• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NORTON REDRESSE L'ECHINE
Paris, le 29 août 2017

Norton développe un moteur bicylindre pour les futures motos Zhongshen

Norton développe un moteur bicylindre pour les futures motos

Alors que sous-traiter en Asie pour diminuer les coûts est courant pour les constructeurs de motos européens, Norton se lance dans un autre type de collaboration : développer un bicylindre de 650 cc pour équiper les motos du géant chinois Zhongshen !

Imprimer

La marque de motos Norton, relancée par l'homme d'affaires Stuart Garner, souffle depuis plusieurs années sur les cendres de son glorieux passé dans l'espoir de ranimer la flamme avec une production très haut de gamme et volontairement élitiste, réalisée artisanalement dans ses locaux de Donington Hall. 

Une démarche opposée à celle du géant chinois Zhongshen, qui a construit l'an passé pas moins de 4 millions (!) de moteurs et dont le catalogue s'articule autour de motos de petite cylindrée à prix serré. Et pourtant, ces deux entreprises au profil si différent viennent de sceller un accord de 20 ans (!!) pour le développement commun d'un bicylindre vertical de 650 cc.

Cet inédit moteur à refroidissement liquide, conçu par Norton, sera exclusivement utilisé sur les futures motos Zhongshen et sa marque Cyclone, permettant au groupe asiatique de sérieusement étoffer sa gamme. Dans le cadre de ce partenariat, Norton développera ce bicylindre qui sera ensuite fabriqué dans les usines géantes de Zhongshen à Chongqing, avec tous les avantages économiques procurés par ce type de montage.

L'autre gros intérêt pour le troisième fabricant chinois de deux-roues est de profiter de l'expertise de Norton sur un plan mécanique, notamment pour la maîtrise des rejets polluants. Zhongshen va ainsi rapidement pouvoir exporter des motos performantes, et surtout compatibles avec les dernières normes antipollution (Euro4 actuellement, puis Euro5 aux alentours de 2020).

"Travailler avec Zhongshen va leur permettre de proposer des moteurs de grande qualité à faibles émissions polluantes répondants aux actuels standards globaux en la matière", confirme Stuart Garner, PDG de Norton.

L'intérêt pour Norton ? De "substantiels revenus" !

Quant à Norton, le bénéfice de l'opération est simple à appréhender : le constructeur britannique va toucher une forte somme d'argent de la part de Zhongshen pour mener à bien ce projet, puis des royalties sur chaque bloc moteur vendu. Au regard de la force de frappe du géant chinois et de la durée du contrat (deux décennies, tout de même !), l'argument ne manque pas d'intérêt !

"Cela nous permettra d’investir de substantiels revenus dans nos compétences, notre formation et nos capacités d’ingénierie, tout en assurant une viabilité à long terme de nos Norton fabriquées ici en Angleterre", explique le PDG de la marque anglaise.

D'autre part, Stuart Garner assoit un peu plus son envergure avec ce partenariat : Norton passe du statut de petit constructeur artisanal à faibles volumes à celui de partenaire privilégié d'un mastodonte comme Zhongshen. Voilà qui vous pose une marque, en plus de rassurer d'éventuels investisseurs et clients sur sa solidité financière !

Loin d'être idiot, l'industriel britannique précise que Norton continuera en revanche à fabriquer "tous ses propres moteurs dans son usine", située à deux pas du magnifique circuit de Donington Park. Impossible autrement de continuer à valoriser l'aspect luxueux et fait main des Norton si leur propulseur était assemblé à bas coût en Chine ! Rappelons en effet que Norton a écoulé en deux semaines seulement 200 exemplaires de sa splendide sportive V4 SS, pourtant facturée la bagatelle d'environ 50 000 euros !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Ducati présente son Monster 821 2018 : moderne et "rajauni" !

Ducati exposera cinq nouveautés 2018 au prochain salon Eicma de Milan. Aux côtés de sa très attendue Superbike V4 et d'un hypothétique Scrambler 1100, la firme de Bologne dévoilera une nouvelle version de son Monster 821, plus moderne et... tout jaune ! Présentation.
Le Moto Tour de Nick Ayrton, vainqueur en Classiques

Ze païlote : Nick Ayrton (un vieux, et un anglais par-dessus le marché !)... Ze brèle : une Suzuki GSX-R 1100 de 1986 (une vieille aussi, donc). Un duo très "Classique" qui s'offre la victoire dans la catégorie du même nom, au terme d'un Moto Tour 2017 qui sera le dernier sous cette forme. Témoignage.
Horaires et enjeux du Grand Prix d'Australie MotoGP 2017

Le Grand Prix d'Australie, 16ème course MotoGP 2017 ce week-end sur le magnifique de circuit Phillip Island, devrait permettre à Andrea Dovizioso et Marc Marquez, les deux prétendants au titre mondial, d'affûter leurs armes en vue des deux dernières lignes droite de la saison en Malaisie et à Valence... Présentation, horaires, déclarations et rétrospectives : réglez bien vos réveils !
Interview Xavier Crépet : Harley-Davidson veut conquérir le monde

Objectifs de la nouvelle gamme Softail 2018, analyse du début de carrière de la Street 750, ambitions dans le monde à long terme, avenir de la moto électrique LiveWire : Xavier Crépet, directeur marketing et communication Harley-Davidson pour l'Europe du Sud-Ouest, nous éclaire sur toutes ces questions dans notre interview MNC !
STI : Prototypes de motos interconnectées BMW, Honda et Yamaha

Des prototypes de motos capables de détecter les situations à risques et de communiquer entre elles ont été présentés par BMW, Honda et Yamaha lors de la conférence du Connected Motorcycle Consortium (CMC), un groupement lancé par les trois constructeurs pour accélérer le développement des systèmes de transports intelligents (STI). Pourquoi, comment ? MNC fait le point.
Vente aux enchères : 14 motos rares à Drouot

La maison de ventes Leclere organise ce week-end à l'Hôtel Drouot une vente aux enchères de 14 motos, ou plus exactement de 13 motos et une mobylette puisqu'une célèbre "Bleue" sera proposée aux côtés des 900 Bol d'Or, 500 H1 et autres GT 750... Demandez le programme... et préparez vos chéquiers !
GP du Japon - Lorenzo (6ème) : "Quelqu'un doit dire à Zarco de se calmer"

Jorge Lorenzo, sixième du Grand Prix du Japon 2017, est très remonté contre Johann Zarco suite à un accrochage survenu dans les premiers tours sous le déluge japonais. L'officiel Ducati - 7ème au provisoire derrière... Zarco, justement ! - va porter l'affaire devant la commission de sécurité. Le pilote Tech3 estime pour sa part qu'il s'agit d'un simple fait de course. Déclarations et analyse MNC.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.