Endurance - 8H Suzuka 2018 : le team Honda d'usine emploie les grands/moyens
  • L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DANS TES RÊVES
Paris, le 4 juillet 2018

8H Suzuka 2018 : le team Honda d'usine emploie les grands/moyens

8H Suzuka 2018 : le team Honda d'usine emploie les grands/moyens

On s'en doutait : Marquez qui fonce vers son cinquième titre en MotoGP ne pilotera pas la Honda officielle aux 8 Heures de Suzuka 2018. Mais le champion japonais Takahashi fera tout de même équipe avec son compatriote Nakagami (MotoGP) et l'anglais Camier (WorldSBK)... ainsi que Ukawa et Red Bull ! Présentation.

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - , savent déjà que la 41ème édition des 8 Heures de Suzuka sera marqué par le retour du HRC (Honda Racing Corporation, branche compétition de la marque ailée), après dix longues années d'absence... et trois succès de suite pour son principal rival !

L'an dernier pour mémoire, l'équipe officielle Yamaha avait remporté sa troisième victoire de rang sur le circuit du numéro un mondial... Honda est en effet n°1 des ventes de deux-roues motorisés et du MotoGP. Mais il ne l'est pas en Endurance puisque que le GMT94 (Yamaha aussi !) avait scellé son titre EWC 2016-2017 lors de la même finale japonaise !

À l'annonce cet hiver du - grand ? - retour de Honda aux 8 Heures de Suzuka, les noms des pilotes chargés de mener la CBR1000RR SP2 vers la victoire étaient inconnus. Ils viennent enfin d'être annoncés par le constructeur... Or Marc Marquez n'apparait pas sur la liste.

En 2001, le HRC avait de nouveau aligné sur la VTR1000SPW, Valentino Rossi alors étoile montante des Grand Prix, aux côtés de son autre vedette mondiale Colin Edwards. Ensemble, les deux compères avaient sans nul doute décroché la victoire la plus marquante de l'histoire de l'épreuve.

8H Suzuka 2018 : le team Honda d'usine emploie les grands/moyens

En 2018, Honda tient de nouveau à Marquez marquer les esprits, mais ne souhaite pas déconcentrer sa nouvelle star n°93, ou compromettre en cas de chute et de blessure ses chances de décrocher - assez facilement - un cinquième titre en catégorie reine... et en six saisons seulement ! Rendez-vous l'an prochain, en cas d'une nouvelle déconvenue cet été ?

Takumi Takahashi était naturellement en pole position pour décrocher l'un des trois brassards sur la Honda n°33 : triple vainqueur des 8 Heures de Suzuka (en 2010, 2013 et 2014), il pilote déjà une Fireblade d'usine en championnat Superbike japonais. Et avec brio !

8H Suzuka 2018 : le team Honda d'usine emploie les grands/moyens

Pour rappel, Takumi a remporté le titre 2017 en "JSB1000 MFJ All-Japan Roadrace". Et pour information, le n°1 de la discipline est actuellement troisième du provisoire derrière Katsuyuki Nakasuga (cinq fois champion du Japon sur la R1 Factory) et Kazuma Watanabe (pilote du Kawasaki Team Green)...

Le HRC fait appel à un autre "grand" pilote : Leon Camier qui mesure 1,88 m et roule cette saison en World Superbike au sein du team officiel Honda géré par Ten Kate. Malheureusement blessé dès la troisième manche 2018 à Aragon et hors course durant deux épreuves, le n°2 anglais n'est que 12ème au championnat. Mais il est de nouveau d'attaque !

8H Suzuka 2018 : le team Honda d'usine emploie les grands/moyens

Leon a participé à trois éditions des 8 Heures de Suzuka. Sa première date de 2005 sur la Honda Moriwaki, à tout juste 19 ans (!), il courrait alors vers le titre en British Supersport. Leon avait retrouvé sa place l'année suivante dans la même écurie, pour le récompenser d'avoir effectivement décroché la couronne d'Angleterre en SSP.

En 2012 enfin, en tant que membre de l'équipe Suzuki Crescent en World Superbike, Mister "Kamir" avait eu l'honneur de piloter la GSX-R1000 du team Suzuki Yoshimura. Malheureusement pour lui, "Lionne" n'a été classé que lors de sa première tentative, à la 15ème place.

8H Suzuka 2018 : le team Honda d'usine emploie les grands/moyens

Cette année donc, le natif d'Ashford (Angleterre) - exilé en Andorre, MNC sait pourquoi - cherchera à rejoindre au palmarès de la prestigieuse course nippone ses camarades et vedettes du World Superbike : Alex Lowes et Michael van der Mark qui rouleront d'ailleurs de nouveau sur la Yamaha Factory, Jonathan Rea et Leon Haslam qui feront équipe sur la Kawasaki Team Green, mais aussi Carlos Checa, Colin Edwards, Alex Barros, Aaron Slight, Doug Polen, Scott Russel ou Fred Merkel !

Enfin, si Marquez n'est pas de la partie, Takaaki Nakagami qui roule lui aussi cette année en catégorie reine des Grand Prix sur une RCV, en est ! Vainqueur aux 8 heures de Suzuka en 2010 aux côtés déjà de Takumi Takahashi - et du champion de Superbike anglais Ryuichi Kiyonari -, "Taka" est au taquet...

8H Suzuka 2018 : le team Honda d'usine emploie les grands/moyens

Un troisième célèbre pilote japonais fera partie de l'aventure : Tohru Ukawa sera le team manager de cette nouvelle "Dream Team" qui portera le n°33... et de grands espoirs : "nous courrons après la victoire, bien évidemment", déclare le quintuple vainqueur de l'épreuve en tant que pilote Honda, "mais le principal est de recréer une équipe officielle HRC pour donner aux pilotes Honda un nouveau rêve, une nouvelle ambition, un nouvel avenir".

Pour atteindre - tous ! - ces objectifs, le HRC s'est également assuré le soutien financier du sponsor titre de l'équipe officielle engagé en World Superbike : le géant de la boisson énergisante, Red Bull ! La Japan Post se range aussi aux côtés de Honda et espère que cette 41ème édition des 8H de Suzuka passera comme une lettre à la poste, japonaise oui.

8H Suzuka 2018 : le team Honda d'usine emploie les grands/moyens

En tête du championnat EWC des constructeurs (198 points contre 178 pour Yamaha, 156 pour BMW, 135 pour Kawasaki et 102 pour Suzuki), la firme de Tokyo et ses fans suivront aussi de très près la prestation de la Fireblade du team FCC TSR Honda...

Engagée seulement dans sa seconde saison complète en Endurance mondiale, l'équipe occupe la première place du provisoire notamment grâce à ses succès aux 24 heures du Mans puis aux 8 Heures d'Oschersleben. Grâce à ses pilotes internationaux (Freddy Foray, Josh Hook et Alan Techer), cette brillante équipe pourrait devenir la première d'origine japonaise à s'imposer au championnat du monde !

La saison d'Endurance moto 2018 sera-t-elle marquée au fer rouge par Honda ? Réponse à suivre sur Moto-Net.Com : restez connectés !

Déclarations des pilotes Honda Red Bull n°33

Takumi Takahashi :
"Je suis ravi que Honda revienne aux 8 heures de Suzuka en tant qu'équipe d'usine, et de faire partie de l'équipe. Je crois que nous avons fait un bon travail de préparation de la moto en utilisant notre expérience de la première moitié de la saison JRR (Superbike japonais, NDLR) cette année. Nous n'avons pas gagné les 8 heures de Suzuka ces dernières années, et comme nous sommes de retour officiellement, nous ferons tout notre possible pour regagner le titre".

Leon Camier :
"J'ai hâte de participer aux 8 Heures de Suzuka avec l'équipe Honda d'usine. Nous avons fait des tests et nous sommes totalement prêts. Takumi [Takahashi] a remporté trois fois les 8H de Suzuka, et Nakagami est un pilote MotoGP compétitif. Combiner nos efforts sera nécessaire pour gagner, et je crois fermement en nos chances de le faire".

Takaaki Nakagami :
"En tant que pilote et membre de la famille Honda, je suis ravi que Honda revienne officiellement aux 8 Heures de Suzuka pour la première fois en dix ans. Nous avons une équipe gagnante et la moto a le potentiel, mais au-delà de cela, l'équipe a le désir de gagner. Tout le monde chez Honda veut récupérer le titre. Nous avons malheureusement terminé quatrième l'année dernière, mais je vais travailler avec les deux autres pilotes pour gagner en tant qu'équipe d'usine".

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Deuil : François Etterlé (Suzuki Moto France) s'est éteint

L'ex-directeur commercial de Suzuki France, François Etterlé, nous a quittés. Ce grand nom de la moto en France préparait le prochain Bol d'Argent avec l'enthousiasme qui le caractérisait, celui d'un fringuant jeune homme et éternel passionné de moto. Sayonara Etterlé San..
MotoGP 2019 : Quartararo roulera sur une M1 du team Yamaha SIC

La rumeur circulait depuis un mois dans le paddock de l'Intercontinental Circus... C'est désormais une certitude : le jeune pilote moto français, Fabio Quartararo, s'alignera aux côtés de Franco Morbidelli au sein de la nouvelle équipe satellite Yamaha SIC ! Explications.
11/19 - GP d'Autriche 2019 10 commentaires
Compte rendu et résultats du GP d'Autriche MotoGP 2018 (Lorenzo vainqueur)

Après Iannone en 2016 et Dovizioso en 2017, Lorenzo prouve en 2018 que correctement préparée et magnifiquement pilotée, la Ducati de MotoGP est imbattable sur le Red Bull Ring. Même Marquez, parti de la pole position et remonté à bloc, s'est incliné...
Courses 90 commentaires
GP d'Autriche - Lorenzo (1er) : ''Je perpétue la tradition !''

Lorenzo a assuré à son (futur-ex !) employeur une troisième victoire consécutive sur le tracé du Red Bull Ring. Comme Dovizioso l'an passé, le n°99 espagnol a du se battre jusqu'au bout face à un Marc Marquez en aussi bonne forme que sa Honda. Ay caramba !
Analyses 5 commentaires
Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Piaggio met à jour sa gamme de MP3 en 2018 : le moteur du 500 évolue légèrement (HPE) et distingue plus nettement ses versions Sport et Business, tandis que le 300 change de moteur et de cylindrée... Place au MP3 350 ! Moto-Net.Com a pu les tester très brièvement. Contact.
Scooter 1 commentaire
Interview Loris Baz : "le WorldSBK devrait employer la méthode MotoGP"

Moto-Net.Com profite de la - très - longue pause estivale du World Superbike pour s'entretenir avec Loris Baz. Unique pilote français et BMW, il galère sur sa S1000RR, pendant que ses concurrents progressent. Comment améliorer la situation et niveler le championnat ? Voici ses réponses.
WSBK 2018 2 commentaires
Moto Animals : de grosses bêtes qui roulent des mécaniques...

Depuis deux ans, Mayobanex Torres Diaz et ses amis imaginent et dessinent des créatures, moitié moto moitié animales. En commercialisant ces "Moto Animals", le jeune designer américain compte développer sa communauté de motard(e)s à travers le monde. Interview.
  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.