points
  23. Karel ABRAHAM Ducati (CZE) : 12 points
  24. Stefan BRADL Honda (GER) : 10 points
  25. Mika KALLIO KTM (FIN) : 6 points
  26. Katsuyuki NAKASUGA Yamaha (JPN) : 2 points
  27. Xavier SIMEON Ducati (BEL) : 1 point
  28. Jordi TORRES Ducati (SPA) : 1 point
  29. Thomas LUTHI Honda (SWI)
  30. Mike JONES Ducati (AUS)
  31. Sylvain GUINTOLI Suzuki (FRA)
  32. Christophe PONSSON Ducati (FRA)

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
bonjours j’espère etre au bon endroit pour posté cette nouvelle jean claude allias GUSTAVE n'est plus ces dernier temps c’était moi (son fils )qui écrivait ses posts qu'il me dicté .Son message est ( je vous kiffe tous) merci d'avoir été indulgent avec lui salut a vous ET AU MONDE DE LA MOTO
Bestof: 
1
Zarco, Zarco....il est quand même meilleur "privé", il finit son CDD dans des conditions dantesques, le risque de chute, de clash permanent et pour une boîte de nazes qui n'a jamais cru en lui ni voulu de lui, il en a ptêt marre d'être le bon soldat qui fait ce qu'on lui dit, et qui voit la Suz tout en haut mais pas lui dessus ! idem la Yam "usine"bis avec Quarta ...alors la pendule d'Espargaro (qui n'a jamais fait de podium chez Tech3 !) a dû lui faire du bien, donc surtout pas de blessure idiote, car pour lui KTM ça commence maintenant !
Bestof: 
1
jojo a bien eu raison de ne rien risquer, pour gagner quoi de plus ? Et les risques de se blesser juste avant des tests très importants, voir même risquer le début de saison 2019 difficile ? La saison 2018 cuite vive la saison 2019 avec beaucoup de nouveautés, changement d’ecuries, ça va être plutôt intéressant je pense. Vraiment dommage pour Rossi qui loupe de très peu 2 victoires, ça prouve qu’il est toujours capable de quelquechose de bon, 2019 sera t elle SA saison ? A suivre.... V a tous
Bestof: 
1
Je suis très déçu par Jojo . Son dernier tour de piste est un naufrage . Il as subit les évènements sans se battre . Les circonstances l'ont rendu meilleur indépendant mais sans aucun panache . Il n'avait plus rien à perdre et à égalité de points avec Rins il aurait dû faire l'effort d'essayer d'aller le chercher ! Je l'aurais préférer par terre comme un guerrier , là j'aurai été fier ! j'espère qu'il va se ressaisir ! Il y avait visiblement quelque chose qui le contrariait, il n'était pas là . Il a fait l'épicier et je n'aime pas les épiciers je préfère les rebelles, les voyous, ceux qui tapent dans la caisse !

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !
Essai XSR700 Xtribute : le P'tit LU de Yamaha

Comme le célèbre Petit Beurre de LU, la XSR700 XTribute est craquante et savoureuse sous son apparence classique. Cette nouvelle moto Yamaha, supposée rendre hommage à la XT500, est également Lu-dique à piloter et Lu-crative pour le constructeur. Essai MNC.
Roadster 7 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Viñales en pole à Misano devant la KTM d'Espargaro et la Yamaha de Quartararo

Maverick Viñales enlève finalement la pole position du GP de San Marin 2019 devant Pol Espargaro, auteur d'une fantastique deuxième place sur sa KTM devant la M1 privée de Fabio Quartararo. Morbidelli et Marquez complètent la deuxième ligne de Misano, devant Dovizioso et Rossi. Débrief et résultats.
Essais 10 commentaires
PGM V8 : la moto australienne à 8-cylindres de 334 ch !

L'australien Paul Maloney est à l'origine d'une moto spectaculaire propulsée par deux moteurs de Yamaha R1 que cet ancien ingénieur en Grands Prix et en Superbike a accouplé pour former un 8-cylindres en V. Partie-cycle de haute volée et poids raisonnable distinguent aussi son délirant roadster PGM V8 à... 160 000 euros !  Présentation.
Découverte 1 commentaire
En direct de l'essai des nouvelles Yamaha R1 et R1M 2020

Cap sur le circuit de Jerez (Espagne), où MNC teste cette semaine la nouvelle Yamaha R1 et sa luxueuse déclinaison R1M qui répondent notamment aux dernières normes Euro5 pour 2020 !
Sportive 1 commentaire
Préparation Yamaha XSR900 CP3 par JvB-moto

Le préparateur allemand Jens vom Brauck, fondateur de JvB-moto, personnalise la Yamaha XSR900 en s'inspirant des motos de dirt track. L'influence germanique se fait également ressentir dans les traits rectilignes de sa "CP3"...  Découverte.
Préparations moto 3 commentaires
Le Journal moto du Net vous invite au WorldSBK, au Bol d'Or et au Supercross !

Le Journal moto du Net souhaite une bonne rentrée à tous ses lecteurs et invite ses abonnés Premium au WorldSBK, au Bol d'Or et au Supercross de Paris. Vous n'êtes pas encore abonné ? Dépêchez-vous, c'est le moment !
La nouvelle Indian Challenger refroidie par eau débusquée derrière les Scout 2020 !

Est-ce vraiment par inadvertance qu'Indian a fait fuiter un visuel officiel de son futur custom routier doté d'un inédit bicylindre refroidi par eau ? Tout ça en dévoilant sa gamme Scout 2020, qui comprend une série limitée et une Bobber Twenty pour fêter les 100 ans de l'emblématique Scout...
L'avenir des écrans d'instrumentation moto passe-t-il par la 3D ?

Bosch lance un nouvel écran sur lequel les informations s'affichent en trois dimensions pour améliorer leur perception. Cette technologie 3D développée pour l'automobile pourrait-elle intégrer le tableau de bord des motos ? Pas dans un futur proche, selon le manufacturier allemand interrogé par MNC. Explications.
High-tech 5 commentaires
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juillet-août 2019

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juillet et août 2019. En attendant notre analyse complète de cet été, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Août 1 commentaire
Les 80 km/h fragilisés par l'augmentation de 17,9% de la mortalité routière en août 2019

Les éventuels effets positifs du 80 km/h sur la mortalité routière se font toujours attendre, alors que l'accidentologie et le nombre de morts sur les routes ne cessent d'augmenter depuis plus d'un an et particulièrement au mois d'août dernier (+ 17,9%). Bilan.
Radars 5 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...