• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LA MORT AU TOURNANT
Paris, le 2 février 2018

Bilan mortalité routière 2017 : mauvaise année pour les motards (+9%)

Bilan mortalité routière 2017 : mauvaise année pour les motards (+9%)

Selon les estimations de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 3456 personnes sont décédées dans un accident de la route en 2017 en France métropolitaine, soit 21 de moins que l'année précédente (-0,6%). Les motards affichent hélas la plus forte hausse de ce triste bilan avec +9% de tués.

Imprimer

Si l'organisme gouvernemental s'empresse de faire remarquer que la mortalité routière affiche une baisse de "-13,4%" sur la période 2010-2017, le bilan de l'année écoulée n'en reste pas moins préoccupant : avec 3456 morts contre 3477 en 2016, le nombre de morts ne diminue que de 0,6% en France métropolitaine. Par ailleurs, tous les autres indicateurs sont en hausse : le nombre de blessés (+1,8%) comme celui des accidents corporels (+2,4 %).

L'objectif du gouvernement d'atteindre "2000 morts d'ici 2020" paraît toujours aussi peu réaliste dans ces conditions, même si l'on peut se réjouir de constater une - timide - inversion de la courbe de la mortalité : rappelons que les trois derniers bilans étaient en hausse, ce qui n'était pas arrivé depuis 1972. 

Mais heureusement : 2018 verra la mise en place de l'abaissement de la vitesse à 80 km/h - à partir du 1er juillet -, mesure censée sauver environ 400 vies selon les estimations officielles ! Entre cette décision imposée aux forceps malgré un désaccord quasi général, la multiplication des radars et la délégation à des sociétés privées de la mission de contrôler la vitesse depuis des voitures banalisées, un bilan va à coup afficher une tendance positive l'an prochain : celui des contraventions. L'impact réel sur l'accidentologie, lui, reste à démontrer...

Mortalité des motards en hausse de 9%

Dans le détail, ce bilan provisoire 2017 - les chiffres définitifs seront comme chaque année communiqués au printemps - fait apparaître trois catégories d'usagers touchées par une hausse : celle des automobilistes (+ 1%), des cyclistes (+ 6%) et des motards (+ 9%), qui enregistre la plus forte augmentation avec 669 décès contre 613 en 2016. 

"La courbe mensuelle de la mortalité en 2017 présente des caractéristiques très proches de 2010 : la météo clémente a permis les déplacements sur l’ensemble de la saison", précise la Sécurité routière pour expliquer ces 56 morts à moto de plus 125 cc supplémentaires par rapport à 2016. Logique : plus la météo est favorable, plus les déplacements à moto sont nombreux, ce qui entraîne une hausse prévisible du nombre d'accidents.

Au total, la mortalité moto représente 19% du nombre de morts en 2017, ratio qui ne plaide évidemment pas en faveur d'une catégorie d'usagers sous-représentés sur la route (de 1 à 3 millions de motos en circulation, contre plus de 30 millions de voitures). Les chantres du tout-sécuritaire vont se précipiter sur ces données pour ressortir leurs parallèles vaseux tels que "motards = chauffards", oubliant le simple fait que les motards n'ont que deux roues et pas de carrosserie pour les protéger...

Les mêmes ne tiendront absolument pas compte du fait que cette hausse intervient après plusieurs années de baisse de la mortalité des motards : une diminution de "-12,9%" est enregistrée sur la période 2010-2016, soit l'une des plus favorables toutes catégories confondues !

Ce bilan 2017 fait par ailleurs ressortir que la part d'accidents mortels à moto est plus élevée dans les régions du sud de la France, avec 35% en Provence-Alpes-Côte-d’Azur et 33% en Corse. L'Île-de-France, qui draine une importante partie d'usagers deux-roues, représente 31% de la mortalité motarde.

Enfin, le nombre total de morts sur les routes atteint 3693 personnes en additionnant les décès constatés en France métropolitaines et ceux d'outre-mer. Soit 237 morts dans les départements et collectivités d'outre-mer, en baisse de -9%. A noter que le non-port du casque concernerait "la moitié des décès en deux-roues motorisés", relevés dans ces régions ensoleillées.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !
Essai XSR700 Xtribute : le P'tit LU de Yamaha

Comme le célèbre Petit Beurre de LU, la XSR700 XTribute est craquante et savoureuse sous son apparence classique. Cette nouvelle moto Yamaha, supposée rendre hommage à la XT500, est également Lu-dique à piloter et Lu-crative pour le constructeur. Essai MNC.
Roadster 7 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

PGM V8 : la moto australienne à 8-cylindres de 334 ch !

L'australien Paul Maloney est à l'origine d'une moto spectaculaire propulsée par deux moteurs de Yamaha R1 que cet ancien ingénieur en Grands Prix et en Superbike a accouplé pour former un 8-cylindres en V. Partie-cycle de haute volée et poids raisonnable distinguent aussi son délirant roadster PGM V8 à... 160 000 euros !  Présentation.
Découverte 2 commentaires
Quartararo a vécu "le meilleur moment" de sa vie en se battant avec Marquez !

A seulement 20 ans, Fabio Quartararo a décroché hier au GP de San Marin à Misano son quatrième podium MotoGP : sur sa Yamaha satellite, le pilote français a maintenu dans son sillage la Honda officielle du champion du monde en titre Marc Marquez pendant 24 tours... Déclarations et analyse MNC.
Analyses 6 commentaires
A Misano, Zarco profite des chutes et Espargaro tire le maximum de la KTM

Johann Zarco efface la déception de sa faute pendant le GP de Grande-Bretagne avec la 11ème place au GP de San Marin. Lucide, le cannois reconnaît avoir profité des chutes devant lui, tandis que son coéquipier Pol Espargaro a reculé de la deuxième place sur la grille à la 7ème position... Déclarations et analyse MNC.
Analyses 2 commentaires
Toujours un manque de motricité pour Viñales et Rossi, 3ème et 4ème à Misano

Maverick Viñales et Valentino Rossi, 3ème et 4ème du Grand Prix de San Marin MotoGP, ne peuvent que dresser le constat de la supériorité du vainqueur Marc Marquez et de Fabio Quartararo, brillant deuxième à Misano sur sa M1 privée ! De quoi s'interroger sur les soucis récurrents des Yamaha officielles... Déclarations et analyse MNC.
Analyses 9 commentaires
Compte rendu et résultats du GP de San Marin MotoGP 2019 (Marquez vainqueur)

Marc Marquez remporte sa 77ème course en Grands Prix - sa 51ème en MotoGP - après avoir suivi pendant tout le GP de San Marin la Yamaha privée de Fabio Quartararo. Le débutant français s'incline dans le dernier tour, non sans avoir opposé une remarquable résistance ! Viñales, tenu à distance de ce duel haletant, complète le podium loin devant Rossi. Débrief et résultats.
Course 27 commentaires
Préparation Yamaha XSR900 CP3 par JvB-moto

Le préparateur allemand Jens vom Brauck, fondateur de JvB-moto, personnalise la Yamaha XSR900 en s'inspirant des motos de dirt track. L'influence germanique se fait également ressentir dans les traits rectilignes de sa "CP3"...  Découverte.
Préparations moto 3 commentaires
L'avenir des écrans d'instrumentation moto passe-t-il par la 3D ?

Bosch lance un nouvel écran sur lequel les informations s'affichent en trois dimensions pour améliorer leur perception. Cette technologie 3D développée pour l'automobile pourrait-elle intégrer le tableau de bord des motos ? Pas dans un futur proche, selon le manufacturier allemand interrogé par MNC. Explications.
High-tech 5 commentaires
La nouvelle Indian Challenger refroidie par eau débusquée derrière les Scout 2020 !

Est-ce vraiment par inadvertance qu'Indian a fait fuiter un visuel officiel de son futur custom routier doté d'un inédit bicylindre refroidi par eau ? Tout ça en dévoilant sa gamme Scout 2020, qui comprend une série limitée et une Bobber Twenty pour fêter les 100 ans de l'emblématique Scout...
Les 80 km/h fragilisés par l'augmentation de 17,9% de la mortalité routière en août 2019

Les éventuels effets positifs du 80 km/h sur la mortalité routière se font toujours attendre, alors que l'accidentologie et le nombre de morts sur les routes ne cessent d'augmenter depuis plus d'un an et particulièrement au mois d'août dernier (+ 17,9%). Bilan.
Radars 5 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...