• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LA MORT AU TOURNANT
Paris, le 2 février 2018

Bilan mortalité routière 2017 : mauvaise année pour les motards (+9%)

Bilan mortalité routière 2017 : mauvaise année pour les motards (+9%)

Selon les estimations de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 3456 personnes sont décédées dans un accident de la route en 2017 en France métropolitaine, soit 21 de moins que l'année précédente (-0,6%). Les motards affichent hélas la plus forte hausse de ce triste bilan avec +9% de tués.

Imprimer

Si l'organisme gouvernemental s'empresse de faire remarquer que la mortalité routière affiche une baisse de "-13,4%" sur la période 2010-2017, le bilan de l'année écoulée n'en reste pas moins préoccupant : avec 3456 morts contre 3477 en 2016, le nombre de morts ne diminue que de 0,6% en France métropolitaine. Par ailleurs, tous les autres indicateurs sont en hausse : le nombre de blessés (+1,8%) comme celui des accidents corporels (+2,4 %).

L'objectif du gouvernement d'atteindre "2000 morts d'ici 2020" paraît toujours aussi peu réaliste dans ces conditions, même si l'on peut se réjouir de constater une - timide - inversion de la courbe de la mortalité : rappelons que les trois derniers bilans étaient en hausse, ce qui n'était pas arrivé depuis 1972. 

Mais heureusement : 2018 verra la mise en place de l'abaissement de la vitesse à 80 km/h - à partir du 1er juillet -, mesure censée sauver environ 400 vies selon les estimations officielles ! Entre cette décision imposée aux forceps malgré un désaccord quasi général, la multiplication des radars et la délégation à des sociétés privées de la mission de contrôler la vitesse depuis des voitures banalisées, un bilan va à coup afficher une tendance positive l'an prochain : celui des contraventions. L'impact réel sur l'accidentologie, lui, reste à démontrer...

Mortalité des motards en hausse de 9%

Dans le détail, ce bilan provisoire 2017 - les chiffres définitifs seront comme chaque année communiqués au printemps - fait apparaître trois catégories d'usagers touchées par une hausse : celle des automobilistes (+ 1%), des cyclistes (+ 6%) et des motards (+ 9%), qui enregistre la plus forte augmentation avec 669 décès contre 613 en 2016. 

"La courbe mensuelle de la mortalité en 2017 présente des caractéristiques très proches de 2010 : la météo clémente a permis les déplacements sur l’ensemble de la saison", précise la Sécurité routière pour expliquer ces 56 morts à moto de plus 125 cc supplémentaires par rapport à 2016. Logique : plus la météo est favorable, plus les déplacements à moto sont nombreux, ce qui entraîne une hausse prévisible du nombre d'accidents.

Au total, la mortalité moto représente 19% du nombre de morts en 2017, ratio qui ne plaide évidemment pas en faveur d'une catégorie d'usagers sous-représentés sur la route (de 1 à 3 millions de motos en circulation, contre plus de 30 millions de voitures). Les chantres du tout-sécuritaire vont se précipiter sur ces données pour ressortir leurs parallèles vaseux tels que "motards = chauffards", oubliant le simple fait que les motards n'ont que deux roues et pas de carrosserie pour les protéger...

Les mêmes ne tiendront absolument pas compte du fait que cette hausse intervient après plusieurs années de baisse de la mortalité des motards : une diminution de "-12,9%" est enregistrée sur la période 2010-2016, soit l'une des plus favorables toutes catégories confondues !

Ce bilan 2017 fait par ailleurs ressortir que la part d'accidents mortels à moto est plus élevée dans les régions du sud de la France, avec 35% en Provence-Alpes-Côte-d’Azur et 33% en Corse. L'Île-de-France, qui draine une importante partie d'usagers deux-roues, représente 31% de la mortalité motarde.

Enfin, le nombre total de morts sur les routes atteint 3693 personnes en additionnant les décès constatés en France métropolitaines et ceux d'outre-mer. Soit 237 morts dans les départements et collectivités d'outre-mer, en baisse de -9%. A noter que le non-port du casque concernerait "la moitié des décès en deux-roues motorisés", relevés dans ces régions ensoleillées.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 4 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...