• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉ 2020
Paris, le 22 août 2019

West Coast Cruiser : Harley-Davidson relance la Low Rider S

West Coast Cruiser : Harley-Davidson relance la Low Rider S

La moto électrique LiveWire est la grande nouveauté 2020 pour Harley-Davidson. Cependant, de nombreux "bikers" seront enchantés d'apprendre que la Low Rider S est de retour au catalogue de la firme de Milwaukee, avec un - très - gros moteur thermique. Présentation.

Imprimer

Tout augmente... sur la Low Rider S ! Lors de sa sortie en 2016, ce troisième modèle de la "S Series" réalisée par Harley-Davidson disposait d'un chassis Dyna et d'un moteur Twin Cam 110 "Screaming' Eagle". Pour son retour en 2020, le cruiser est revu de fond en comble...

La Low Rider S est désormais équipée d'un cadre de type Softail, sensé proposer de meilleures performances et offrant un look clairement plus classique (Hardtail) que le Dyna évincé en 2018. Fourche inversée et mono amortisseur arrière doivent aussi participer à la modernisation de la moto et à l'amélioration de son comportement.

Le freinage est toujours assuré par une paire de disques à l'avant, alors qu'un simple disque officie sur le Low Rider "tout court". L'explication est simple : le modèle S se veut bien plus sportif que le modèle standard. D'où le choix, en parallèle, d'un très gros moteur...

La Low Rider S adopte en effet le Milwaukee-Eight 114 et logeant ainsi "la cylindrée la plus importante possible dans le châssis Softail d'usine", souligne la frime firme de Milwaukee. En essorant la poignée droite, le "rider" a accès à un couple maxi de 155 Nm dès 3000 tr/min, contre 159 Nm à 3500 tr/min sur la version 2016.

 West-Coast Cruiser : Harley-Davidson relance la Low Rider S

Les Michelin Scrocher 31 ont la - lourde - charge de transmettre toute la puissance au sol... ou les puissances plutôt : celle du moteur pour le pneumatique arrière de 180/70-16, et celle du freinage pour le pneu avant de 110/90-19. Ce qui est loin d'être une "mince" affaire puisque le bestiau pèse 308 kg tous pleins faits.

Question style, les commandes restent placées en hauteur : il s'agit d'un "élément déterminant de l'influence de la scène custom de la côte Pacifique", soulignent les américains. On retrouve par ailleurs l'élégant contraste entre la finition globalement sombre de la machine et la teinte bronzée de ses jantes "Radiate".

 West-Coast Cruiser : Harley-Davidson relance la Low Rider S

La selle solo s'élève légèrement par rapport au précédent modèle mais reste très basse (690 mm au lieu de 675). Le saute-vent conserve des dimensions extrêmement réduites (oh...), mais est toujours peint de la même couleur que le réservoir de 18,9 litres (ah !).

Enfin, le tarif de base (en Noir "Vivid", comptez 300 euros de plus pour le coloris Argent "Barracuda") du Low Rider S 2020 se maintient de justesse sous la barre des 20 000 euros (19 990 exactement). Cela représente une hausse de 700 euros par rapport à son homologue de 2016... Puisque Moto-Net.Com vous dit que tout augmente sur ce modèle !

Déclaration

Brad Richards, vice-président du style&design chez Harley-Davidson :
"Le look du nouveau Low Rider S s’inscrit dans l'héritage des modèles Low Rider des années 80, dont la réputation s'est répandue du sud de la Californie jusque dans le monde entier, et dans celui du récent modèle Low Rider S conçu sur une base de Dyna. Nous avons appliqué ce style inimitable né au bord du Pacifique et cette attitude tournée vers la performance au châssis Softail pour créer un Low Rider S plus puissant et agile que jamais, avec une forte dose de personnalité"

Low Rider S 2020 : les points clés

  • Moteur : Milwaukee-Eight 114
  • Alésage x course : 102 x 114 mm
  • Cylindrée : 1868 cc
  • Taux de compression : 10,5:1
  • Couple : 155 Nm à 3000 tr/min
  • Puissance : 93 ch (69 kW) à 5020 tr/min
  • Consommation : 5,6 l/100 km
  • Émissions de CO2 : 129 g/km
  • Longueur : 2 355 mm
  • Hauteur de selle : 690 mm
  • Garde au sol : 120 mm
  • Angle / chasse : 28° / 145 mm
  • Empattement : 1 615 mm
  • Angle d’inclinaison : 33,1° (Dr et Gau)
  • Pneu avant : 110/90B19 62H
  • Pneu arrière : 180/70B16 77H
  • Frein Av : 300 mm, étriers 4-pistons
  • Frein Ar : étrier 2-piston
  • Capacité du réservoir : 18,9 l
  • Capacité d'huile : 4.7 l
  • Poids (à l’expédition) : 295 kg
  • Poids (en marche) : 308 kg
  • Tarifs :
    • 19 990 euros en Noir "Vivid"
    • 20 290 euros en Argent "Barracuda"

Low Rider S 2020 : vidéo officielle

Low Rider S 2020 : galerie photos

 West-Coast Cruiser : Harley-Davidson relance la Low Rider S

 West-Coast Cruiser : Harley-Davidson relance la Low Rider S

 West-Coast Cruiser : Harley-Davidson relance la Low Rider S

 West-Coast Cruiser : Harley-Davidson relance la Low Rider S

 West-Coast Cruiser : Harley-Davidson relance la Low Rider S

 West-Coast Cruiser : Harley-Davidson relance la Low Rider S

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...