• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS SUZUKI 2017
Paris, le 18 novembre 2016

Le Suzuki Burgman 400 gagne en dynamisme avec Euro4

Le Suzuki Burgman 400 gagne en dynamisme avec Euro4

Le Suzuki Burgman 400, pionner du genre maxi-scooter à la fin des années 90, profite en 2017 de significatives évolutions avec son passage aux normes Euro4. Look plus sportif, éclairage à LED, ergonomie et confort améliorés : de quoi renforcer les qualités avérées de cet agréable commuter !

Imprimer

Lancé en 1999 - deux ans avant le Yamaha Tmax -, le Suzuki 400 Burgman ouvrait alors de nouvelles perspectives sur un marché constitué à l'époque de scooters de 250 cc maxi. Pratique et confortable, ce premier maxi-scoot' du marché a séduit - et continue de séduire - des commuters ravis de pouvoir facilement doubler un camion sur les grands axes menant aux centres-villes (lire notamment notre Duel MNC face au Majesty 400).

Malgré l'arrivée en 2002 de son grand frère Burgman 650, le 400 poursuit depuis presque 20 ans son bonhomme de chemin auprès d'utilisateurs pragmatiques, sensibles à ses avantages en termes de poids, de prix et de maniabilité. Conscient de ses atouts, Suzuki profite du passage obligatoire à Euro4 pour lui accorder une intéressante remise à niveau 2017, valorisée en premier lieu par une silhouette plus élancée.

Moins "rondouillard", le Burgman 400 modèle 2017 gagne en sportivité et en modernisme, aspects soulignés par ses éclairages avant et arrière désormais à LED. Sa planche de bord, pas très sexy avec ses cadrans à aiguilles mais fonctionnelle, renseigne toutes les informations utiles dans un écran LCD central : l'heure, la température de l'air et du moteur, deux trips et le niveau d'essence (illustration ci-dessous) notamment.

Le régime s'observe aussi au niveau du plancher et de la selle, tous deux plus étroits pour une meilleure accessibilité. Ces changements profitent aussi à la position du pilote, désormais plus redressée sur sa selle toujours dotée d'un dosseret réglable. Cette assise à deux étages gagne par ailleurs en confort grâce à ses 20 mm d'épaisseur supplémentaires. En contrepartie, sa hauteur augmente sensiblement - de 710 à 750 mm - tandis que le volume du coffre se réduit de 62 à 42 litres. Certes, deux casques entrent encore dans la soute, mais plus deux intégraux comme auparavant : désormais, seul un intégral et un jet trouvent leur place.

Roue avant en 15 pouces et monocylindre Euro4

Côté pratique, le Burgman 400 reconduit ses deux rangements dans le tablier avec prise, son frein de parking et son passage permettant l'attache d'une chaîne antivol dans le bas de son cadre, côté droit.  La partie cycle évolue elle aussi avec le passage d'une roue avant de 14 à 15 pouces, au bénéfice de la stabilité (l'arrière ne bouge pas : 150/70/13). L'amortissement s'améliorerait aussi via une nouvelle suspension à biellettes, réglable en précharge. Le freinage reste confié à deux disques de 260 mm à l'avant et un de 210 à l'arrière, le tout géré par un ABS Nissin annoncé plus léger de "750 g". 

Niveau mécanique enfin, le monocylindre de 399 cc du Burgman 400 reçoit les aménagements indispensables sur l'injection et l'échappement pour satisfaire aux normes Euro4. Dans l'optique d'améliorer son rendement - et donc par rebond diminuer ses rejets polluants -, les motoristes d'Hamamatsu lui ont greffé des bougies iridium et augmenté le volume de sa boîte à air de "0,8 l". La sonorité du mono à double arbres à cames en tête devrait aussi en profiter, tout comme ses relances.

Le gain de ses améliorations sur les performances ne sont toutefois pas communiquées (33 ch et 36 Nm en 2016), pas plus que le prix de ce Burgman 400 millésime 2017 (6599 € actuellement) et son poids (216 kg en 2016). Mais tout laisse à penser que ces deux derniers facteurs seront en - légère ?- hausse en 2017 au regard des changements apportés...

Burgman 400 2017 : galerie photo

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Ducati Supersport S 2017 : belle à tout faire

Ducati se replace sur le segment des motos routières sportives (et vice-versa !) avec sa nouvelle Supersport, onze ans après l'arrêt de la 1000 SS. MNC a longuement testé cette attractive "VFR à l'italienne", sur le sec comme sur le mouillé... Verdict !
Duel Z900 Vs Street Triple S : un combat, deux chefs

Affichées à 8900 euros, la Z900 et la Street Triple S usent d'arguments très différents pour amadouer les motards. Le match est-il pour autant déséquilibré ? Bien au contraire, les roadsters Kawasaki et Triumph luttent au coude à coude dans ce combat des chefs. Essai !
Comparatif Superbike 2017 : CBR1000RR, GSX-R1000R, YZF-R1, ZX-10R

Le millésime 2017 des motos hypersportives japonaises est exceptionnel : les affûtées Kawasaki ZX-10R et Yamaha R1 sont au top de leur forme, tandis que les Honda CBR1000RR et Suzuki GSX-R1000 se sont enfin remises au sport et au niveau technologique. Moto-Net.Com oppose ces quatre fines lames de 1000 cc sur route et sur circuit dans un comparatif Superbike exclusif sur le web !
Essai comparatif Multistrada 950 Vs Africa Twin Vs V-Strom 1000 : en plein dans le mille

Depuis sa sortie en janvier 2016, la Honda Africa Twin rencontre un succès mérité qui suscite bien des convoitises : cette année, Ducati lui oppose l'inédite Multistrada 950 tandis que Suzuki met à jour sa V-Strom 1000... Moto-Net.Com a donc réuni ces trois trails 1000 cc pour un nouveau comparo.
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Premières photos et infos sur les Honda Goldwing et Bagger 2018 ?

De possibles photos "volées" de la nouvelle Goldwing 2018 circulent, relayées par des professionnels très concernés par tout ce qui touche à la Gold... S'agit-il des premières informations sur la très attendue nouvelle version de la moto ultra routière du blason ailé, après la vidéo de teasing que vient de publier Honda ? Explications.
Valentino Rossi roule à Misano en vue de participer au GP d'Aragon

Valentino Rossi a pris le guidon d'une Yamaha R1 hier sur le circuit de Misano (Italie) afin d'évaluer son état de forme, moins de 20 jours après sa chute sur une moto d'enduro et sa fracture tibia-péroné. En ligne de mire : un retour en piste dès ce week-end à Alcaniz pour le Grand Prix d'Aragon MotoGP 2017...
Horaires et enjeux du Grand Prix d'Aragon MotoGP 2017

Le Grand Prix d'Aragon, 14ème course MotoGP 2017, débute ce week-end près d'Alcaniz, en Espagne. Trois pilotes et constructeurs l'abordent au coude à coude : Marc Marquez (Honda) et Andrea Dovizioso (Ducati) sont à égalité de points (199) et de victoires (4), tandis que Maverick Viñales est à 16 longueurs (183) sur sa Yamaha. Quant à Valentino Rossi, blessé, il tentera courageusement de défendre sa quatrième place ! Présentation, horaires, déclarations et rétrospectives.
Ana Carrasco, première femme à s'imposer en vitesse moto mondiale

Hier lors du Mondial Superbike à Portimao (Portugal), Ana Carrasco a décroché sa première victoire dans la nouvelle catégorie Supersport 300. Elle complète un carton plein pour Kawasaki (en 300, 600 et 1000 cc) mais devient surtout la première femme à remporter une épreuve de vitesse moto au rang mondial !
Les motards flashés en courbe par les nouveaux radars de virage !

Les radars autonomes étrennent une nouvelle fonctionnalité particulièrement inquiétante pour les motards : la capacité de mesurer la vitesse d'un véhicule à l'intérieur d'une courbe. Ces radars de virage visent à faire ralentir l'allure dans les virolos, où 497 automobilistes et 160 motards auraient perdu la vie en 2016 selon la Sécurité routière.
Lucy Glöckner, star du Bol d'Or 2017 !

Mais qui peut donc ainsi tenir tête à Sébastien Gimbert, vieux loup de l'endurance mondiale, dans une lutte pied à pied pour la troisième place du Bol d'Or 2017 après plus de 23 heures de course acharnée ? Lucy Glöckner, la jeune pilote allemande du team mixte de la BMW n°48 Völpker NRT, qui échoue finalement à 9 petits dixièmes du podium...
Bol d'Or  2017 - SRC Kawasaki n°11 (abandon) : "Un goût amer et dur à avaler"...

Déclarations du team SRC Kawasaki n°11, contraint à l'abandon sur casse moteur après seulement 17 tours de course, alors que Randy de Puniet, Mathieu Gines et Fabien Foret avaient tout raflé pendant les essais...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.