• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ENGIN DE LA MORT QUI TUE
Paris, le 22 novembre 2019

Kenzo, la GoldWing des samouraïs par Death Machines of London

Kenzo, la GoldWing des samouraïs par Death Machines of London

On ne la reconnaît plus du tout... Une GoldWing de 1977 en parfait état (!) a été intégralement remodelée par le préparateur anglais Death Machines of London. Baptisée Kenzo en l'honneur du premier pilote japonais au Tourist Trophy, cette machine s'inspire des samouraïs et de leur tenue... Découverte !

Imprimer

En 2018, lors du rassemblement Bikeshed à Londres, le préparateur Death Machines of London (DMOL) avait dévoilé un impressionnant custom nommé Kenzo. Un hommage à Kenzo Tada, importateur Velocette qui, en 1930, avait mis 40 jours pour rejoindre l'Ile de Man et était devenu le premier pilote asiatique à participer au Tourist Trophy.

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, sont un peu plus "moto-culturés" que les autres - auront immédiatement reconnu la base de cette étonnante machine en repérant son 4-cylindres à plat : celui de la toute première Honda GoldWing, la "GL1000"...

 Kenzo, la GoldWing des samouraïs par Death Machines of London

Contraint de terminer hâtivement sa préparation afin de l'exposer au public, le patron de DMOL n'était toutefois pas satisfait du résultat : James Hilton s'est donc remis au travail et débarque cette année avec la version finale et fignolée de sa Kenzo...

"La machine, bien qu'intéressante, était malheureusement plutôt inutile - et comme l'a dit William Morris (et plus tard Tony Wilson), "rien de vraiment inutile ne peut être beau". C'est pour cette raison qu'elle est revenue à l'atelier DMOL pour être reconstruite à partir de zéro", explique Mister Hilton sur son site officiel.

À partir d'une GoldWing GL1000... impeccable

"Donc, en résumé : on a tué une machine (taquin envers les amoureux de vieilles GoldWing, James précise que la GL1000 d'origine était nickel... mais ne l'était plus du tout quatre minutes plus tard, NDLR !). On en a fabriqué une autre, qu'on a tuée. Puis nous en avons créée une nouvelle"... toujours dans l'esprit Samouraï.

Le carénage multicouches s'inspire directement des armures portées par les guerriers nippons, tandis que le monumental habillage de la fourche évoque leur Katana. Malin, le préparateur a laissé apparente la paire d'étriers Brembo M4 activés par un levier fait maison, via un maître-cylindre BMW.

 Kenzo, la GoldWing des samouraïs par Death Machines of London

La Kenzo fourmille d'ailleurs de pièces uniques qui font à la fois son charme et son prix : compteur avec dragon incrusté, éclairage "Full LED" du californien Luminit, éléments conçus par ordinateur et imprimés en 3D, panneaux en alu faits main, matériaux composites... L'ensemble a valu de nombreux maux de tête à son créateur... et vaut aujourd'hui 56 000 livres sterling, soit un peu plus de 65 000 euros.

Le "flat-four" peint en noir satin n'est pas - uniquement - là pour faire joli : il fait aussi du bruit ! Totalement démonté, inspecté, remonté et réglé par DMOL, le moulin de 40 ans semble tourner rond et chante fort grâce à ses échappements (voir et écouter la vidéo en bas d'article).

Le châssis a été copieusement retravaillé : la colonne de direction a été avancée de 10 cm (100 mm !) et redressée de 7°, "non seulement pour augmenter la stabilité de la moto à haute vitesse, mais pour lui donner une attitude plus agressive", assure le préparateur.

 Kenzo, la GoldWing des samouraïs par Death Machines of London

À l'arrière, le bras oscillant aux lignes modernisées est relié au cadre par deux amortisseurs Öhlins affublés de ressorts spécifiques Hagon. Également d'origine suédoise, la fourche - car il y en a bien une ! - a été retravaillée par "Engins de Mort de Londres"...

"Petite précision au cas où vous vous demanderiez : nous ne fabriquons pas des machines pour vous tuer, vous ou qui que ce soit d'autre", rassure James Hilton. "Toutes nos préparations respectent les normes les plus élevées et la sécurité mécanique prime avant tout". Pourquoi avoir choisi ce nom alors ?

À 12 ans, James a fait son premier tour à moto derrière son oncle. Ce dernier lui a conseillé de ne rien dire à son père mais le gamin, naturellement, s'est empressé de tout raconter à son paternel pour connaître sa réaction : "les motos sont des engins de mort, fils". De la mort qui tue ? Trop bien !

Kenzo - Death Machines of London : vidéo

Kenzo - Death Machines of London : galerie photos

 Kenzo, la GoldWing des samouraïs par Death Machines of London

 Kenzo, la GoldWing des samouraïs par Death Machines of London

 Kenzo, la GoldWing des samouraïs par Death Machines of London

 Kenzo, la GoldWing des samouraïs par Death Machines of London

 Kenzo, la GoldWing des samouraïs par Death Machines of London

 Kenzo, la GoldWing des samouraïs par Death Machines of London

 Kenzo, la GoldWing des samouraïs par Death Machines of London

 Kenzo, la GoldWing des samouraïs par Death Machines of London

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

[Vidéo] Compilation de chutes de Guy Martin, pilote moto & Co

Moto sur route, sur circuit ou sur l'eau (!), vélo, auto, bateau, aéroglisseur, luge de rue ou sur glace... Guy Martin est un touche-à-tout particulièrement casse-cou. L'ancienne vedette du Tourist Trophy nous divertit en publiant deux vidéos de ses meilleures - pires ? - chutes. Action !
La stratégie du réseau Harley-Davidson face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Harley-Davidson réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Manoël Bonn, directeur marketing Harley-Davidson France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 3 commentaires
Auto et moto-écoles : l'UNIC craint beaucoup de casse en septembre prochain

En plus de son effroyable crise sanitaire, le Covid-19 est responsable d'une colossale crise économique et sociale. Après avoir fait le point avec la CSIAM (constructeurs) et le CNPA (concessionnaires), Moto-Net.Com étudie la situation des écoles de conduite avec l'UNIC, 1er syndicat indépendant de la profession.
Permis moto 1 commentaire
L'union européenne "allège" l'accès au permis moto A2 

Introduit en 2013 et rendu obligatoire pour tous les nouveaux motards en 2016, le permis A2 devient un peu plus facile : l'examen pourra se passer sur une moto de 250 cc, au lieu des 400 cc minimum requis jusqu'à présent. La FEMA se félicite de cette décision prise en faveur des petits gabarits...
Comment la jeune pilote moto Lucie Boudesseul revient plus forte grâce au confinement

En attendant la reprise des courses (de moto), la jeune pilote Lucie Boudesseul suit ses cours (de première) et s'entraîne pour garder la forme au moyen d'un simulateur d'entraînement moto et d'un programme sportif intense. Présentation.
Excès de vitesse : les gendarmes du Lot (46) stoppent un fan de Rossi... 

Libéré, délivré, déconfiné... mais pas débridé, attention ! Un jeune motard de Pradines (46) supporteur de Valentino Rossi a été attrapé par le peloton motorisé de Cahors alors qu'il roulait bien trop vite sur route ouverte au guidon de sa Yamaha R6 dépourvue de plaque. Gloups.
Radars 14 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...