• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS NORTON 2022
Paris, le 8 décembre 2021

TVS relance Norton avec ses nouvelles motos V4SV et V4CR

TVS relance Norton avec les nouvelles V4SV et V4CR

TVS Motor Company, constructeur indien propriétaire de Norton depuis 2020, envoie des signaux rassurants sur l'avenir de sa marque de motos anglaises avec une nouvelle version Euro5 de sa splendide moto hypersport V4SV et un prototype de déclinaison roadster V4CR. Présentation.

Imprimer

Norton dévoile coup sur coup deux nouvelles motos sur la même plateforme : la V4SV et le prototype V4CR, qui sera exposé au salon de Birmingham (Grande-Bretagne). Cette actualité chargée s'inscrit dans la stratégie de relance de TVS Motor Company, qui l'a sauvé d'une énième faillite au printemps 2020. Des Anglais tirés d'affaire par des Indiens : ironique, quand on songe au passif colonial de Sa Majesté...

Rappelons que les précédents propriétaires de Norton avaient installé l'usine dans un luxueux manoir et vivaient non seulement au-dessus de leurs moyens, mais aussi à crédit : des dettes de presque de 20 millions d'euros se seraient accumulées sans parler des acomptes versés pour des commandes - non honorées - de la moto dévoilée fin 2016 comme le fer de lance de Norton : la V4SS, suivie de la V4RR.

C'est justement avec cette luxueuse Superbike que TVS entreprend son "grand ménage" avec Norton puisqu'elle sera la première à sortir des nouvelles chaînes qui sont délocalisées dans une usine digne de ce nom à Solihull, à l'opposé du faste d'apparat de l'ancien siège à Donington Park. Quelque "8000 motos par an" pourraient sortir de cette usine a priori beaucoup plus fonctionnelle.

"TVS a considérablement investi dans des équipements et des outils modernes pour améliorer les processus de production de nos motos, chaque étape étant conçue dans un souci de qualité et de cohérence", assure la marque plus que centenaire (123 ans !) qui cherche à rassurer ses clients avec des discours orientés autour du suivi qualité. 

Une "nouvelle" V4SV.... moins puissante et plus lourde : WTF ?!

Pendant que se montait cette nouvelle unité de production, une trentaine d'ingénieurs s'attelait à corriger les mutilples "défauts de jeunesse" de la V4SS et à la conformer aux normes Euro5 : un sacré chantier, au sens propre comme au figuré, puisque pas moins "de seize mois" auraient été nécessaires !

 

Le résultat prend la forme de la nouvelle V4SV, similaire voire identique à l'hypersport originale à quelques notables exceptions près... MNC détecte notamment que son 4-cylindres en V de 1200 cc - fortement inspiré de celui de l'Aprilia RSV4 - perd la bagatelle de 15 ch et passe de 200 à 185 ch ! Rançon probable de sa fiabilisation et de son homologation, qui réduisent aussi son couple de 130 à 125 Nm.

Son poids à sec passe par ailleurs de 179 à… 193 kg, soit 14 kg supplémentaires (!) malgré son réservoir de 15 l et son carénage en carbone, son cadre treillis soudé et poli à la main "en aluminium de qualité aéronautique" et ses suspensions Öhlins haut de gamme : fourche NIX 30 et amortisseur TTX 36, entièrement réglables, of course. A comparer avec une "banale" Yamaha R1, à la fois bien plus légère (201 kg) et plus puissante (200 ch) !

Cette "nouvelle" V4SV revue et corrigée par TVS - qui la décrit fièrement comme "la seule Superbike britannique construite et conçue au Royaume-Uni en production" - reçoit par ailleurs des étriers de Brembo monoblocs, un éclairage à LED, un tableau de bord de 6 pouces en couleurs et un arsenal d'aides électroniquées placées sous la houlette d'une centrale inertielle six axes.

 

Cette moto d'exception - mais pour le coup, plus si "exceptionnelle"… - se décline en gris "Manx Silver" avec jantes Oz en aluminium forgées ou en noir "fibres de carbone" avec jantes BST en fibres. Les deux versions exhibent le drapeau anglais Union Jack sur les flancs du capot de selle. 

Le prix de cette V4SV n'est pas communiqué, mais risque d'être "salé" au regard de son exclusivité : la première V4SS coûtait pour rappel plus de 50 000 euros et la V4RR plus de 30 000 euros... 

Nouveau roadster Café Racer V4CR

Norton vient par ailleurs de dévoiler le prototype quasi finalisé de sa nouvelle V4CR, version "décarénée" de la V4SV. Une petite tonalité néo-rétro lui est conférée par le biais de son phare rond et ses demi-guidons fixés très bas, façon café racer : d'où son suffixe "CR".

 

Peu d'informations techniques sont communiquées, hormis que cette nouveauté reprend le V4 ouvert à 72° et le cadre en aluminium poli de la V4SV ainsi que son réservoir en carbone. Norton indique néanmoins avoir raccourci sa boucle arrière pour lui donner un style plus "agressif".

Cette nouvelle V4CR serait "l'expression d'une énergie brute raffinée", assure le constructeur anglais qui la proposera en gris ou en noir, comme sa sportive. Les deux motos ont également en commun leur raffinement et leur fabrication artisanale, sur laquelle le nouveau propriétaire TVS met énormément l'accent dans sa communication. Qu'on se le dise : Norton est une marque "Premium++" !

Aucune référence n'est faite en revanche par TVS sur les projets plus "populaires" de Norton, notamment ses ambitions d'investir le marché des trails de moyenne cylindrée avec les inédites Atlas 650 et leur twin de 650 cc de 84 ch…  Restez connectés !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

150 ch et 225 kg pour la Ducati électrique de course MotoE

Ducati dévoile les caractéristiques de sa première moto électrique, le prototype "V21L" conçu pour la coupe du monde MotoE qui se dispute en marge des Grands Prix moto. Cette moto de course "à piles" revendique 150 ch et 140 Nm de couple et une vitesse de pointe de 275 km/h. 
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...