• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS TRIUMPH 2017
Cologne (Allemagne), le 4 octobre 2016

Triumph Bonneville T100, T100 Black et Street Cup 2017 : premières informations

Triumph Bonneville T100, T100 Black et Street Cup 2017 : premières informations

Triumph élargit sans surprise sa gamme Bonneville en 2017 avec trois nouvelles déclinaisons de sa Street Twin et son bicylindre refroidi par eau de 900 cc : les traditionnelles T100 et T100 Black ainsi que l'inédit Cafe Racer Street Cup.

Imprimer

Triumph T100 et T100 Black

Totalement revue en 2015, la famille Bonneville s'articule désormais autour de deux bicylindres refroidis par eau : l'un de 900 cc installé sur la très équilibrée et accessible Street Twin, l'autre de 1200 cc développé pour la classique T120 et sa déclinaison Cafe Racer Thruxton, particulièrement efficace dans sa version R. Fidèle à la tradition, Triumph ajoute en 2017 les déclinaisons T100 et T100 Black à la gamme 900, reconnaissables à des détails esthétiques comme des caches en aluminium spécifiques, des badges Triumph boulonnables ou une selle au matelassage différent.

Comme auparavant, la T100 Black se pare en outre d'une teinte noire sur ses jantes de 18 et 17 pouces, ses échappement et ses carters.

Ces nouvelles déclinaisons diffèrent aussi par l'augmentation de certaines de leurs caractéristiques châssis, comme leur empattement qui passe de 1439 à 1450 mm et leur chasse qui s'ouvre de 102,4 à 104 mm. Par ailleurs, le rembourrage plus important de leur selle fait grimper sa hauteur de 750 à 790 mm, tandis que le réservoir de désormais 14,5 litres (12 l sur la standard) explique en partie la conséquente hausse de poids : de 198 kg sur la Street Twin standard à 213 kg sur ces T100.

Triumph Street Cup

La très attirante Street Cup surfe quant à elle sur la mode Cafe Racer avec sa selle à dosseret amovible, son court pare-brise, ses rétroviseurs placés en bout de guidon ou encore ses repose-pieds et ses double cadrans d'affichage inspiré de la Thruxton. L'ergonomie se radicalise un chouia (la selle est reculée et rehaussée de 750 à 780 mm), tandis que le nouveau guidon "Ace" offrirait selon Triumph une position de conduite "plus engagée".

Par ailleurs, cette déclinaison Street Cup hérite d'un inédit étrier Nissin à 2-pistons et de suspensions spécifiques, qui basculeraient d'avantage l'assiette de la moto sur l'avant. Au niveau mécanique, aucun changement n'a été apporté à l'exception de la greffe de silencieux raccourcis et désormais relevés. Qu'il s'agisse de cette Street Cup ou des T100 et T100 Black, le moteur reste le bicylindre calé à 270° découvert l'an dernier, fort de ses 55 ch et des 80 Nm disponibles très tôt (à 3200 tr/mn) mais distribués de manière assez linéaire.

Totalement remanié, ce bloc à 8 soupapes refroidi par eau possède une commande des gaz électronique ride-by-wire parfaitement calibrée, à l'origine aussi de son appétit d'oiseau (4,29 à 4,81 l/100 km mesurés lors de notre Duel MNC face à la V9 Roamer). Moderne malgré son allure rétro, cette moto embarque par ailleurs une prise USB, un feu à LED, un anti-démarrage et un anti-patinage (désactivable).

Les Triumph T100, T100 Black et Street Cup sont compatibles avec exigences du permis A2 via un kit spécifique. Leur tarif n'est pas encore communiqué mais à titre de comparaison, la Street Twin standard s'affiche actuellement à 9125 € : l'augmentation prévisible devrait sans doute les faire dépasser la barre des 10 000 €.

Triumph T100 et T100 Black 2017 : les points clés

  • Caches en aluminium brossé, badges Triumph boulonnables. Rétroviseurs, tringles de garde-boue, guidon et phare chromés. Selle avec bandes et matelassage plus épais
  • Jantes, échappement et carters noirs sur T100 Black
  • Empattement de 1439 sur Street Twin à 1450 mm sur T100, chasse de 102,4 à 104 mm, hauteur de selle de 750 à 790 mm
  • Réservoir de 12 litres sur Street Twin à 14,5 litres sur T100 et poids de 198 kg à 213 kg
  • Coloris T100 : Aegean Blue et Fusion White avec liserés peints à la main, Intense Orange et New England White avec liserés peints à la main et Jet Black
  • Coloris T100 Black : Jet Black et Matt Black
  • Prix : à partir de 10300 € TTC

Triumph Street Cup 2017 : les points clés

  • Selle café racer avec panneau supérieur façon Alcantara et surpiqures contrastées couleur argent
  • Dosseret de selle café racer de couleur assortie à la carrosserie, avec numéros décoratifs, facilement démontable pour libérer la selle passager.
  • Selle surélevée de 750 à 780 mm
  • Pare-brise de teinte assortie
  • Rétroviseurs d’embout de guidon avec tiges forgées, double compteur à cadran en inox polis et clignotants compacts à coque noire
  • Repose-pieds et supports de phare forgé style Thruxton avec cuvelage et cadran peints façon Thruxton
  • Protections de fourche "au look sportif", remplaçant les soufflets de fourche classiques de la Street Twin
  • Poids en hausse de 2 kg : de 198 kg à 200 kg
  • Coloris Street Cup : Racing Yellow et Silver Ice avec liserés Jet Black appliqués à la main et bordures de jante Racing Yellow. Jet Black et Silver Ice avec liserés dorés appliqués à la main et bordures de jante dorées
  • Prix : à partir de 10 500€ TTC

Galerie photos Triumph T100 et T100 Black 2017

Galerie photos Triumph Street Cup 2017

.

Les derniers essais MNC

Duel BMW nine T Pure Vs Honda CB1100 RS : plaisirs classiques

Belle, chic et très légitime sur le segment des motos néo-rétros, la Honda CB1100 n'a pourtant séduit que 125 motards français en 2016. Le constructeur japonais épice sa recette avec une variante RS aux saveurs plus affirmées, ouvertement inspirée de la très goûtue BMW R Nine T et de ses 1000 ventes annuelles ! Duel MNC entre l'inédite Nine T Pure et la CB1100 RS 2017.
Essai KTM 390 Duke : le permis A2 avec classe et sans bridage

La KTM 390 Duke lancée en 2013 évolue en même temps que sa petite soeur 125, avec laquelle elle partage beaucoup : look, partie cycle, équipements... Côté motorisation, le roadster KTM destiné aux permis A2 se plie à la norme Euro 4 mais ne se dégonfle pas. Essai !
Essai 125 Duke : grosse mise à jour pour la petite KTM

Au début des années 10 (2010...), KTM avait redynamisé le secteur des motos 125 cc en lâchant la très "fraiche" 125 Duke. En 2017, la marque autrichienne revoit son best-seller avec l'intention de redéfinir les standards de la catégorie. Attention les enfants - et concurrents -, ça va secouer !
Essai Aprilia Tuono V4 1100 Factory 2017 : Euro4, et alors ?!

Bon gré mal gré, certaines motos sacrifient un peu de performances ou de caractère mécanique sur l’autel des normes Euro4 en vigueur depuis début 2017. D’autres s’en accommodent au contraire sans dommage, comme cette turbulente et sophistiquée Aprilia Tuono V4 1100 Factory. Test... bien arrosé !
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

WSBK Grande-Bretagne (1) : Sykes triomphe pour la neuvième fois !

Auteur d'une nouvelle pole record ce midi à Donington Park, Tom Sykes a remporté sa neuvième course de rang à domicile. Ses grands rivaux Jonathan Rea et Chaz Davies ont au contraire connu une première manche décevante. Les deux copains Haslam et Lowes montent sur le podium...
Duel Honda CB 650F Vs Yamaha MT-07 : smart-vidéos en direct

En direct de notre nouveau duel MNC : après la Z650, c'est au tour de la nouvelle CB650F 2017 de s'attaquer à la référence du segment des roadsters de moyenne cylindrée, la MT-07. Essai à suivre sur Moto-Net.Com : restez connectés !
Superpole Donington Park : Super Sykes signe sa première pole 2017

Invaincu lors des quatre dernières épreuves du World Superbike à Donington Park (huit courses !), Tom Sykes vient d'obtenir sa troisième pole successive à domicile. En qualif, le Ninja n°66 est un ton au-dessus de son coéquipier Jonathan Rea, deux au-dessus des Ducati officielles... Mais en course ?
Cavert-Motos en marche de Guéret à l’Elysée pour rencontrer Emmanuel Macron

Pour sauver sa concession Cavert-Motos, l'une des plus anciennes de France, Daniel Cavert continue son combat contre la banque qui l’a dépouillé de tout. Il se mettra en marche de Guéret à l’Elysée pour demander audience au nouveau président Emmanuel Macron...
Le monde de la moto (et pas seulement) pleure la mort de Nicky Hayden 

L'issue tant redoutée s'est hélas produite lundi soir : Nicky Hayden est décédé à l’hôpital Maurizio Bufalini de Césène (Italie), cinq jours après avoir été percuté par une voiture lors d'un entraînement à vélo près de Rimini. L'ancien champion du monde MotoGP 2006 avait 35 ans. Ses proches et ses pairs lui rendent hommage, ainsi que des sportifs de tous horizons. Carnet noir...
RIP The Kid : Nicky Hayden s'est éteint...

Le pilote américain Nicholas Patrick Hayden dit Nicky, victime d'un grave accident de vélo en Italie, vient de s'éteindre à l'âge de 35 ans... Retour sur la carrière du Kentucky Kid, un homme apprécié de tous, tant pour ses talents de pilote que pour ses qualités humaines.
Chute sur l'autoroute : le motard, simple victime du vilain automobiliste ?

La vidéo d'un motard américain a dépassé le million de vues sur YouTube en quatre jours seulement... Il a en effet filmé son impressionnante chute sur l'autoroute et sur le coffre d'une voiture (!) qui lui coupe indélicatement la route... Mais est-ce aussi simple ?
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.