• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BLACK BIKES MATTER
Paris, le 26 août 2020

Classic Tribute Black : le mono 500 de Royal Enfield va cesser de battre

Classic Tribute Black : le mono 500 de Royal Enfield va cesser de battre

Voilà, c'est - presque - fini, Royal Enfield commercialise ses derniers monocylindres de 500 cc en Europe ! Pour célébrer ce petit moteur aux battements caractéristiques, la marque indienne propose une édition limitée et toute noire de sa Classic 500, logiquement baptisée Tribute Black.

Imprimer

Lancé en 2008, le "Unit Construction Engine" 500 (monocylindre de 500 cc à boite de vitesse intégrée) a permis à Royal Enfield de reconquérir le vieux continent, dont elle est originaire ! Pour mémoire, la marque - indienne depuis 1955 - est née en 1901 à Redditch, en Angleterre...

Bien que moderne - il dispose d'une injection électronique -, le vaillant mono 500 à la puissance limitée de 27 chevaux mais à la consommation dérisoire de 2,9 l/100 km/h ne passera pas la norme Euro5. À compter de l'an prochain, les Classic et Bullet qu'il équipe disparaitront donc du catalogue.

Caractérisé par sa longue course et sa sonorité entrainante - le "Royal Enfield thump" -, le moulin à air tire sa révérence et se pare naturellement de noir pour équiper une ultime édition de la Classic 500, limitée à 1000 exemplaires pour l'Europe (chaque moto sera dument numérotée).

Plus encore que la Bullet, "la Classic 500 incarne le succès de la marque sur différents marchés internationaux notamment grâce à son sublime design authentique et classique, ainsi que son expérience de conduite inégalable", estime Vinod Dasari, PDG de Royal Enfield.

 Classic Tribute Black : le mono 500 de Royal Enfield va cesser de battre

Dans cette édition "Tribute Black", la petite classique bénéficie de plusieurs accessoires distinctifs: rétroviseurs "Touring", selle passager confort, sacoches latérales militaires, bouchon de remplissage d’huile usiné, plaque gravée, liserés de jantes...

Inédit, le coloris noir mêle subtilement des teintes mates et brillantes, tandis que les rayures dorées sont "peintes à la main par les frères Kumar qui perpétuent une longue tradition de fabrication chez Royal Enfield", surligne la marque sur son site officiel français. "What did you expect ?!"

 Classic Tribute Black : le mono 500 de Royal Enfield va cesser de battre

D'après le grand chef indien Dasari, "la Classic 500 "Tribute Black" est une opportunité pour tous les aficionados de posséder une part de l’histoire de Royal Enfield et de l’histoire de la moto". Plus qu'une oppportunité, c'est une belle affaire !

Cette dernière Classic - avec ce moteur Euro4 en tout cas - s'affichera en septembre prochain dans les concessions au prix de 6295 euros. Soit seulement 300 euros de plus que le modèle standard peint en "Stealth Black", mono-ton, mono-place... et monocylindre toujours, oui !

Notons pour conclure que "la gamme actuelle de motos Classic 500 et Bullet 500 restera disponible à la vente sur les marchés européens, dans la limite des stocks disponibles", prévient Royal Enfield, importé en France par la SIMA. Il faut libérer de la place pour la prochaine génération, non ?!

Royal Enfield Classic Tribute Black : galerie photos

 Classic Tribute Black : le mono 500 de Royal Enfield va cesser de battre

 Classic Tribute Black : le mono 500 de Royal Enfield va cesser de battre

 Classic Tribute Black : le mono 500 de Royal Enfield va cesser de battre

 Classic Tribute Black : le mono 500 de Royal Enfield va cesser de battre

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les pilotes s'expliquent après le GP d'Émilie Romagne MotoGP 2020

Encore un nouveau vainqueur de Grand Prix moto 2020 hier à Misano pour le GP d'Emilie-Romagne : Maverick Viñales est le sixième pilote à s'offrir la victoire en sept courses, tandis que Fabio Quartararo loupe le podium pour à cause d'une pénalité qui l'a surpris mais qu'il assume complètement... Déclarations des pilotes.
GP d'Emilie Romagne 3 commentaires
Bridgestone maintient l'activité logistique moto de l'usine de Béthune

Coup dur pour les 863 salariés de l'usine Bridgestone de Béthune (62) : le manufacturier japonais prévoit la fermeture de son site de fabrication de pneus auto au motif notamment d'un manque de compétitivité. Interrogé par MNC, Bridgestone France annonce toutefois y poursuivre ses activités de stockage et de réacheminement des pneus moto. Explications.
GP d'Émilie Romagne : Vinales vainqueur d'une course folle à Misano

La saison 2020 de MotoGP est à l'image de cette septième épreuve disputée sur le circuit de Misano (Italie) : folle donc imprévisible ! Sixième pilote à s'imposer cette année, Maverick Vinales monte sur un podium 100% espagnol... mais un italien méritait aussi la victoire, et un français visait le Top 3. Compte-rendu et vidéos.
GP d'Emilie Romagne 29 commentaires
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...
Deux nouvelles motos Indian 2021... et un tas d'accessoires !

De nouvelles motos Vintage Dark Horse et Roadmaster Limited complètent la gamme Indian 2021. La firme de Spirit lake (USA) espère une année aussi dynamique sur le plan commercial... mais moins critique sur le plan sanitaire ?! De nombreux accessoires sont également au programme. Présentation.
Un été 2020 exceptionnellement prolifique pour le marché moto et scooter

Traditionnellement calmes pour les concessionnaires moto et scooter, les mois de juillet et août ont été particulièrement dynamiques en 2020 : +31,2% et +17,2% par rapport à 2019. Pour analyser cet été en pleine "guerre" contre le Covid, Moto-Net.Com s'est tourné vers la concession Kawasaki Paris Grande Armée... Bilan.
Le masque n’est plus obligatoire à moto !

Saisi par la FFMC, le Cabinet de Caumont a attaqué l’arrêté du préfet de police de Paris qui rendait obligatoire le port du masque pour tous les usagers de deux ou trois roues motorisés à Paris ! Explications.
Société 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...