• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 1er juillet 2010

Plus de sens interdits pour les vélos à partir d'aujourd'hui !

Plus de sens interdits pour les vélos à partir d'aujourd'hui !

On pourrait croire à une information du 1er avril, mais inutile de régler votre montre ou votre calendrier, nous sommes bel et bien le 1er juillet : à partir d'aujourd'hui, les vélos peuvent circuler en sens interdit dans toutes les rues des zones 30 et des zones de rencontre de France et de Navarre !

Imprimer

On pourrait croire à une information du 1er avril, mais inutile de régler votre montre ou votre calendrier, nous sommes bel et bien le 1er juillet : à partir d'aujourd'hui, les vélos peuvent circuler en sens interdit dans toutes les rues des zones 30 et des zones de rencontre de France et de Navarre !

Jusqu'ici expérimentée à Paris, Strasbourg et Bordeaux, la circulation des cyclistes à double sens dans les rues à sens unique présente l'avantage de mettre un peu de fantaisie dans une circulation urbaine pas encore suffisamment stressante avec ses portières qui s'ouvrent, ses voitures qui tournent sans clignoter ou ses camions qui vous déboîtent sous le nez...

Plus de sens interdits pour les vélos à partir d'aujourd'hui ! Plus de sens interdits pour les vélos à partir d'aujourd'hui !

Il faudra donc désormais compter avec les vélos arrivant en face dans une rue étroite, sûrs de leur bon droit depuis la modification du code de la route en date d'aujourd'hui... Pour le coup, les "zones de rencontre" - à ne pas confondre avec les sites de rencontre - porteront beaucoup mieux leur nom !

Un double sens cyclable, c'est "une voie à double sens dont un sens est exclusivement réservé à la circulation des cycles non motorisés", explique sans rire le très sérieux Centre d’études sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions publiques (Certu).

Une définition que confirme sans sourciller la non moins respectable Délégation à la sécurité et à la circulation routières : "autrement dit, c’est une voie à sens unique pour les véhicules motorisés (véhicules légers, deux-roues motorisés, camions...), mais ouverte dans les deux sens pour les vélos", renchérit la DSCR en précisant qu'elles se trouvent "exclusivement dans deux situations : les zones 30 (limitées à 30 km/h, NDLR) et les zones de rencontre (limitées à 20 km/h avec priorité aux piétons qui peuvent circuler sur la chaussée, NDLR)".

Plus de sens interdits pour les vélos à partir d'aujourd'hui !

Mais le plus savoureux reste la justification officielle de cette aberration : non seulement "le double sens cyclable raccourcit les distances à parcourir" (pour les cyclistes), mais surtout il "garantit plus de sécurité du fait d’une meilleure visibilité réciproque entre usagers et un différentiel de vitesse moins important"...

Il est en effet bien connu que si deux véhicules circulant en sens contraire se percutent, leur différentiel de vitesse est moins important que s'ils circulaient dans le même sens... Par précaution pour les générations futures, on évitera tout de même de faire lire cet article aux élèves de collège (voire de primaire ?) qui n'ont généralement besoin que de trois minutes et deux croquis pour comprendre que c'est exactement l'inverse qui se produit...

En attendant de compter les morts percutés par une voiture ou un camion circulant dans le bon sens - 11 cyclistes dont 7 en Vélib ont déjà été tués rien qu'à Paris entre 2007 (année de lancement des vélos en libre-service dans la capitale) et 2009, souvent en raison des angles morts -, rappelons que la remontée des files (dans le bon sens !) et la circulation dans les couloirs de bus (toujours dans le bon sens) sont chaque jour sévèrement sanctionnées pour les deux-roues motorisés.

Mais peut-être faut-il tout simplement les remonter à l'envers ?

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Bof ! A Strasbourg il y a des cyclistes partout, dans tous les sens , interdits ou pas. De jour ou de nuit,sans éclairage et sans gilet - donc pratiquement invisibles - dans des rues pas ou mal éclairées ... Y en a aussi sur les voies du tram, avec des accidents plus ou moins graves mais fréquents, les conducteurs du tram sont hyper-stressés.. Les feux rouges ne concernent pas les vélos et ils doublent a droite même si vous avez mis le clignotant pour tourner. A part ça tout va bien, la municipalité va lancer les vélos en libre service, pour les touristes, j'imagine déjà des groupes de japonais derrière leur guide avec le petit drapeau . Je mets le moins possible les pieds en ville sinon le moindre déplacement prend des plombes, car garer une caisse est impossible, même dans les parkings relais tram prévus pour cela car beaucoup trop petits. La moto,de préférence un trail, si on est jeune et entrainé c'est une solution, ca va j'ai 57 ans, mon père à 83 ans peut plus ! C'est un problème d'ailleurs presque insoluble de l'amener en consult chez son spécialiste: rien n'est prévu et il ne fait plus de vélo, surtout 20km aller et autant au retour. Mais tout va bien, je vous dis, il y a des zones commerciales accessibles en voiture, toute la vie économique se délocalise en périphérie, y compris les cinémas et les restos valables .. Il reste au centre les administrations, les commerces de luxe, des terrasses de café pour touristes et étudiants, et les musées, d'ailleurs toute la ville se transforme en musée. Les lycées et facs aussi sont ville et c'est tellement bien organisé que l'étudiant qui n'a pas de voiture ne peut pas rentrer chez lui en périphérie proche si les cours finissent après 18h. Il y a toute une génération de "parents -taxi" Alors on réinvente les taxi collectifs, le stop, la débrouille, ça me rappelle l'afrique ... C'est très joli Strasbourg, mais c'est de moins en moins une ville et de plus en plus un musée où on peut circuler à vélo Il y a beaucoup de bâtiments vides derrière les rues pour touristes, les artisans facturent 30% de plus pour travailler en ville, les familles s'installent en périphérie Il y a des commerces qui ferment, des bureaux, mon dentiste aussi va partir. C'était la seule raison qui me ramenait encore régulièrement en ville, à part le marché de Noel!

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

Zapping auto-moto

Les derniers essais MNC

Duel Indian Chieftain Dark Horse Vs Harley-Davidson Road Glide Special 107 : riders on the normes

Harley-Davidson fait coup double en 2017 avec son nouveau moteur Milwaukee-Eight 107 : répondre aux normes Euro4 et à la concurrence, Indian et son Thunder Stroke 111 en tête ! MNC confronte ces deux big twins refroidis par air dans un duel entre la Road Glide Special et la Chieftain Dark Horse. 
Essai comparatif BMW F700GS Vs Kawasaki ER-6f Vs Yamaha Tracer 700 : en routes !

Pour compléter notre premier essai de la Tracer 700, nouvelle routière Yamaha de moyenne cylindrée, Moto-Net.Com l'a mesurée au trail routier BMW F700GS et au roadster caréné Kawasaki ER-6f... Essai comparatif.
Premiers contacts avec les motos Mash 2017

Mash, marque de motos fabriquées en Chine selon le cahier des charges de l'importateur français SIMA basé à Beaune (21), entend poursuivre son phénoménal développement en 2017 avec des modèles inédits et une mise à jour Euro4 de ses best-sellers. MNC est allé en Corse vérifier s'il s'agissait de vraies bonnes Mashines !
Comparo 600 ch : Ninja H2 Vs Panigale 1299 S Vs Hayabusa

Forte de son 4-pattes suralimenté de 200 ch, la spectaculaire Kawasaki H2 est un ''K'' à part, entre hypersport et hyper-routière. Pour mieux la cerner, MNC l'a opposée aux Ducati Panigale 1299 S et Suzuki Hayabusa. Comparo sous haute (com)pression !

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs, afin de vous permettre la connexion à votre compte utilisateur, de laisser des commentaires sur les articles, de déposer des annonces, de paramétrer vos alertes, de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et d'obtenir les données statistiques qui nous permettent de mieux répondre aux attentes de nos lecteurs.