• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP - REPUBLIQUE TCHEQUE
Paris, le 21 août 2006

Le GP de République tchèque tour par tour

Le GP de République tchèque tour par tour

L'autodrome de Brno, en République tchèque, accueille les pilotes sur un tracé réputé très technique : théâtre du suspense de fin de saison, Brno marque cette année le début d'une chasse au titre devenue quasi désespérée pour Rossi... Tour par tour !

Imprimer

D'une longueur de 5 403 m, le circuit de Brno compte une ligne droite de seulement 636 m et huit virages à droite pour six à gauche. Offrant une très bonne visibilité pour les 84 125 spectateurs présents dimanche, il garantit le spectacle !

En MotoGP, on l’appelait le jardin de Max Biaggi, pilote technique s’il en est... ou plutôt était ! Brno accueille les pilotes depuis 1930, sur un circuit routier qui passait le long des maisons avant que l’autodrome proprement dit ne soit construit en 1980. Revu pour plus de sécurité en 1996, il reste un tracé très technique avec des virages bosselés ou en dévers. Les virages étant plutôt rapides, on n’y utilise que cinq vitesses en MotoGP et la 1ère ne sert qu’au départ ! La moyenne y est quand même élevée bien qu’on y reste très longtemps en appui sur l’angle.

Dernier élément de suspense : si la météo est bonne lors des deux journées d’essais, on prévoit une possible averse entre 14 et 15 heures, soit juste pendant la course des MotoGP qui pourrait donc voir pour la première fois l’application du nouveau règlement prévoyant un changement de machine pendant la course... Place au spectacle !

Catégorie 125

Le vendredi, Kallio réalise le meilleur temps devant Pesek qui aimerait briller devant son public. Suivent Gadea, Pasini, Simon et Luthi, meilleur pilote Honda devant Talmacsi et Bautista. Côté français, Di Meglio signe le 23ème chrono et Masbou le 27ème.

La première séance qualificative voit le local Pesek signer la pole provisoire juste devant Bautista. Kallio et Pasini sont les seuls dans la même seconde, puis Simon, Talmacsi, Lai, Terol, Nieto et Faubel. Olive 11ème est déjà à plus de 2 s tandis que Masbou est 24ème temps à presque 3 s et Di Meglio 30ème à 4 s.

Le samedi matin, Kallio reprend le leadership devant Pesek, Simon, Bautista, Pasini, Talmacsi, Gadea, Faubel et Olive. Di Meglio est 21ème à 2.5 s, Masbou 35ème à 3.9 s.

La 2ème séance qualificative voit Kallio s’emparer de la pole juste devant Bautista. Pesek est à 1/10ème et Faubel à 0.4 s. Au 2ème rang, Pasini, Terol, Gadea et Simon sont entre 0.4 et 0.9 s de la pole. Entre 1 et 1.3 s, en 3ème ligne, se trouvent Talmacsi, Lai, Olive et Nieto. Di Meglio se qualifie 25ème à 2.4 s, Masbou 27ème à 2.5 s.

Dimanche au warm up, c’est Pasini qui se montre le plus rapide devant Bautista à 0.3 s, Kallio à 0.5 s, Luthi à 0.7 s, Pesek à 0.8 s, Talmacsi à 1 s, Nieto à 1.2 s, Terol à 1.3 s, Olive à 1.4 s et Di Meglio dont le team semble avoir trouvé des solutions, qui pointe 10ème de ce warm up à 1.5 s de Pasini. Masbou est 34ème temps à 4.6 s. Le jeune espoir anglais, Bradley Smith, est forfait en raison d’une chute. 43 pilotes seront au départ !

Départ. Bautista prend l'avantage devant Kallio, Pesek, Talmacsi, Lai, Pasini qui passe rapidement 5ème, Faubel et Gadea qui à leur tour passent Lai et Simon. Di Meglio bien parti occupe la 17ème position. Pasini passe 4ème devant Talmacsi. En tête, Bautista fait le forcing pour tenter de partir seul, mais Pesek s’accroche. Simon, visiblement pas encore tout à fait remis de ses blessures (il boîte énormément), s’écarte dans le long droite et doit laisser passer Terol pour la 9ème place. Pasini très rapide passe 3ème devant Kallio.

Au 1er tour, Bautista a pris presque 1/2 s d’avance sur Pesek, Pasini, Kallio et Talmacsi. Faubel, Gadea et Lai sont un peu plus loin, puis Terol lâche petit à petit le groupe de poursuivants composé de Luthi, Simon, Nieto et Olive. Di Meglio est 16ème, Masbou 24ème. En bout de ligne droite, Pasini s’impose au freinage devant Pesek. Kallio attaque et passe Pesek en 3ème position, voyant Pasini faire le forcing et lâcher Pesek en revenant sur Bautista. Di Meglio est passé 15ème devant Koyama, le coéquipier de Masbou sur Malaguti. Pasini fait la jonction avec Bautista à l’entrée de la ligne droite et Faubel revient sur Talmacsi.

Au 2ème passage, Bautista et Pasini mènent avec 0.7 s d’avance sur Kallio, Pesek et Talmacsi. Faubel est à 1.5 s, Gadea et Lai à 2.1 s et Terol à 2.8 s a lâché Nieto, Simon, Luthi et Olive. Di Meglio est 16ème, Masbou 24ème.En bout de ligne droite, Pasini auteur du meilleur tour prend la tête à Bautista. Pesek repasse 3ème devant Kallio. Pesek fait le forcing et revient petit à petit sur Bautista, ramenant derrière lui Kallio et Talmacsi. Karel Abraham, à domicile, chute et abandonne. Di Meglio repasse 15ème.

Au 3ème tour, Bautista repasse en tête à l’aspiration devant Pasini. Pesek, Kallio et Talmacsi sont à 0.7 s, Faubel à 1.9 s, Gadea à 2.4 s, Lai et Terol à 2.9 s, Olive et Luthi à 4.5 s. Di Meglio est 17ème, Masbou toujours 24ème. Simon perd l’arrière en accélérant trop tôt dans le long droit, chute et abandonne. Dans la chicane rapide, Pesek a pratiquement refait la jonction avec les deux leaders, ramenant Kallio et Talmacsi.

Au 4ème passage, Bautista mène devant Pasini, Pesek, Kallio et Talmacsi. En bout de ligne droite, Pasini reprend la tête et Kallio passe 3ème. Faubel 6ème voit revenir sur lui Gadea et Terol. Kallio passe 2ème devant Bautista. Dans la première chicane, Kallio profite du changement d’angle pour s’infiltrer en tête devant Pasini, et Pesek fait la même manoeuvre pour passer 3ème devant Bautista. Bautista repasse 3ème à l’entrée de la chicane. Gadea passe 6ème devant Faubel, Terol sur leurs talons. Dans le dernier bout droit avant la chicane d’arrivée, Pasini reprend la tête à Kallio.

Au 5ème tour, sur la ligne, Kallio se porte à la hauteur de Pasini à l’aspiration et Bautista vient à la hauteur des deux hommes : trois de front au freinage ! Bautista fait le meilleur freinage et entre en tête devant Pasini qui a contenu Kallio. A l’entrée de la chicane, Pasini fait le freinage à Bautista tandis que Pesek passe Kallio. Di Meglio est 16ème, Masbou 26ème. Kallio repasse 3ème devant Pesek, puis à l’entrée de la chicane fait un superbe intérieur à Pasini pour passer 2ème ! Bautista repasse 2ème devant Kallio.

Au 6ème passage, Pasini mène devant Bautista, Kallio, Pesek et Talmacsi. Gadea, Faubel et Terol sont à 2.8 s et Bautista reprend le commandement en bout de ligne droite. Pesek passe 3ème d’un magnifique extérieur sur Kallio dans le long gauche. Kallio repasse 3ème au freinage du double droit. Bautista fait le forcing et prend quelques longueurs sur Pasini. Zanetti rentre au stand. Talmacsi dans la roue de Pesek manque le percuter d’un cheveu ! Pol Espargaro chute et abandonne.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 7ème tour, Bautista est 0.4 s devant Pasini, Kallio, Pesek et Talmacsi. Gadea, Terol et Nieto passé devant Faubel sont à 3.8 s. Luthi 10ème à 5.7 s a lâché Olive et Lai. Terol passe 6ème devant Gadea.

Au 8ème passage, Bautista mène avec 0.5 s d’avance sur Pasini et Kallio, eux-mêmes quelques longueurs devant Pesek et Talmacsi. Gadea est repassé 6ème devant Terol, Faubel et Nieto. Terol repasse 6ème devant Gadea, Faubel et Nieto.

Au 9ème tour, Bautista a encore 0.4 s d’avance sur Pasini qui a lâché Kallio, Pesek et Talmacsi à 0.4 s de plus. Faubel est repassé 6ème devant Gadea tandis que Terol, Nieto et Luthi sont revenus sur leurs talons. Olive tente lui aussi de faire la jonction avec ce groupe. Kallio repassé 3ème devant Pesek refait la jonction avec Pasini.

Au 10ème passage, Bautista a une seconde pleine d’avance sur Pasini, Kallio, Pesek et Talmacsi. A 7.3 s, Faubel emmène Gadea, Terol, Nieto et Luthi. Olive est 0.5 s plus loin, Di Meglio est 16ème et Masbou 26ème. A l’entrée de la chicane, Kallio et Pesek dans sa roue passent Pasini. Kallio et Pesek lâchent peu à peu Pasini et Talmacsi. Ce dernier passe 4ème devant Pasini qui repasse aussitôt ! Kallio grignote petit à petit son retard sur Bautista, Pesek dans sa roue.

Au 11ème tour, Bautista a 0.9 s d’avance sur Kallio et Pesek, 2 s sur Pasini et Talmacsi, 7.4 s sur Gadea et Faubel et 8.2 s sur Terol et Luthi que peinent à suivre Nieto et Olive.

Au 12ème passage, Bautista n’a plus que 0.8 s d’avance sur Kallio et Pesek, mais Pasini et Talmacsi ont décroché à 3.1 s ! Gadea et Faubel ont lâché Terol et Luthi sur qui est revenu Nieto avec Olive presque dans sa roue. Lai semble complètement lâché. En bout de ligne droite, Pesek s’impose à Kallio pour la 2ème place. Talmacsi passe 4ème devant Pasini. Kallio réagit instantanément et repasse 2ème. Derrière Gadea et Faubel, Luthi passé devant Terol produit son effort et revient sur les deux Aprilia du team Aspar. Nieto passe Terol dans la dernière chicane.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 13ème tour, Bautista a toujours 0.8 s d’avance sur Kallio qui a pris un peu d’avance sur Pesek, Talmacsi à 4.5 s a légèrement distancé Pasini à 4.8 s. A 7.7 s, Faubel et Gadea ne sont pas encore à l’abri de Terol repassé devant Luthi, Nieto et Olive revenu. Faubel passe 6ème en bout de ligne droite devant Gadea. En tête, Bautista voit revenir comme une balle Kallio qui lâche Pesek, le tchèque mordant à l’extérieur du vibreur mais ne pouvant suivre le finlandais.

Au 14ème passage, Bautista a 0.7 s d’avance sur Kallio. Pesek est lâché à 2.3 s. Talmacsi et Pasini revenu dans sa roue sont à 5.8 s. Gadea, Faubel, Luthi, Olive, Nieto et Terol sont à environ 10 s. De Rosa abandonne, offrant la 15ème place à Di Meglio.

Au 15ème tour, Bautista a toujours 0.7 s d’avance sur Kallio. Pesek est à 3.9 s, Talmacsi et Pasini à 7 s devant Gadea, Faubel et Luthi puis, à plus de 10 s, Nieto, Olive et Terol qui peinent à suivre. En bout de ligne droite, Pasini repasse 4ème devant Talmacsi. Di Meglio est 15ème, Masbou 25ème.

Au 16ème passage, Kallio a réduit son retard à 0.6 s. Pesek est à 5.2 s, Pasini et Talmacsi à 8.3 s, Gadea, Faubel et Luthi à 10.7, Olive et Nieto à 10.8 s et Terol à 11.9 s. Talmacsi repasse 4ème devant Pasini et le lâche tout de suite : il a maintenant à sa portée Pesek qui a énormément ralenti...

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 17ème tour, Bautista a moins d’une demi seconde d’avance sur Kallio qui revient fort. Pesek à 8.2 s du leader voit revenir Talmacsi et Pasini à 0.7 s tandis que Gadea, Faubel et Luthi reviennent à 1.6 s de Pasini ! A mi-circuit, Talmacsi est revenu dans la roue de Pesek ! Di Meglio est passé 13ème.

Au 18ème passage, à deux tours de l’arrivée, Kallio est revenu à 0.3 s de Bautista !

A l’entame du dernier tour, Kallio est maintenant dans la roue de Bautista... Talmacsi passe Pesek, mais en bout de ligne droite, le tchèque repasse au freinage. Pasini tente d’en profiter pour passer, mais sans succès. Olive abandonne dans ce dernier tour ! Talmacsi et Pasini passent devant Pesek et Faubel chute en tentant d’attaquer Gadea ! En tête, Kallio tente de trouver l’ouverture sur Bautista qui ferme bien les portes. Dans la dernière chicane, Kallio attaque au changement d’angle et passe en tête sous la roue de Bautista ! Mais Kallio est obligé de s’écarter alors que Bautista, malin, a immédiatement redressé sa machine pour accélérer plus tôt ! C’est imparable : Bautista déborde Kallio juste avant la ligne et s’impose pour 28 millièmes !

Dans le dernier virage, Talmacsi est attaqué par Pesek avec Pasini dans sa roue, mais le tchèque accélère trop tôt, perd l’arrière et chute au début de la ligne droite d’arrivée ! Pasini, déconcentré, regarde Pesek en se retournant vers lui, sans avoir vu que Gadea est revenu comme une balle et passe, lui qui n’en demandait pas tant ! Dans la foulée, Luthi profite lui aussi de l’aubaine et déborde Pasini, mortifié de s’être ainsi fait avoir dans les derniers mètres ! Heureusement, Pesek n’a rien et rentre au stand où il explique que sa machine a brusquement perdu de la puissance...

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Bautista emporte ainsi sa 5ème victoire devant Kallio 2ème, Talmacsi 3ème, Gadea 4ème, Luthi 5ème, Pasini 6ème, Terol 7ème, Olive 8ème, Nieto 9ème, Lai 10ème, Cortese 11ème, Bradl 12ème, Di Meglio 13ème, Hernandez 14ème et Corsi 15ème. Masbou termine 23ème... 33 pilotes sont à l’arrivée sur les 43 partants.

Au championnat, Bautista creuse le trou : leader avec 230 points, il a désormais presque trois courses d’avance sur Kallio (161). Pasini est 3ème avec 147 points devant Gadea (133), Faubel (123), Pesek (102), Luthi (91), Talmacsi (81), Corsi (71), Olive (68), Nieto (57) et Lai (56). Di Meglio a presque doublé son capital points avec un cumul de... 7 !

Côté marques, Aprilia mène largement avec 253 points devant KTM (166), Honda (124), Derbi (111), Gilera (71) et Malaguti (24).

Catégorie 250

Vendredi matin, Lorenzo se montre le plus rapide devant De Angelis, Dovizioso, Barbera, Poggiali, Locatelli, Debon, Simoncelli, H. Aoyama, Cardenas, S. Aoyama et... Arnaud Vincent ! Guintoli est 16ème, Cluzel 22ème.

L’après-midi, Lorenzo signe la pole provisoire 0.5 s devant Dovizioso et 1.4 s devant Barbera et De Angelis. Debon, H. Aoyama, Simoncelli, S. Aoyama, Locatelli, Cardenas et Poggiali suivent. Guintoli est 16ème à 2.9 s, Vincent 19ème à 4.3 s et Cluzel 22ème à 5.3 s.

Le samedi, Dovizioso est le plus rapide du matin devant De Angelis, Lorenzo, H. Aoyama, Debon, Locatelli, S. Aoyama, Barbera, Guintoli et Espargaro. Cluzel 21ème et Vincent 22ème sont dans un mouchoir... français.

La 2ème séance qualificative voit Jorge Lorenzo signer une pole 0.6 s devant Dovizioso, 0.7 s devant H. Aoyama et 0.8 s devant Barbera. Au 2ème rang, De Angelis 5ème est relégué à 1.3 s avec à ses côtés S. Aoyama, Locatelli et Smrz, ce dernier étant déjà à 2 s de la pole ! Espargaro se qualifie 9ème, pour la première fois dans le top 10 pour sa 4ème participation dans la catégorie ! Guintoli se qualifie 14ème à 2.8 s, Cluzel 17ème à 3.3 s et Vincent 21ème à 4.3 s.

Au warm up, Dovizioso se montre le plus rapide 0.3 s devant Locatelli et H. Aoyama. De Angelis est à 0.5 s, Barbera à 0.7 s, Lorenzo à 1.1 s, Guintoli 7ème à 1.3 s, S. Aoyama à 1.4 s, Poggiali à 1.8 s et Debon 10ème est à 2.1 s de Dovizioso. Cluzel signe le 20ème temps à 4.5 s, Vincent le 22ème à 5.3 s.

Départ. Au départ du tour de chauffe, Perren ne parvient pas s’élancer : il partira de la voie des stands derrière le paquet... C’est Hiroshi Aoyama qui part en tête devant Dovizioso, De Angelis surgi de la 2ème ligne, Lorenzo, Cardenas, Shuhei Aoyama, Locatelli, Debon et Barbera. Guintoli est 12ème, Vincent 17ème, Cluzel 18ème. Lorenzo passe De Angelis au freinage de la première chicane. A mi-circuit, Perren, probablement survolté par sa mésaventure, se rate au freinage et percute la roue de Jules Cluzel, qui part au tapis et doit abandonner dès ce premier tour !

H. Aoyama, Dovizioso, Lorenzo, De Angelis et Cardenas prennent quelques longueurs sur le peloton emmené par S. Aoyama. Simoncelli, Debon et Barbera passent Locatelli. De Angelis passe 3ème devant Lorenzo au freinage de la 2ème chicane. Au changement d’angle, Dovizioso prend la tête à H. Aoyama. De Angelis attaque et passe H. Aoyama et, dans l’élan, prend la tête à Dovizioso qui, obligé de s’écarter, doit également laisser passer H. Aoyama ! Locatelli repasse Barbera et Simoncelli et ce dernier passe lui aussi Barbera.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 1er tour, De Angelis mène devant H. Aoyama, Dovizioso, Lorenzo et Cardenas. A 1.3 s du san marinais, S. Aoyama emmène Debon, Locatelli et Barbera, puis Simoncelli à 2.3 s précède Espargaro. Guintoli est un peu plus loin, Smrz sur ses talons. Vincent est 16ème. Lorenzo passe 3ème devant Dovizioso. Au freinage de la première chicane, Lorenzo passe 2ème devant H. Aoyama. Dans le long droit, Dovizioso s’infiltre sous la roue de H. Aoyama. Poggiali rentre au stand et abandonne. A l’entrée de la chicane rapide, Dovizioso passe 2ème devant Lorenzo d’un superbe intérieur. Heidolf passe 16ème devant Vincent. A l’entrée de la dernière chicane, Lorenzo repasse 2ème devant Dovizioso. Locatelli qui s’est débarrassé de Debon et Barbera tente de revenir sur les leaders...

Au 2ème passage, De Angelis mène devant Lorenzo, Dovizioso, H. Aoyama et Cardenas qui semble peiner à suivre le rythme de tête, mais c’est Locatelli 6ème qui fait le meilleur tour en course ! Barbera 7ème est sous la menace de S. Aoyama. Guintoli 9ème lâche Simoncelli. A l’entrée de la chicane, Lorenzo passe en tête devant De Angelis, mais ce dernier réplique aussitôt au changement d’angle et reprend le commandement. Dans le bout droit en descente, Lorenzo réplique de nouveau et passe en tête. Dans la chicane rapide, De Angelis repasse à nouveau devant Lorenzo au changement d’angle mais dans le long droite qui suit, Lorenzo repasse à nouveau le san marinais ! A l’entrée de la chicane en montée, Dovizioso passe 2ème devant De Angelis au freinage, mais De Angelis réplique à nouveau au changement d’angle ! Locatelli est revenu dans la roue de Cardenas.

Au 3ème tour, Lorenzo meilleur tour en course a pris quelques longueurs d’avance sur De Angelis, Dovizioso et H. Aoyama, puis Locatelli est passé 5ème devant Cardenas juste avant la ligne droite. Barbera et S. Aoyama ont 1 s d’avance sur Guintoli, lui-même 0.4 s devant Debon et Espargaro qui ont doublé Simoncelli. A l’entrée de la chicane, Dovizioso passe 2ème devant De Angelis. Dovizioso fait le forcing et revient dans la roue de Lorenzo, ramenant avec lui De Angelis et H. Aoyama. Derrière les quatre leaders, Locatelli qui a lâché Cardenas tente toujours de ramarrer le groupe de tête.

Au 4ème passage, Lorenzo mène devant Dovizioso meilleur tour en course, De Angelis et H. Aoyama. Locatelli est à 1.6 s, Cardenas à 2.4 s, Barbera et S. Aoyama à 4.9 s, Guintoli à 5.9 s et Debon à 6.2 s. Vincent est 17ème à 16 s. Dans le droit en bout de ligne droite, De Angelis qui force pour suivre Dovizioso accélère trop tôt et perd l’arrière, chute et abandonne ! Du coup, Lorenzo et Dovizioso ont fait le trou sur H. Aoyama, mais le japonais fait l’effort et revient petit à petit sur les deux leaders.

Au 5ème tour, Lorenzo a une toute petite avance sur Dovizioso qui a la même sur H. Aoyama. Locatelli est 5ème à 1.8 s, Cardenas 6ème à 3.6 s, Barbera et S. Aoyama à 6.2 s, Guintoli à 7.4 s et Debon et Espargaro à 7.8 s. Vincent est toujours 17ème, juste derrière Perren. Debon et Espargaro passent devant Guintoli.

Au 6ème passage, Lorenzo et Dovizioso ont lâché H. Aoyama à 0.6 s tandis que Locatelli perd peu à peu du terrain. Cardenas tient sa 5ème position. Barbera et S. Aoyama précèdent Debon, Espargaro et Guintoli. H. Aoyama fait l’effort et revient de nouveau sur les leaders. Au changement d’angle de la chicane, Dovizioso prend la tête à Lorenzo et H. Aoyama en profite pour faire la jonction.

Au 7ème tour, Dovizioso mène devant Lorenzo et H. Aoyama. Locatelli est 4ème à 2 s, Cardenas 5ème, Barbera 6ème, S. Aoyama 7ème, Debon 8ème, Espargaro 9ème et Guintoli qui n’a pas pu suivre les deux espagnols 10ème. Dovizioso tente de produire un ultime effort pour lâcher Lorenzo et H. Aoyama, mais l'Aprilia, plus puissante, revient dans chaque bout droit.

Au 8ème passage, Dovizioso mène toujours devant Lorenzo et H. Aoyama. Locatelli est revenu à 1.5 s. Lorenzo passe à l’aspiration, mais Dovizioso retarde son freinage et reprend aussitôt le commandement ! Espargaro chute et abandonne, laissant la 9ème position à Guintoli. Locatelli réduit son retard à moins d’une seconde dans ce tour !

Au 9ème tour, Dovizoso, Lorenzo et H. Aoyama ont une seconde d’avance sur Locatelli, Cardenas 5ème à 9.5 s perd de son avance sur Barbera à 11.1 s du leader avec Debon et S. Aoyama. Guintoli est 9ème à 14 s. Vincent, à 34 s de Dovizioso, est rentré dans les points 15ème aux dépens de Perren. Au changement d’angle de la chicane, H. Aoyama passe 2ème devant Lorenzo. En bout de descente, H. Aoyama profite de l’aspiration et fait le freinage à Dovizioso pour passer en tête. Dans le bout droit qui précède la dernière chicane, Lorenzo passe Dovizioso à l’aspiration mais se fait une belle chaleur à l’accélération en début de ligne droite, sans que Dovizioso ne puisse en profiter.

Au 10ème passage, H. Aoyama mène devant Lorenzo et Dovizioso. Locatelli a profité de la lutte en tête pour revenir dans la roue des leaders ! Cardenas n’a plus qu’une seconde d’avance sur Debon qui semble lâcher Barbera et S. Aoyama, Guintoli est seul 9ème et Vincent est 14ème. En bout de ligne droite, Lorenzo passe en tête au freinage et Locatelli passe en force Dovizioso qui résiste à son extérieur mais doit s’incliner ! Locatelli, sportivement, lève le bras pour s’excuser de son passage en force. Au freinage de la chicane, Dovizioso repasse 3ème, Locatelli tente de repasser au changement d’angle mais préfère relever sa machine que prendre un trop gros risque. Dans la bagarre pour la 3ème place, Lorenzo et H. Aoyama ont pris quelques longueurs d’avance sur Dovizioso et Locatelli. Dovizioso fait l’effort pour revenir et lâche de nouveau Locatelli.

Au 11ème tour, Lorenzo devance H. Aoyama qui est sorti au-delà du vibreur en entrée de ligne droite : le japonais fait le forcing pour tenter de conserver le contact avec Lorenzo, visiblement plus à l’aise. Les deux leaders ont 0.7 s d’avance sur Dovizioso et 1.7 s sur Locatelli lâché. Debon est passé 5ème devant Cardenas à présent menacé par Barbera et S. Aoyama. Guintoli est toujours seul 9ème tandis que Vincent 14ème tient tête à Perren et Tizon.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 12ème passage, Lorenzo mène devant H. Aoyama. Dovizioso est à presque 1 s de l’espagnol, Locatelli à 2.9 s. Debon 5ème est à présent talonné par Barbera qui a lâché S. Aoyama, ces deux derniers ayant doublé Cardenas.

Au 13ème tour, Lorenzo et H. Aoyama ont 1.1 s d’avance sur Dovizioso, 4.2 s sur Locatelli et 16.3 s sur Barbera et S. Aoyama qui ont doublé Debon talonné par Cardenas qui s’accroche. Guintoli est toujours 9ème à désormais 24 s et Vincent 14ème tient toujours tête à Perren et Tizon. West rentre au stand et abandonne.

Au 14ème passage, Lorenzo mène et H. Aoyama s’accroche. Dovizioso est à 1.3 s, Locatelli assure sa 4ème place, puis c’est la bagarre derrière entre Barbera et S. Aoyama. Cardenas a passé Debon qui semble avoir un problème et se voit même menacé par Guintoli 4.5 s derrière lui ! Vincent tient toujours sa 14ème place. Lorenzo produit son effort et lâche petit à petit H. Aoyama. S. Aoyama passe 5ème devant Barbera au changement d’angle de la chicane.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 15ème tour, Lorenzo mène avec 0.8 s d’avance sur H. Aoyama, 1.8 s sur Dovizioso, 7.3 s sur Locatelli, 20.8 s sur S. Aoyama et Barbera, 22.3 s sur Cardenas, 28 s sur Debon en perdition qui n’a plus que 1.7 s d’avance sur Guintoli ! Perren est passé 14ème devant Vincent 15ème.

Au 16ème passage, Lorenzo a 1.5 s d’avance sur H. Aoyama et 2.6 s sur Dovizioso tandis que Locatelli assure sa 4ème place. S. Aoyama tente de distancer Barbera et Cardenas est résigné à sa 7ème place. Guintoli est dans la roue de Debon sur la ligne et Vincent est repassé 14ème devant Perren. Guintoli passe finalement 8ème et lâche l’infortuné Debon.

Au 17ème tour, Lorenzo seul à rouler en 2’03 a 2.3 s d’avance sur H. Aoyama sur qui revient peu à peu Dovizioso qui a moins d’une seconde de retard sur le japonais. Locatelli reste seul 4ème. S. Aoyama est toujours sous la menace de Barbera. Cardenas est seul 7ème et Guintoli voit Debon s’accrocher désespérément à sa roue. Vincent résiste à Tizon qui a passé Perren et le lâche peu à peu. Dovizioso qui roule 0.25 s plus vite que H. Aoyama revient irrésistiblement sur le japonais.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 18ème passage, Lorenzo a 2.8 s d’avance sur H. Aoyama qui n’a plus que 0.7 s de marge sur Dovizioso. Locatelli est 4ème, S. Aoyama ne parvient pas à se débarrasser de Barbera, Cardenas assure, Guintoli a cette fois lâché Debon et Vincent tient sa 14ème place devant Tizon : les deux hommes ont lâché Perren. En bout de ligne droite, Barbera passe S. Aoyama au freinage pour la 5ème place. Devant, Dovizioso qui sent la 2ème place à sa portée fait le forcing et revient toujours sur H. Aoyama.

A l’entame du dernier tour, Lorenzo semble avoir course gagnée sauf incident. H. Aoyama a moins de 0.4 s d’avance sur Dovizioso. Derrière Locatelli, S. Aoyama est repassé 5ème devant Barbera. Vincent entretient le suspense pour sa 14ème place, toujours talonné par Tizon. Dans le bout droit en montée, Dovizioso est dans l’aspiration de H. Aoyama et au changement d’angle de la dernière chicane, il passe le japonais ! H. Aoyama profite de l’aspiration, déborde Dovizioso, mais échoue sur la ligne pour 17 millièmes ! Derrière Locatelli, Barbera repassé 5ème devant S. Aoyama parvient à conserver l’avantage sur le japonais jusqu’à la ligne ! Dernier suspense, Arnaud Vincent lui aussi conserve l’avantage sur Tizon.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Lorenzo emporte à Brno sa 6ème victoire devant Dovizioso et Hiroshi Aoyama. Locatelli termine 4ème, Barbera 5ème, Shuhei Aoyama 6ème, Cardenas 7ème, Guintoli 8ème, Simoncelli 9ème, Smrz 10ème, Heidolf 11ème, Debon 12ème, Ballerini 13ème, Vincent 14ème et Tizon 15ème. Perren, qui a causé la chute de Cluzel en début de course, termine 16ème aux portes des points. 19 pilotes sont à l’arrivée sur les 26 partants.

Au championnat, Lorenzo conforte son leadership au championnat avec 199 points, soit 7 d'avance sur Dovizioso qui reste très menaçant (192). Takahashi 3ème avec 133 points voit revenir H. Aoyama (132) tandis que De Angelis, en restant à 131 points, perd la 3ème place provisoire qui semblait à sa portée. Locatelli est 5ème avec 127 points devant Barbera (111). Guintoli est 8ème avec 73 points devant Simoncelli (62), S. Aoyama et West (58). Arnaud Vincent est 21ème avec 9 points et Cluzel 24ème (5).

Côté marques, Aprilia mène avec 246 points devant Honda (209), KTM (136) et Gilera (62).

Catégorie MotoGP

Sete Gibernau, opéré à nouveau de son épaule, est forfait : Alex Hofmann le remplace donc sur la Ducati officielle aux côtés de Loris Capirossi et c’est Ivan Silva qui roule sur la Ducati D’Antin à la place de l’allemand.

Vendredi matin, Nicky Hayden confirme son statut de leader avec le meilleur temps juste devant Rossi. Viennent ensuite Melandri, Roberts, Pedrosa, Stoner, Nakano, Elias, Edwards, Capirossi, Hopkins et De Puniet 12ème.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

L’après-midi, la deuxième séance libre voit Rossi prendre les commandes devant De Puniet, la bonne surprise française ! Capirossi est 3ème à 0.6 s et Edwards 4ème est à presque 1 s de son coéquipier. Roberts, Nakano, Checa, Pedrosa, Melandri, Hopkins, Hayden et Stoner se tiennent entre 1.2 s et 1.7 s. Tamada 13ème est à plus de 2 s.

Le samedi matin, Capirossi signe le retour de Ducati, qui a procédé à d’importants changements sur la moto. Melandri est dans le même dixième, puis Rossi à 0.1 s, Pedrosa à 0.3 s, Edwards et Hayden à 0.5 s et Nakano à 0.9 s. Stoner est à 1 s, Hopkins et Roberts à 1.1 s et De Puniet 12ème à 1.5 s.

La séance qualificative voit un Rossi resté en retrait au chrono durant la majorité de la séance (on peut supposer qu’il travaillait sa course, comme à son habitude) battre le chrono de Loris Capirossi, que le Doctor lui-même avait jugé impressionnant ! Rossi, dans son dernier tour qualif, dégaine une deuxième moitié de tour phénoménale, gagnant une quart de seconde dans le dernier partiel pour signer une pole plus rapide de 1.3 s que celle de Gibernau en 2005 ! Capirossi, avec son superbe chrono, est 2ème sur la grille à 0.25 s de Rossi, puis Roberts prend sa place en première ligne lui aussi dans son dernier tour, à 0.4 s de Rossi. Hayden, délogé de la première ligne par Roberts, emmène le 2ème rang à 0.5 s de la pole, juste devant Nakano. Elias occupe une belle 6ème place avec un temps à 0.6 s de Rossi. En 3ème ligne on trouve Hopkins et Edwards à 0.7 s, accompagnés de Pedrosa à 0.9 s. De Puniet 10ème à tout juste moins d’une seconde de la pole devance Melandri à 1 s et Stoner à 1.4 s... avec un chrono qui lui aurait donné le 2ème temps l’an dernier !

Dimanche matin, Rossi qui ne s’était pas montré mieux que 10ème tout au long du warm up claque la meilleure pendule en fin de séance, sans doute histoire de "rassurer" ses adversaires... Pedrosa, qui lui aussi avait fait un warm up loin des avant-postes, se montre en fin de séance avec un chrono qui le place à 3/100èmes de Rossi ! Roberts et Melandri sont à 0.1 s du Dottore, Hayden à 0.2 s, Capirossi et Nakano à 0.3 s, Hopkins à 0.4 s et Stoner à 0.7 s. Edwards 10ème à 0.7 s est le dernier dans la seconde de Rossi. Tamada et Checa sont à 1 s et De Puniet signe le 12ème chrono à 1.1 s.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Départ. C’est Capirossi qui pend le meilleur départ et vire avec déjà 2 ou 3 longueurs d’avance sur Hayden, Rossi, Roberts, Stoner très bien parti, Pedrosa, Nakano, Hopkins, Edwards, Elias et Melandri. Stoner passe 4ème devant Roberts et Melandri passe Elias. Rossi passe 2ème devant Hayden à la chicane. Edwards passe 8ème devant Hopkins. Capirossi prend de plus en plus d’avance sur Rossi. Edwards passe 7ème devant Nakano au changement d’angle de la 2ème chicane et Melandri 9ème devant Hopkins.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 1er tour, Capirossi mène avec 0.8 s d’avance sur Rossi, Hayden, Stoner, Pedrosa passé devant Roberts, Edwards, Nakano et Melandri. Hopkins est 0.9 s devant Melandri qui emmène Tamada, Elias, Vermeulen, Hofmann, De Puniet et Checa. Ellison est distancé à 0.7 s de Checa, Cardoso encore 0.8 s plus loin et Silva à 0.9 s de plus, à 6.6 s de Capirossi. Pedrosa prend énormément d’angle pour suivre le rythme dans la première chicane et se fait une petite chaleur, heureusement sans conséquence. En sortie, c’est Nakano qui mord au-delà du vibreur : Melandri en profite aussitôt pour passer 8ème. Edwards passe 6ème devant Roberts et Rossi produit un effort pour revenir sur Capirossi en lâchant Hayden.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 2ème passage, Capirossi enfonce le clou avec le meilleur tour en course : il a maintenant 0.9 s d’avance sur Rossi, 1.4 s sur Hayden et 1.9 s sur Stoner, Pedrosa, Edwards, Roberts, Melandri et Nakano. Hopkins est 0.5 s plus loin, 0.6 s devant Tamada, Elias, Vermeulen, De Puniet, Hofmann et Checa. Dans le long gauche, Pedrosa profite d’un léger écart de Stoner pour le passer en serrant la corde. Le jeune espagnol prend rapidement quelques longueurs à Stoner en faisant l’effort pour revenir sur son coéquipier Hayden. Dans la chicane, Edwards profite lui aussi d’une trajectoire imprécise de Stoner pour passer 4ème.

Au 3ème tour, Capirossi auteur d’un nouveau meilleur tour porte son avance à 1.7 s sur Rossi, 2.2 s sur Hayden, 2.5 s sur Pedrosa et 3.2 s sur Edwards, Stoner, Roberts, Melandri et Nakano. Hopkins est à 4.4 s, Tamada à 5 s, Elias à 5.6 s, Hofmann et De Puniet à 6.1 s. Melandri profite de l’aspiration pour passer 7ème devant Roberts en bout de ligne droite, mais s’écarte de la corde dans le long droit qui suit et doit laisser repasser l’américain. Melandri repasse de nouveau juste après le changement d’angle. Dans la chicane, Roberts lui rend la politesse en le repassant à nouveau au changement d’angle ! Pedrosa qui a lâché Edwards est revenu dans la roue d’Hayden. Melandri passe Roberts au freinage du double droite mais s’écarte et doit encore laisser repasser la KR211V.

Au 4ème passage, Capirossi a 2.3 s d’avance sur Rossi qui conserve une marge de 0.4 s sur Hayden et Pedrosa. Edwards n’est pas loin, puis Stoner précède Roberts sur qui bute Melandri, suivi comme son ombre par Nakano. Melandri profite de la ligne droite pour passer Roberts à présent sous la menace de Nakano. Dans la chicane, Pedrosa tente de passer Hayden au changement d’angle, mais l'américain résiste bien en plongeant devant sa roue tandis que Capirossi continue de prendre le large...

Au 5ème tour, Capirossi a 2.7 s d’avance sur Rossi, Hayden et Pedrosa regroupés, 3.7 s sur Edwards, 4.2 s sur Stoner et 4.6 s sur Melandri, Roberts et Nakano. De Puniet est 14ème à 9.4 s du leader, Checa et Hofmann 0.6 s derrière lui. Dans ce tour, Hayden perd le contact avec Rossi et Edwards se fait distancer par les deux Honda officielles.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 6ème passage, Capirossi a 3.2 s d’avance sur Rossi et derrière l’italien, Pedrosa qui voit Hayden perdre le contact profite de l’aspiration pour passer son coéquipier ! Mais Hayden retarde son freinage et Pedrosa doit s’incliner pour ne pas percuter le n°69...

Stoner et Melandri sont maintenant revenus dans la roue d’Edwards et c’est Melandri qui lance les hostilités en entrée de chicane. Mais Stoner mieux placé résiste... jusqu’à la sortie où Melandri, plus malin, s’était mieux replacé et accélère plus tôt. Au freinage du double droit, Melandri prend le meilleur sur Stoner tandis que Hopkins revient à son tour dans la roue de Nakano. A l’entrée de la chicane rapide, Melandri passe 5ème devant Edwards.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 7ème tour, Capirossi a 3.9 s d’avance sur Rossi, toujours 0.5 s devant Hayden sur qui Pedrosa se fait de plus en plus pressant. Melandri 5ème emmène Edwards, Stoner et Roberts, puis Nakano voit se rapprocher petit à petit Hopkins. En bout de ligne droite, Pedrosa parvient à passer 3ème devant Hayden. Derrière, Melandri qui a lâché Edwards revient sur les deux Honda du HRC. Pedrosa lâche Hayden et revient sur Rossi qui réagit aussitôt et accélère.

Au 8ème passage, Capirossi a 4.2 s d’avance sur Rossi qui contient la remontée de Pedrosa. Hayden s’accroche devant Melandri qui fait l’effort et revient petit à petit. Edwards contient Stoner, Roberts, Nakano et Hopkins qui tente de ramarrer ce groupe. A l’entrée de la chicane rapide, Melandri prend la 4ème place à Hayden.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 9ème tour, derrière Capirossi qui s’envole toujours, deux duos se forment : Rossi devant Pedrosa, et Melandri devant Hayden qui s’accroche. Plus loin, Stoner profite de l’aspiration pour passer 6ème devant Edwards à présent sous la menace de Roberts et Nakano. Hopkins ne peut que maintenir son retard sur le japonais. Stoner distance peu à peu Edwards et revient sur Melandri et Hayden. De Puniet revient à 0.3 s de Vermeulen.

Au 10ème passage, Capirossi a 5 secondes pleines d’avance sur Rossi talonné par Pedrosa. Deux secondes plus loin, Melandri et Hayden sont presque rejoints par Stoner. 0.6 s derrière, Edwards contient Roberts et Nakano sur qui revient Hopkins. A l’entrée du long droit, Pedrosa qui entrait très fort sur l’avant est obligé d’écarter et perd quelques longueurs sur Rossi. Au freinage de la dernière chicane, Roberts passe 7ème devant Edwards.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 11ème tour, derrière Capirossi qui porte son avance à 5.6 s, Rossi est à nouveau talonné par Pedrosa. Derrière eux, Hayden ne veut rien lâcher et tente d’attaquer Melandri en bout de ligne droite. L’italien entame son freinage au-delà du vibreur mais conserve l’avantage, en pleine confiance. Roberts fait l’effort et ramène Edwards, Nakano puis Hopkins sur le trio de Honda qui les précède.

Au 12ème passage, Capirossi a moins creusé l’écart : avec 5.7 s d’avance, il n’a pris qu’un dixième à Rossi et Pedrosa revenu dans la roue du Dottore. Melandri, Hayden et Stoner sont presque rejoints par Roberts et Nakano. Hopkins n’est pas loin. Hayden repasse 4ème devant Melandri. Derrière, Elias passe Tamada. Pedrosa se fait de plus en plus pressant sur Rossi. Nakano passe 8ème devant Edwards.

Au 13ème tour, Capirossi a 6 s d’avance sur Rossi et Pedrosa, 9.6 s sur Hayden, Melandri et Stoner et 10.4 s sur Roberts, Nakano et Edwards. Hopkins est 0.6 s derrière le texan. Stoner passe 5ème devant Melandri.

Au 14ème passage, Capirossi a 6.6 s d’avance sur Rossi et Pedrosa. 3.6 s plus loin, Stoner prend la 4ème place à Hayden en bout de ligne droite tandis que Melandri est calé dans l’échappement du Kid ! Roberts est revenu dans la roue de Melandri en ramenant Nakano après avoir lâché Edwards à 1 s. Stoner lâche peu à peu Hayden et Melandri passe lui aussi l’américain.

Au 15ème tour, Capirossi a maintenant 7 s d’avance ! Rossi contient Pedrosa en reprenant un peu d’avance, puis Stoner et Melandri qui revient sur lui lâchent Hayden menacé par Roberts et Nakano. Lâché, Edwards a 0.6 s d’avance sur Hopkins. Melandri passe 4ème devant Stoner. Rossi semble distancer petit à petit Pedrosa.

Au 16ème passage, derrière Capirossi toujours solide leader, Rossi porte son avance sur Pedrosa à 0.4 s. Melandri et Stoner ont 0.5 s d’avance sur Hayden talonné par Roberts et Nakano. Edwards n’a plus que 0.3 s d’avance sur Hopkins tandis que Pedrosa fait l’effort et revient de nouveau sur Rossi.

Au 17ème tour, Capirossi maintient son avance sur Rossi et Pedrosa. Melandri et Stoner distancent Hayden qui contient de plus en plus difficilement Roberts et Nakano. Edwards maintient son avance sur Hopkins. Pedrosa tente de faire le freinage à Rossi en entrée de chicane, mais l'italien plonge sur lui "à l’intimidation" et conserve l’avantage, obligeant le jeune espagnol à relever sa machine pour ne pas percuter la Yamaha ! Hayden et Roberts ont légèrement distancé Nakano et sont revenus sur Melandri et Stoner.

Au changement d’angle de l’avant-dernière chicane, Pedrosa passe devant Rossi mais le Dottore, mieux placé pour l’accélération, reprend l’avantage ! Dans la dernière chicane, Pedrosa attaque à nouveau, se porte à l’intérieur de Rossi qui ne peut pas prendre la corde et doit céder sa 2ème place !

Au 18ème passage, derrière Capirossi, Rossi réplique au freinage en bout de ligne droite et repasse Pedrosa mais au freinage de la première chicane, Pedrosa repasse 2ème devant Rossi ! L'italien se place pour mieux accélérer et refait le freinage à Pedrosa à l’entrée du double droit ! Rossi en pleine attaque reprend quelques longueurs d’avance sur Pedrosa tandis que Roberts passe 6ème devant Hayden. Dans la foulée, Roberts taxe Stoner.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au 19ème tour, Capirossi a 8 s d’avance sur Rossi qui a lui-même 0.5 s de marge sur Pedrosa. Derrière eux, Roberts est même passé 4ème devant Melandri, Stoner, Hayden et Nakano qui menace à présent lui aussi le Kid du Kentucky ! Rossi complètement survolté par les attaques de Pedrosa sort la grosse artillerie et distance lentement mais sûrement le jeune espagnol... Hopkins passe 9ème devant Edwards. Devant eux, Stoner passe 5ème devant Melandri.

Au 20ème passage, derrière Capirossi, Rossi comme à son habitude le plus rapide en fin de course avec les pneus usés semble avoir pris la mesure de Pedrosa. Derrière eux, Roberts est toujours talonné par Stoner et Melandri qui ont lâché Hayden sous la menace directe de Nakano avec Hopkins à quelques longueurs.

A l’entame du dernier tour, Capirossi assure toujours. Rossi est toujours le plus rapide en piste et lâche Pedrosa, tandis que Roberts a pris quelques longueurs d’avance sur Stoner et Melandri. En bout de ligne droite, Nakano attaque Hayden au freinage, passe l’américain mais s’écarte et doit le laisser repasser à la corde ! Au freinage de la chicane, Melandri repasse 5ème devant Stoner. Hopkins est presque revenu dans la roue de Nakano et Vermeulen est passé 12ème devant Tamada.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Le podium est maintenant assuré avec le cavalier seul de Capirossi qui efface la ligne droite en wheeling, le final époustouflant de Rossi et la belle prestation du jeune rookie Pedrosa. Roberts auteur lui aussi d’une superbe fin de course contient Melandri. Stoner avait assuré puis Hopkins est passé devant Nakano, les deux hommes ayant doublé Hayden qui fait son plus mauvais résultat de la saison...

Capirossi emporte donc avec une domination sans partage sa 2ème victoire de la saison sur la Ducati, sa 7ème en catégorie reine. Rossi prend les très importants points de la 2ème place et Pedrosa complète le podium. Roberts toujours en verve termine 4ème, Melandri 5ème, Stoner 6ème, Hopkins 7ème, Nakano 8ème, Hayden grand perdant du jour termine 9ème, Edwards 10ème, Elias 11ème, Vermeulen 12ème, Tamada 13ème, De Puniet 14ème et Checa 15ème.

Grand Prix Moto de République Tchèque 2006 : le tour par tour sur Moto-Net

Au championnat, Hayden conserve la tête avec 201 points mais perd 9 points de son avance sur Pedrosa 2ème (176), et 13 sur Rossi repassé 3ème avec 163 points devant Melandri 4ème (161). Capirossi 5ème revient à 151 points, puis Stoner est 6ème (101), Roberts 7ème (92) et Edwards 8ème (90). De Puniet est 16ème avec 23 points.

Côté marques, Honda mène avec 262 points devant Yamaha (201), Ducati (160), Suzuki (101), KR211V (92) et Kawasaki (83).

Avec 377 point, l e team Repsol Honda mène confortablement devant Camel Yamaha (253), Fortuna Honda (225), Ducati Marlboro (215), Rizla Suzuki (144), Honda LCR (101), Kawasaki (98), Roberts (92), Tech 3 Yamaha (74), Konica Minolta Honda (67) et Pramac D’Antin Ducati (22).

Ils s'expliquent...

Capirossi (1er) : "Vendredi matin, je disais après la séance que rien ne fonctionnait et que si ça continuait, j’allais rentrer à la maison parce que personne ne travaillait bien ! Nous avons changé énormément de choses sur ma moto et on a trouvé de bonnes solutions pour aller vite. J’ai alors pu faire une simulation de course en tenant un bon rythme durant les essais suivants. A propos de notre plan d’aujourd’hui, j’ai beaucoup discuté avec mes mécaniciens et nous nous sommes dit que j’allais essayer de bien partir et que je ferais alors de mon mieux durant les premiers tours... Quand j’ai vu que je roulais en prenant de l’avance à chaque tour, j’étais très impressionné ! Je n’ai jamais eu de moto qui fonctionnait si bien et je veux remercier vivement mon team et tous ceux qui ont participé, mes sponsors. Cet ensemble fonctionne toujours très bien !"

Rossi (2ème) : "Je suis content parce que nous avons gagné d’importants points sur Nicky. Quand on part de la pole position, on veut essayer de gagner mais aujourd’hui, Loris était trop rapide... Mon départ n’était pas des meilleurs, mais j’ai été rapidement second. J’ai fait de mon mieux, mais Loris a été le plus rapide dès le début, et très constant. J’ai essayé de faire de mon mieux pour rester près de lui, au cas où ses pneus commenceraient à glisser, mais il a été très constant jusqu’à la fin et à chaque tour son avance augmentait... Nous avons eu quelques problèmes avec la température cet après-midi et nous essayerons de les résoudre ce lundi pour les cinq prochaines courses... A part ça, on s'est livré une belle bataille avec Dani avec 4 ou 5 bons dépassements et je suis content d’être second : c’est un bon résultat !"

Pedrosa (3ème) : "Ce fut une course difficile, parce que je suis parti de la 9ème place sur la grille et que ces deux hommes [Capirossi et Rossi, NDLR] étaient déjà partis devant alors que je récupérais des positions. Quand je suis arrivé dans le groupe de tête, Capirossi était déjà parti devant. Je pense que de toute façon, personne ne pouvait rester avec lui aujourd’hui. Je pense que la 2ème place était à ma portée, mais après que nous nous soyons battus pour cette 2ème place, j’ai raté un virage et j'ai perdu presque une seconde que je ne pouvais pas regagner. Dans les derniers tours, j’ai alors essayé de terminer 3ème, parce que j’étais trop loin pour la 2ème place. Quoi qu’il en soit, je tiens à remercier tout mon team !"

Hayden (9ème) : "Vous savez, je n’aime pas trop ce circuit... Mais j’ai pris un très bon départ, puis pendant 7 ou 8 tours je roulais dans les 3 ou 4 premiers. Ensuite j’ai joué de malchance en me faisant remonter dans les deniers tours. C’est difficile, car dans les 16 dernières courses, je suis monté 14 fois sur le podium ! Mais aujourd’hui c’était un mauvais jour et il faudra se battre de nouveau... En fait, j’ai eu des problèmes d’embrayage et dans les deniers tours, je n’avais plus d’accélération. J’ai aussi fait le choix des pneus, donc je n’ai qu’à m’en prendre à moi-même pour ce mauvais résultat... Ces lundi et mardi, nous faisons une grosse séance d’essais. C’est la dernière occasion de faire des tests avant les dernières courses, et nous allons tout vérifier : les pneus, la moto et aussi le pilote qui devra travailler quelques petites choses..."

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les déclarations des pilotes MotoGP après le GP d'Émilie Romagne 2021 

Retrouvez les déclarations et résultats après le mouvementé Grand Prix d'Émilie Romagne à Misano, où Fabio Quartararo est devenu champion du monde MotoGP 2021 grâce à sa 4ème place et la chute de son rival Pecco Bagnaia. 
GP d’Emilie Romagne 2 commentaires
Fabio Quartararo est désolé pour Bagnaia, mais "c'était mon jour" !

Quelques heures après avoir coiffé sa première couronne mondiale au GP d'Émilie Romagne, Fabio Quartararo était encore terrassé par l'émotion... L'officiel Yamaha devient à 22 ans le premier pilote français champion du monde en catégorie reine des Grands Prix moto au terme d'une saison MotoGP rondement menée ! Déclaration et analyse MNC.
Fabio Quartararo est champion du monde MotoGP 2021 ! 

Fabio Quartararo n'a pas craqué sous la pression, à l'inverse de son dernier rival pour le titre Francesco "Pecco" Bagnaia, parti à la faute en tête du Grand Prix d'Emilie Romagne. La chute de l'officiel Ducati concrétise l'évidence : #ElD1ABLO est le patron de la saison 2021 et coiffe sa première couronne mondiale en Grands Prix moto à 22 ans ! Compte rendu et résultats.
GP d’Emilie Romagne 22 commentaires
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Le scooter électrique BMW CE 04 bientôt en concession... et au commissariat ?

Unique "maxiscooter" à avoir converti plus de 4000 Français à l’électrique, le BMW C Evolution va être relayé en début d’année prochaine par le futuriste CE 04. Les Parisiens peuvent déjà le croiser dans un showroom éphémère et au salon Milipol Paris, façon "police" du film Le Cinquième Élément !
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...