• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST KAROO 4
Paris, le 7 juin 2022

Essai pneu moto Karoo 4 : la référence Metzeler se cramponne au succès

Essai pneu moto Karoo 4

MNC est brièvement passé au guidon de motos trails chaussées des nouveaux pneus Karoo 4, juste assez longtemps pour apprécier les progrès de la référence "routes-chemins" du manufacturier allemand (groupe Pirelli) ! Contact. 

Imprimer

Alors que BMW savoure goulûment l'essor du marché trail, deux de ses compatriotes apprécient aussi que la roue tourne autant en faveur des motos baroudeuses : Continental et Metzeler avec leurs TKC 80 et Karoo 3 respectifs, pneus à crampons homologués route. A croire que la moto trail a l'accent allemand !

Blague à part, le renouvellement de la référence Metzeler avec son Karoo 4 est assurément une bonne nouvelle pour les amateurs d'expéditions trails : son prédécesseur avait été lancé en 2012 (eh oui : déjà !), laps de temps suffisamment long pour que les contraintes exercées sur les pneus évoluent significativement. 

Dix ans en arrière, les trails n'étaient ni aussi puissants ni aussi perfectionnés : la "GS" évoquée plus haut se préparait à mettre de l'eau dans son Flat - en 2013 - et ne sortait "que" 110 ch… contre 136 ch aujourd'hui ! L'allemande comme ses rivales s'est dans le même temps blindée d'assistances à la conduite, notamment ABS et contrôle de traction sensibles à l'inclinaison.   

Metzeler s'adapte à cette tendance avec son nouveau Karoo 4, qui reçoit aussi un autre objectif : contrer l'offensive des Bridgestone AX41, Dunlop Trailmax Mission et autres Michelin Anakee Wild, qui suivent la même piste ! 

Karoo 4 : les promesses de Metzeler 

Le Karoo 4 reste très typé tout-terrain avec ses solides rangées de crampons - doublés au centre -, dont le nouveau dessin optimiserait la motricité sur les sols meubles (sables) et humides (boue). Les zones creuses sont élargies et espacées, en plus de prendre une forme de pelle pour une meilleure évacuation.

Résultats : "30,8% de traction" supplémentaires par rapport au Karoo 3 dans les portions boueuses, selon la marque à l'éléphant. Autres éléments favorables à cette impressionnante amélioration : le nouveau dessin légèrement aplati du profil pour augmenter la surface en contact avec le sol, de respectivement "6%" à l'avant et "3,5%" à l'arrière".

Distances de freinage et précision de guidage en bénéficieraient également, sur terre comme sur bitume, dans la mesure où le Karoo 4 est un pneu mixte décrit pour "50% de route et 50% de piste". Metzeler propose par ailleurs le Karoo "Extreme" pour du tout-terrain plus engagé et le Karoo "Street" pour une pratique essentiellement routière.

Cette polyvalence "route-chemin" est à l'origine de transferts de technologies entre les deux univers : le Karoo 4 passe notamment au bigomme à l'arrière, avec beaucoup de noir de carbone et de rigidité sur la bande de roulement et un mélange de "80%" de noir de carbone et "20%" de silice sur les épaules pour plus de grip sur l'angle.

Karoo 4 : ce que MNC a pu constater 

Comme tous les pneus moto à crampons, le Metzeler Karoo 4 tend à intimider lors des premiers mètres sur route : ses blocs d'une dizaine de millimètres de haut et l'espace généreux qui les séparent sont à l'opposé du profil rond, régulier et délicatement sculpté d'un pneu route comme l'excellent Tourance Next 2 récemment testé par MNC, par exemple. 

Pourtant, la confiance s'installe rapidement : certes, le Karoo 4 alourdit considérablement la direction des motos testées - Africa Twin 1100 et Ténéré 7 - mais sans parasiter pour autant l'inscription sur l'angle. L'explication ? Un gain de progressivité notable par rapport à la génération précédente… et à certains de ses rivaux !

Grâce à ses nouvelles sculptures, le Karro 4 fait preuve de davantage de rondeur pour s'incliner de manière plus fluide et régulière. Oubliez cette inclinaison en "deux temps" - voire tombante entre chaque tranche de crampons - souvent reprochée aux pneus off-road sur route.

Les amateurs de trails apprécieront ce caractère plus prévisible pendant leurs trajets routiers, mais pas que : les propriétaires de Scrambler en seront également ravis dans la mesure où les pneus généreusement cramponnés comme ce Karoo 4 sont furieusement "tendance" chez les néo-rétros !

Autre progression agréable : le bruit de roulement est considérablement réduit sur ce nouveau Karoo 4. La nouvelle disposition des crampons limite ce phénomène produit par le martèlement des blocs sur le bitume pour ne laisser filtrer qu'une sourde résonance, qui va crescendo avec la prise de vitesse. Encore un gain appréciable en confort de roulage sur route.

La ceinture acier 0° du pneu arrière lui confère toute la rigidité nécessaire pour exploiter la puissance des gros trails, sans mouvements de carcasse désordonnés. Sa motricité est par ailleurs très correcte sur route - bien aidée par le bigomme -, tandis que l'avant se montre informatif et stable au au freinage… pour un pneu de ce type.

Le Karoo 4 reste effectivement limité en conduite très sportive par sa surface "cramponnée" : un pneu de route applique davantage de gomme sur le bitume, aux bénéfices logiques de l'adhérence et de la puissance de freinage. Cette contrepartie se traduit notamment par des affolements de l'ABS sur des freinages secs à haute vitesse, faute de suffisament de grip mécanique.

Une évolution positive sur tous les terrains 

A l'inverse, cette faiblesse relative sur route se transforme en avantage dans les portions non goudronnées avec une adhérence spectaculaire. Les crampons se plantent férocement dans la terre, y compris mouillée : MNC a été bluffé par sa façon de tracer son sillon dans une portion extrêmement boueuse afin que le pneu arrière en profite pour prendre appui et tracter la moto.

Le Karoo 4 offre beaucoup de contrôle et de stabilité sur terrains meubles ainsi qu'un grip puissant en courbe, y compris en dévers. Ses qualités "Off-road" retardent sensiblement l'entrée en action des ABS et antipatinage : une bonne chose pour les "trailistes" amateurs, qui pourront appréhender le tout-terrain sans totalement désactiver ces "filets de sécurité".

Le nouveau trail Karoo 4 est déjà disponible dans les points de vente Metzeler (dimensions ci-dessous). Interrogée par MNC, la filiale française chiffre le prix moyen d'un pneu avant "à partir de 95 € en 21 pouces, de 110 € en 19 pouces et de 120 € en 17 pouces". Comptez environ de 115 à 140 euros pour un Karoo 4 arrière. 

Dimensions du Metzeler Karoo 4 

Avant 

  • 90/90/21
  • 100/90/19
  • 110/80/19
  • 120/70/19

Arrière 

  • 130/80/17
  • 140/80/17
  • 150/70/17
  • 140/80/18
  • 150/70/18
  • 170/60/17

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

Imaginez... Vous passez un week-end entier à régler méticuleusement votre moto sur le sec, tout en attendant fébrilement la pluie, mais cette garce n’apparaît que le dimanche après-midi ! En inondant la piste, l’eau a non seulement redistribué les cartes à Buriram, elle relance le championnat MotoGP avant Phillip Island, Sepang et Valence... Déclarations.
Nouvelle S1000RR 2023 : dans l’inspiration de la M1000RR et innovante

La BMW S1000RR 2023 évolue après sa révision complète de 2019 et profite des avancées de son aînée M1000RR : les ailettes, notamment, sont de sortie. Un peu plus puissante et toujours aussi légère, la Superbike BMW profite aussi d’assistances inédites contrôlant les glisses de l’arrière. Du jamais vu !
Brixton en quête de triomphe chez les gros cubes avec sa Cromwell 1200

125cc, 250, 500 et aujourd’hui 1200 : la cylindrée des motos Brixton ne cesse d’augmenter ! Avec sa charmante Cromwell 1200, la petite marque de l’importateur autrichien KSR compte faire une entrée remarquée chez les gros cubes aux lignes vintage, bien aidée par son prix ultra serré : 9999 euros. Présentation.
Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
Pratique 2 commentaires
Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Trail 4 commentaires
Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

C’est une grande première pour Bluroc : la petite marque belge de motos propose une 125 cc dont le monocylindre est refroidi par eau ! Avec ses 15 chevaux et une partie-cycle plus affûtée, la Tracker doit donc mettre à l’amende ses frangines Legend, Hero ou Spirit... et ses rivales ? Présentation.
Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
MotoGP 2023 5 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...