• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST SAC KAPPA RA315
Paris, le 4 janvier 2019

Essai longue durée sac à dos/sacoche de réservoir Kappa RA315

Essai longue durée sac à dos/sacoche de réservoir Kappa RA315

Le Journal moto du Net a testé pendant près d'un an le sac à dos RA315 du manufacturier italien Kappa, qui peut se se transformer en sacoche réservoir grâce à de puissants aimants escamotables. Avantages et inconvénients : essai longue durée d'un bagage moto habilement "deux-en-un" !

Imprimer

Comme beaucoup de motards, les essayeurs de MNC apprécient les équipements à double fonctionnalité : leur polyvalence offre un gain pratique ou économique, voire les deux dans certains cas. A condition, bien sûr, d'être suffisamment bien conçu pour éviter l'écueil classique du "deux-en-un" : être moyen partout et bon nul part !

Kappa, entreprise italienne lancée en 1956 et rachetée par Givi en 1991, réalise ce grand écart avec ce sac à dos RA315 : d'une capacité de 20 litres, il peut être soit porté grâce à ses bretelles (à hauteur réglable), soit fixé sur le réservoir grâce à quatre aimants escamotables.

La transformation de sac à dos en sacoche de réservoir demande quelques minutes : le rembourrage dorsal sert de logement aux aimants, qui peuvent en être sortis à travers des ouvertures dans chaque coin. Les bretelles prennent ensuite leur place dans ce compartiment, après les avoir désolidarisé sur leur partie basse via des crochets faciles à manipuler. 

Cette modularité permet de soulager les muscles du dos pendant les parcours de moyenne à longue durée, tout en offrant une facilité de transport adaptée au quotidien. Bref, une polyvalence enviable... à condition d'être en possession d'une moto avec un réservoir en métal !

Certains réservoirs de moto sont effectivement en fibres, tandis que d'autres sont partiellement ou totalement recouverts de carénages en plastique : c'est le cas notamment de motos routières comme les Honda Goldwing et les BMW R1250RT, sur lesquelles la fixation aimantée ne fonctionne pas.

Vérifiez ce point avant l'achat, de même que le format du réservoir : des formes trop bombées sont incompatibles avec ce sac RA315, faute d'espace suffisant à mettre en contact avec les aimants. MNC en a fait l'expérience avec certains roadsters, comme la Yamaha MT-09.

Testé et approuvé à haute vitesse

Quid de la fiabilité de cette fixation, toujours un peu stressante pour les nouveaux utilisateurs ? Les essayeurs du Journal moto du Net sont formels : lorsque les aimants sont correctement installés, le sac Kappa est solidement arrimé à la moto. Fortes accélérations, freinages brutaux, pointes de vitesse à plus de 200 km/h sur autoroute allemande et prises d'angle généreuses : le RA315 a relevé tous nos défis avec succès !

Petit rappel utile : les aimants doivent impérativement être positionnés sur des surfaces métalliques planes et propres. Pour plus de tranquillité, des sangles supplémentaires sont par ailleurs fournies pour attacher le sac à la moto : l'arrimage devient alors assez laborieux, mais plus sûr. Une option à considérer en cas de transport d'objets lourds ou précieux.

En termes de capacité d'emport, justement, ce sac moto Kappa offre un volume suffisant pour emporter le superflu en plus de l'indispensable : MNC y fait entrer assez facilement un pantalon et une veste de pluie, un PC portable ultra-plat de 15 pouces, une paire de gants mi-saison et un sweat à manches longues. 

Cet espace peut varier très facilement grâce à des sangles placées de chaque côté (4) et sur le fond (2) : plus ces sangles sont détendues, plus le volume disponible est important. Gare toutefois à veiller à ce que le sac trouve toujours sa place sur la moto en configuration d'extension maximum !

C'est dans la poche ?

Bien rempli ou pas, le sac/sacoche Kappa offre une garantie rassurante contre toute ouverture accidentelle à vive allure : sa fermeture par enroulement - système simple et éprouvé - est renforcée par une fermeture éclair et de solides clips sur le dessus et les côtés !

Son unique poche extérieure contient par ailleurs une ouverture transparente de 16 cm de haut et 8 cm de large (mesures MNC) destinée à accueillir un grand téléphone. Ainsi, quand le sac est sur le réservoir, son propriétaire a directement vue sur l'itinéraire affiché sur son smartphone. Malin !

Rudement pratique aussi, car cette "fenêtre" génère un retour tactile suffisant pour accéder à la plupart des fonctions. Les seuls bémols tiennent aux reflets parfois importants et à la difficulté de ressortir son téléphone : le plastique produit un effet "ventouse" sur l'écran, qui demandera un peu d'énergie et d'habitude pour être vaincue.

Dernier reproche, peut-être le plus important : l'absence de poche interne contraint à entreposer toutes ses affaires en vrac, sans pouvoir séparer les objets en fonction de leur importance ou de leur taille. Impossible par exemple de stocker un trousseau de clés ou les papiers de sa moto dans un espace sécurisé à l'intérieur. Foi de MNC, une grande poche de type porte-document serait également un plus.

Verdict : 9/10

Après dix mois d'essai, le sac Kappa RA315 ne récolte pratiquement que des éloges : ajoutez à cela sa fabrication soignée, la robustesse appréciable de son épaisse toile en polyester et son étanchéité irréprochable (hélas vérifiée à plusieurs reprises sous la drache lors de nos essais moto !) et vous obtenez un équipement bien sous tous rapports !

MNC apprécie également le soin accordé aux détails pratiques : toutes les glissières sont faciles à manipuler avec des gants grâce aux longues languettes sur les curseurs, tandis que des éléments réfléchissants améliorent la visibilité par les autres usagers en conduite nocturne. 

Points forts du sac Kappa RA315

  • Polyvalence ingénieuse
  • Robustesse et étanchéité
  • Volume modulable

Points faibles du sac Kappa RA315

  • Rangement en vrac faute de poches internes
  • Transformation un rien fastidieuse
  • Effet "ventouse" et reflets sur fenêtre pour téléphone 

Fiche technique sac à dos - sacoche de réservoir Kappa RA315

  • Matériaux : 65% polyester, 30% nylon et 5% PVC
  • Traitements hydrofuge, anti-UV 
  • Volume (annoncé) : 20 litres
  • Dimensions (mesures MNC) : 39 cm de hauteur et 25 cm de largeur (minimum)
  • Deux brettelles de transport réglables et escamotables 
  • Quatre aimants de fixation + sangles
  • Poignée de transport
  • Fermeture par enroulement + zip étanche
  • Poche sur l'avant de 24 x 18 cm, avec fenêtre transparente pour téléphone de 16 x 8 cm (mesures MNC)
  • Peut se raccorder au sac de guidon RA317
  • Lieu de fabrication : Chine 
  • Coloris : gris ou noir (référence RA315BK)
  • Prix : 134 euros

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...