• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP FRANCE - VINALES S'EXPLIQUE
Paris, le 22 mai 2017

GP de France MotoGP - Viñales : Cela faisait un moment que la course ne s'était pas jouée sur le fil

GP de France MotoGP - Viñales : "Un moment que la course ne s'était pas jouée sur le fil"

La plus belle course du début de saison MotoGP 2017 s'est déroulée dimanche au Mans (72), sous un brillant soleil et devant 104 000 spectateurs. Et c'est Maverick Viñales qui l'a remportée sur sa Yamaha officielle, après avoir bataillé avec le héros local Johann Zarco puis poussé à la faute la star italienne, Valentino Rossi… Déclarations et analyse MNC.

Imprimer

Maverick Vinales, Yamaha-Movistar (1er en qualifs et 1er en course) : "Je pense que c’est une des courses où j’ai rencontré les adversaires les plus forts. Johann était incroyable au premier tour… Je me suis dit que son pneu allait s’user, mais il était toujours rapide et le doubler n’a franchement pas été évident. J’y suis tout compte fait parvenu, après quoi j’ai essayé de m’échapper. Au final, je voyais que l’écart restait le même, j’avais du mal à y croire. J’ai ensuite vu que Valentino avait pris la seconde place. Lequel tentait de me rattraper, ce qu’il a fait avant de me passer. Arrivé au dernier tour, j’étais dans son sillage. C’est à ce moment précis qu’il a commis une erreur (l'italien s'est écarté de la trajectoire, NDLR).

 

"J’ai alors saisi l’occasion. Je savais que j’étais plus fort dans le troisième partiel. Cela faisait un moment qu’une course ne s’était pas jouée sur le fil. Je fermais toutes les portes et je n’avais pas conscience qu’il avait chuté, j’ai pris beaucoup de risques. Je m’attendais à du contact jusque dans l’ultime boucle, car je connais Valentino… Je suis ravi de retrouver la tête du classement après deux mauvaises courses. Le prochain rendez-vous au Mugello sera difficile, parce que Valentino y est toujours très fort. Mais c’est un circuit qui correspond à mon style et qui se prête assez bien à la Yamaha".

L'analyse Moto-Net.Com : Le Grand Prix de France 2017 restera dans les annales comme étant la première course durant laquelle le jeune Maverick Viñales a pris l'ascendant sur l'expérimenté Valentino Rossi, au terme du premier mano a mano entre les coéquipiers Yamaha. Et quel duel ! L'intensité de cette bagarre n'avait d'égale que sa portée symbolique, comme un passage de témoin entre deux générations de top pilotes...

Tout a commencé par un départ canon de Johann Zarco, transcendé devant son public. Parti en pneu "Soft", le français a du lâcher du lest et laisser Viñales puis Rossi mener la course avec leur gomme médium. A ce stade, l'italien semblait parfaitement dominer son sujet : le Docteur, au sommet de son art, s'est littéralement surpassé pour revenir de la troisième à la première place, doublant tour à tour Zarco puis Viñales avec un style impeccable.

A trois tours de l'arrivée, la messe semblait dite : "Valentino était si impressionnant, il faisait de seconds secteurs vraiment rapides !", rapporte Viñales, qui ne cache pas son admiration devant le rythme imprimé par son aîné de 16 ans (38 ans Vs 22). Mais cette différence d'âge, justement, a poussé l'espagnol à puiser dans ses réserves pour porter une ultime attaque : "A deux tours de l’arrivée, je me disais : tu ne peux pas laisser passer la victoire. Il faut prendre tous les risques, et voir ce qui se passe", explique "Mack".

Et le jeune prodige espagnol a effectivement pris tous les risques, au point de couper à travers la chicane du Garage Vert faute de pouvoir négocier le premier gauche à l'allure qu'il maintenait pour suivre Rossi ! Viñales ne s'est cependant pas démonté : le n°25 a bouclé un tour canon en 1'32.309 (nouveau record du tour en course) pour se porter à la hauteur de son coéquipier et le dépasser. 

Une fois en tête, le remplaçant de Lorenzo chez Yamaha a littéralement serré les fesses en espérant que le n°46 ne lance pas une de ses habituelles contre-attaques, sans savoir que celui-avait chuté pratiquement aussitôt après avoir été doublé ! Maverick Viñales s'impose au terme d'un duel épique, haletant, pour la troisième fois de la saison après son doublé au Qatar et en Argentine.

Ce succès qui marque la 500ème victoire de Yamaha depuis 1963 lui permet de rectifier le tir après deux courses difficiles (chutes à Austin et 6ème à Jerez) et de récupérer du même coup les rênes du championnat avec 17 points d'avance sur le revenant Dani Pedrosa (85 pts contre 68), troisième derrière Viñales et Zarco ! Ajoutez à cela la chute de Marc Marquez en début de course, et oui, vous obtenez la course la plus palpitante de ce début de saison 2017 !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Jack Miller rejoint le team officiel Ducati MotoGP en 2021

Une MotoGP Ducati officielle sera de nouveau pilotée par un australien l'an prochain : après Troy Bayliss et Casey Stoner, Jack Miller accède à son tour au guidon de la Desmosedici d'usine en 2021, avec une option pour la saison 2022. Explications.
Pilotes et équipes 1 commentaire
La norme Euro5 moto pourrait être repoussée d'un an

Pour avoir le temps d'écouler des "centaines de milliers" de motos potentiellement invendues à cause du coronavirus, l'association des constructeurs européens de motos (ACEM) demande à l'Union européenne de repousser l'entrée en vigueur de la norme Euro5 au 31 décembre 2021... Explications.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
La stratégie du réseau Harley-Davidson face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Harley-Davidson réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Manoël Bonn, directeur marketing Harley-Davidson France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires
[Vidéo] Compilation de chutes de Guy Martin, pilote moto & Co

Moto sur route, sur circuit ou sur l'eau (!), vélo, auto, bateau, aéroglisseur, luge de rue ou sur glace... Guy Martin est un touche-à-tout particulièrement casse-cou. L'ancienne vedette du Tourist Trophy nous divertit en publiant deux vidéos de ses meilleures - pires ? - chutes. Action !
Comment la jeune pilote moto Lucie Boudesseul revient plus forte grâce au confinement

En attendant la reprise des courses (de moto), la jeune pilote Lucie Boudesseul suit ses cours (de première) et s'entraîne pour garder la forme au moyen d'un simulateur d'entraînement moto et d'un programme sportif intense. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté en octobre)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté en novembre)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine (reporté en novembre)
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne (reporté sine die)
GP de France moto 17 mai : GP de France (reporté sine die)
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie (reporté sine die)
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne (reporté sine die)
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne (annulé)
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas (annulé)
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande (annulé)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón (avancé au 27 septembre)
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence (reporté au 29 novembre)

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...