• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...

La Fédération française des motards en colère (FFMC) explique recevoir de "nombreux appels" de motards surpris d'avoir été verbalisés au motif de "port de gants non homologués". Certains PV adressés témoigneraient notamment d'une "méconnaissance par les forces de l’ordre des gants qui sont réellement homologués (l’ancienne homologation CE est et reste valable)", s'insurge-t-elle.

Dans le but de monter un dossier sur ce sujet, la FFMC invite les usagers 2-roues concernés à lui faire parvenir par mail une copie du procès-verbal, la marque et le modèle des gants portés et "les circonstances de la verbalisation". Rappelons que le port de gants homologués est obligatoire depuis le 20 novembre 2016 pour le conducteur et le passager d'une moto, d'un scooter, d'un quad et d'un cyclo. Les contrevenants s'exposent à une amende de 68 € (minorée à 45 € si payée sous 15 jours) et à un retrait d'un point sur leur permis de conduire.

 

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !