• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LA TÊTE A L'ENVERS
Paris, le 7 février 2019

La Nembo 32 au moteur "inversé" défie les motos conventionnelles... et le bon sens ?!

Pourquoi construire une moto simple quand on peut faire très compliqué ? Chez Nembo Motociclette, l'artisan italien Daniele Sabatini est à l'origine du prototype Nembo 32, un roadster propulsé par un trois-cylindres "inversé" dont les pistons sont situés sous le vilebrequin ! Présentation...

Commentaires

Qd on est passionné de mécanique Ben on expérimente tout ! Mm si on peut trouver ça bizarre là où nous sommes , c’est à dire des consommateurs , je ne vois aucune hérésie là dedans ! C’est fou comme depuis l’ere de internet tout le monde sait tout sur tout mieux que tout le monde , mm mieux que des Pros ! A croire que internet a revelé des experts , des cracks qui se cachaient en eux ! Looool !
C'est peut-être une hérésie sur le plan de la lubrification mais je trouve la démarche sympathique et j'aime bien les architectures moteurs originales. Et puis le centre de gravité idéal n'est effectivement pas forcément le plus bas, c'est pour cela que les trails sont agréables à piloter. Ca dépend du poids total : quand il y a trop de poids il faut qu'il soit le plus bas possible comme sur un gros custom ou une 1200GS.
Je dirais même sa dernière !!!!! V
Est-ce judicieux de se lancer dans le développement de nouvelle architecture moteur pour le moins hasardeuse tant à sa mis au point technique qu'industriel alors que le moteur thermique vit peut-être ses deux dernières décennies ?
....renversant !
une pure hérésie ce truc...cela suppose une pompe à huile dans la culasse pour faire remonter l'huile au niveau du vilebrequin, plus un système à clapet ou autre pour éviter que l'huile ne descende dans la culasse à l'arrêt...de plus sa théorie sur le centre de gravité est pipeau, il faudrait qu'il rencontre les ingénieurs de BMW par exemple...visiblement il ne connait pas le culbuto, ce simple objet à lui seul démontre l'intérêt du centre de gravité le plus bas possible...sinon, le défi et le résultat esthétique sont intéressants, et c'est tout.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Les derniers essais MNC

Essai RSV4 1100 Factory : opération gros volume chez Aprilia !

Les 4-cylindres en V italiens se sentent décidément à l'étroit dans un simple litre : la RSV4 1100 Factory franchit comme la Panigale V4 ce volume symbolique pour tutoyer les 220 ch ! Cap sur le somptueux circuit du Mugello (Italie) où le Journal moto du Net a testé ce week-end la "Super(be)bike" Aprilia et ses spectaculaires ailettes... Essai MNC.
Sportive 8 commentaires
Essai Suzuki GSX-S750 A2 : la moto A2 mi-mesure

Suzuki étend sa gamme de motos A2 avec une version de son roadster GSX-S750 bridée à 47,5 chevaux. De quoi satisfaire les attentes les plus sportives des nouveaux permis, jeunes et moins jeunes puisque tous passent désormais par la période probatoire de deux ans limitée à 35 kW. Essai.
Essai Ryker 900 Rally : Can-Am se plie en trois

Moins intimidant, moins lourd et moins cher : le nouveau Ryker de Can-Am (groupe BRP) se serre la ceinture pour rajeunir et élargir l'audience de ces engins atypiques à trois-roues accessibles avec le permis voiture. MNC est allé au Portugal vérifier la pertinence de cette démarche... Essai.
Essai Katana 2019 : nouvelle coupe pour le maxiroadster Suzuki

Suzuki tente en 2019 un audacieux pari sur le segment des roadsters en lançant une nouvelle Katana. Une moto basée sur la mésestimée GSX-S1000, à l'appellation culte mais au look contesté. Moto-Net.Com a pu l'essayer au Japon et à deux mois de sa sortie en France. Banzai !
Roadster 5 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net