• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ALLIANCE JAPON-FRANCE
Paris, le 3 novembre 2020

Le SERT et Yoshimura s'unissent en championnat du monde d'endurance EWC

Le SERT et Yoshimura s'unissent en championnat du monde d'endurance EWC

L'année 2021 marquera un important tournant dans l'histoire du SERT : sa GSX-R1000R qui vient de récupérer la plaque de n°1 en endurance mondiale va aussi changer de couleurs, passant du bleu Suzuki au rouge et noir de son partenaire Yoshimura, plus impliqué que jamais ! Explications et vidéos.

Imprimer

En décrochant le titre mondial en 2017-2018, Honda France et le team FCC TSR ont démontré que l'alliance Japon-France pouvait atteindre des sommets en endurance moto ! Idem pour Kawasaki et l'écurie SRC basée dans le sud de la France, qui ont piqué à la Fireblade sa plaque de n°1 la saison suivante...

Un troisième duo franco-nippon s'est imposé cette année "coronavirusée" : le SERT, célébrissime équipe sarthoise qui aligne depuis 40 ans des Suzuki en championnat du monde d'endurance - ou son équivalent - et en a fait gagner pas moins de seize !

L'an prochain, le Suzuki Endurance Racing Team ouvrira une nouvelle page de sa glorieuse histoire... et changera de couleurs ! Fini le bleu très "corporate" porté fièrement - et très haut - ces dernières années : sa future GSX-R1000R arborera deux nouvelles couleurs !

En rouge et noir, je viserai le titre

Au-delà de ses carénages, le SERT a convenu de ménager dans son humble box une place plus grande à son vénérable partenaire : Yoshimura, société spécialisée depuis 66 ans dans la préparation de motos sportives et la fabrication de pots d'échappement.

Pour mettre en valeur son savoir-faire, le préparateur nippon participe chaque année à "ses" 8 Heures de Suzuka. Le team Yoshimura a même remporté la toute première édition en 1978, puis s'est imposé en 1980, 2007 et 2009. En 2021, il disputera l'ensemble du championnat EWC.

 Le SERT et Yoshimura s'unissent en championnat du monde d'Endurance

Il y a un petit mois, en marge de la conférence de presse de la FFM, le nouveau patron du SERT, Damien Saulnier, avait évoqué l'étroite et grandissante collaboration entre les deux structures : "nous sommes tous réjouis car en ce moment nous faisons des "calls" tous les lundis pour voir comment les choses vont évoluer : la moto, les pièces..." et le team entier !

Ce même Damien Saulnier et son homologue Yohei Kato feront équipe à la tête de ce "nouveau" team d'endurance baptisé officiellement "Yoshimura SERT Motul", car le fabricant de lubrifiants est un autre partenaire historique - et français cette fois - de l'écurie mancelle.

Union SERT et Yoshimura : les déclarations officielles

Fujio Yoshimura, Président de Yoshimura Japon

"Le magazine américain Cycle a présenté la Suzuki GS750, la première Suzuki 4 temps, 4 cylindres, dans son numéro d'automne 1976. Mon père, Pop Yoshimura, qui était à ce moment-là aux USA, m'a appelé et m'a dit : "Nous allons courir avec cette machine !". Nous avons reçu le soutien technique de Suzuki et nous avons gagné la manche AMA de Laguna Seca en 1977. Cela nous a permis de remporter la première édition des Suzuka 8 Hours en 1978 et depuis, nous avons construit notre histoire en compétition avec Suzuki. L'ancien manager du SERT, Dominique Meliand, a été un bon coéquipier Suzuki pour moi et je suis heureux que Yohei Kato, la troisième génération de notre famille, travaille avec le SERT pour viser le titre EWC".

Yohei Kato, Directeur du team Yoshimura SERT Motul

"Lors de notre première rencontre avec François Ribeiro il y a 5 ans, il nous a adressé une chaleureuse invitation à rejoindre le championnat EWC. Nous l'avons gardé en mémoire. Le SERT et Yoshimura sont engagés en Endurance depuis plus de 40 ans et nous sommes fiers de nos parcours en compétition. Nous sommes reconnaissants de cette opportunité d'unir nos deux équipes pour devenir le Yoshimura SERT Motul afin de viser le titre mondial EWC 2021 avec la GSX-R1000R".

Damien Saulnier, Team manager du Yoshimura SERT Motul

"En juillet 2019, un nouveau chapitre s'écrivait dans l'histoire du SERT avec le départ en retraite du Chef (Dominique Méliand, NDLR !). Suite à cette passation, Suzuki, Yoshimura et le SERT s'associent pour le développement des motos d'endurance du FIM EWC. Historiquement, Yoshimura a toujours œuvré à rendre les GSX-R encore plus performantes. Une ligne de conduite qui se perpétue avec Yohei Kato, notre interlocuteur chez Yoshimura, descendance de Pop Yoshimura. Quoi de plus logique aujourd'hui que de s'appuyer sur ce préparateur emblématique de l'endurance. Le travail couronné de succès avec un 16ème titre mondial, est une concrétisation pour toute l'équipe prouvant la relation et le travail présent et futur entre les deux structures. Aujourd'hui, nous sommes fiers de vous présenter les nouvelles couleurs de la moto et notre logo associant Yoshimura, le SERT et Motul. Le SERT affiche ainsi officiellement son partenariat avec Yoshimura".

François Ribeiro, Patron de Eurosport Events

"Depuis notre arrivée en qualité de promoteur du FIM EWC en 2015, nous avons encouragé de nouveaux échanges entre les deux plus grandes nations de l'Endurance moto : la France et le Japon. F.C.C. TSR Honda a été le premier team japonais à s'engager sur l'intégralité de la saison FIM EWC avec le soutien de Honda France. Il a ouvert la voie au duo japonais Webike Trickstar qui s'est associé au SRC Kawasaki France. Aujourd'hui est un très grand jour pour le FIM EWC grâce à l'annonce de l'association de deux équipes légendaires et couronnées de succès pour former une nouvelle équipe Suzuki officielle : bienvenue au team Yoshimura SERT Motul, nouvelle grande étape de la montée en puissance du FIM EWC".

Union SERT et Yoshimura : le clip promotionnel

Union SERT et Yoshimura : la présentation complète

.

.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les feux tricolores "récompense" obtiennent le feu vert en France

Non conformes à la réglementation et pourtant actifs dans certaines communes françaises, les feux tricolores "récompense" peuvent désormais être installés - ou maintenus - sous certaines conditions. Les feux "sanction" en revanche, demeurent illégaux. Explications.
Une 890 Duke Tech3 Limited Edition pour les fans de KTM en France

Certes, le GP du Portugal 2021 à Portimao ce dimanche a été moins brillant pour Tech3 que sa première édition il y a cinq mois, remportée par Miguel Oliveira au guidon de sa KTM RC16. Cela ne remet pas en question le lancement d’une 890 Duke aux nouvelles couleurs de l’écurie française. Enfin, 100 exemplaires !
Le coronavirus brouille toujours les chiffres de l’accidentalité routière 

Déjà pas bien simple en temps normal, la lecture des chiffres de la sécurité routière est encore et toujours compliquée par la crise sanitaire et ses mesures restrictives (en termes de mobilité principalement). En mars 2021, la mortalité a augmenté de +20 % par rapport à l’an dernier, baissé de -28 % comparé à mars 2019...
GP Portugal 2021 : une boîte qui coûte son troisième podium à Zarco ?

Johann Zarco a fait bondir ses fans de leur canapé quelques minutes trop tôt lors du GP du Portugal MotoGP 2021... Alors qu’il se battait pour monter sur un troisième podium - en trois courses cette année ! - le n°5 du team Ducati Pramac a hélas perdu l’avant... En confondant vitesse et précipitation ?
GP du Portugal 21 commentaires
GP Portugal 2021 : Quartararo maintient la M1 et son moral au top

Passé - un peu - à côté du Grand Prix d’ouverture 2021 au Qatar, Fabio Quartararo enchaîne deux succès sur deux circuits très différents : Losail et Portimao. Le bon 20 français du team Yamaha officiel prouve ainsi qu’avec sa nouvelle M1 et son nouveau mental, il peut gagner partout...
GP du Portugal 2 commentaires
Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
Sécurité routière 15 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...