• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW
Paris, le 1er février 2007

Claude Alombert : Nous sommes entrés dans la cour des grands

Interviewé par Moto-Net.Com, le directeur commercial et marketing de Peugeot Motocycles (+ 104%) analyse le marché français du deux-roues et fait le point sur sa stratégie 2007. Avec notamment les lancements de ses scooters 400 et 500 cc !

Commentaires

Bestof: 
0
Lectures: 
0
bonjour , pas de communication sur le sujet ? ils attendait peut ëtre le retour d'expérience des premiers modeles ? je pense comme évolution à un moteur rotatif simple (voir les brevets ARKTUR-TRADING Gmbh St. Petersburg Association of Independent Engineers "AXIAL MOTORS GROUP" ROTARY AXIAL ENGINE WITH DISK VANES : Michail Kozlov directeur cherchez sur le net pour le contact si vous parlez Allemand, Anglais ou Russe, il y à une licence de fabrication à prendre pour la France --pour reparler des nouveaux systèmes d'alimentation des 2T le principe injection pneumatique du Synerject serai parfait , pour l'instant je n'ai vu ce proto qu'au concours Lépine de 1999 je crois ,diametre 60cm ,50 Kg et 300 Hp , on devrai pouvoir miniaturiser ça et en faire un moteur diametre 20 cm ,ep =10cm 2 kg et 20Hp avec une consommation vraiment réduite en carburant et en huile sauf que ce ne sera plus le bruit d'une moto mais un soufle continu donc fini aussi la polution sonore à 3h du MATIN je vous reparlerai du modèle réduit diam 15cm en cours d'étude et fabrication , juste pour étudier la chose j'espère que peut etre un pro à DANEMARIE poura se pencher sur le problème ? je vous salue bien Marcel
Bestof: 
1
Lectures: 
0
Monsieur Alombert, Pourquoi ne pas parler de l'injection sur les deux-temps (TSDI chez Peugeot)qui va devenir incontournable pour les garder compte tenu des prochaines restrictions d'émissions polluantes et qui les transforme radicalement en machines très propres et très économes en carburant et lubrifiant. Il serait temps de rééduquer (d'éduquer)les consommateurs, qui ne voient plus que par le quatre-temps, qui est fort discutable en petites cylindrées. En 50 cc, le TSDI est la seule solution raisonnable, agréable, efficace et peu onéreuse. Pour les 125, un deux-temps injection doit bien valoir un quatre temps à compresseur et serait moins cher à produire. Au dernier salon de la moto, parmi les quelques merveilles mécaniques ''éclatées'' sous vitrine, comme les super sport, il y avait aussi sur le stand Peugeot le petit 50cc à injection Orbital/Synerject... et aucune communication sur le sujet, dommage. Pour moi, c'est là qu'il se passait réellement quelque chose, car nous aurons très vite besoin de ce genre de motorisations pour continuer à pouvoir justifier les transports individuels...
Bestof: 
1
Lectures: 
0
C'est intéressant. Ca montre que Peugeot plus considéré comme une marque automobile s'investit petit à petit dans le 2 roues de petite et de moyenne cylindrée. Ca me donne une idée. En s'attaquant au marché de moyenne cylindrée et donc des motards >125 il ne manque Peugeot que de faire une moto. Et nous avons un constructeur de moto Français bien en retrait mais avec des solutions intéressantes : Voxan. Je me demande dans quelle mesure une relation entre ces deux là n'apporterait pas qq chose vu que les gammes deux roues de Peugeot et de Voxan sont complémentaires. Peugeot a les resources marketing, les designers, des ingénieurs et surtout l'outil de prodution. Voxan a la moto, ses ingénieurs spécialisés et la connaissance du monde de la moto mais manque. Anthony

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

 

A lire aussi sur le Journal moto du Net