• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSES SUR ROUTES 2019
Paris, le 11 janvier 2019

Road Racing : pourquoi le prix de la licence de courses sur route a doublé en un an

Road Racing : pourquoi le prix de la licence de courses sur route a doublé en un an

Les pilotes français de courses sur route (Tourist Trophy, Northwest 200, Cookstown 100, Spring Cup, Manx Grand Prix...) ne décolèrent pas devant l'augmentation du prix de leur licence, passé de 865 euros l'an dernier à 1595 euros en 2019... Pourquoi une telle inflation ? Fidèle à son habitude depuis 20 ans, MNC a tenté d'en savoir plus.

Imprimer

"C'est un véritable coup de massue que viennent de recevoir les pilotes participant aux courses sur routes", s'étrangle Nicolas Pautet pourtant généralement calme et tranquille - sauf au guidon, bien sûr ! - en découvrant le prix de la licence FFM 2019 permettant de participer aux courses sur route : 1595 euros...

"De 390 euros en 2014 à 865 euros en 2016, la marche était grande", renchérit son compère Morgan Govignon qui s'est fendu d'une lettre ouverte pour dénoncer cette augmentation jugée abusive : "cette année, sans concertation avec les pilotes, la FFM a réussi à remettre en cause tous les budgets que nous avions établis, alors que les "road racers" français sont tous des pilotes amateurs" qui rament pour trouver des budgets.

Road racers : les raisons de la colère

A tel point que certains pilotes se demandent si la Fédération française de motocyclisme (FFM) ne cherche pas à "lancer une campagne contre les road racers", après la tragique disparition de Fabrice Miguet cet été...

"Les variables d'ajustement (financier, NDLR) ne sont pas nombreuses", poursuit Morgan : "on ne pourra pas réduire le nombre de kilomètres, de pièces cassées ou de litres d'essence. Il nous faudra soit trouver plus d'argent, ce qui est toujours compliqué, soit limiter les entraînements, ce qui ne va pas dans le sens des performances et encore moins dans celui de la sécurité"...

Ouverts à la discussion - "si toutefois on veut bien nous écouter", précisent-ils - , les pilotes français engagés sur les courses mythiques que sont le Tourist Trophy, la Northwest 200, la Cookstown 100, la Spring Cup, ou le Manx Grand Prix) sont bien déterminés à "se battre pour que les drapeaux français continuent à être vos points de ralliements dans les paddocks de l'île de Man, d'Irlande et d'ailleurs"... 27 d'entre eux (road racers, pilotes solos, side-car et passagers) ont ainsi écrit hier à Jacques Bolle , président de la FFM, "non pas pour rompre le dialogue mais pour le commencer", indique le site spécialisé Ellan Vannin (qui signifie "Ile de Man" dans la langue locale).

"L'un de ces derniers espaces de liberté au monde"

"Avec une licence à bientôt 2000 euros, continuer à participer au Tourist Trophy va être de plus en plus dur", confirme Julien Toniutti qui s'est illustré sur l'Ile de Man et sillonne actuellement le désert péruvien pour son tout premier Dakar.

"Il faut faire bouger les choses auprès de la FFM afin que notre voix soit entendue et que nous puissions continuer à pratiquer ce sport dans les meilleures conditions possibles", poursuit le quintuple champion de France des rallyes routiers qui veut "continuer à voir des Français rouler sur ces courses hors normes dans l'un de ces derniers espaces de liberté au monde et offrir un spectacle qu'on ne peut voir nulle part ailleurs"...

Augmentation des assurances...

En réalité, "cette licence de courses sur route est une création pour 2019 qui permet de faire face à l'augmentation des primes d'assurance", justifie le directeur adjoint de la communication à la Fédération française de motocyclisme (FFM) interrogé par Moto-Net.Com.

Lilian Martorell nous indique en effet que jusqu'à l'année dernière, les courses sur routes étaient accessibles avec une licence Inter Vitesse à 865 euros (qui passe à 965 euros en 2019), mais que "face à l'accidentologie liée aux courses sur routes, les assurances ont augmenté et nous avons dû répercuter ce coût sur le prix de la licence". Les autres compétitions internationales de vitesse présentant moins de sinistres graves, il a donc été décidé d'isoler la catégorie très spécifique des courses sur route.

1945 € en Rallyes Raids

"La FFM a dû augmenter la licence pour prendre en compte les sinistres parfois très graves, avec par exemple des pilotes paraplégiques", poursuit M. Martorell en soulignant toutefois que "la France, contrairement à d'autres pays comme l'Italie, n'a pas voulu supprimer purement et simplement cette licence ! Nous avons fait le choix de conserver cette licence et de continuer à mutualiser les assurances (avec les licences des autres compétitions moto, NDLR), car il faut bien savoir que sans cette mutualisation, plus personne ne pourrait s'offrir la licence de course sur route"...

A titre de comparaison, le tarif de la licence Rallyes Raids en championnat du monde est de 1945 euros, or "la pratique du rallye raid est comparable aux courses sur routes en terme de risque accidentogène", nous confie Lilian Martorell.

Espérons que les pilotes et la FFM trouveront rapidement un arrangement pour que les amateurs français puissent continuer à disputer ces courses sur route dans les meilleures conditions !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Aprilia All Stars 2019 : bienvenue à la fiesta de Noale sur le circuit du Mugello !

Le Journal moto du Net est au Mugello pour le premier grand rassemblement Aprilia dédié aux amoureux de la marque. Première vidéo en direct de l'Aprilia All Stars 2019, avant notre essai de la nouvelle RSV4 1100 Factory !
Triumph rappelle les Bonneville de 2015 à 2019

Triumph procède actuellement au rappel de ses motos Bonneville  fabriquées entre le 11 août 2015 et le 13 janvier 2019 pour un risque de problème électrique. Explications.
Essai Suzuki GSX-S750 A2 : la moto A2 mi-mesure

Suzuki étend sa gamme de motos A2 avec une version de son roadster GSX-S750 bridée à 47,5 chevaux. De quoi satisfaire les attentes les plus sportives des nouveaux permis, jeunes et moins jeunes puisque tous passent désormais par la période probatoire de deux ans limitée à 35 kW. Essai.
Husqvarna confirme la disponibilité et le tarif de la Svartpilen 701

Comme annoncé en début d'année, la nouvelle Svartpilen 701 débarque actuellement dans les concessions Husqvarna. La "Flèche Noire" s'y affiche comme prévu également au même prix que la Vitpilen 701... soit nettement plus cher que la KTM 690 Duke.
Nouveautés 2019 7 commentaires
Les pilotes du team ITeM17 en caméra embarquée sur la Kawasaki expérimentale à fourche eXcentive

Les pilotes de la Kawasaki n°17 du team ITeM 17 (Innovation Technique Moto), inscrite en catégorie expérimentale aux 24H Motos 2019 avec sa fourche eXcentive, ont découvert le circuit Ricardo Tormo de Valence sur lequel ils n'avaient jamais tourné... Caméra embarquée.
24 Heures Motos 2019 1 commentaire
Essai vidéo de la Moto Guzzi V85 TT

En complément de notre essai complet de la nouvelle Moto Guzzi V85 TT, voici la vidéo de notre roulage sur les routes de Sardaigne.
Trail 4 commentaires
Essai vidéo du Can-Am Ryker

En complément de notre essai complet du nouveau Can-Am Ryker, voici la vidéo de notre roulage sur les routes du Portugal.

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...