• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
FORMATION CONTINUE
Paris, le 2 février 2012

Débuter le stunt moto avec les stages Freestyle Xperience

Débuter le stunt moto avec les stages Freestyle Xperience

Depuis un an, deux mordus de stunt moto concilient passion et travail en proposant des stages de découverte et d'initiation aux acrobaties moto via leur société Freestyle Xperience. Rencontre des deux dirigeants, Dietmar Engel et Hadrien Bourdaudui.

Imprimer

Débuter le stunt moto avec Freestyle Xperience

Ca va sans dire, mais ça va mieux en le disant : les stunters ne sont pas toujours de jeunes décérébrés tout juste bons à faire tenir en équilibre des sportives dépouillées et tapées jusqu'au cadre ! Dietmar Engel et Hadrien Bourdaudui, par exemple, sont deux jeunes gens tout ce qu'il y a de plus fréquentable qui ont décidé, en 2010, de faire de leur passion - le stunt moto - leur métier.

"Il y a dix ans, quand nous avons débuté, il y avait très peu de forums ou autres tutoriels... On apprenait sur le tas, avec des motos d'origines (les préparations stunt, couronnes de 60 et autres n'existaient pas à l'époque). On a découvert le stunt sur la route, mais on a vite compris qu'il était nécessaire d'être sur route fermée, aussi bien pour la sécurité que pour le côté pratique", se souviennent Dietmar et Hadrien.

Depuis un an, les deux amis proposent via leur société Freestyle Xperience des stages de pilotage pas comme les autres : une journée de découverte et d'initiation au stunt sur le circuit de La Ferté Gaucher (77). Le complexe de Seine-et-Marne offre en effet un environnement sûr pour effectuer son baptême de casse-cou, réalisé sur l'une des six Shiver 750 mises à disposition.

"Non, nous ne sommes pas tombés sur un stock d'invendus d'Aprilia France, nous assurent les deux jeunes chefs d'entreprise : "il se trouve que cette moto est idéale pour débuter, en particulier grâce à son bicylindre en V coupleux et disposant de différentes cartographies moteur".

La préparation des Shiver se veut minimaliste : "nous limitons volontairement les modifications sur les motos afin de ne pas perturber les motards", nous explique Dietmar Engel. L'accastillage de route est supprimé pour éviter toute casse inutile, les kits chaîne offrent un tirage plus court pour faciliter les roues arrière, tandis que pots sont modifiés, autant pour le son que pour le look !

Les roadsters italiens reçoivent surtout des pare-carters à trois points de fixation préparés par Urban Cage, nouveau fabricant français de protections : "c'est un modèle équipé d'un tout nouveau système d'absorbeur de chocs", explique Hadrien : "derrière le tampon en teflon qui vient en contact avec le sol on trouve un ressort placé sur un pad en gomme. La chute est donc absorbée sans faire rebondir la moto".

"Nous avons également des protections de radiateur pour le protéger en cas de chute et le maintenir en place lors des réceptions de wheeling, car sinon les pattes d'origine cassent très vite", ajoute-t-il.

Cette année pourrait aussi apparaître un procédé dit "anti-retournement" : "c'est un système mécanique monté sur cylindre-block. Nous développons un système équivalent à ceux de Wheelieteach, mais les bras oscillants des Shiver nous posent problème et nous ne sommes pas satisfaits des premiers tests réalisés". Vous avez dit professionnels et méticuleux ?

Pour ceux qui le souhaitent, il est également possible de se pointer avec sa moto personnelle, le prix du stage passant alors de 249 à 199 euros (auxquels s'ajoutent 24 euros d'assurance et de déjeuner). "Les stages "With Your Bike" sont ouverts à tous types de motos, mais les customs sont peu recommandées !", préviennent toutefois les responsables à toutes fins utiles.

Les cours de stunt, qui se déroulent sur une journée, sont encadrés par une équipe de six formateurs : "ils ont tous au minimum huit ans d'expérience dans le stunt et un gros CV derrière eux. Beaucoup sont des trentenaires, voire plus, qui ont choisi de transmettre leur passion", nous expliquent les directeurs de cette école pas comme les autres.

Il n'existe pas de diplôme officiel pour le moment, mais chaque prof encadre au maximum cinq élèves qui tournent sur la même moto. "Contrairement à ce qu'ils craignent parfois, les stagiaires ont suffisamment de temps de roulage. Extrêmement concentrés et parfois très crispés, ils terminent la journée bien fatigués !", témoigne Hadrien Bourdaudui.

En vente sur le Net et "dans les bacs"

Les fiches d'inscription sont téléchargeables sur le site officiel www.freestylexperience.com, "mais nous sommes disponibles dans toutes les FNAC, au même tarif de 249 euros", nous signalent Dietmar et Hadrien.

Très en vogue, les coffrets cadeaux du type Smartbox ne proposent pas encore ce stage de stunt moto. "Notre offre s'adapte assez mal à leurs conditions, c'est pourquoi nous comptons mettre en place très prochainement une formule d'une demi-journée, plus accessible financièrement et moins contraignante en temps".

À la fin de cette éprouvante journée, le b-a ba du stunt est assimilé. Les roues avant et arrière, figures de base du stunt moto, sont plus ou moins longues et hautes selon le talent, la motivation ou la chance de chacun, mais les motards repartent tous aussi plus heureux les uns que les autres... et en parfaite santé !

"En 2011, nous n'avons eu à déplorer qu'une seule chute", garantissent à Moto-Net.Com les deux responsables. "Et encore, c'était à l'arrêt sur l'un de nos deux quads !"

Après une première saison fructueuse (350 baptêmes), Freestyle Xperience a prévu une nouvelle série de 13 dates en 2012. Le premier rendez-vous est fixé le dimanche 1er avril, mais l'essentiel des journées se déroulent le samedi (voir calendrier en page suivante).

Ravis de leur première expérience, plusieurs élèves de la promo 2011 ont d'ores et déjà signé pour une deuxième journée : "12% d'après notre logiciel de gestion", nous précise même Hadrien. "Avec eux, le déroulement de la journée sera modifié. Les premières étapes de prise en main de la moto seront accélérées et nous poursuivrons la formation selon les niveaux", prévoit-il.

Outre ces cours de stunt, Freestyle Xperience organise aussi des spectacles et participe à des compétitions de haut niveau avec son team. Sébastien Desbonnet, notamment, s'est classé deuxième de deux compétitions majeures européennes l'an dernier.

"Nous préparons une nouvelle team en 2012", nous lâchent enfin les patrons de Freestyle Xperience, "mais il est encore trop tôt pour dévoiler les identités des riders... Tout ce qu'on peut dire, c'est que nos shows seront encore plus explosifs !" À suivre sur Moto-Net.Com : restez connectés...

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !