• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS HONDA 2019
Milan (Italie), le 6 novembre 2018

Nouveau roadster CB650R 2019 dans la famille Honda Néo Sports Café

Nouveau roadster CB650R 2019 dans la famille Honda Néo Sports Café

Honda se relance - enfin ! - sur le concurrentiel segment des roadsters sportifs de moyenne cylindrée avec la CB650R, moto qui associe des périphériques modernes à une allure classieuse. Présentation.

Imprimer

Très proche du concept présenté à Paris, cette nouvelle CB650R reprend comme prévu le 4-cylindres et le cadre acier de l'actuel roadster CB650F. Cette nouveauté y ajoute un look réussi et des périphériques aguicheurs, reprenant en cela le positionnement "Néo Sports Café" dévoilé sur la CB1000R puis les CB125R et CB300R.

Honda entend ainsi se replacer dans la catégorie des roadsters sportifs en proposant une approche originale - vaguement rétro avec son phare à LED - et assurément qualitative via ses écopes en métal brossé. L'enjeu est de taille pour le blason ailé, depuis longtemps absent de ce segment concurrentiel suite à l'arrêt de la Hornet 600.

Cette CB650R affiche ses ambitions sportives avec des étriers de frein radiaux à 4-pistons et une fourche inversée Showa réglable. Son moteur de 649 cc reçoit des évolutions notables, qui touchent notamment ses conduits d'admission et d'échappement, ses levées d'arbres à cames et son rapport volumétrique, en hausse de "5 %". Le régime maxi passe également de 11 000 à 12 000 tr/mn.

La puissance augmente ainsi de "5%" à 10 000 tr/mn pour atteindre 94,6 ch, au lieu de 91 ch sur la CB650F. Honda annonce "un moteur qui pousse plus fort et plus haut dans les tours" grâce à ces modifications qui impactent légèrement le couple, avec une valeur maxi identique mais disponible 500 tours plus haut : 64 Nm à 8000 tr/mn sur la F contre 64 Nm à 8500 tr/mn pour la R. Espérons que ces évolutions renforceront le caractère un peu fade du 4-cylindres japonais.

Quel prix pour ce 650 cc face aux 750/900 cc ?

La CB650R s'illustre également avec son inédit antipatinage réglable et sa position plus sportive que sa donneuse d'organes, ainsi que sa nouvelle et jolie instrumentation en couleurs. Dernier point et non des moindres : son poids de 202 kg, en baisse de 6 kg par rapport à la CB650F. Voila qui promet un comportement ludique pour cette moto que l'on espère aussi joueuse que la nouvelle CB1000R !

Reste une inconnue qui déterminera son succès : son prix. La CB650F s'affichant actuellement à 7899 euros (hors promo), cette CB650R va probablement se situer dans une fourchette supérieure comprise entre 8500 et 9000 euros. Problème : elle se retrouvera alors en concurrence tarifaire avec les Z900, MT-09 et autres Street Triple, plus performantes sur un plan mécanique car de cylindrée supérieure (entre 765 et 948 cc).

CB650 R : les points clés

  • Base moteur et châssis de la CB650F
  • Puissance en hausse de 5% : 94,6 ch, contre 91 ch sur CB650F
  • Couple identique (64 Nm) mais disponible légèrement plus tard que sur CB650F (8500 tr/mn au lieu de 8000)
  • Embrayage antidribble et antipatinage réglable
  • Côtes géométriques identiques à CB650F : angle de hasse de 25,5°, traînée de 101 mm, empattement de 1450 mm 
  • Poids en baisse de 6 kg : 202 kg tous pleins faits au lieu de 208 kg, dont 1,9 kg sur le cadre en acier
  • Fouche inversée Showa SFF à fonctions séparées de 41 mm réglable en précharge et détente Mono-amortisseur uniquement réglable en précharge 
  • Etriers de frein Nissin à 4-pistons à montage radial (2-pistons sur CB650F)
  • Pneus en 120 et 180 mm (idem CB650F)
  • Guidon avancé de 13 mm et abaissé de 8 mm par rapport à CB650F, repose-pieds montés de 6 mm et reculés de 3 mm. Selle à 810 mm (idem CB650F)
  • Instrumentation digitale en couleurs similaire à CB1000R avec indicateur de rapport engagé, trips, température moteur, consommations, etc.
  • Disponible pour les permis A2, bridée à 47,5, ch
  • Coloris : noir, blanc, bleu, argent, rouge 
  • Prix : non communiqué

CB650 R : galerie photo

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Edouard Lotthé (Ducati) : "La technologie et les équipements de sécurité deviennent de plus en plus importants dans le choix de nos clients"

Pour les abonnés Moto-Net.Com, le directeur général de Ducati West Europe établit son bilan 2018 et revient sur les principaux sujets de l'année : évolution du marché, nouvelles attentes des clients, restrictions de circulation en ville, motos électriques, salon de la moto... Interview d'Edouard Lotthé.
Opéré de la clavicule, Pedrosa va rater les premiers tests MotoGP 2019...

La nouvelle collaboration entre Dani Pedrosa et KTM commence mal : l'ancien pilote du HRC va subir une énième opération de la clavicule droite suite à une double fracture dite "de stress". Il va donc manquer les premiers tests de l'année 2019 début février en Malaisie... Explications.
Retour en vidéo sur nos essais des Yamaha YZF-R125 et YZF-R3 2019

Le Journal moto du Net a testé la troisième génération de la Yamaha YZF-R125 et la première évolution de la YZF-R3 dérivée du Supersport 300. Retour en vidéo sur notre essai complet !
Dakar moto étape 7 : la victoire pour Sunderland (KTM), le général pour Brabec (Honda)

Le pilote britannique Sam Sunderland décroche sa deuxième victoire d'étape sur le Dakar moto 2019 et remonte à la 4ème place au général à moins de dix minutes de Ricky Brabec, nouveau leader au provisoire devant le français Adrien Van Beveren. 
Julien Toniutti s'accroche pour finir son premier Dakar !

Brillamment remonté à la 67ème place du classement général, le quintuple champion de France des rallyes routiers s'accroche comme un diable et lutte contre une intense fatigue pour venir à bout de son objectif : finir son premier Dakar. Rapide prise de contact entre deux dunes...
Pourquoi le motard paraplégique Nicola Dutto a abandonné son premier Dakar

L'italien Nicola Dutto, motard paraplégique depuis 2010, disputait son premier Dakar au guidon d'une KTM préparée par le fabricant de fauteuils roulants Vicair... Explications.
Dakar 2019 1 commentaire
Alessandro Botturi (Yamaha) remporte l'Africa Eco Race 2019

Malgré la victoire du norvégien Pal Anders Ullevalseter (KTM) sur la 11ème et dernière étape, c'est bien l'italien Alessandro Botturi qui remporte l'Africa Eco Race 2019. L'officiel Yamaha Italie s'impose au classement général devant Ullevalseter et Agazzi tandis que le premier français, Patrice Carillon, termine 6ème devant neuf autres compatriotes. Débriefing après l'arrivée au Lac Rose.
  • En savoir plus...