• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BOTTLE CAP CHALLENGE
Paris, le 22 juillet 2019

MV Agusta fête le succès des Brutale 1000 et Superveloce Serie oro

MV Agusta fête le succès des Brutale 1000 et Superveloce Serie oro

Dévoilées au dernier salon Eicma de Milan, la nouvelle Brutale 1000 et la néo-rétro Superveloce 800 ne sont pas encore sorties de l'usine MV Agusta que leurs 600 exemplaires "Serie Oro" sont déjà tous vendus. Le stunter officiel de la marque de Varese - notre compatriote ! - Thibaut Nogues s'est chargé de "sabrer" une bouteille...

Imprimer

En novembre 2018 à l'occasion de "son" salon international de la moto à Milan (Italie), MV Agusta avait présenté deux modèles inédits : une nouvelle Brutale 1000 particulièrement bestiale et la version classique de la sophistiquée F3 800, baptisée Superveloce.

Le petit - mais indestructible - constructeur de Varese ne précisait pas à l'époque dans quelles conditions allaient être mises en vente ses deux nouvelles motos. Finalement et à l'instar de la F3 675, les deux machines ont fait l'objet d'une première série limitée à 300 exemplaires, réservables via internet.

En "quelques jours seulement" d'après MV Agusta, les deux "Serie Oro" ont trouvé preneurs, malgré - ou grâce à ? - des tarifs élitistes : comptez au moins 43 000 euros pour acquérir la Brutale (42 999 euros en Italie) et 28 000 euros pour la Superveloce... Soit un chiffre d'affaires brut - brutal !- de 21,3 millions pour la marque italienne et ses investisseurs russes !

"600 passionnés du monde entier ont manifesté leur inébranlable désir de notre marque emblématique et nos motos uniques", se félicite le directeur général de la marque, Timur Sardarov. "Nous mettrons tout en oeuvre pour qu'ils soient fiers de posséder une pièce exclusive et une véritable oeuvre d'art de la moto".

La sortie du maxiroadster maxisportif est programmée pour novembre 2019 et celle de la sportive néo-rétro pour mars 2020.

 MV Agusta fête le succès des Brutale 1000 et Superveloce Serie oro

"Nous nous réjouissons du succès de ces deux lancements", poursuit le grand patron russe. "Cela prouve que nous sommes en bonne voie pour poursuivre la glorieuse tradition MV Agusta d'innovation constante, de performance à couper le souffle et de superbe design".... Sans oublier des vidéos buzz, trash ou "What The Flûte" !

Parallèlement à l'annonce du triomphe de ses deux séries limitées - qui donneront lieu à de plus grandes séries ? -, MV Agusta a justement posté sur les réseaux sociaux une vidéo inspirée du Bottle Cap Challenge, défi consistant à dévisser le bouchon d'une bouteille en effectuant un coup de pied retourné...

 MV Agusta fête le succès des Brutale 1000 et Superveloce Serie oro

Pour participer au phénomène viral de ce début d'été 2019, la marque italienne a fait appel à son meilleur pilote : il ne s'agit pas du suisse Dominic Aegerter ni de l'italien Stefano Manzi - respectivement 19ème et 20ème du championnat Moto2 avec 12 et 10 points -, mais du français Nogues, Thibaut Nogues !

Freestyler officiel de MV Agusta depuis le début de l'année (2019), il a profité d'un passage à l'usine transalpine pour sabrer le champagne débouchonner une bouteille d'un coup de pneu arrière sévèrement "burné". Une brève cabriole qui en dit très long sur le haut niveau de maîtrise de notre James Bond national !

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de mémoire vive que les autres - se rappellent en effet que Thibaut Nogues s'était illustré sur Internet en 2014 grâce à sa vidéo de stunt dans laquelle il interprétait le rôle du célèbre agent secret britannique au matricule 007.

Contacté à l'époque par le Journal moto du Net, le beau gosse de la "French Riviera" était alors sponsorisé par la concession MV Agusta de Monte Carlo mais roulait aussi - et surtout - sur sa GSX-R perso. Son objectif était alors de travailler directement pour MV Agusta. Mission accomplie !

MV Agusta relève le Bottle Cap Challenge

Thibaut Nogues, stunter officiel MV Agusta

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...