• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP FRANCE - VINALES S'EXPLIQUE
Paris, le 22 mai 2017

GP de France MotoGP - Viñales : Cela faisait un moment que la course ne s'était pas jouée sur le fil

GP de France MotoGP - Viñales : "Un moment que la course ne s'était pas jouée sur le fil"

La plus belle course du début de saison MotoGP 2017 s'est déroulée dimanche au Mans (72), sous un brillant soleil et devant 104 000 spectateurs. Et c'est Maverick Viñales qui l'a remportée sur sa Yamaha officielle, après avoir bataillé avec le héros local Johann Zarco puis poussé à la faute la star italienne, Valentino Rossi… Déclarations et analyse MNC.

Imprimer

Maverick Vinales, Yamaha-Movistar (1er en qualifs et 1er en course) : "Je pense que c’est une des courses où j’ai rencontré les adversaires les plus forts. Johann était incroyable au premier tour… Je me suis dit que son pneu allait s’user, mais il était toujours rapide et le doubler n’a franchement pas été évident. J’y suis tout compte fait parvenu, après quoi j’ai essayé de m’échapper. Au final, je voyais que l’écart restait le même, j’avais du mal à y croire. J’ai ensuite vu que Valentino avait pris la seconde place. Lequel tentait de me rattraper, ce qu’il a fait avant de me passer. Arrivé au dernier tour, j’étais dans son sillage. C’est à ce moment précis qu’il a commis une erreur (l'italien s'est écarté de la trajectoire, NDLR).

 

"J’ai alors saisi l’occasion. Je savais que j’étais plus fort dans le troisième partiel. Cela faisait un moment qu’une course ne s’était pas jouée sur le fil. Je fermais toutes les portes et je n’avais pas conscience qu’il avait chuté, j’ai pris beaucoup de risques. Je m’attendais à du contact jusque dans l’ultime boucle, car je connais Valentino… Je suis ravi de retrouver la tête du classement après deux mauvaises courses. Le prochain rendez-vous au Mugello sera difficile, parce que Valentino y est toujours très fort. Mais c’est un circuit qui correspond à mon style et qui se prête assez bien à la Yamaha".

L'analyse Moto-Net.Com : Le Grand Prix de France 2017 restera dans les annales comme étant la première course durant laquelle le jeune Maverick Viñales a pris l'ascendant sur l'expérimenté Valentino Rossi, au terme du premier mano a mano entre les coéquipiers Yamaha. Et quel duel ! L'intensité de cette bagarre n'avait d'égale que sa portée symbolique, comme un passage de témoin entre deux générations de top pilotes...

Tout a commencé par un départ canon de Johann Zarco, transcendé devant son public. Parti en pneu "Soft", le français a du lâcher du lest et laisser Viñales puis Rossi mener la course avec leur gomme médium. A ce stade, l'italien semblait parfaitement dominer son sujet : le Docteur, au sommet de son art, s'est littéralement surpassé pour revenir de la troisième à la première place, doublant tour à tour Zarco puis Viñales avec un style impeccable.

A trois tours de l'arrivée, la messe semblait dite : "Valentino était si impressionnant, il faisait de seconds secteurs vraiment rapides !", rapporte Viñales, qui ne cache pas son admiration devant le rythme imprimé par son aîné de 16 ans (38 ans Vs 22). Mais cette différence d'âge, justement, a poussé l'espagnol à puiser dans ses réserves pour porter une ultime attaque : "A deux tours de l’arrivée, je me disais : tu ne peux pas laisser passer la victoire. Il faut prendre tous les risques, et voir ce qui se passe", explique "Mack".

Et le jeune prodige espagnol a effectivement pris tous les risques, au point de couper à travers la chicane du Garage Vert faute de pouvoir négocier le premier gauche à l'allure qu'il maintenait pour suivre Rossi ! Viñales ne s'est cependant pas démonté : le n°25 a bouclé un tour canon en 1'32.309 (nouveau record du tour en course) pour se porter à la hauteur de son coéquipier et le dépasser. 

Une fois en tête, le remplaçant de Lorenzo chez Yamaha a littéralement serré les fesses en espérant que le n°46 ne lance pas une de ses habituelles contre-attaques, sans savoir que celui-avait chuté pratiquement aussitôt après avoir été doublé ! Maverick Viñales s'impose au terme d'un duel épique, haletant, pour la troisième fois de la saison après son doublé au Qatar et en Argentine.

Ce succès qui marque la 500ème victoire de Yamaha depuis 1963 lui permet de rectifier le tir après deux courses difficiles (chutes à Austin et 6ème à Jerez) et de récupérer du même coup les rênes du championnat avec 17 points d'avance sur le revenant Dani Pedrosa (85 pts contre 68), troisième derrière Viñales et Zarco ! Ajoutez à cela la chute de Marc Marquez en début de course, et oui, vous obtenez la course la plus palpitante de ce début de saison 2017 !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

MotoGP 2021 : Zarco chez Ducati Pramac, Bagnaia dans le team officiel

Le patron de l'équipe Pramac est ravi d'annoncer la signature du double champion de Moto2 Johann Zarco pour la saison MotoGP 2021, aux côtés de Jorge Martin. Paolo Campinoti peut être fier aussi, puisque Pecco Bagnaia rejoint son actuel coéquipier Jack Miller dans le team officiel Ducati !
MotoGP 2020 12 commentaires
Africa Twin 1100 Vs V-Strom 1050 XT : maxitrail Honda ou Suzuki, lequel est le plus fort ?

Deux grandes nouveautés 2020 s'affrontent sur Moto-Net.Com : l'Africa Twin 1100 et la V-Strom 1050 XT, toutes deux certifiées Euro5 moto, modernisées et affichées au même prix de 14 599 euros. Faut-il craquer pour le maxitrail Honda ou Suzuki ? Réponse dans ce nouveau duel MNC...
Trail 1 commentaire
Contrôle technique moto : pas avant 2022, rappelle le gouvernement !

Le sénateur de la Moselle (57), Jean-Louis Masson, prône la mise en place du contrôle technique pour traquer les motos "mal réglées" ou sans échappement génératrices de nuisances environnementales ou sonores. Réponse de l'exécutif : on verra ça en 2022 ! Décryptage.
Sécurité routière 4 commentaires
Antoine Coulon (Kawasaki) : il y aura des motos suralimentées Euro 5 en 2021

Bimota lance cette semaine sa Tesi H2, une inédite moto sportive à moteur de Ninja suralimentée. Chez Kawasaki justement, cette motorisation exclusive passera l'homologation Euro5 pour rester au catalogue en 2021... sur quels modèles ? Le responsable marketing de Kawasaki France entretient le suspense.
Hanspeter Bolliger (Kawasaki n°8) reçoit le trophée Anthony Delhalle aux 12H d'Estoril

Depuis 2017 et la tragique disparition d'Anthony Delhalle (SERT), un pilote ou un team voit sa force de caractère récompensée à l'issue de chaque épreuve du championnat du monde d'endurance moto. La finale 2020 disputée ce week-end à Estoril a salué le patron du Bolliger Team Switzerland...
Qianjang s'associe avec MV Agusta et lance de nouvelles motos Benelli 

2021 serait-elle l'année de la véritable montée en puissance des constructeurs chinois de motos ? Toujours est-il que le groupe Qianjiang (QJ-Motor) fait feu de tout bois avec un partenariat avec MV Agusta et une salve de nouveautés lancées par sa marque italienne Benelli, dont une inédite moto routière à 3-cylindres ! Explications.
Les pilotes s'expliquent après le GP de Catalogne MotoGP

Troisième victoire de Fabio Quartararo, troisième Marseillaise et troisième vague d'émotion pour le jeune mais très bon 20 français hier à Barcelone pour le GP de Catalogne ! Le futur remplaçant de Rossi reprend par la même occasion la tête du championnat du monde et pose - n'ayons pas peur de l'écrire ! - une sérieuse option pour le titre 2020... Déclarations des pilotes.
GP de Catalogne 5 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...