• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
L'UNION EUROPÉENNE COUPE LE CONTACT
Paris, le 13 juin 2022

Le Parlement européen favorable à la fin des moteurs thermiques en 2035

Le Parlement européen favorable à la fin des moteurs thermiques en 2035

Les eurodéputés votent en faveur de la mesure phare du "Pacte vert" préconisé par la Commission européenne : l'arrêt de la vente de véhicules neufs à moteurs thermiques (essence, diesel et hybride) à partir de 2035. Explications.

Imprimer

Un vote "historique", se réjouit la Commission européenne : le Parlement européen entérine sa proposition - dévoilée l'été dernier - d'abandonner les motorisations thermiques à partir de 2035 dans l'Union européenne. Cette validation de l'hémicycle strasbourgeois (339 voix pour et 249 contre) est la deuxième étape vers l'objectif de neutralité carbone du parc automobile.

"Le texte adopté (...) exprime le soutien des députés à la proposition de la Commission visant à atteindre une mobilité routière à émission nulle d’ici à 2035 (un objectif de réduction de 100% des émissions pour l’ensemble de la flotte de l’UE par rapport à 2021)", explique le Parlement.

Concrètement, les moteurs essence et diesel seront interdits à la vente à partir de 2035 mais aussi les hybrides - association d'une propulsion essence et électrique - et les motorisations adaptées aux agrocarburants ou aux carburants de synthèse, sur lesquels capitalisent notamment Porsche et Ducati pour prolonger l'espérance de vie de leur mécanique à combustion interne.

Seuls les véhicules avec un moteur électrique ou hydrogène pourront être mis en circulation après cette échéance, ce qui revient à l'heure actuelle à électrifier tout le parc : la technologie hydrogène - aussi prometteuse soit-elle - est loin d'être suffisamment mature pour entrer en production de série.

Les motos pas concernées… pour l'instant !

Bonne nouvelle pour les motards : cette mesure phare du "Pacte vert" de la Commission européenne ne concerne dans son format actuel que les "voitures particulières neuves et les véhicules utilitaires légers neufs". Cependant, comme déjà expliqué par MNC, les motos et scooters n'échapperont certainement pas à ce détournement forcé du thermique : espérer l'inverse relève de l'utopie !

Reste que cette mesure validée par le Parlement doit encore être validée par chaque État membre pour effectivement entrer en application, ce qui n'a rien d'une formalité : plusieurs pays - dont la France, l'Allemagne ou l'Italie - sont des "poids-lourds" de la production automobiles et n'ont à ce titre pas intérêt à accélérer la fin du moteur thermique.

Luc Chatel, président de la Plateforme automobile française, redoute "jusqu'à 60 000 suppressions" d'emplois dans la filière du thermique en France qui totalise environ "240 000 employés". En Europe, l'industrie automobile pèse pas moins de 12,6 millions de salariés…

La fée électricité, vraiment ?

Outre ces aspects sociaux et économiques, l'électrification n'a pas que des vertus : plusieurs pays s'inquiètent des conséquences de l'exploitation intensive des matériaux rares nécessaires aux batteries, sans parler de leur recyclage. Si un véhicule électrique ne pollue pas en fonctionnement, sa construction et sa fin de vie ne sont pas neutres sur un plan environnemental !

 

Ce vote détourne également les yeux de certaines problématiques majeures : recharger des batteries exige d'énormes productions d'électricité, puis un maillage important de points de charge. Ce qui signifie un recours accru aux centrales nucléaires - principale source d'énergie en France -, alors même qu'au moins 12 centrales sur 56 sont actuellement à l'arrêt à cause d'inquiétants soucis de corrosion sur des conduites ! 

Jetons aussi un voile pudique sur l'absence de solutions durables pour recycler les déchets nucléaires, qui continuent à être entreposés à la Hague (76) comme autant de cadeaux empoisonnés pour les générations futures. Rappelons que l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) souhaiterait les enfouir 500 mètres sous terre à Bure (55). Loin des yeux… 

Par ailleurs, la France ne compte que 57 732 chargeurs ouverts au public : on fait comment quand 38 millions de voitures vont vouloir faire "le plein" ?! Le portrait n'est guère plus flatteur dans les autres pays, notamment l'Allemagne qui a fait le choix - courageux - de sortir du nucléaire… mais qui rouvrent des centrales à charbon pour compenser !

Une décision européenne : et les autres pays, alors ?

Enfin, dernier "détail" notable dans cette nouvelle direction prise par l'Europe : elle ne concerne, justement, que les pays de l'Union européenne ! Les États-Unis et la Chine, par exemple, seront libres de continuer à fabriquer et à vendre des véhicules à moteur thermique : l'Europe veut servir de modèle, mais va en payer les conséquences.

D'autant que les deux superpuissances - considérées comme les plus polluantes - n'ont pas de plan de transition électrique avec une échéance aussi courte que celle désirée par Europe. Les constructeurs automobiles européens redoutent la distorsion de concurrence qui va se créer aux profits des pays qui n'abandonneront pas - tout de suite - le thermique.

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
TOUT le kérosène et le fioul lourd consommé par TOUS les avions et bateaux circulant dans le monde n'est pas taxé, donc "n'existe" pas, donc n'est pas comptabilisé dans la quantité totale de sources d'émissions polluantes! Du coup, ce sont les particuliers, dont le véhicules à moteur thermique sert souvent à se rendre sur son lieu de travail qui doivent encore faire les frais de cette pseudo protection de l'environnement! On nous prend vraiment pour des cons! En voilà encore une preuve: L'Europe interdit les voitures thermiques sauf celles de luxe « c’est le symbole de l’injustice sociale et climatique. Dès que ça touche aux grandes entreprises ou à la consommation des plus riches, ça bloque. Idem pour le kérosène des avions et des yachts. Il faut une politique juste contre le dérèglement climatique ». ... « Sur qui veut-on réellement faire peser le poids de la transition écologique ? Pour rappel, les 10 % les plus aisés consomment 8 à 10 % de plus de carburants que les moins aisés. On a donc affaire à une petite partie de surpollueurs. Comment dire aux ménages les plus modestes, qui subissent la flambée des prix des carburants et doivent faire face à de nouveaux coûts importants pour effectuer cette transition, qu’on préserve les collectionneurs de voitures de luxe ? » https://reporterre.net/L-Europe-interdit-les-voitures-thermiques-sauf-celles-de-luxe
Bestof: 
1
Les véhicules particuliers, c'est 12 % des émissions de CO2. Au pot d'echappement. Le bilan carbone global, en passant tout à l'électricité, ne va pas s'en trouver fortement amélioré. On va juste déplacer les émissions de GES. Notre vertu ne sera qu'apparente. Et encore, en supposant que notre électricité soit décarbonée. Le vrai problème est ailleurs. La fin des stocks de pétrole et de notre gaz. Dans 50-60 ans environ. Plutôt que d'amuser la galerie avec la peur du dérèglement climatique, il faut d'urgence inventer l'énergie du futur.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP des Pays-Bas : Bagnaia en pole record, Quartararo bien en ligne

Face à l’habituelle horde de V4 (Ducati, Aprilia, KTM... Honda ?), Fabio Quartararo hisse son 4-en-ligne à la deuxième place de la grille du TT d’Assen. Sur la même lancée qu’en 2021, soit 172 points en 10 courses, notre champion s’incline devant un Bagnaia au sommet de son art. Zarco signe le septième temps. Chronos et bilan des qualifs.
Pays-Bas 1 commentaire
Horaires du GP des Pays-Bas MotoGP 2022 à Assen

Horaires et programme du GP moto des Pays-Bas, onzième course du championnat du monde MotoGP 2022 à suivre ce week-end sur MNC !
Pays-Bas 1 commentaire
Wayne Rainey reprend le guidon de sa Yamaha YZR500 de Grand Prix 

Trente ans après leur troisième sacre consécutif en Grand Prix moto, Wayne Rainey et la Yamaha YZR500 se sont retrouvés au Festival of Speed de Goodwood 2022 ! Le champion américain a paradé aux côtés de son ami Kenny Roberts, monté pour l’occasion sur sa KRV3. Cela fait plaisir à voir, entendre, humer, etc.
Les motos devront faire moins de bruit sur les circuits à partir de 2024 

Consciente des nuisances sonores que peut générer la pratique de la moto - à plus forte raison sur piste où les pilotes peuvent exploiter leur machines au maximum -, la Fédération française de motocyclisme (FFM) s’est entretenue avec les constructeurs et va baisser les niveaux sonores de chaque discipline. Et cela fait déjà grand bruit !
Officiel : Paris fait payer le stationnement aux motos et scooters non électriques 

Maintes fois évoqué, le stationnement payant pour les motos et les scooters - sauf électriques - devient une triste réalité dans Paris à partir du 1er septembre ! Et la facture est salée pour garer son deux et trois-motorisés… Explications.
Pratique 2 commentaires
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...