• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Barcelone (Espagne), le 12 juillet 2015

Les 24H de Barcelone vues de l'intérieur : rebondissements et tribulations

Les 24H de Barcelone vues de l'intérieur : rebondissements et tribulations

Vers 21h30, alors que le soleil se couche, la Honda officielle CBR 1000 RR SP n°11 du Honda Racing Team passe en troisième position : rentrée au box pour un ravitaillement, une fuite d'essence est décelée au réservoir.

Imprimer

Vers 21h30, alors que le soleil se couche, la Honda officielle CBR 1000 RR SP n°11 du Honda Racing Team passe en troisième position : rentrée au box pour un ravitaillement, une fuite d'essence est décelée au réservoir.

Le temps pour les mécaniciens de le remplacer permet à la Suzuki GSXR 1000 de Suzuki Catala Truck Express 89 de prendre les commandes devant la Yamaha R1 n°4 de Yamalube Folch Endurance 1.

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

En Superstock, alors que le bal est toujours mené par la Kawasaki ZX10-R du Monlau Repsol Technical School 2, l'équipe du CC Motos Racing Endurance est bien installée en cinquième position.

Tout se passe bien pour le team de Mathieu Ferret, à quelques légers inconvénients près comme la nécessité de purge le frein avant, Clovis Chevalier signalant une poignée spongieuse lors d'un relais. Cet incident fait perdre quelques places à la Kawasaki ZX10-R n°43 qui reprend la course en 17ème position.

La bataille est acharnée à tous les niveaux et la Honda officielle n°11 ne tarde pas à revenir aux avant-postes pour reprendre la tête de la course peu avant minuit.

En catégorie Open Superbike, c'est la Yamaha R1 de Yamalube Folch Endurance 2 qui mène la danse : passée quatrième du général à la septième heure de course, elle ravit la place au premier Superstock.

D'autres équipages sont moins chanceux et les abandons commencent à décimer les troupes : 73, 74, 99, 37, 15...

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

Vers une heure du matin c'est au tour de la Ducati 1199 panigale n°91 de Promorest de déclarer forfait sur casse moteur. Pendant ce temps, la Yamaha R1 n°4 passe devant la Suzuki n°3 et occupe la deuxième position derrière l Honda n°11. L'équipage de la Kawasaki n°43 est remonté à la seizième place...

Dans la profonde nuit du pays catalan, il ne se passe rien de vraiment significatif, les tours s'enchaînent et la mi-course se passe en douceur.

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

La Honda officielle conserve la première place, dans le même tour que son poursuivant : l'équipage de la Yamaha R1 n°4 Yamalube Folch Endurance 1.

La Suzuki 1000 GSX n°3 reste en troisième position un tour plus loin après la quatorzième heure de course.

Dans la 15ème heure, on continue à jouer avec les pneus chez CC Motos Racing. Il faut optimiser avec les moyens qu'on a !

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

Mais 45 minutes après être sortie du box suite à un remplacement de pneu, la Kawasaki n°43 revient au stand : Ludovic Mau au guidon signale une défaillance du tirage rapide.

Action - réaction : les mécaniciens du CC Motos Racing se jettent sur la moto et remplacent la pièce en moins de temps qu'il ne faut pour le dire... mais l'intervention lui fait cependant perdre quasiment deux tours... !

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

Peu après 7 heures, la Suzuki 1000 GSX-R n°3 aux mains de Lucas de Carolis effectue une sortie de piste dans le dernier virage avant la ligne droite des stands : la moto part en tonneaux et s'enflamme intégralement  ! Le pilote est indemne, mais la course s'arrête là pour l'équipage numéro 3...

Coup de tonnerre dans l'équipe 43 !

8h00 : la 17ème heure de course est à peine débutée lorsque l'équipe du CC Motos Racing est informée de la chute de Ludovic Mau, reparti quelques minutes avant pour un nouveau relais au guidon de la Kawasaki n°43.

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

La moto endommagée et le pilote légèrement secoué sont tous deux immobilisés quelques centaines de mètres après les stands.

C'est le branle-bas-de-combat dans le team : les pilotes s'habillent pour aller chercher la moto tandis que le team manager part aux nouvelles auprès des officiels qui l'informent qu'un seul pilote doit partir à pied récupérer la machine.

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

Pour le coup, c'est Clovis Chevallier qui s'y colle. Il reviendra en poussant la Kawasaki une quinzaine de minutes plus tard. Le temps passe très vite dans ce genre de situation et il est déjà presque 8h30 quand les mécanos se ruent sur la moto pour tenter de la réparer et continuer !

Pour l'instant le diagnostic est assez lourd mais ne semble pas irréparable : guidon cassé, réservoir qui fuit, fourche tordue et câble d'accélérateur cassé. "Le reste est à voir", nous confie un mécanicien.

Finalement pas blessé, Ludovic Mau est ramené au stand. "J'ai fait un high side mais je n'ai pas vraiment compris ce qui s'est passé", nous explique le pilote du CC Moto Racing : "peut-être que c'est le pneu qui a décroché mais ça a plutôt fait comme si la roue arrière s'était bloquée, c'est parti puis ça a raccroché et je suis monté au moins à 3 mètres... Je me demandais même à quel moment j'allais retomber !"

Au bout d'une heure de maintenance sur la moto pour tenter de la reconditionner, Matthieu Ferret réunit les pilotes pour prendre une décision : l'équipage du CC Motos Racing Endurance décide de jeter l'éponge et d'abandonner la course.

La course continue...

Mais la course continue : durant l'intervention chez CC Motos Racing Endurance, la Yamaha n°4, du Yamalube Folch Endurance 1 a pris la première place à la Honda n°11, reléguée 9 tours plus loin !

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

Chute ? Casse ? Non ! Comme le précise un membre du team : "nous ne sommes pas ici pour gagner absolument, mais à titre de test pour la suite du mondial. Après 17 heures de course, nous voulions simplement contrôler le moteur, nous avons donc ouvert le carter pour contrôler et mesurer, nous avons préféré vérifier si tout était OK avant d'aller plus loin et solliciter davantage la machine".

Une aubaine donc pour la R1 de Yamalube Folch Endurance 1 qui est sur le chemin de la victoire des 24 Heures de Barcelone 2015 !

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

24 heures de Barcelone : rebondissements et tribulations

Les deux machines qui suivent le duo de tête ne sont autres que la première Open Superbike (Yamaha R1 n°5 Yamalube Folch Endurance 2) et la première du classement Superstock, la Kawasaki ZX10-R n°71 de la Monlau Repsol Technical School 2.

Fin de la course à suivre prochainement sur MNC : restez connectés !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Kawasaki Z650 2020 : smart-vidéo en direct de notre essai

Moto-Net.Com participe au lancement de la deuxième génération de Z650 et vous propose de la découvrir. Essai complet à paraître et à lire sur MNC : restez connectés !
Évolutions et Euro5 pour la Triumph Street Triple 660 S (A2)

La Street Triple 660 S, entrée de gamme Triumph destinée aux permis moto A2, reçoit les évolutions stylistiques de la nouvelle Street Triple RS et se conforme aux normes Euro5 pour 2020. Ce roadster bridable à 47,5 ch sera disponible en février au prix de 8500 euros. Explications.
Le Moto GP ira-t-il disputer un Grand Prix en Arabie saoudite ?

L'Arabie saoudite a profité de l'arrivée du Dakar à Qiddiya pour révéler son intention d'y accueillir un Grand Prix de Formule 1 dès 2023 dans un vaste complexe à construire. Les promoteurs de ce projet pharaonique lorgnent également sur le MotoGP... Explications.
Calendriers 1 commentaire
Dakar 2020 : le pilote malles-moto Edwin Straver "entre la vie et la mort"

Edwin Straver, vainqueur l'an passé de la catégorie malles-moto au Dakar, est hospitalisé dans un état critique à Ryad (Arabie saoudite) depuis sa lourde chute dans l'avant-dernière étape… Son pronostic vital est engagé révèle la famille du pilote néerlandais de 48 ans.
Le point MNC sur le prix des nouveautés motos et scooters Honda 2020

La nouvelle grille tarifaire 2020 des motos et scooters Honda révèle les prix de trois nouveautés 2020 : SH125, CMX500 Rebel et Goldwing. Comment ont évolué les tarifs des meilleures ventes Honda ? Explications.
Pratique 1 commentaire
Julien Toniutti repart au Tourist Trophy 2020

Un an jour pour jour après son grave accident au Dakar, Julien Toniutti annonce son retour au Tourist Trophy 2020 sur l'Ile de Man. Le quintuple champion de France des rallyes, "titré" français le plus rapide du TT en 2018, s'explique sur son choix.
De plus en plus de motards en Belgique

Un reportage de la Radio télévision belge francophone (RTBF) fait état d'un net regain d'intérêt pour la moto en Belgique, avec 24 000 nouveaux motards en 2019 qui portent à 500 000 le parc total de motos immatriculées.
Permis moto 3 commentaires
Film documentaire : Radars, la machine à cash

Dans "Radars, la machine à cash", les journalistes Stéphanie Fontaine, Lizzie Treu, Jacques Duplessy et Antoine Champagne mènent une passionnante enquête sur le business des radars automatiques et les attributions surprenantes de ce très juteux marché... Explications.
Radars 9 commentaires
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...