• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DEUXIÈME COURSE SUPERBIKE
Paris, le 18 septembre 2016

WSBK Allemagne (2) : Rea riposte sous la pluie

Reportée à deux reprises à cause d'importantes précipitations, la seconde manche allemande du WSBK 2016 a piégé de très nombreux (top) pilotes. Le champion Jonathan Rea a néanmoins parfaitement géré sa course et s'impose devant deux outsiders.

Imprimer

Si les pilotes de Supersport ont pu disputer leur course sur une piste parfaitement sèche, leurs camarades du Superbike voient leur seconde manche allemande compliquée par l'apparition de la pluie, vingt minutes avant le départ ! Une nouvelle procédure est lancée si bien que la course (déclarée "Wet") durera 20 tours et non 21.

Les mécanos s'activent sur les machines à leur retour de leur second tour de reconnaissance. Les motos sont chaussées de pneus pluie, les casques sont équipés d'écrans clairs, les combinaisons se dotent de sliders plus hauts... Un dernier tour de chauffe sur une piste détrempée à 19°C (12°C dans l'air, brrr) et c'est parti !...

Nicky Hayden lève la main, certains pilotes hochent la tête : le départ est de nouveau retardé ! La décision de la direction de course est justifiée : la pluie a redoublé d'intensité, inonde la piste et réduit considérablement la visibilité. Les motos rejoignent les stands et les pilotes expérimentés de la commission de sécurité sont réunis.

En retournant dans la pit lane, Hayden et Davies interrogent Lowes : "on connait bien ça en Angleterre", analyse Alex. "Si une moto chute dans ces conditions, les gars derrière ne la voient pas nécessairement, ce qui peut être dangereux... Mais les pilotes qui pensent pouvoir faire un résultat vont dire qu'on peut rouler"... Finalement, la décision est prise de lancer une course de 16 tours.

Guintoli et Torres - WSBK Allemagne (2) : Rea riposte sous la pluie

Départ : Tom Sykes prend un excellent départ de sa deuxièm eplace sur la grille et prend le commandement, suivi de Jonathan Rea, Chaz Davies, Davide Giugliano, Lorenzo Savadori, Jordi Torres, Leon Camier, Michael van den Mark, Alex de Angelis, et Markus Reiterberger.

Sylvain Guintoli, parti de la neuvième place, pointe en 13ème position juste devant Nicky Hayden qui perd encore de nombreuses places dans la deuxième portion du circuit. Troiisème de la première manche sur le sec, l'américain lutte pour rester dans les points !

Dépassé par Rea, Sykes chute au freinage du 10ème virage ! Tom repart bon dernier... Giugliano hérite ainsi de la deuxième place, près de deux secondes devant Savadori et Davies qui se disputent âprement la troisième place. Guintoli est 11ème à 12 secondes du leader de la course... et du championnat !

"L'impitoyable JR" et sa Ninja sont les plus rapides en piste mais "D34G" et sa Panigale parviennent à rester dans leur sillage. Savadori et sa RSV4 bouclent le 3ème tour quatre secondes derrière son compatriote et sa Ducati officielle. La seconde Panigale d'usine, celle de Davies, est doublée par De Angelis et la seconde RSV4 pilotée par De Angelis !

"Chazie", large vainqueur de la première manche sur le sec, perd rapidement le contact sur les deux Aprilia et doit jouer des coudes face à Camier sur sa MV Agusta puis West et sa Kawasaki. Forés observe les anglophones mais n'entre pas dans leur jeu : tenir sur ses roues semble suffisamment compliqué !

WSBK Allemagne (2) : Rea riposte sous la pluie

Au 3ème tour justement, Davide Giugliano est victime d'un imparable highside dans la longue courbe n°9. Le romain se relève en se tenant le poignet et doit abandonner. Jonathan Rea se retrouve donc seul en tête avec une avance de huit secondes sur Lorenzo Savadori et neuf sur Alex de Angelis.

Le champion 2014 de Superbike allemand, l'espagnol (!) Xavi Forés, occupe la quatrième place mais est menacé par Anthony We(s)t. Leon Camier et Chaz Davies poursuivent leur magnifique duel mais jouent désormais la sixième place... que convoite également Michael van den Mark !

Huitième au début du 6ème tour, Sylvain Guintoli tourne plus vite que ses rivaux directs. Le "Frenchie" gagne facilement une place grâce à la chute de Savadori... et une autre avec celle de West ! Derrière Guinto cette fois, Torres chute dans le 7ème tour, victime du même highside que Giugliano.

Pendant ce temps, Jonathan Rea hausse le rythme et efface des tablettes le record du tour de Savadori. Le "Number One" compte 10 grosses secondes d'avance sur Alex de Angelis et 13 bonnes secondes sur Xavi Forés, 17 sur Leon Camier et près de 20 sur Chaz Davies.

De Angelis et Forés - WSBK Allemagne (2) : Rea riposte sous la pluie

Le clan français n'a d'yeux que pour son "Guinters" qui remonte sur son remplaçant en 2017 sur la R1 officielle et anicen coéquipier chez Honda Ten Kate : Michael van den Mark ! Alors que Rea claque un nouveau record dans le 8ème tour, Guintoli se place dans la roue de VDM et le double dans la boucle suivante.

Parallèlement, les chutes continuent : Jordi Torres est désarçonné par sa BMW, Lowes perd l'avant de sa Yamaha - exactement comme Sykes - déconcentrant Hayden qui part tout droit, perd 12 secondes et regagne la course en 12ème position juste derrière Luca Scassa (remplaçant de Menghi).

À cinq tours de la fin, Sylvain Guintoli commence à ressentir les turbulences et la chaleur de la Ducati de Chaz Davies dans les lignes droites... Le champion WSBK 2014 ne met qu'un tour pour se positionner dans les petits pots de la Panigale n°7.

Quatre secondes devant Davies, Camier poste le meilleur chrono de la course : "Kamir" a quatre tours pour combler les trois petites secondes qui le séparent de Forés. L'espagnol réagit dans la boucle suivante et bat le chrono de la MV Agusta F4 !

Fort de ses 14 secondes d'avance, Rea déroule. De Angelis au contraire ne peut pas se reposer : Forés le force à accélérer le tempo dans l'avant-dernier tour. Preuve que les conditions sont extrèemment difficiles, Van den Mark perd l'avant au freinage du virage n°10. Malgré les tonneaux et le piteux état de sa CBR, le néerlandais la soulève et repart !

Forés - WSBK Allemagne (2) : Rea riposte sous la pluie

Loin devant, Sylvain Guintoli attaque Chaz Davies à la toute fin du 15ème tour et grimpe en cinquième position, deux petites secondes derrière Leon Camier. L'anglais est lui même trop loin de Forés pour espérer monter sur le podium de cette éprouvante deuxième manche allemande.

Jonathan Rea effectue un dernier tour très prudent et rend les gaz avant l'arrivée pour savourer les 25 points de sa victoire. Alex de Angelis et Xavi Forés complètent ce podium aussi inattendu qu'inédit : il s'agit du premier Top3 en WorldSBK pour le Saint-marinais comme pour l'espagnol !

Auteur de deuxième meilleur chrono de la course, Sylvain Guintoli obtient une solide et encourageante - bientôt Magny-Cours ! - cinquième place, encadré par les britanniques Leon Camier et Chaz Davies. Josh Brookes termine à une très lointaine septième place, loin devant le tenace VDM.

Après avoir vu son avance réduite à seulement 26 points hier, Jonathan Rea reprend le large au provisoire : le champion du monde en titre a inscrit 393 points (sur 500 maxi), soit 47 de plus que son coéquipier Tom Sykes et 98 de plus que Chaz Davies.

La lutte pour la quatrième place tourne à l'avantage de Michal van den Mark qui totalise 203 points, contre 195 pour Nicky Hayden et 194 pour Davide Giugliano. Sylvain Guintoli qui a loupé la moitié des courses à cause de sa chute en Superpole à Imola, possède 76 points et pointe à la 13ème place, 26 points derrières son coéquipier Alex Lowes (11ème).

La prochaine distribution de points aura lieu dans deux semaines à l'occasion de l'épreuve française. Rendez-vous dès demain sur MNC toutefois, pour connaitre les déclarations des principaux acteurs des deux manches allemandes : restez connectés !

WSBK Allemagne (2) : Rea riposte sous la pluie

WSBK Allemagne (2) : Rea riposte sous la pluie

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...