• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CLICK AND COLLECT
Paris, le 13 décembre 2021

Academy et Racing Heritage Club : Yamaha valorise son réseau et ses collectionneurs de motos

Yamaha Motor Academy et Racing Heritage Club

Le blason d'Iwata inaugure coup sur coup deux projets inédits : la Yamaha Motor Academy pour former les techniciens de ses 2800 concessions et le Yamaha Racing Heritage Club pour honorer son passé sportif à l'aide des collectionneurs de ses motos de compétition. Présentation.

Imprimer

Les salariés Yamaha ont leur académie 

La Yamaha Motor Academy, sous la houlette du siège européen de Yamaha aux Pays-Bas, est un nouveau programme de formations professionnelles destinées "à toute personne travaillant dans une concession Yamaha (moto, SSV, motoneige et marine, NDLR)", annonce le constructeur japonais. 

 

"Le personnel peut ainsi bénéficier de méthodes ludiques et efficaces pour non seulement augmenter ses connaissances et ses compétences, mais aussi développer ses opportunités professionnelles", assure Yamaha Motor Europe.

Concrètement, la Yamaha Motor Academy propose "12 parcours d'apprentissage" avec "plus de 100 modules" et à la clé un diplôme qui valide à la fois les connaissances et les compétences des élèves formés, mais également leur aptitude à répondre "aux normes élevées de Yamaha en offrant des interactions clients améliorées et passionnées dans son travail quotidien".

Ces formations peuvent être suivies via un ordinateur, mais aussi depuis un téléphone : "une application sera également mise à disposition afin que chacun puisse se connecter à tout moment, voir ses progrès ou interagir avec la communauté", prévoit le blason d'Iwata.

Cette "école Yamaha" se déploiera dès janvier 2022 dans12 pays d'Europe avec des formations accessibles en dix langues, puis s'étendra progressivement à "tous les employés de plus de 2 800 concessionnaires Yamaha (…) dans 42 pays", projette le marque numéro 1 sur le marché français.

Collectionneurs Yamaha, bienvenue au club !

Deuxième initiative lancée par le constructeur japonais : le Yamaha Racing Heritage Club (YRHC), programme officiel destiné à "perpétuer et partager avec les jeunes générations l'histoire de Yamaha en compétition" avec le concours de collectionneurs d'anciennes motos de piste (terre et vitesse).

"Nous souhaitons que ces motos puissent à nouveau être vues et entendues, et qu'elles ne restent pas inutilisées au sein d'une collection", explique le directeur Marketing et Motorsport de Yamaha Europe, Paolo Pavesio. "C'est pourquoi l'un des principaux objectifs du YHRC est d'aider les collectionneurs à restaurer et à entretenir leurs motos".

Un accès à toutes les informations techniques sera donc accordé aux collectionneurs qui inscriront leurs "anciennes gloires" à ce club Yamaha Racing Heritage. Mieux encore : ils pourront être épaulés par les ingénieurs qui ont participé "au développement ou à l'entretien de ces motos lorsqu'elles étaient en course ou qui travaillent actuellement dans l'infrastructure Racing de Yamaha". Un soutien d'usine... "à l'ancienne" !

"Les membres du YRHC bénéficieront également de réductions sur les pièces d'origine Yamaha et d'une assistance pour trouver des pièces de rechange adaptées lorsque celles d'origine ne sont plus disponibles en raison de l'ancienneté des machines", précise également le constructeur.

Le club acceptera les motos de vitesse "de 1955 et la fin de l’ère des deux-temps en 1993" et les motos de Superbike et d'Endurance de "1987 et 2009". Pour les motos tout-terrain, seront acceptées toutes les cross Yamaha "d’avant 1998" ainsi que les motos de rallye-raid "des Paris-Dakar "africains" d’avant 2007 ".

Le second point de pivot de ce Yamaha Racing Heritage Club concerne les anciens pilotes qui ont participé au palmarès de la marque sur ses motos de course : Yamaha projette d'organiser des évènements durant lesquels ils reprendront le guidon des "motos sur lesquelles ils ont remporté leurs plus grands succès". Comme l'YZR-M1 2004 du premier titre MotoGP de Valentino Rossi ?!

"Le YRHC inclura également les pilotes actuels de Yamaha, toutes disciplines confondues, ce qui leur donnera l'occasion, ainsi qu'à leurs nombreux fans de découvrir les épisodes sportifs de la marque et de ceux qui l'ont façonnée directement, plutôt qu'à travers les pages d'un livre", termine le constructeur, qui invite les collectionneurs intéressés à prendre contact par mail.

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...