• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ENJEUX
Paris, le 30 mars 2018

Qui peut gagner les 24H Motos du Mans 2018 ?

Qui peut gagner les 24H Motos du Mans 2018 ?

Cinq constructeurs de motos, trois marques de pneus et 60 équipages professionnels et amateurs s'apprêtent à s'affronter pour les 24 Heures Motos, deuxième épreuve du championnat du monde d'endurance les 21 et 22 avril au Mans. Qui en sortira vainqueur ? Tour d'horizon des favoris...

Imprimer

Naturellement, le GMT94 Yamaha qui domine le plateau du championnat du monde d'endurance FIM EWC depuis un an partira favori samedi 21 avril à 15h00 pour la 41ème édition des 24H Motos : auréolés de leur troisième titre de champion du monde et de leur victoire au Bol d'Or en ouverture de la saison, les hommes de Christophe Guyot maîtrisent parfaitement leur YZF-R1 équipée de pneus Dunlop.

Qui peut gagner les 24H Motos du Mans 2018 ?

Sauf que tout n'est - heureusement ! - pas si simple : sur la R1 n°94, David Checa, Niccolo Canepa et Mike di Meglio devront non seulement composer avec les aléas de l'endurance - surtout sur une course de 24 heures - mais également faire face à la farouche volonté de vaincre de leurs concurrents...

A commencer par celle de sa propre consoeur autrichienne en Bridgestone : l'équipe officielle de la Yamaha n°7 du YART a recruté la star du Superbike japonais Takuya Fujita aux côtés de Broc Parkes et Marvin Fitz avec un objectif : faire mieux que l'an dernier, lorsqu'elle avait terminé deuxième à moins de 20 secondes du GMT !

Le Suzuki Endurance Racing Team (SERT) compte bien lui aussi prendre sa revanche, après avoir été privé de victoire sur ses terres mancelles depuis 2015 ! Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black pourront en outre compter sur le retour de Dominique Méliand, leur emblématique team manager, pour s'assurer que la nouvelle GSX-R1000 chaussée en Dunlop vende chèrement sa peau dimanche 22 avril à 15h00...

Qui peut gagner les 24H Motos du Mans 2018 ?²

Vainqueur en 2010, 2011, 2012, 2013 et 2016, le team SRC Kawasaki veut absolument renouer avec la gagne, après avoir connu une série de casses mécaniques en course qui l'avaient empêché de concrétiser ses bons essais. "Désormais, tous nos moteurs de courses auront au moins fait 1500 km pour éprouver la fiabilité de toutes les pièces", assure le team manager des Verts, Gilles Stafler, qui peut compter sur la rapidité de Randy de Puniet, Jérémy Guarnoni et Mathieu Gines pour mener la ZX-10R n°11 montée en Pirelli sur la plus haute marche du podium !

Sans oublier que le Bolliger Team Switzerland, avec Roman Stamm, Robin Mulhauser et Sébastien Suchet sur la Kawasaki n°8, fera lui aussi tout son possible pour repeindre le circuit Bugatti en Vert !

Comme chez Yamaha, deux équipes officielles peuvent jouer la gagne chez Honda : la CBR1000RR n°111 de Honda Endurance Racing en Dunlop aux mains de Sébastien Gimbert, Grégory Leblanc et Erwan Nigon, auteurs d'une troisième place "au goût de victoire" lors du dernier Bol d'Or en ouverture de la saison, et la n°5 de F.C.C. TSR Honda France en Bridgestone avec Kenny Foray, Alan Techer et Josh Hook.

Qui peut gagner les 24H Motos du Mans 2018 ?

BMW affiche également de sérieux candidats : après avoir placé trois motos dans le top 5 lors de la première course de la saison, le constructeur allemand pourra compter sur la S 1000 RR n°13 en Pirelli du team Wepol Racing by Penz13, surprenant deuxième au Bol d'Or qui fait cette année appel à Christian Iddon et Michael Laverty aux côtés de Danny Webb, mais également sur son nouveau team officiel NRT48-BMW Motorrad (l'ancien team privé Volpker NRT48) également en Pirelli avec Peter Hickman, Kenny Foray, Lucy Glöckner - l'incroyable héroïne du dernier tour au Bol d'Or face à Sébastien Gimbert ! - et Stefan Kerschbaumer.

Sans oublier l'équipe de Mercury Racing (Bridgestone), le nouveau nom du team tchèque IV Racing, magnifique 5ème au Bol, avec Karel Hanika, Jakub Smrž et Sylvain Barrier qui fait son retour en endurance, et bien sûr le team français Tecmas (Pirelli) avec Julien da Costa, Camille Hedelin et David Perret, contraints d'abandonner au Bol d'Or sur une "incompréhensible casse moteur"...

Du côté des (nombreux !) challengers, notons que la R1 n°333  de Yamaha Viltaïs Experiences, troisième l'an dernier en Superstock et vainqueur de la coupe du monde FIM Superstock 2016/2017, a quitté Michelin pour Dunlop tandis que l'italien Manuel Poggiali, double champion du monde des Grands Prix 125 (en 2001) et 250 (en 2003), tentera l'aventure de l'endurance sur la Panigale R du Special Team Ducati  by Z Racing (en Superstock cette année) avec Fabio Massei, Lionel Ancelin et Jacopo Zizza.

Enfin, signalons l'absence cette année de Cottard Motosport, l'une des équipes emblématiques de l'épreuve. "Notre Suzuki GSX-R n°76 a été évincée de la liste des engagés par le comité de selection de l'ACO", regrette amèrement Alain Cottard qui se dit "complètement ecoeuré ainsi que toute mon équipe", car "depuis octobre nous préparions deux motos (dont le mulet) et nos essais avec les teams officiels sur le Bugatti la semaine dernière nous avaient confortés dans notre objectif de viser le top 10 scratch"...

Rendez-vous jeudi 19 avril pour les premiers essais officiels des 24 Heures Motos au Mans : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Africa Twin Adventure Sports 2020 : plus accessible mais moins abordable

La nouvelle Africa Twin Adventure Sports perd 50 mm de hauteur de selle et 5 kg, tout en faisant le plein de technologies et de centimètres-cubes supplémentaires. Mais cette déclinaison plus routière de la Honda CRF1100L 2020 fait payer au prix fort ses inspirations venues d'outre-Rhin... Essai complet.
Trail 2 commentaires
Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 8 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 3 commentaires
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Puissance et poids du nouveau gros roadster Ducati Streetfighter V4

La vedette du stand Ducati au prochain salon Eicma continue de se dévoiler langoureusement... Dans la dernière vidéo publiée par la marque de Bologne, la belle bête lâche ses principales mensurations. Et ça donne chaud. Très chaud !
Quartararo prend les devants au Grand Prix et casse-tête japonais

Comme à Buriram il y a deux semaines, Quartararo a signé le meilleur chrono de la première journée à Motegi. Notre "Fabio-lous rookie" devance quatre des plus grands noms du MotoGP : Vinales, Marquez, Dovizioso et Rossi. Attention toutefois, la météo s'annonce perturbée pour demain, et tristoune dimanche...
Essais 9 commentaires
Entré par la fenêtre chez Honda, Zarco se ferme la porte Yamaha...

De l'aveu même de Johann Zarco, son choix de remplacer Takaaki Nakagami sur la Honda LCR pendant les trois derniers Grands Prix MotoGP 2019 mettrait un terme aux négociations en cours avec Yamaha pour devenir pilote de développement de la M1 en 2020... Explications.
Pilotes et équipes 2020 10 commentaires
Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 8 commentaires
Essai Africa Twin Adventure Sports 2020 : plus accessible mais moins abordable

La nouvelle Africa Twin Adventure Sports perd 50 mm de hauteur de selle et 5 kg, tout en faisant le plein de technologies et de centimètres-cubes supplémentaires. Mais cette déclinaison plus routière de la Honda CRF1100L 2020 fait payer au prix fort ses inspirations venues d'outre-Rhin... Essai complet.
Trail 2 commentaires
Les motos concurrentes de la nouvelle Honda Africa Twin 1100

Le Journal moto du Net prend cette semaine le guidon de la nouvelle CRF1100L Africa Twin 2020 et sa déclinaison Adventure Sports, qui montent en cylindrée (1084 cc) et font le plein de technologies tout en perdant du poids ! Avant de livrer notre verdict sur cette moto de 102 ch, passons en revue ses principales concurrentes dans notre guide spécial trails.
Trail 6 commentaires
Nouveauté KTM 2020 : la 1290 Super Duke R parée à décoller ?

L'année moto 2020 semble placée sous le signe du gros roadster surpuissant, avec l'arrivée programmée des Kawasaki Z H2 et Ducati Streetfighter V4 notamment. KTM entraîne donc sa "bête" : la future 1290 Super Duke R enchaîne les tests et reçoit des ailettes. Pour mieux voler dans les plumes de ses concurrentes ?

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...