• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MORTALITÉ ROUTIÈRE 2019
Paris, le 6 février 2020

Le nombre de motards tués sur les routes baisse de 2%

Le nombre de motards tués sur les routes baisse de 2%

L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) fait état d'une baisse de la mortalité routière chez les motards en 2019 avec 613 morts contre 627 en 2018. Cette diminution s'inscrit dans un bilan provisoire historiquement bas de 3239 morts, tous usagers confondus. MNC analyse ces chiffres.

Imprimer

Bonne nouvelle : l'année 2019 enregistre le "chiffre de mortalité sur les routes de métropole le plus bas de toute l'histoire des statistiques de la Sécurité routière", se réjouit l'ONISR en dénombrant "3239 morts" toutes catégories confondues, dont "613" conducteurs de motos et scooters (hors cyclomoteurs).

Les motards et les scootéristes contribuent de manière significative à ces résultats puisque le nombre de morts au guidon d'un deux-roues motorisés baisse de -2% de décembre 2018 à décembre 2019, contre seulement -1% pour les automobilistes ! Mieux encore : cette valeur est la plus basse de la décennie, à égalité avec 2013.

D'autant plus positif que l'année 2019 s'est avérée excellente en matière de ventes de motos et scooters en France, comme le savent déjà nos abonnés Premium : les esprits "motophobes" ne pourront pas prétexter un repli de la pratique du deux-roues motorisés... Mais gageons que d'autres biais seront rapidement trouvés pour diaboliser la moto !

Exemple avec l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière, qui néglige étrangement tous ces indicateurs favorables pour se livrer à une pirouette linguistique : "la mortalité des deux-roues motorisés baisse également avec 747 décès (en incluant métropole et outre-mer, NDLR), tout en restant élevée". Bref c'est bien... mais bof, pas tant que ça !

Un record proche de 2018 et loin des ambitions de 2012 !

"Après quatre années de hausse et de stagnation de la mortalité routière en France entre 2014 et 2017, 2019 confirme donc la rupture constatée en 2018 (-6,1% entre 2017 et 2019)", préfère souligner l'organisme gouvernemental en décrivant le bilan provisoire global qui fait apparaître une légère baisse des autres indicateurs : accidents corporels (-1,1%) et blessés (-0,6%).

Aussi encourageants soient-ils, ces chiffres révèlent toutefois une inflexion assez modérée de la courbe d'accidentologie en France : 2019 marque certes un record, mais reste très proche de l'année précédente (3488 décès). Soit un écart de seulement neuf morts (-0,3%) entre 2019 et 2018. Positif, certes, mais nettement insuffisant pour atteindre les ambitieux objectifs des gouvernements successifs...

Rappelons qu'en 2012, le ministre de l'intérieur de l'époque Manuel Valls prévoyait d'atteindre la barre des "2000 morts d'ici à 2020". Cinq ans plus tard, en 2017, Bruno Le Roux qui lui succédait jugeait toujours cet objectif "réaliste et accessible" . Sans surprise, plus personne n'ose désormais l'évoquer alors que l'échéance arrive à son terme !

Merci les 80 km/h, vraiment ?

A la place, la bonne parole gouvernementale prêche les effets positifs de l'abaissement à 80 km/h sur le réseau secondaire ! Cette mesure impopulaire - sur laquelle reviennent plusieurs départements - serait naturellement, à en croire l'ONISR, à l'origine des baisses successives de mortalité en 2018 et 2019...

"En comparaison des cinq dernières années, 209 vies ont été épargnées lors de la première année de la mesure (juillet 2018-juin 2019) sur le réseau hors agglomération et hors autoroute, concerné par la baisse à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée", rappelle la sécurité routière.

"La mortalité routière sur ce réseau est équivalente le second semestre 2019 à celle du second semestre 2018, ce qui confirme l'effet de la mesure, et ce, bien que ce réseau ait été fortement impacté par la dégradation du parc des radars depuis la fin de l'année 2018", conclut l'Observatoire national interministériel... qui n'est décidément pas à une contradiction près !

Moins de radars, moins de morts !

Rappelons que "60%"  des radars étaient dégradés au 10 janvier 2019 d'après par le ministre de l'intérieur Christophe Castaner et que cette proportion aurait même atteint "75%" au plus fort du mouvement des "Gilets jaunes". Or leurs réparations courent encore en ce début 2020 avec de nombreux radars neutralisés - pardon, en "maintenance technique"...

Pour résumer, le passage à 80 km/h aurait donc impacté favorablement la mortalité routière en 2019... alors même que la plupart des radars censés le faire appliquer étaient inopérants. Mais alors, cela signifie que moins il y a de radars, moins il y a de morts sur les routes ? CQFD !

Pas sûr que cette analyse soit au goût du délégué interministériel à la sécurité routière, qui a répété à l'envi cette année que la dégradation des radars était à l'origine d'excès de vitesse et de morts supplémentaires. Emmanuel Barbe l'avait même réaffirmé quand la mortalité avait dramatiquement bondi de 17,9% en août.

"J'attribuerais le relâchement des comportements à la destruction des radars qui se poursuit, même si c'est à un rythme beaucoup moins rapide", avait-il réagit sur Europe 1 avant d'assurer que des radars en bon état contribuaient à "faire respecter les limitations de vitesse : sur les routes à 80 km/h, ils ont entraîné l'an dernier une baisse importante de la mortalité". 

A la lecture du bilan 2019 et de son record historique, force est de constater que ce prétendu "relâchement" n'impacte pas la mortalité dans les proportions négatives qui lui ont été commodément attribuées. Pensez-vous que le gouvernement révisera pour autant sa politique répressive en matière de sécurité routière ?! Le suspense est insoutenable...

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Concept Honda CB-F : le futur roadster 1000 cc, mi-néo mi-rétro

Le 47ème Tokyo Motorcycle Show qui devait ouvrir ses portes ce jeudi 27 mars n'a pas lieu en raison de la pandémie de Covid-19. Honda a malgré tout dévoilé sa CB-F, concept étroitement dérivé de l'actuelle CB1000R mais au look plus rétro. Présentation.
Roadster 22 commentaires
Un premier Grand Prix moto d'Italie 2020 dès ce week-end, sans Rossi !

Le MotoGP prend l'aspiration - inspiration ! - du Nascar et de la Formule 1 en proposant à ses fans la toute première course de la saison 2020... virtuelle certes, mais avec la majorité des vrais pilotes : Marquez, Quartararo, Vinales, Rins... mais pas Rossi ! Explications.
Christophe Guyot (GMT94) fait le point sur le Supersport 2020 et le Superbike de demain

Moto-Net.Com profite de l'interruption du World Supersport pour s'entretenir avec Christophe Guyot : le début de saison du GMT94 et les championnats en 2020, l'avenir du Superbike et les enjeux futurs du sport moto, la méditation et le piano, etc. Interview confinée de 24 heures... pardon, 24 minutes !
Les bottes de moto bientôt obligatoires ?

Dix députés emmenés par Bernard Brochand (LR, Alpes-Maritimes) ont soumis à l'Assemblée nationale une proposition de résolution visant à inviter le gouvernement à rendre obligatoire le port de bottes renforcées pour les conducteurs et passagers de deux‑roues motorisés. Explications.
Sécurité routière 18 commentaires
Le Grand Prix d'Espagne Moto GP 2020 est reporté à une date inconnue

Nouvelle victime de la crise sanitaire mondiale liée au coronavirus : le GP d'Espagne MotoGP, prévu du 1er au 3 mai à Jerez, est reporté à une date inconnue en raison de la pandémie de Covid-19... Explications.
Duel F750 GS Vs Tracer 700 : petits trails, grandes motos routières ?

Nouveau look tranché, aspects pratiques améliorés, bicylindre de 689 cc aux normes Euro5 : la Tracer 700 évolue pour confirmer son succès chez les "petits" trails routiers. Mais la nouveauté Yamaha et sa rivale BMW F750 GS ont-elles les aptitudes nécessaires pour incarner la moto à tout (bien) faire ? Duel MNC.
Tous les Duels 11 commentaires
Face au coronavirus, privilégiez les déplacements à moto !

Alors que toutes les sorties en dehors de son domicile doivent être justifiés via une attestation sur l'honneur en raison du confinement qui touche la France pendant au moins quinze jours à partir de ce mardi 17 mars, MNC suggère de privilégier les déplacements à moto pour limiter la propagation du coronavirus. Pourquoi ? Explications.
Société 3 commentaires
Marché moto février 2020 : la fièvre acheteuse des samedis soir

Comme en janvier, le marché français du motocycle a progressé de +24% en février 2020 ! Et comme le mois dernier, les gros cubes donnent le tournis avec 11 184 immatriculations (+30,1%). Bilan MNC de ce deuxième mois de l'année qui comptait cinq samedis...
L'activité moto peut-elle vraiment continuer malgré le coronavirus Covid-19 ?

Afin de lutter contre la propagation du virus covid-19, la majorité des établissements recevant du public en France sont désormais fermés. Les concessionnaires et ateliers de réparation de motos et scooters peuvent toutefois rester ouverts... en principe. Explications.
Société 7 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...