• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS 2021
Paris, le 25 août 2020

Une future Triumph Trident pour concurrencer la Yamaha MT-07

Une future Trident chez Triumph pour concurrencer la Yamaha MT-07

Une nouvelle moto d'entrée de gamme arrive au printemps 2021 chez Triumph : aux côtés des excellentes mais chères Street Triple, la "Trident du futur" promet d'être aussi fun mais bien plus abordable financièrement. Premières infos grâce au prototype de design tout juste dévoilé à Londres...

Imprimer

Chez Triumph, la moto la moins chère s'affiche en ce moment sur le site officiel au prix de 8700 euros. Il s'agit de la Street Triple S, compatible avec le permis A2 grâce à son 3-cylindres de 660 cc, plus sage que les versions 765 cc du modèle R ou du "Top" modèle RS respectivement proposés à 9900 et 12 100 euros. "Repeat after MNC : my concess is rich !"

Bien qu'appréciée de nombreux motards français, la Street Triple n'atteint pas les scores commerciaux de ses rivales japonaises. Avec en tête bien sûr la Yamaha MT-07, qui bénéficie d'un moteur pêchu, d'une partie cycle affûtée et d'un tarif extrêmement serré de 7099 euros...

Pour mettre des bâtons dans les jantes du "roadstar" d'Iwata qui règne sur les moyennes cylindrées depuis sa sortie en 2014, Triumph aurait planché durant quatre ans sur une nouvelle moto reprenant une appellation mythique chez la marque anglaise : la Trident !

"Conçu et développé par l'équipe de design de Hinckley avec l'aide de Rodolfo Frascoli (l'italien qui a croqué les derniers Tiger 900, la récente Suzuki Katana et un impressionnant nombre de Triumph, Guzzi, Morini, etc., NDLR), le cahier des charges du Trident visait à donner une nouvelle image distinctive, dynamique et attrayante du style et de l'attitude de Triumph", explique le constructeur.

 Une future Trident chez Triumph pour concurrencer la Yamaha MT-07

Première étape dans la présentation de cette nouvelle entrée de gamme : l'exposition d'un prototype au London Design Museum offre un bon aperçu de ce que sera la prochaine nouveauté Triumph, attendue chez les concessionnaires au printemps 2021...

Une nouvelle entrée de gamme au prix compétitif... et inconnu

Simple optique Vs double sur les "Stripeul", instrumentation ronde et compacte à commandes au guidon, cadre en tubes d'acier, freinage Nissin basique - mais efficace ? -, réservoir habilement échancré... Moto-Net.Com retrouve un peu de la classieuse Speed Twin dans cette "Trident du futur" !

Attention, la prochaine star des salons moto du dossier spécial Nouveautés Triumph 2021 sur MNC n'est toutefois pas une néo-rétro, comme l'indique l'emploi d'une fourche inversée - non réglable mais bien réglée ? -, d'une boucle arrière ultra courte agrémentée d'un feu stop moderne et du bras oscillant en alu à amortisseur central.

 Une future Trident chez Triumph pour concurrencer la Yamaha MT-07

Le 3-cylindres n'a pas été peint en blanc "compétition", comme pour signifier que cet élément n'avait rien à cacher. On l'imagine directement prélevé sur la Street Triple S (coût de développement inexistant dans ce cas), sinon très étroitement dérivé de cette version limitée à 95 ch donc bridable à 35 kW.

"En fin de compte, notre objectif était de donner une nouvelle dimension au caractère et au style de notre moto, tout en lui donnant une facilité d'utilisation, de prise en main et une qualité qui font la réputation de Triumph - à un prix vraiment compétitif", résumé Steve Sargent, responsable produits chez Triumph... Bonne affaire à suivre chez Triumph ? Restez connectés !

Prototype design Trident : le teaser Triumph

Prototype design Trident : photos

 Une future Trident chez Triumph pour concurrencer la Yamaha MT-07

 Une future Trident chez Triumph pour concurrencer la Yamaha MT-07

 Une future Trident chez Triumph pour concurrencer la Yamaha MT-07

 Une future Trident chez Triumph pour concurrencer la Yamaha MT-07

 Une future Trident chez Triumph pour concurrencer la Yamaha MT-07

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les pilotes s'expliquent après le GP d'Émilie Romagne MotoGP 2020

Encore un nouveau vainqueur de Grand Prix moto 2020 hier à Misano pour le GP d'Emilie-Romagne : Maverick Viñales est le sixième pilote à s'offrir la victoire en sept courses, tandis que Fabio Quartararo loupe le podium pour à cause d'une pénalité qui l'a surpris mais qu'il assume complètement... Déclarations des pilotes.
GP d'Emilie Romagne 3 commentaires
Bridgestone maintient l'activité logistique moto de l'usine de Béthune

Coup dur pour les 863 salariés de l'usine Bridgestone de Béthune (62) : le manufacturier japonais prévoit la fermeture de son site de fabrication de pneus auto au motif notamment d'un manque de compétitivité. Interrogé par MNC, Bridgestone France annonce toutefois y poursuivre ses activités de stockage et de réacheminement des pneus moto. Explications.
GP d'Émilie Romagne : Vinales vainqueur d'une course folle à Misano

La saison 2020 de MotoGP est à l'image de cette septième épreuve disputée sur le circuit de Misano (Italie) : folle donc imprévisible ! Sixième pilote à s'imposer cette année, Maverick Vinales monte sur un podium 100% espagnol... mais un italien méritait aussi la victoire, et un français visait le Top 3. Compte-rendu et vidéos.
GP d'Emilie Romagne 29 commentaires
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...
Deux nouvelles motos Indian 2021... et un tas d'accessoires !

De nouvelles motos Vintage Dark Horse et Roadmaster Limited complètent la gamme Indian 2021. La firme de Spirit lake (USA) espère une année aussi dynamique sur le plan commercial... mais moins critique sur le plan sanitaire ?! De nombreux accessoires sont également au programme. Présentation.
Un été 2020 exceptionnellement prolifique pour le marché moto et scooter

Traditionnellement calmes pour les concessionnaires moto et scooter, les mois de juillet et août ont été particulièrement dynamiques en 2020 : +31,2% et +17,2% par rapport à 2019. Pour analyser cet été en pleine "guerre" contre le Covid, Moto-Net.Com s'est tourné vers la concession Kawasaki Paris Grande Armée... Bilan.
Le masque n’est plus obligatoire à moto !

Saisi par la FFMC, le Cabinet de Caumont a attaqué l’arrêté du préfet de police de Paris qui rendait obligatoire le port du masque pour tous les usagers de deux ou trois roues motorisés à Paris ! Explications.
Société 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...