• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LE JUSTE PRIX
Paris, le 16 janvier 2019

La CB650R au prix de 7999 € : le nouveau roadster Honda est-il bien placé ?

La CB650R au prix de 7999 € : le nouveau roadster Honda est-il bien placé ?

Fin du suspens chez Honda, qui dévoile le prix de sa nouveauté majeure pour 2019 : la CB650R débarquera fin janvier en concessions au prix de 7999 euros. Cette moto de reconquête - très stylée - se place pile entre les petits roadsters à 7000 € et les modèles de plus forte cylindrée à 9000 €... Explications et comparaisons.

Imprimer

Il restait quelques cases à remplir dans notre Guide MNC des nouveautés motos 2019, comme le prix de la nouvelle Honda CB650R... Or cette donnée est capitale puisqu'elle va en partie conditionner le succès de ce roadster qui succède à la moyennement appréciée CB650F (570 immatriculations en 2018 contre 6645 Yamaha MT-07 et 3703 Kawasaki Z650 !). 

Cette information est désormais connue : le tarif de la CB650R est de 7999 €, soit 100 euros de plus que l'ancienne CB650F. Son prix apparaît décalé au premier abord en comparaison avec la Z650 (6799 €) et la MT-07 (7099 €), deux motos équivalentes en cylindrée : le 4-cylindres Honda - issu de la CB650F - cube 649 cc comme le bicylindre de la Kawasaki, alors que le twin de la Yamaha affiche 689 cc.

Alors, trop chère, la CB650R ? Pas si vite ! Car Honda tente un intéressant grand écart avec cette nouveauté d'allure classieuse, calquée sur les CB125R, CB300R et CB1000R : si son petit gabarit et sa cylindrée évoquent une moto d'entrée de gamme, ses équipements et ses performances lui ouvrent en revanche les portes de la catégorie supérieure.

Sa puissance de 95 ch ("+5%",calcule Honda) la place ainsi en concurrence avec des motos de 800 à 900 cc, tout comme sa fourchée inversée, ses étriers radiaux à 4-pistons, son embrayage antidrible et son antipatinage ajustable. Sa présentation soignée va également dans ce sens : ses écopes en métal brossé et son instrumentation couleur font haut de gamme, loin de la "moto-école".

Entre les petites 700 cc et les "grosses" 800/900 cc !

Mais si la puissance de la CB650R surclasse les MT-07 (75 ch) et Z650 (68 ch), elle reste éloignée des plus fortes cylindrées : 113 ch pour la Street Triple S, 114 ch pour la GSX-S750, 115 ch pour la MT-09 et jusqu'à 125 ch pour la Z900. Son couple de 64 Nm (identique à 2018) risque aussi d'être un peu léger... Mais la Honda coûte 1000 euros de moins que ces "grosses" motos : taxée en ligne droite, peut-être, mais pas au portefeuille !

Ses rivales les plus menaçantes sur le plan tarifaire sont européennes : l'Aprilia Shiver 900 et la BMW F800R, par exemple, qui s'affichent à respectivement 8449 et 8550 euros avec leur twin proche des 100 ch. Même chose pour la version A2 de la Triumph Street Triple S et son 3-cylindres de 660 cc à 8700 euros (voir la liste ci-dessous).

Rappelons justement que cette CB650R sera déclinée en version bridée à 35 kW (47,5 ch) pour les nouveaux permis moto A2. Une véritable avancée dans la mesure où la précédente CB650F ne l'était pas, au grand dam de nombreux concessionnaires de la marque ailée.

Cette corde supplémentaire à son arc permettra-t-elle à Honda de revenir aux affaires, comme à la belle époque de la regrettée Hornet 600 ? Réponses dans notre essai MNC prévu aux alentours du 25 janvier, en même temps que son arrivée dans le réseau !

Les rivales de la CB650R 2019 

  • Aprilia Shiver 900 (bicylindre de 95 ch) : 8449 euros
  • BMW F800R (bicylindre de 90 ch) : 8550 euros
  • Ducati Monster 797 (bicylindre de 75 ch) : 8990 euros
  • Kawasaki Z900 (4-cylindres de 125 ch) : 9099 euros 
  • Kawasaki Z650 (bicylindre de 68 ch) : 6799 euros
  • KTM 790 Duke (bicylindre de 105 ch) : 9699 euros 
  • Suzuki GSX-S750 (4-cylindres de 114 ch) : 8899 euros
  • Triumph Street Triple S (3-cylindres de 113 ch) : 9100 euros
  • Triumph Street Triple S "A2" (3-cylindres de 95 ch) : 8700 euros
  • Yamaha MT-09 (3-cylindres de 115 ch) : 9199 euros
  • Yamaha MT-07 (bicylindre de 75 ch) : 7099 euros

CB650 R : les points clés

  • Base moteur et châssis de la CB650F
  • Puissance en hausse de 5% : 94,6 ch, contre 91 ch sur CB650F
  • Couple identique (64 Nm) que sur CB650F 
  • Embrayage antidribble et antipatinage réglable
  • Côtes géométriques identiques à CB650F : angle de hasse de 25,5°, traînée de 101 mm, empattement de 1450 mm 
  • Poids en baisse de 6 kg : 202 kg tous pleins faits au lieu de 208 kg, dont 1,9 kg sur le cadre en acier
  • Fouche inversée Showa SFF à fonctions séparées de 41 mm non réglable. Mono-amortisseur uniquement réglable en précharge 
  • Etriers de frein Nissin à 4-pistons à montage radial (2-pistons sur CB650F)
  • Pneus en 120 et 180 mm (idem CB650F)
  • Guidon avancé de 13 mm et abaissé de 8 mm par rapport à CB650F, repose-pieds montés de 6 mm et reculés de 3 mm. Selle à 810 mm (idem CB650F)
  • Instrumentation digitale en couleurs similaire à CB1000R avec indicateur de rapport engagé, trips, température moteur, consommations, etc.
  • Disponible pour les permis A2
  • Coloris : noir, blanc, bleu, argent, rouge 
  • Prix : 7999 euros

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le dispositif MotoGP sur Canal+ en 2019

Ce n'est plus un secret : les catégories MotoGP, Moto2 et Moto3 seront diffusés sur Canal+ en 2019 - et ce pour "trois à cinq ans", nous assure un des responsables de la chaîne cryptée. Les habitudes des passionnés de sport moto vont changer et il va falloir s'adapter à une nouvelle grille des programmes. Avant-goût.
Lorenzo prévoit d'arriver diminué au Qatar...

En raison de sa blessure au poignet, le nouveau pilote du HRC prévoit d'arriver à "80% de sa forme" aux prochains tests MotoGP du Qatar samedi, mais espère remonter à "85 ou 90%" pour la première course le 10 mars... Explications.
GP du Qatar 2 commentaires
Rossi fête ses 40 ans la veille des 26 ans de Marquez 

Valentino Rossi et Marc Marquez ont tous deux célébré ce week-end leur anniversaire : le doyen du plateau MotoGP est entré dans la quarantaine samedi 16 février, tandis que le champion du monde en titre a fêté ses 26 ans dimanche 17...
Cluzel et Mahias en embuscade aux premiers tests Supersport de Phillip Island

Ça y est, les pilotes du WorldSBK roulent en Australie ! En Supersport, Jules Cluzel et Lucas Mahias se hissent logiquement aux avant-postes, tandis que Corentin Perolari découvre le magnifique circuit de Philip Island et que Jules Danilo poursuit son apprentissage de la catégorie... Premiers chronos et commentaires.
Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 3 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 5 commentaires
Nouveauté Triumph : la future Daytona 765 grillée en plein test

Triumph arrive cette année en Grand Prix comme fournisseur unique de moteurs de la catégorie Moto2. Pour annoncer la grande nouvelle en 2017, la firme d'Hinkley avait fabriqué un prototype de Daytona 765... Or une version commerciale est en route ! Enfin, en développement...
Motos 4 commentaires
Canal+ signe Rossi et Lorenzo pour présenter le MotoGP 2019 !

L'esprit Canal frappe fort en 2019 avec les droits sur le MotoGP pour les "trois à cinq prochaines années". La chaîne cryptée présentait ce matin, sur la splendide terrasse de Vivendi, son équipe de choc composée de Marina Lorenzo, Louis Rossi, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Laurent Rigal et David Dumain. Au hasard, interview vidéo de la plus charismatique des six.
MotoGP 2019 22 commentaires
  • En savoir plus...