• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DEUIL
Paris, le 9 février 2005

Gaston Rahier s'éteint à Paris

Le triple champion du monde de motocross 125 et double vainqueur du Paris-Dakar Gaston Rahier est mort hier à Paris à l'âge de 58 ans, après un combat de deux ans contre le cancer.

Imprimer

Le triple champion du monde de motocross 125 et double vainqueur du Paris-Dakar Gaston Rahier est mort hier à Paris à l'âge de 58 ans, après un combat de deux ans contre le cancer.

Né en Belgique en 1947, Gaston Rahier fait ses classes dans le championnat belge de motocross, le plus relevé du monde à l'époque. Dans la foulée de champions légendaires comme Joël Robert et Roger de Coster, il s’impose sur la scène internationale en 1975 en devenant le premier champion du monde de Motocross 125, une nouvelle catégorie créée cette année là. Toujours sur Suzuki, il conservera sa couronne en 1976 et 1977.

Sa bonne humeur et son petit gabarit - il mesure à peine 1m64 - lui valent le surnom de "Gastounet", mais il compense son physique par une technique de pilotage sans faille qui lui vaut le respect de ses pairs. Il participe aussi aux nombreuses victoires de la "Dream Team" belge en Motocross des Nations et totalise le record de 29 victoires en Grand Prix MX 125 lorsqu'en 1981, un très grave accident met un terme à sa carrière de crossman.

En 1983, il tente un come-back inattendu en s’engageant au Paris-Dakar sur la monstrueuse BMW R100GS. Ce pari un peu fou en fait sourire plus d'un, d’autant que son coéquipier n’est autre qu’Hubert Auriol, un des spécialistes de l’épreuve. D'entrée, il met tout le monde d'accord en occupant la tête de la course en Algérie avant d’abandonner prématurément sur chute. Pas découragé, il repart en 1984 et effectue un parcours sans faute qui le mène à la victoire. Le public français est désormais séduit par ce petit bonhomme à l’accent belge et au franc parler inimitable, mais l’ambiance se détériore au sein du team BMW : Hubert Auriol, qui l’accuse de sucer sa roue et de profiter de sa navigation, quitte BMW pour Cagiva.

En 1985, Gaston Rahier devient donc le seul pilote de pointe BMW et remporte une seconde victoire qui fait taire les critiques.

En 1986, quand BMW abandonne les rallye-raids, il monte un team avec Suzuki pour engager des DR800. Et la situation s’inverse : il revient au monocylindre alors que ses adversaires ont adopté le twin. Gaston remportera le rallye des Pharaons 1988 sur cette machine, mais pas le Dakar. Pourtant, les succès actuels de KTM prouvent qu’il avait eu raison de revenir au monocylindre...

Installé en France, dans l’Oise, depuis plusieurs années, Gaston Rahier était aussi devenu un homme d’affaires avisé et s'était reconverti en manager de jeunes champions de cross. Mais le cancer, contre lequel il menait depuis deux ans un combat trop inégal, l’a finalement emporté. Moto-Net salue le champion et s'associe à la douleur de sa famille et de ses proches...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Marché moto janvier 2019 : en hausse, encore et toujours

Les ventes de motos et scooters en France ont progressé de +7,3% en janvier 2019 par rapport à 2018. Les 125 cc ont particulièrement bien roulé (+9,9%), mais les gros cubes ne sont pas en reste (+6,3%) et représentent de plus gros volumes. Premier bilan 2019 pour les abonnés MNC Premium !
Canal+ signe Rossi et Lorenzo pour présenter le MotoGP 2019 !

L'esprit Canal frappe fort en 2019 avec les droits sur le MotoGP pour les "trois à cinq prochaines années". La chaîne cryptée présentait ce matin, sur la splendide terrasse de Vivendi, son équipe de choc composée de Marina Lorenzo, Louis Rossi, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Laurent Rigal et David Dumain. Au hasard, interview vidéo de la plus charismatique des six.
MotoGP 2019 16 commentaires
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 5 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 5 commentaires
Nouveauté Triumph : la future Daytona 765 grillée en plein test

Triumph arrive cette année en Grand Prix comme fournisseur unique de moteurs de la catégorie Moto2. Pour annoncer la grande nouvelle en 2017, la firme d'Hinkley avait fabriqué un prototype de Daytona 765... Or une version commerciale est en route ! Enfin, en développement...
Motos 3 commentaires
Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 3 commentaires
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 5 commentaires
Interview Jules Cluzel (GMT94) : On va passer une super saison 2019 tous ensemble !

A trois semaines du début du championnat du monde Supersport 2019 en Australie, le Journal moto du Net a interrogé l'un des prétendants au titre, le français Jules Cluzel. Pour MNC, le n°16 revient sur sa saison 2018 de folie, sa signature au GMT94, ses enthousiasmants tests hivernaux, sa R6 avec sélecteur à droite, ses objectifs, sa vision de la course, son jeune coéquipier Corentin Perolari, son team manager Christophe Guyot... Interview.

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...