• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DERNIÈRES SÉANCES
Paris, le 6 décembre 2011

Les pilotes de Superbike sont en vacances !

Les pilotes de Superbike sont en vacances !

Plusieurs équipes du World Superbike bouclaient la semaine passée leurs derniers essais de l'année : Aprilia, BMW et Suzuki effectuaient leurs ultimes tours de roues au Portugal, tandis que Kawasaki était en Espagne. Moto-Net.Com fait les comptes.

Imprimer

C'est sur le superbe tracé de Portimao que se déroulait le gros de l'action la semaine dernière. Pendant trois jours (du lundi au mercredi), neuf pilotes ont profité du doux automne portugais pour peaufiner - ou dégrossir, c'est selon ! - les réglages de leurs montures respectives.

Max Biaggi et Eugene Laverty étaient présents aux commandes de leurs RSV4 officielles et ne comptaient pas faire de la figuration ! Les noms des deux nouveaux coéquipiers figurent finalement en haut des feuilles de temps du mercredi soir (voir les chronos en fin d'article).

Premier de la liste, Eugene Laverty s'est visiblement très bien remis de sa vilaine chute le premier jour : "si vous cherchez à partir en highside, le sommet d'une colline à fond de quatre est le meilleur endroit", plaisantait même l'Irlandais sur son compte Twitter !

Le n°50 est naturellement ravi de terminer l'année 2011 sur une si belle prestation et entame les neuf semaines de pause hivernale obligatoire avec la satisfaction du travail accompli : son meilleur chrono établi dans le 3ème tour d'une simulation de course est un dixième plus rapide que son meilleur temps (déjà !) lors des essais du 18 octobre.

Max Biaggi, qui lui n'a pas esquinté de moto, demeure à un petit dixième de "Youdjine" et se fait particulièrement discret. Attention, l'Empereur romain se concentre sur son unique but : récupérer le titre en 2012 !

Laverty toujours devant à Portimao

Troisième meilleur temps de ces essais automnaux, Ayrton Badovini confirme tout le bien que l'on pensait déjà de lui. Le pilote du team BMW Italia prétend avoir eu le coup de foudre pour la nouvelle S1000RR 2012 et cet amour lui donne des ailes !

"Nous avons beaucoup bossé sur l'équilibre de la moto et essayé de nouveaux réglages châssis et de nouvelles options électroniques", précise le n°86 avant de prévenir que "le résultat est bon, puisque nous sommes toujours restés aux contacts des meilleurs. C'est de bon augure pour la saison prochaine où nous souhaitons ramasser les fruits de tout notre travail réalisé jusqu'ici"...

Sur gommes tendres - que les pilotes Aprilia n'ont pas chaussées - en revanche, les membres du team officiel BMW se sont montrés légèrement plus véloces. Leon Haslam et Marco Melandri ont notamment pu expérimenter les derniers réglages concernant le nouveau moteur de leur BMW, "qui seront peaufinés sur la piste d'essai à Munich", prévoit le constructeur.

On s'en doutait un peu, mais Haslam s'estime "très content" de ses ultimes essais. "C'était très bien de revenir à Portimao et faire des chronos rapides et constants sur cette piste où nous n'avons pas été très compétitifs la saison dernière".

L'Anglais - qui attend un heureux événement dans très peu de temps ! - et son coéquipier italien - qui a croisé Kung Fu Panda en Floride ce week-end... - avaient également à leur disposition de nouveaux bras oscillants et autres pièces. "Les nouveaux composants pour le freinage ont aussi été validés", prévient l'équipe allemande.

Chaz Davies, le champion en titre de Supersport initialement annoncé sur Ducati avec son team, a pris la piste au guidon d'une Aprilia privée et démontré que ce nouveau duo avait du potentiel : "je voulais être à moins d'une seconde du meilleur temps. Au final je ne suis qu'à une demi-seconde mais pas vraiment satisfait", lâche le Gallois sur Twitter.

Impatient, celui qui devra se trouver un autre numéro de course - il utilise habituellement le 7 "de Checa"... - concédait à la fin du deuxième jour qu'il lui restait encore beaucoup de choses à apprendre : "les motos de Superbike ont un put*** de nombre d'options comparé à une Supersport !"

Au lendemain des essais, "Tchèse" avouait même avoir du mal à se bouger et s'être levé sans raison à 4 heures du matin : "c'est peut-être l'adrénaline qui reste dans mes veines après avoir réintégré le club des 200 mph (328 km/h, NDLR)", signe l'ex-pigiste du MotoGP avec un "smiley effaré".

Leon Camier pointe à une grosse seconde d'Eugene Laverty, mais le n°2 a été handicapé par de gros problèmes de freins la première journée : "Leon a fait du bon boulot si l'on considère qu'il n'a parcouru que 120 tours", déclare le team manager de Suzuki Crescent, Jack Valentine.

"Au moins nous savons quels sont les points à améliorer et connaissons la bonne direction à prendre lors des prochains essais où, je l'espère, nous disposerons de beaucoup plus de temps sur la piste pour trouver les réglages idéaux et faire des chronos plus rapides", relativise le Smurf ("Schtroumph" en anglais, nouveau surnom de Camier).

John Hopkins, en convalescence suite à son opération à la main, était remplacé par le champion de Supersport britannique - avec le team Crescent, of course -, Alastair Seeley. Le jeune pilote découvrait à la fois le circuit et la moto, mais a tout de même réalisé un impressionnant chrono de 1'43.5 sur gommes tendres. Ce "Silly" Boy est à suivre de près !

Sur ces mêmes gommes qualif' comme sur gommes course, Michel Fabrizio a profité de sa parfaite connaissance du circuit - pas celle de la BMW en revanche - pour devancer ce prometteur King du Supersport de deux dixièmes. L'Italien se défend toutefois d'avoir essayé de claquer une pendule...

"Nous avons tout testé sur la moto, sans trop se focaliser sur les temps", affirme le n°84, "nous nous sommes concentrés en particulier sur les réglages de suspensions, fourche et bras oscillant, et la moto a réagi comme prévu".

Au même moment, en Espagne...

Après Aragon et sa météo trop capricieuse, l'équipe Kawasaki a trouvé à Valence de bonnes conditions pour boucler son dossier 2011... Tom Sykes et Joan Lascorz, les deux membres du Kawasaki Racing Team, n'ont pas chômé et le Ninja anglais s'est même permis de battre - officieusement -, le record de la piste !

"Sykes, sur pneus courses(tant qu'à faire, NDLR !), a signé le meilleur chrono en 1'33.1, soit environ un dixième plus vite que la meilleure Superpole de la catégorie", signalent fièrement les Verts d'Akashi.

Les nombreux ingénieurs japonais dépêchés à l'occasion n'ont pas empêché l'équipe de travailler dans une bonne ambiance : "ce n'est un secret pour personne, lorsque l'ambiance est détendue je travaille bien", souligne Tom.

"Je pense que nous avons bien progressé, même depuis les derniers tests de Portimao après la course", estime le n°66 britannique. "La moto me transmet ce qui se passe bien mieux qu'avant, et ce retour d'info amélioré me permet de savoir quand j'arrive à la limite", avertit cet - ancien ? - adepte du "ça passe ou ça casse" !

Kawasaki n'a pas divulgué les temps établis par Joan Lascorz, mais l'Espagnol assure être satisfait : "j'étais très heureux des performances de la moto et de l'équipe", déclare l'ex-star du Mondial Supersport.

Le n°17 est convaincu d'avoir beaucoup appris sur sa ZX-10R et sur la manière d'améliorer les réglages de ses nouveaux composants, et pense que cela lui permettra de se battre avec les meilleurs en 2012... Affaire à suivre après la fin de la trêve hivernale, à la mi-janvier. Quoique : les Kawa boys la joueront une nouvelle perso, à Almeria !

Chronos des tests des 28-29-30 novembre 2011 à Portimao
(Temps avec pneus qualif' entre parenthèses)

  • Eugene Laverty (Aprilia) : 1'42.7
  • Max Biaggi (Aprilia) : 1'42.8
  • Ayrton Badovini (BMW) : 1'43.1 (1'42.5)
  • Leon Haslam (BMW) : 1'43.1 (1'42.2)
  • Marco Melandri (BMW) : 1'43.1 (1'42.4)
  • Chaz Davies (Aprilia) : 1'43.2
  • Leon Camier (Suzuki) : 1'43.8
  • Michel Fabrizio (BMW) : 1'43.9 (1'43.3)
  • Alastair Seeley (Suzuki) : 1'44.1 (1'43.5)

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Clash Zarco/Espargaro : On fait la course, pas de la danse !

La polémique enfle après l'accrochage entre Johann Zarco et Pol Espargaro hier au GP de République tchèque : L'espagnol contraint à l'abandon crie à l'injustice tandis que le français troisième rappelle qu'il fait des courses de moto, pas de la danse... Ambiance et point juridique.
GP de République tchèque 31 commentaires
Horaires et enjeux du Grand Prix d'Autriche MotoGP 2020

La saison MotoGP 2020, écourtée en raison du coronavirus, entame pour sa quatrième course le premier de deux week-ends consécutifs sur le circuit de Spielberg. Horaires et programme du GP d'Autriche 2020.
La finale MotoGP 2020 aura lieu à Portimao

Comme pressenti par le Journal moto du Net, le nouveau Grand Prix MotoGP qui tiendra lieu de finale à la saison 2020, dont le circuit était encore tenu secret, aura bien lieu sur le circuit de Portimao, au Portugal. Explications.
Compte rendu du GP de République tchèque : Binder surprise pour KTM !

Le débutant Brad Binder, qui fête ses 25 ans dans deux jours, signe un authentique exploit au GP de République tchèque 2020 : le n°33 est le premier pilote sud-africain à s'imposer en catégorie reine, et ce avec une KTM qui accède à son premier succès en MotoGP ! Franco Morbidelli et Johann Zarco complètent ce podium historique à Brno avec leur Yamaha et Ducati privées. Compte rendu et résultats.
GP de République tchèque 18 commentaires
GP de Rép. tchèque : Yamaha Petronas-SRT ravi pour Morbidelli (2ème), moins pour Quartararo (7ème)

Yamaha Petronas-SRT continue à se tailler la part du lion en MotoGP avec la splendide 2ème place de Franco Morbidelli, longtemps leader. L'équipe privée se montre en revanche plus réservée quant à la 7ème position de Fabio Quartararo, toujours en tête au championnat provisoire. Débriefing.
GP de Rép. tchèque : Rossi (5ème) voit le verre à moitié plein, Viñales (14ème) boit la tasse !

Sourires crispés chez Yamaha tandis qu'une M1 occupe de nouveau les avant-postes au GP de République tchèque, mais pas celle de Rossi et encore moins celle de Viñales ! Le Docteur assure la cinquième place alors que son coéquipier frôle la sortie des points… Débriefing.
GP de Rép. tchèque : Seulement 13 points en trois courses pour Honda-Repsol !

L'absence de Marc Marquez, blessé à l'épaule dès la course d'ouverture à Jerez, commence à se faire cruellement ressentir : son petit frère Alex - transparent sur la RC213V officielle - n'inscrit qu'un modeste petit point pour le HRC au GP de République tchèque... Débriefing.
GP de République tchèque 32 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...