• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 25 avril 2013

Essai Yamaha FJR1300 AS 2013 : lifting électronique

Essai Yamaha FJR1300 AS 2013 : lifting électronique

En dotant la FJR1300AS des derniers raffinements technologiques, Yamaha fait coup double : sa moto GT gagne en efficacité et relance le constructeur dans la course à l'armement électronique. En prime, son embrayage robotisé ''2.0'' est à maturité. Essai.

Imprimer

Point technique Yamaha FJR 1300 AS 2013

Moteur

La FJR1300 2013 est propulsée par le même 4-cylindres en ligne de 1298 cc que le modèle précédent. Ce bloc fortement incliné sur l'avant développe 146 ch à 8000 tr/mn et 134,4 Nm de couple à 6000 tr/mn de couple en Full. En France, hélas, les motards devront composer avec 40 chevaux et 14,4 Nm de moins...

Ce "4-pattes" présente des cotes de 79 mm d'alésage et 66,2 mm de course qui expliquent sa disponibilité et son caractère coupleux. Contrairement aux moteurs modernes, il est raisonnablement comprimé (10,8:1), prend ses tours avec inertie et rupte à 9200 tours/mn. A l'ancienne, quoi !

Yamaha lui a cependant apporté quelques modifications, notamment au niveau des cylindres : leur construction ne fait désormais plus appel à des chemises et leur surface est recouverte d'un traitement en céramique comme sur les R1 et R6.

Couplé à une boîte 5 rapports, ce moteur transmet sa puissance à la roue arrière via une transmission acatène par arbre à cardans. Une de ses principales modifications est de nature électronique : il adopte un accélérateur électronique (Yamaha Chip Controlled Throttle, YCC-T), que la marque aux trois diapasons a été la première à utiliser en série sur son YZF-R6.

De fait, la poignée de gaz devient une sorte de potentiomètre reliée à une centrale électronique (ECU). C'est cette centrale qui gère, via un servomoteur, l'ouverture des papillons de gaz à l'intérieur des corps d'injection totalement redessinés. Cette ECU adapte son action en fonction du degré d'ouverture de la poignée droite, du rapport engagé, du régime moteur ou encore de la pression et de la température de l'air dans l'admission.

Grâce à la précision et à la rapidité du système, la réponse à la poignée de gaz est meilleure et les rejets polluants sont mieux contenus. Par conséquent, le nombre de catalyseurs a pu être divisé de moitié (de quatre à deux), au bénéfice du poids. Yamaha en a profité pour redessiner les silencieux, désormais plus longs et avec de nouvelles sorties, plus modernes. Enfin, dernier avantage non négligeable : la greffe de l'YCC-T permet une augmentation de la puissance de 2 kW (2,72 ch).

Partie-cycle

Principale évolution sur la Yamaha FJR1300 2013 : l'installation de suspensions à pilotage électronique. Une sophistication "à la mode", mais uniquement disponible sur la version avec boîte à embrayage robotisé (AS).

La FJR à boîte traditionnelle ne peut en effet adopter ce dispositif, même en option, car il lui faudrait échanger sa fourche classique contre le nouveau modèle inversé de 48 mm uniquement monté sur l'AS. Pourquoi priver les propriétaires de FJR1300 standard de l'agrément offert par la suspension électronique ? C'est une question à laquelle l'importateur français n'a pas été en mesure de nous répondre...

En revanche, Yamaha France nous a assurés que l'adoption de la fourche inversée sur la version A était prévue, sans toutefois pouvoir nous préciser pour quelle date.

Cette nouvelle fourche installée sur la seule FJR1300 AS adopte des fonctions d'amortissements dissociées (compression dans le tube gauche, détente à droite). Déjà utilisée avec succès sur les sportives de la marque, cette solution autorise un fonctionnement plus constant du travail de la fourche en réduisant notamment les variations de la pression hydraulique.

Sur le modèle AS, le réglage des tarages de cette fourche et du mono-amortisseur arrière se fait donc par le biais de commandes électriques et de petits moteurs pas à pas. Via une commande installée au guidon - et à l'arrêt uniquement -, le conducteur peut tout d'abord paramétrer la précharge du ressort arrière sur quatre positions : "pilote seul", "pilote seul avec bagages", "pilote+passager" ou "pilote+passager+bagages".

Ensuite, le mécanisme propose d'intervenir sur la détente et la compression afin de choisir - à l'arrêt ou en roulant - entre un amortissement "doux", "standard" ou "dur". Ce système ne fait toutefois pas évoluer les réglages en temps réel, comme le font les plus récents dispositifs dits "semi-actifs" installés sur les nouvelles BMW R1200GS et S1000RR HP4, la Ducati Multistrada 1200 ou l'Aprilia Caponord 1200.

En revanche, la Yamaha propose une subtilité de taille : pour des trois modes, il est possible de peaufiner le réglage d'usine sur une échelle de dureté allant de -3 à +3. D'une pichenette sur le commodo gauche (à l'arrêt uniquement), on peut ajouter ou ôter quelque "clics" sur la détente et la précontrainte : au total, le système propose pas moins de 84 combinaisons possibles !

Constitué de deux poutres en aluminium qui enserrent le moteur, le châssis périmétrique de type "Diamant" est quant à lui reconduit quasi tel quel. Même chose pour le freinage qui repose, comme précédemment, sur un ensemble double disques de 320 mm et étriers axiaux à quatre pistons à l'avant et simple disque de 282 mm double pistons à l'arrière.

Couplé à un ABS de série comme en 2012, ce freinage s'allie les services d'un dispositif de couplage allant de l'arrière vers l'avant. Un détail appréciable au quotidien, surtout sur une moto aussi lourde : 296 kg tous pleins faits, soit 7 kg de plus qu'une FJR "standard".

Enfin, dernière évolution de ce millésime 2013 : l'adoption de nouveaux pneumatiques plus performants, en l'occurrence des Bridgestone BT-023 ou des Metzeler Roadtec Z8 Interact.

Électronique

Outre les suspensions électroniques présentées ci-dessus, la FJR1300 AS 2013 adopte aussi un inédit anti-patinage déconnectable. Ce Traction Control System (TCS) agit sur l'avance à l'allumage et/ou l'injection en cas de différence constatée entre la vitesse de rotation de la roue avant et arrière.

Un régulateur de vitesse fait dorénavant partie de la dotation de série. Activable via le commodo gauche, ce système fonctionne sur les 3ème, 4ème et 5ème rapports, entre 50 et 180 km/h. D'une pression sur les boutons "+" ou "-", l'allure peut-être paramétrée par paliers de 2 km/h. Comme la plupart des dispositifs de ce type, il suffit de toucher aux freins ou à l'accélérateur pour le désactiver. A noter qu'un déclenchement du TCS le débraye aussi.

La FJR1300 2013 se dote en outre de deux cartographies d'injection sélectionnables au guidon : le mode "T" (Touring), où la distribution de puissance est plus progressive, et le mode "S" (Sport) avec lequel le caractère moteur est (nettement !) plus sportif. Le choix entre les deux se fait par le truchement de la commande "Mode" située à droite, sous le démarreur / coupe-contact.

Enfin, comme sa devancière, la FJR1300 2013 version "AS" se singularise par son mécanisme d'embrayage électronique Yamaha Chip Controlled Ship (YCC-S). Peaufiné pour plus de réactivité ("+30% de rapidité, selon Yamaha), ce système permet de monter et descendre les rapports sans avoir à débrayer : l'électronique gère l'ouverture et la fermeture de l'embrayage ainsi que le régime moteur en une fraction de seconde.

Comme précédemment, il est possible de passer les vitesses soit au sélecteur, soit au guidon via deux commandes placées au-dessus et en dessous du commodo gauche. La palette commandant la montée des rapports est placée sur le haut et l'avant de la poignée, tandis que celle prévue pour le rétrogradage - redessinée pour une meilleure préhension - est située au niveau du pouce. Soit exactement l'inverse que les commandes de dérailleur d'un vélo !

Comme sur le modèle précédent, il est cependant possible de n'utiliser que la commande supérieure pour monter et descendre les vitesses avec l'index. Pour plus de confort, on peut passer de l'une à l'autre de ces commandes (main ou pied) à tout moment, sans avoir à les présélectionner comme sur les FJR AS 2012.

En outre, une fonction "rétrogradage automatique" a été ajoutée : lorsque la FJR1300 AS passe sous 29 km/h en cinquième, le dispositif rétrograde automatiquement en quatrième. Et ainsi de suite jusqu'au premier rapport, enclenché sous 15 km/h pour éviter les sous-régimes ou les redémarrages autrement qu'en première. Au besoin, ce système - très pratique en ville et aux carrefours - peut être désactivé.

Pour clôturer cette partie "électronique", signalons que le mécanisme de réglage électrique du pare-brise serait à la fois plus léger ("-900 g" selon Yamaha) et deux fois plus rapide qu'en 2012.

De plus, ce pare-brise conserve dorénavant sa position lorsque le moteur est arrêté : un vrai plus pratique, auxquelles s'ajoutent des poignées chauffantes de série et une console de bord ultra-fournie qui accueille désormais un indicateur de conduite "Éco".

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèle avec 1350 km au départ
  • Options : bulle haute (+103 mm) et déflecteurs de pieds
  • Parcours : 500 km entre La Baule et Paris
  • Routes : ville, petites et grandes routes
  • Pneus : Bridgestone BT-023
  • Conso moyenne : Non mesurée (entre 5,7 et 6,9 l/100 km selon l'ordinateur de bord)
  • Problèmes rencontrés : batterie rapidement déchargée sur une moto dont le contact n'a pas été coupé à l'arrêt et dont le moteur a été démarré et éteint plusieurs fois de manière très rapprochée.
 
 
 

POINTS FORTS YAMAHA FJR 1300 AS 2013

 
  • Progrès de l'embrayage robotisé
  • Plus-values des suspensions électroniques
  • Onctuosité mécanique
 
 
 

POINTS FAIBLES YAMAHA FJR 1300 AS 2013

 
  • Poids à l'arrêt (et à l'arsouille !)
  • Ergonomie des commandes et instrumentation
  • Prix
 
 
 
Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !