• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ÇA SENT LE SAPIN
Paris, le 15 juin 2022

Casque et sac à dos Vata7 avec clignotants et feu stop

Casque et sac à dos Vata7 avec clignotants et feu stop

L'entreprise américaine Vata7 commercialise son premier casque intégral X1, dont la coque en carbone contient des LED synchronisées avec les clignotants et le feu stop des motos. Son sac à dos "Gen 2" fait appel à la même technologie sans fil pour améliorer la visibilité des motards. Présentation.

Imprimer

Rendre les motards plus visibles, de jour mais surtout de nuit : l'idée n'est pas nouvelle et s'est traduite en France par l'obligation de stocker un gilet jaune sur sa moto au 1er janvier 2016. Mais ont aussi émergé des initiatives littéralement plus "lumineuses", comme l'ingénieux Cosmo Moto : un dispositif à fixer à l'arrière du casque qui s'illumine simultanément avec le feu stop.

Vata7, société créée aux débuts des années 2010 à San Diego (États-Unis), va encore plus loin avec son nouveau casque X1 : cet intégral aux lignes profilées reçoit des LED intégrées qui répètent le signal lumineux émis par les clignotants et les freins d'une moto ou d'un scooter !

Ce dispositif - autonome et breveté - est présenté comme une "première mondiale" par le fondateur et directeur général de Vata7, Brian Jon Garvey, pour qui l'amélioration de la perception visuelle des motards est devenue primordiale après avoir assisté à la chute d'une moto de nuit sur une autoroute…

"J'ai couru en agitant les bras pour arrêter la circulation pendant que je cherchais le pilote, mais il était tombé loin de sa machine et était vêtu tout en noir : tout ce que je voyais c'était les phares des voitures qui arrivaient droit devant", se souvient cet ancien nageur-sauveteur de l'US Navy, par ailleurs passionné de motos et de sports de plein air.

"Quand les ambulanciers et les pompiers sont partis (...) tout ce que à quoi je pensais était à quel point je devais être sacrément invisible moi aussi avec mon tout petit feu 4 pouces par 2 pouce en dessous de ma selle : le lendemain matin, VATA7 est né !".

 Casque X1 : la tête dans les étoiles

Son casque X1 intègre des rangées de LED à l'avant, les côtés et l'arrière et répondrait par ailleurs à la nouvelle homologation européenne ECE-06 ainsi qu'aux normes américaines DOT et SNELL. Ces diodes sont activées par un émetteur sans fil qui doit être relié au faisceau électrique de la moto, plus précisément sur les câbles d'alimentation des clignotants et du feu stop.

 

Ce montage ne prendrait que "quelques minutes" et serait compatible avec "toutes les marques" , assure Vata7, qui estime ensuite à "7 secondes" le délai nécessaire pour synchroniser l'émetteur sur la moto avec le récepteur sur le casque X1 via une liaison sans fil. Opération facilitée par l'application maison gratuite, disponible sur Android et iOS.

Cette application sert également à paramétrer l'intensité lumineuse des diodes et leur fréquence de clignotement - voire à les éteindre pour ne pas gêner le passager en duo -, ainsi qu'à contrôler le niveau de la batterie intégrée. L'autonomie atteindrait "12 heures" d'utilisation après recharge complète de 24 heures.

Après l'appairage, les diodes du casque s'allument automatiquement lorsque la commande de clignotants est actionnée et quand le levier ou la pédale de frein sont pressés. Les démonstrations vidéos sont convaincantes… même si l'aspect sapin de Noël en fera sourire plus d'un ! Mais "mort de rire" n'est-il pas préférable à "mort-tout-court" ?

Environ 620 euros en août 2022

Vata7 prévoit de débuter la commercialisation de son casque dès ce mois de juillet pour honorer ses premières précommandes, puis de monter en puissance en août. Le prix de son casque X1 est fixé à "649 dollars", soit environ 620 euros avec le taux de change actuel.

Ce prix sacrément compétitif a pu être obtenu grâce à une campagne de financement participatif qui aurait permis à Vata7 de collecter "plus de 62 000 dollars en 30 jours" et ainsi réduire le coût de son ingénieuse innovation… qui ne s'arrête pas là, en prime !

Outre son dispositif lumineux, le X1 est doté d'une visière photochromique - la teinte s'adapte à la lumière - et est prédisposé pour un kit de communication Bluetooth. Le tout intégré dans sa coque entièrement carbone "de technologie aéronautique" que Vata7 serait la seule à employer sur un casque "dans le monde". Rien que ça… 

Ce recours à ces fibres de haute qualité lui garantirait un poids plume "d'un peu moins de 900 grammes", qui paraît étrangement bas à MNC dans la mesure où les casques carbone les plus haut de gamme pèsent plusieurs centaines de grammes supplémentaires : 1450 gr pour les AGV Pista GP RR et Shark Race-R GP à respectivement 1300 € et 1149,99 €.

D'autant plus suspect avec tout l'attirail électrique nécessaire : diodes, batterie, récepteur, port de recharge USB, câblages, interrupteur, etc. Le Journal Moto du Net aurait plutôt tablé sur 1,9 kg (!), mais Vata7 persiste et signe avec une vidéo où sa balance s'arrête sur "1,9 livres", soit précisément 0,862 grammes (capture d'écran ci-dessus)...

Ce casque X1 se décline du XS au XXXL, avec sept tailles de calotte pour s'adapter à la taille. Concernant la production, Vata7 explique que son intégral est "conçu aux États-Unis et en Italie et fabriqué en Suisse", sans dévoiler l'identité de ses partenaires techniques hormis Senna qui fournit le kit Bluetooth.

Sac à dos Vata7 "Gen2" : lumineusement pratique !

L'inventivité de cette start-up de San Diego - et de ses 9 salariés - se matérialise aussi avec son sac à dos "Gen2 Led Tech Pack", qui exploite exactement le même principe de report des clignotants et du feu stop. Les diodes sont placées sur la face extérieure et les bretelles réglables de ce sac à dos au profil sportif.

 

Leur activation s'opère pareillement qu'avec le casque X1 via un émetteur sans fil placé sur le réseau électrique de la moto. Cet émetteur est opportunément prévu pour actionner de concert les diodes sur le casque et sur le sac : malin ! De même, il est possible de le raccorder sur deux casques X1 distincts dans le cadre d'un roulage en duo.

Le branchement physique de cet émetteur sur la moto ne permet pas en revanche de l'utiliser sur plusieurs véhicules différents : sur son "utilitaire" la semaine et sa moto le week-end, par exemple. A moins de le démonter et de le réinstaller à chaque fois : démarche un tantinet fastidieuse.

Les LED sur ce sac à dos Gen2 auraient une autonomie de "30 heures", soit une durée confortable. Leur recharge s'opère avec un port USB intégré, tandis que l'application maison Vata7 permet - comme sur le casque X1 - de paramétrer plusieurs fonctionnalités, comme l'intensité ou la fréquence de clignotement. 

Cette deuxième génération de sac à dos lumineux comprend par ailleurs un compartiment renforcé pour ordinateur et une poche d'hydratation de 1,5 l avec son tuyau. Ses mesures atteignent 48 cm de haut, 38 cm de large et 15 cm de profondeur pour un volume d'emport de 24 litres.

Sa touche high tech est complétée par une boucle pectorale à fermeture magnétique - qui se manipule d'une seule main même avec des gants de moto - et la présence d'une batterie de 16 mAh à rechargement solaire (si, si !) pour charger un appareil mobile externe. 

Ce sac à dos Gen2 Led Tech Pack - également conçu aux États-Unis et en Italie puis fabriqué en Suisse - est au prix très élevé de "729 dollars", soit environ 700 euros. Vata7 met en place une offre "casque + sac" à 1799 euros, soit environ 1730 euros. Un total pour le coup lui aussi... illuminé !

Vidéos promotionnelles casque X1 et sac à dos Gen2 Led Tech Pack Vata7

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP des Pays-Bas : Bagnaia en pole record, Quartararo bien en ligne

Face à l’habituelle horde de V4 (Ducati, Aprilia, KTM... Honda ?), Fabio Quartararo hisse son 4-en-ligne à la deuxième place de la grille du TT d’Assen. Sur la même lancée qu’en 2021, soit 172 points en 10 courses, notre champion s’incline devant un Bagnaia au sommet de son art. Zarco signe le septième temps. Chronos et bilan des qualifs.
Pays-Bas 1 commentaire
Horaires du GP des Pays-Bas MotoGP 2022 à Assen

Horaires et programme du GP moto des Pays-Bas, onzième course du championnat du monde MotoGP 2022 à suivre ce week-end sur MNC !
Pays-Bas 1 commentaire
Wayne Rainey reprend le guidon de sa Yamaha YZR500 de Grand Prix 

Trente ans après leur troisième sacre consécutif en Grand Prix moto, Wayne Rainey et la Yamaha YZR500 se sont retrouvés au Festival of Speed de Goodwood 2022 ! Le champion américain a paradé aux côtés de son ami Kenny Roberts, monté pour l’occasion sur sa KRV3. Cela fait plaisir à voir, entendre, humer, etc.
Les motos devront faire moins de bruit sur les circuits à partir de 2024 

Consciente des nuisances sonores que peut générer la pratique de la moto - à plus forte raison sur piste où les pilotes peuvent exploiter leur machines au maximum -, la Fédération française de motocyclisme (FFM) s’est entretenue avec les constructeurs et va baisser les niveaux sonores de chaque discipline. Et cela fait déjà grand bruit !
Officiel : Paris fait payer le stationnement aux motos et scooters non électriques 

Maintes fois évoqué, le stationnement payant pour les motos et les scooters - sauf électriques - devient une triste réalité dans Paris à partir du 1er septembre ! Et la facture est salée pour garer son deux et trois-motorisés… Explications.
Pratique 2 commentaires
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...