• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LA TÊTE A L'ENVERS
Paris, le 7 février 2019

La Nembo 32 au moteur "inversé" défie les motos conventionnelles... et le bon sens ?!

La Nembo 32 au moteur inversé défie les motos conventionnelles... et le bon sens ?!

Pourquoi construire une moto simple quand on peut faire très compliqué ? Chez Nembo Motociclette, l'artisan italien Daniele Sabatini est à l'origine du prototype Nembo 32, un roadster propulsé par un trois-cylindres "inversé" dont les pistons sont situés sous le vilebrequin ! Présentation...

Imprimer

Vous pensiez avoir tout vu et tout lu sur MNC en matière de projets délirants, comme tout récemment cette spectaculaire moto à moteur d'avion et roues sans moyeu ? Raté ! Le Journal moto du Net a déniché une autre rareté : la Nembo 32 et son trois-cylindres en ligne... "inversé".

Inversé ? C'est simple : l'homme à l'origine de ce projet, Daniele Sabatini et sa société Nembo Motociclette basée à Rome (Italie), a littéralement retourné un "3-pattes" de 1814 cc pour placer ses carters directement sous le réservoir de 12 litres. Les parties mobiles - pistons et bielles - migrent quant à elles en position basse devant les repose-pieds.

En d'autres termes, le bas moteur se retrouve entre les cuisses tandis que les cylindres et les culasses sont en partie basse. Un véritable... non sens, car les pistons travaillent "à l'envers" et répercutent l'énergie dégagée par l'explosion en remontant vers le vilebrequin, au lieu de le faire redescendre. Pas très logique d'un point de vue mécanique.

MNC s'interroge par ailleurs sur la complexité de la lubrification d'une telle motorisation, ne serait-ce pour éviter que l'huile reste stockée dans les cylindres par gravité. Sans compter les contraintes liées au déplacement de l'échappement - par l'arrière - et de l'admission - par l'avant -, et surtout la répartition des masses loin d'être idéale vu que les éléments mécaniques les plus lourds sont en hauteur...

Le juste centre de gravité selon Daniele Sabatini

Mais Daniele Sabatini, propriétaire de Nembo Motociclette qui développe ce moteur "à l'envers" depuis 2010, voit les choses tout à fait différemment : selon lui, non seulement sa configuration n'altère pas l'équilibre des masses mais elle améliorerait même les sensations de conduite !

"La plupart des motards sont encore convaincus que sur une moto, pour obtenir la meilleure performance dynamique ou le meilleur comportement sur route, le centre de gravité doit être aussi bas que possible", développe le créateur de la Nembo 32 (avec un 3 pour trois-cylindres et un 2 pour deux litres de cylindrée).

"Cet aspect est effectivement fondamental pour une voiture, mais c'est différent pour une moto : le centre de gravité d'une moto ne doit être ni bas, ni haut, il doit être "juste". Tout simplement, en fait !

Or pour Sabatini, les masses les plus importantes (essentiellement le moteur) doivent être concentrés dans un "cercle idéal" qui comprend également le pilote. "Plus ce cercle est petit, meilleur sera le comportement de la moto", assure-t-il en vantant également les avantages en termes de compacité de ce moteur à deux soupapes par cylindre.

D'où son projet d'inverser le positionnement du moteur, le "Super 32 Rovescio", qui n'est toutefois pas le premier du genre dans la production motocycliste : la marque française MGC (Marcel Guiguet & Cie) a brièvement développé un moteur similaire en 1939, avant d'être interrompue par la Seconde Guerre mondiale.

D'autres moteurs en ligne "inversés" ont été utilisés - essentiellement dans le domaine de l'aviation - par des constructeurs comme De Havilland, Daimler-Benz et Junkers, mais ce type d'architecture a pratiquement disparu depuis les années 40.

200 ch et 210 Nm de couple !

Reste que ce "3-pattes" refroidi par air-huile fonctionne, et même plutôt bien si l'on en croit la vidéo ci-dessous et sa fiche technique : avec 200 ch à 8300 tr/mn et 210 Nm de couple à 5500 tr/mn, la Nembo 32 n'a pas à rougir de ses performances ! Son rupteur placé à 8500 tr/mn constituerait aussi une première pour ce type de motorisation.

"Il s’agit du premier moteur inversé au monde à atteindre et dépasser les 8 000 tr/min : les précédents ne pouvaient atteindre que 4 500 tr/min", se réjouit son concepteur qui attire également l'attention sur l'impressionnante longueur du bras oscillant en carbone : "680 mm, un autre record", assure Sabatini !

Cette dimension effectivement très importante résulte de la conception "inversée" du moteur qui dégage davantage d'espace en partie basse, puisque les cylindres sont moins larges que les carters d'huile et d'embrayage. Résultat : on peut y fixer un bras oscillant extrêmement long tout en conservant un empattement assez court (1450 mm selon le constructeur).

Sans surprise, le reste de la moto est à l'avenant de l'imagination débridée de son créateur : l'habillage et les roues de 17 pouces sont en carbone, la fourche inversée Marzocchi affiche un généreux "tour de taille" de 50 mm, tandis qu'un prototype d'amortisseur à air Bellapadrona est placé à l'arrière. Le cadre est quant à lui un treillis en chrome molybdène soudé à la main.

Un rêve érotique mécanique ? Bonjour le choc au réveil !

Comme tous les artisans constructeurs, Daniele Sabatini accorde beaucoup d'importance au caractère soigné et exclusif de sa Nembo 32 qui est presque entièrement fabriquée à la main, à l'exception des périphériques précités et des étriers radiaux Brembo.

Cette confection artisanale et le recours à des matériaux légers taillés dans la masse (les carters moteur et l'amorto sont usinés en aluminium) lui permet de revendiquer un poids à sec compris entre "160 et 170 kg, selon le choix des composants", soit aux alentours de 190 kg tous pleins faits. Plutôt correct pour une moto de 3-cylindres d'une telle cylindrée !

La Nembo 32 mérite encore un gros travail d'intégration pour dépasser le statut de prototype, mais son créateur la juge déjà "infiniment belle", naturellement ! De son côté, MNC a un peu de mal à apprécier la beauté de son drôle de moteur et le disgracieux radiateur d'huile en guise de phare...

"La 32 est un rêve érotique mécanique dont les formes sont indifférentes à toute mode", réplique avec imagination signor Sabatini : "même dans trente ou cinquante ans, elle sera aussi désirable qu'au premier jour !" Question de goût, sans doute...

Les deux prototypes de cette Nembo 32 servent de vitrine à une campagne de financement participatif sur la plate-forme Indiegogo, mais à ce jour aucun investisseur n'a pas déposé le moindre euro : MNC pressent qu'atteindre les "3,2 millions d'euros" (!) attendus par Nembo Motociclette sera aussi compliqué que de mettre au point ce moteur inversé...

Vidéo de la moto Nembo 32 à moteur inversé

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
Essai vidéo Honda NT1100 2022

Cap sur Tarragone (Espagne), ses routes sinueuses et ses villages pittoresques pour découvrir la nouvelle Honda NT1100. Cette moto routière inédite, extrapolée de l'Africa Twin, tiendra-t-elle toutes ses promesses ? Réponses dans notre bilan vidéo en complément de notre essai complet à lire sur MNC. 
Routière 2 commentaires
Essai Z650RS : Kawasaki lance sa petite Rétro Sport et confort !

Trois ans après la Z900RS, Kawasaki revisite plus succinctement sa Z650 afin de compléter son offre vintage. Très proche de la Z650 d’origine et accessible aux permis A2, la Z650RS (Rétro Sport) propose un look délicieusement "Zeventies", une conduite plus décontractée... et un tarif de néo-rétro chéro. Essai !
Roadster 1 commentaire
Essai Honda NT1100 2022 : la tête de l'exploit

Combien peut valoir une moto routière confortable mais dynamique, rigoureuse mais pas ennuyeuse, sophistiquée mais évidente à piloter ? Pour Honda, la réponse est 13 999 euros et prend le visage - qui ne plaira pas à tout le monde - de la nouvelle NT1100. Essai de cette déclinaison GT de l'Africa Twin qui a littéralement "tout compris".
Routière 5 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les caractéristiques de la Moto Guzzi V100 "Mande-l'eau" !

Moto Guzzi dévoile au salon EICMA de Milan (Italie) la plupart des caractéristiques de sa nouvelle V100 Mandello, première moto du constructeur de Mandello del Lario propulsée par un V-twin à refroidissement liquide. Présentation.
Vidéo embarquée de la Triumph Speed Triple 1200 RR à Ascari

Moto-Net.Com a été convié par Triumph à tester le tout nouveau Speed Triple 1200, dans sa version RR : un inédit et inattendu Café Racer basé sur le Speed RS, avec semi-carénage tout mignon à phare tout rond, aux demi-guidons bien bas et en avant, et aux suspensions Öhlins électroniques ! En piste.
[Vidéo] Une Yamaha R1 GYTR pour le dernier tour de Valentino Rossi

Valentino Rossi était la vedette de l'événement "One more lap" organisé par Yamaha au salon de la moto EICMA de Milan 2021, où le jeune retraité des Grands Prix s'est vu offrir une superbe YZF-R1 entièrement équipée des meilleures pièces du catalogue Genuine Yamaha Technology Racing (GYTR).
La Suzuki Katana un peu plus moderne et bien plus classe en 2022

Étroitement dérivée de la GSX-S1000, la Katana 2022 disposera d’un 4-cylindres de dernière génération plus propre, plus costaud et plus sophistiqué, tandis que sa partie cycle et ses lignes ne bougent pas. Les deux nouveaux coloris en revanche se veulent plus "premium". Découverte.
Roadster 4 commentaires
Honda refait "Forza" avec son nouveau scooter ADV350

Honda ajoute un nouveau scooter dans sa gamme 2022 avec l'ADV350, qui associe le look baroudeur apprécié du X-ADV 750 et le moteur du Forza 350. Présentation.
Scooters 3 commentaires
La Yamaha MT-10 SP à suspensions électroniques repart pour un tour 

La patronne est de retour. La MT-10 SP qui chapeaute la gamme des roadsters MT chez Yamaha profite pour 2022 des mêmes évolutions que la MT-10 "tout court". Elle intègre la dernière génération de suspensions semi-actives Öhlins, conserve ses durits de freins tressés et se pare d’un sabot moteur. Présentation.
Roadster 3 commentaires
La Versys 650 continue son bonhomme de route en 2022

L’un des trails - routiers - préférés des motards français évolue en 2022 : la Versys 650 conserve l’essentiel de sa mécanique largement éprouvée et se concentre sur la cosmétique et l’électronique : la petite Kawasaki reçoit une nouvelle tête et une nouvelle bulle, ainsi qu’un écran couleur et un antipatinage. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...