• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...

Bol d'Or : Kawasaki imprime le rythme devant Suzuki et Honda

15 secondes d'avance après trois heures de course. A la régulière, sans chute ni problème mécanique, la Kawasaki n°11 semble avoir de bonnes chances de remporter ce Bol d'Or 2018 au Castellet.

Il faut dire qu'avec la vitesse, l'expérience et la constance de Randy de Puniet, Jérémy Guarnoni et David Checa, Gilles Stafler a mis tous les atouts de son côté ! 

Même si - osons l'écrire ! - un Bol d'Or sans le GMT94 n'est pas tout à fait un Bol d'Or, cette 82ème édition démarrée sur les chapeaux de roues voit pour l'instant le réjouissant retour aux affaires de la Suzuki n°2 du SERT et la confirmation de la Honda n°1 FCC TSR, championne du monde en titre.

Les trois motos de tête devancent la Yamaha n°7 du YART et la Honda n°111, qui semblent toutes deux attendre la nuit pour porter leur attaque... "Tout ce qui se passe avant la nuit, ça ne compte pas !", estime notamment le vieux loup de l'endurance Sébastien Gimbert - qui dispute son 20ème Bol d’Or ! - en descendant de la Honda britannique.

Dixième au scratch à 18h00, la BMW n°56 domine la catégorie Superstock devant la Suzuki n°72 du Junior Team, la Kawasaki n°4 du Tati Team et la Kawasaki n°18 des Sapeurs pompiers.

Coup de théâtre à 18h20 : Randy de Puniet est victime d'une vulgaire panne d'essence juste avant la fin de son relais, qui ne coûte heureusement à la Kawasaki n°11 de tête que quelques secondes... Gregg Black sur la Suzuki n°2 en profite pour reprendre les commandes, talonné par Josh Hook sur la Honda n°1 qui le passe à l'aspiration avant de laisser le guidon à Freddy Foray.

 

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Officiel : Pol Espargaro au HRC, Alex Marquez chez Honda-LCR en 2021

A peine arrivé, déjà débarqué : Alex Marquez quittera bel et bien le team officiel Honda en 2021 pour laisser place au transfuge KTM Pol Espargaro, et ce sans avoir disputé une seule course sur la RC213V d'usine ! Le frère cadet de Marc Marquez conservera un statut de pilote HRC dans l'équipe privée LCR. Explications.
Pilotes et équipes 7 commentaires
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Rossi chez Yamaha Petronas-SRT en 2021 : fin du suspense ce lundi ?

Valentino Rossi, remplacé par Fabio Quartararo dans le team officiel Yamaha l'an prochain, poursuivra selon toutes vraisemblances sa longue carrière dans l'équipe malaisienne Yamaha Sepang Racing Team (SRT). Un contrat de deux ans serait même sur le point d'être révélé... après quelques ratés de communication. Explications.
Pilotes et équipes 3 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !