• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NORTON REDRESSE L'ECHINE
Paris, le 29 août 2017

Norton développe un moteur bicylindre pour les futures motos Zhongshen

Norton développe un moteur bicylindre pour les futures motos

Alors que sous-traiter en Asie pour diminuer les coûts est courant pour les constructeurs de motos européens, Norton se lance dans un autre type de collaboration : développer un bicylindre de 650 cc pour équiper les motos du géant chinois Zhongshen !

Imprimer

La marque de motos Norton, relancée par l'homme d'affaires Stuart Garner, souffle depuis plusieurs années sur les cendres de son glorieux passé dans l'espoir de ranimer la flamme avec une production très haut de gamme et volontairement élitiste, réalisée artisanalement dans ses locaux de Donington Hall. 

Une démarche opposée à celle du géant chinois Zhongshen, qui a construit l'an passé pas moins de 4 millions (!) de moteurs et dont le catalogue s'articule autour de motos de petite cylindrée à prix serré. Et pourtant, ces deux entreprises au profil si différent viennent de sceller un accord de 20 ans (!!) pour le développement commun d'un bicylindre vertical de 650 cc.

Cet inédit moteur à refroidissement liquide, conçu par Norton, sera exclusivement utilisé sur les futures motos Zhongshen et sa marque Cyclone, permettant au groupe asiatique de sérieusement étoffer sa gamme. Dans le cadre de ce partenariat, Norton développera ce bicylindre qui sera ensuite fabriqué dans les usines géantes de Zhongshen à Chongqing, avec tous les avantages économiques procurés par ce type de montage.

L'autre gros intérêt pour le troisième fabricant chinois de deux-roues est de profiter de l'expertise de Norton sur un plan mécanique, notamment pour la maîtrise des rejets polluants. Zhongshen va ainsi rapidement pouvoir exporter des motos performantes, et surtout compatibles avec les dernières normes antipollution (Euro4 actuellement, puis Euro5 aux alentours de 2020).

"Travailler avec Zhongshen va leur permettre de proposer des moteurs de grande qualité à faibles émissions polluantes répondants aux actuels standards globaux en la matière", confirme Stuart Garner, PDG de Norton.

L'intérêt pour Norton ? De "substantiels revenus" !

Quant à Norton, le bénéfice de l'opération est simple à appréhender : le constructeur britannique va toucher une forte somme d'argent de la part de Zhongshen pour mener à bien ce projet, puis des royalties sur chaque bloc moteur vendu. Au regard de la force de frappe du géant chinois et de la durée du contrat (deux décennies, tout de même !), l'argument ne manque pas d'intérêt !

"Cela nous permettra d’investir de substantiels revenus dans nos compétences, notre formation et nos capacités d’ingénierie, tout en assurant une viabilité à long terme de nos Norton fabriquées ici en Angleterre", explique le PDG de la marque anglaise.

D'autre part, Stuart Garner assoit un peu plus son envergure avec ce partenariat : Norton passe du statut de petit constructeur artisanal à faibles volumes à celui de partenaire privilégié d'un mastodonte comme Zhongshen. Voilà qui vous pose une marque, en plus de rassurer d'éventuels investisseurs et clients sur sa solidité financière !

Loin d'être idiot, l'industriel britannique précise que Norton continuera en revanche à fabriquer "tous ses propres moteurs dans son usine", située à deux pas du magnifique circuit de Donington Park. Impossible autrement de continuer à valoriser l'aspect luxueux et fait main des Norton si leur propulseur était assemblé à bas coût en Chine ! Rappelons en effet que Norton a écoulé en deux semaines seulement 200 exemplaires de sa splendide sportive V4 SS, pourtant facturée la bagatelle d'environ 50 000 euros !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Triumph Tiger 1200 XRT et XCA 2018 : parés pour l'aventure routière

Vitre électrique, démarrage sans clé, assistant au départ en côte, feux directionnels, régulateur, 3-cylindres de 141 ch. Non, ce n'est pas le descriptif d'une voiture haut de gamme, mais bien celui d'une moto ! Et pas n'importe laquelle : la Tiger 1200 2018 dans ses versions toutes équipées XRT et XCA ! Essais.
Essai Z900RS : la nouvelle néo-rétro Kawasaki Zed, zen et zélée

Kawasaki est de grand retour sur le segment néo-rétro avec une toute nouvelle moto : la Z900RS ! Moto-Net.Com a pu prendre les commandes de cette nouveauté 2018 qui rend hommage à la célèbre Z1 des années 70. Direction Barcelone (Espagne), son soleil et ses jolies routes... Essai.
Duel Yamaha MT-10 SP Vs Kawasaki Z1000R : monstrueuses !

Affûtées par des périphériques haut de gamme, les Kawasaki Z1000R et Yamaha MT-10 SP incarnent la quintessence des roadsters japonais ultra-performants à fort caractère. Leurs 4-cylindres survitaminés et leurs faciès torturés le confirment : ce nouveau duel MNC sera explosif !
Essai Yamaha Xmax 125 : le retour du roi des scooters 125 ?

Détrôné par le Forza 125 en 2015 après 10 années de règne sans partage, le Xmax 125 veut récupérer sa couronne en 2018. Pour ce faire, le scooter Yamaha "made in MBK" reçoit bon nombre d'évolutions que Moto-Net.Com a pu tester : direction Versailles... et son château bien sûr !
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Les Fantic Caballero Scrambler et Flat Track sont prêtes pour 2018

La nouvelle Caballero du constructeur italien Fantic passe du statut de prototype à celui de modèle de série pour 2018 : déclinée en versions Scrambler ou Flat Track, cette séduisante moto est équipée au choix d'un monocylindre Zongshen de 125, 250 ou 449 cc. Explications.
Bilan encore positif pour le marché moto à un mois de la clôture 2017

La cote des motos et scooters auprès des Français ne faiblit pas : 8750 motocycles ont trouvé preneurs en novembre 2017, soit un gain de +1,8% par rapport à novembre 2016. Le marché va terminer l'année de manière positive (+3,4% sur les 11 mois). MNC analyse la situation : bilan complet.
Préparation Triumph Bonneville T120 par Old Empire

Le préparateur moto britannique Old Empire Motorcycles s'est penché sur le cas de la Triumph Bonneville T120, revue et améliorée par le biais de plusieurs habiles transformations. Démonstration.
Johnny Hallyday, 1943-2017

Jean-Philippe Smet, 74 ans, adorait les motos (et les voitures). Anonymes et personnalités du monde de la moto nous confient ce que leur évoque la mort de Johnny, disparu cette nuit.
Mike di Meglio en Mondial Supersport 2018 avec le GMT94

C'est désormais officiel : le pilote Mike di Meglio participera au Mondial Supersport 2018 aux couleurs de son team d'endurance, le GMT94, sur "toutes les épreuves qui ne seront pas en concurrence de date avec celles du championnat du monde d'endurance". Explications.
Contre la vitesse à 80 km/h, les pétitions se multiplient

Face à l'éventuelle baisse de la vitesse sur les routes à 80 km/h qui serait dans les cartons du gouvernement, les associations de défense des conducteurs comme la Fédération française des motards en colère et 40 millions d'automobilistes se mobilisent en lançant des pétitions. Explications.
Essai longue durée : jean moto Helstons Corden Dirty

Mettre le gant sur un jean de moto homologué, élégant et protecteur relève de la gageure... Mais cette perle rare existe et pour ne rien gâcher, sa conception est française : Moto-Net.Com a testé pendant deux ans le pantalon moto Corden Dirty de chez Helstons. Essai longue durée.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.