• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TECHNO
Paris, le 28 juillet 2001

Faut-il avoir peur des Systèmes de transports intelligents ?

Faut-il avoir peur des Systèmes de transports intelligents ?

Après les Etats-Unis et le Canada, les Systèmes de transports intelligents font leur avancée en Europe. Alors que l'UE prépare son Plan de sécurité routière 2002-2010, Moto-Net fait le point sur les conséquences de ces avancées technologiques...

Imprimer

Alors que l'Union européenne prépare son "Troisième plan d'action pour la sécurité routière 2002-2010", la FEMA (principal lobby motard à Bruxelles) tire à nouveau la sonnette d'alarme à propos des Systèmes de transports intelligents (STI) : "Les STI ne peuvent en aucun cas retirer le contrôle du véhicule des mains de son conducteur".

Elle s'appuie notamment sur la position du gouvernement allemand, qui estime que "cette pratique va à l'encontre des principes de base de la Convention de Vienne de 1968 sur la réglementation routière internationale". Lors de la Conférence internationale des motocyclistes, organisée par la FIM et l'American Motorcyclists Association en avril 2001 dans l'Ohio (Etats-Unis), les STI ont été présentés comme "un système d'assistance qui peut venir en aide au conducteur/pilote et améliorer les aspects de sécurité (meilleure identification d'une moto par d'autres usagers de la route, vision nocturne, avertissement et évitement de collision, etc.)".

Mais les dangers d'un Big Brother dans notre moteur ont également été énoncés : "Les interventions sur le contrôle du véhicule (vitesse, direction, etc.) sont non seulement contraires à la Convention de Vienne, mais pourraient également augmenter fortement les risques pour les motocyclistes, allant ainsi dans le sens inverse d'une meilleure sécurité".

Alors après la vignette, les rails de sécurité et le stationnement sur les trottoirs - sans oublier Gayssot pour l'ensemble de son oeuvre -, les STI vont-il devenir la nouvelle bête noire des motards ?

La prudence s'impose, tant il est vrai que la technologie n'est jamais dangereuse en soi et que seul l'usage qui en est fait peut présenter des risques... Ainsi ce rétroviseur vidéo pour moto mis au point par Andrew Pilling, étudiant britannique en engineering, s'inscrit tout à fait dans la mouvance des STI et semble plutôt être une réussite pour les possesseurs de sportives, souvent contraints de surveiller davantage leurs coudes que la circulation dans le rétro...

En revanche, certains projets peuvent faire froid dans le dos, même et surtout s'ils sont présentés sous leur jour le plus favorable, comme a pu le faire Richard Bishop, consultant et ardent promoteur des STI, lors de la Conférence internationale des motocyclistes.

En Suède, 7000 Volvo sont déjà équipées de "ralentisseurs intégrés", qui réduisent automatiquement la vitesse d'un véhicule à l'abord d'une agglomération. Aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne également, des tests similaires de "contrôle forcé de la vitesse" ont été jugés "concluants".

Les projets de "reconnaissance automatique d'obstacles", quant à eux, alertent le conducteur lorsqu'il s'approche d'un obstacle et l'invitent à modifier sa trajectoire. Or Bishop a beau préciser, se voulant rassurant, que "les motards n'ont pas été oublié dans la liste des obstacles à signaler", on ne peut s'empêcher de frémir à l'idée d'être considéré comme un obstacle de plus par un capteur plus ou moins fiable, sur lequel l'automobiliste complètement déresponsabilisé se reposera de plus en plus...

Valeo et Iteris viennent notamment de conclure un partenariat stratégique pour développer le système "AutoVue", qui "lit" les marquages au sol et "avertit" le conducteur dès qu'il s'écarte de la trajectoire fixée. Il est d'ores et déjà prévu que les versions ultérieures d'AutoVue détecteront les changements climatiques, les panneaux ou l'évolution de la circulation, et pourront ainsi "alléger les tâches du conducteur en automatisant les fonctions d'éclairage ou de freinage...

Au nom de la sécurité routière, d'autres projets caressent même l'idée de créer des "voies réservées aux véhicules intelligents". Accessibles seulement aux véhicules bardés de capteurs et de détecteurs de tout poil, on y observerait avec un ravissement certain les automobilistes tout fiers de leur dernier 4x4 Turbo D Familial Deluxe V8 Piège à Gonzesses se faire traiter comme de bons gros colis fragiles qu'il convient à tout prix de faire arriver à bon port... Euh, et le train, non ?

Enfin, pour savoir à quelle sauce le dernier espace de responsabilisation de l'individu va être mangé, surveillez bien le 8ème Congrès international sur les STI, qui se tiendra à Sydney (Australie) du 30 septembre au 4 octobre 2001...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

KTM rappelle ses motos à moteur monocylindre LC4 de 2018 à 2020

Un joint de récepteur d'embrayage défectueux est à l'origine d'une vaste campagne de rappel sur toutes les motos KTM propulsées par le monocylindre LC4 des millésimes 2018 à 2020. Explications.
Présentation de la nouvelle moto Triumph Tiger 660 Sport

La nouvelle Tiger 660 Sport marque l'arrivée de Triumph sur le segment des motos trails-GT de moyenne cylindrée à partir du roadster Trident 660. Cette nouveauté de 81 ch, compatible permis A2, sera disponible en février 2022 au prix de 9095 euros. Présentation. 
Rentrée studieuse pour le marché français du motocycle en septembre 2021 

5808 immatriculations en 125 cc, 10 550 en grosses cylindrées : la rentrée dans les concessions françaises a été moins bonne que l’an passé, mais nettement supérieure à celle de 2019. Mais si rappelez-vous, cette époque où masque et pass sanitaire n’étaient pas nécessaires pour faire son marché… de la moto et du scooter !
Essai du pneu moto Metzeler Roadtec 01 SE (Sport Edition)

Metzeler (groupe Pirelli) regonfle le potentiel dynamique de son pneu Roadtec 01 pour mieux le caler sur les jantes des motos routières au tempérament sportif (et vice-versa). Essai sur route et sur circuit - mouillé - du Roadtec 01 SE pour "Sport Edition".   
Essais 1 commentaire
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.
Présentation de la nouvelle moto néo-rétro Kawasaki Z650RS 2022

Le populaire petit roadster de Kawasaki se décline comme annoncé en version classique Z650RS pour 2022, avec des performances et une partie cycle identiques. Seuls l'habillage et les équipements transforment cette nouvelle moto néo-rétro accessible au permis A2 sous les 8500 euros. Présentation et liste de ses rivales.
 
Roadster 2 commentaires
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...